Voir le sujet - Paladin et Samouraï, Epée et Katana : le Guerrier moderne :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Paladin et Samouraï, Epée et Katana : le Guerrier moderne
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Autres Magies du Monde -> Traditions Orientales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
karsho
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 05 Déc 2005
Messages: 995
Localisation: là où on me cherche le moins

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 12:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Smile finalement, le débat est beaucoup plus clair, c'est bien.
Black_Arcom, si le coté japonais ne te plait pas, il existe des groupes qui pratiquent le combat historique.
je ne saurais pas vraiment te renseigner à ce sujet, tout ce que j'en sais c'est de mon frère qui l'avait pratiqué par une association d'étudiants (il nous a même ramené un fléau dont on ne sait que faire aujourd'hui Razz ), mais il y avait un intervenant extérieur "professionel". Cependant, la part de "spectacle" sera sans doute plus importante que dans le kendo.
essaie de voir vers chez toi si ce genre de groupe existe (attention, ça n'a rien à voir avec des GN, c'est pas parce qu'on a une hache dans les mains qu'on doit interpréter un nain, et en général on manie un peu toutes les armes)
Il y a des sites tourristiques qui proposent parfois des reconstitutions de combats comme annimations, ça peut être une piste pour trouver des contacts.

bon, je sors parce que le sujet dévie drolement Very Happy
:bisous:
_________________
Ce que je dis n'est pas la vérité...c'est ma vérité. Y.K.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Stonetree
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 158

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 1:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Mais pourquoi cette certitude que tout était mieux jadis, et pourquoi cette certitude que les hommes _les chevaliers!!_ étaient infiniment plus loyaux, brave, "humains", qu de nos jours?


J'imagine que d'une part, nous avons besoin de "héros" auxquels s'indentifier et auxquel vouer notre admiration quand on n'a pas sous les yeux des gens dont on pense qu'il la mérite.

D'autre part, il me semble qu'on a une fâcehuse tendance à enjoliver le passé d'une manière générale (souvent, on ne se souviens que des bons aspects d'un évènement ou d'une personne quand on y repense des années plus tard : le temps "émousse" certains sentiments). Je suppose qu'on a tendance à idéaliser le passé parce que l'avenir est incertain et parce que ce qu'on lit dans les livres sur ces périodes enfuies nous parle essentiellement de leur bon côtés ! les écrits étaient rares et on ne se donnait sûrement pas la peine de consigner les petits travers des chevaliers, leur hauts faits d'armes étaient sûrement plus intéressants à consigner et à raconter.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 2:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jerusalem

Il disent, les soldats-vous avez fait beaucoup de gâchis inutile, et pas seulement le jour de la prise d'assaut où de bonne foi personne ne se contrôlait, mais toute la journée du lendemain et même la nuit du samedi au dimanche- dans votre rage stupide, profitant du désordre, et parceque les chefs et les barons se reposaient dévôtement. Les soldats le disaient avec mépris, et pouvait-on leur répondre qu'on les avait vu à la tâche, et la nuit du samedi au dimanche ? que dans les quartiers qu'ils occupent beaucoup de morts sont encore frais ? Et que l'on trouvait devant leurs hôtels des filles encore blanches et nettes, mais violées autant qu'on peut l'être, avec plus de sang entre les jambes que sur leur gorge, est ce qu'on ne les avait pas vu à l'oeuvre, les soldats- et Dieu sait les pauvres avaient de quoi cogner, mais ni lance ni masses à clous ; ni épées ni d'arbalètes, il y a même des quartiers où aucun pauvre n'a mis les pieds.
[...]
Place aux charettes des morts ! Deux chevaliers arrivent à cheval, vêtus de tuniques de soie vert pâle, leurs écuyers chevauchant derrière eux flanqués de mulets au dos bien chargé-car sur la place du Marché nettoyée depuis dimanche, les soldats vendent tissus, vaiselle joyaux parfums et épices-
donc, nobles chevaliers, vous n'avez qu'à vous écarter et attendre, aujourd'hui encore, aujourd'hui les morts passent en premier par cette rue-là et jusqu'à la porte d'Hérode le passage est interdit, et ce n'est pas sain pour vos montures. Ils sont là, leurs têtes bien lavées coiffées de toile blanche, leurs yeux clignant à la lumière du soleil, clairs sur leurs faces hâlées, ils regardent avec frayeur, avec dégoût, quand un ouvrier leur demande de s'écarter c'est tout juste s'ils ne se signent pas en le voyant-
car il faut dire, les hommes qui tgravaillent là, vêtus de haillons mâculés de jus de cadavre, tête enroulée dans ces mêmes haillons, et visage caché, et aussi entourés de mouches que les mort eux-mêmes, ces hommes ont l'air de morts enterrant leurs morts; si hideux à voir que les chevaliers doivent s'étonner de les entendre parler en bon français. Avec leurs fourches et leurs crocs.
Frères, n'ayez pas ces visages défaits, ces yeux allumés de colère, car Dieu le sait à tout ceci vous avez votre part, et une belle part, les morts du vendredi sont les votres. Du mur de la porte d'Hérode et jusqu'au Temple et jusqu'à la place du Marché, les morts du vendredi sont aux chevaliers, qui ont foncé en avant il faut leur rendre justice foncé en avant comme un fer de lance, entraînant le soldat à leur suite.
....Mais quand ils y allaient, c'étaient des corps vivants et beaux à voir et à tuer, du sang rouge comme le rubis et le pourpre, de belles fontaines de sang partout, jaillissant de corps décapités chrétiens et païens.
Et pourquoi ne venez-vous pas participer à l'oeuvre de Dieu ? et par charité prendre la fourche vous aussi et patauger dans la pourriture ? Vous y avez votre part, et nous Dieu merci la nôtre, car pour le butin vous êtes de loin les plus forts, mais pour ce qui est des morts, sachez que le plus pauvre pélerin en a fait autant qu'un chevalier, il y en a pour tout le monde, de la joie de tuer personne n'a été privé.
La Joie des Pauvres Z.Oldenbourg
Revenir en haut
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 2:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je commence à me demander s'il ne faudrait pas scinder ce topic en deux, en réservant la part du Lion à la défaite des chevaliers du Temple ! Laughing

Merci pour ce texte Zeus.guide-fées. Il éclaire tout à fait ce que je voulais dire en évoquant les croisades et la naissance de l'image du paladin, soldat de Dieu.

Smile
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alfadiir3721
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 15 Mar 2007
Messages: 192
Localisation: Seine & Marne ^^

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 5:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="Inila"]Mais pourquoi cette certitude que tout était mieux jadis, et pourquoi cette certitude que les hommes _les chevaliers!!_ étaient infiniment plus loyaux, brave, "humains", qu de nos jours? Confused Ca restera toujours une de mes plus grandes interrogations...
Oups hors sujet, je sors... Arrow
[/quote]

Erf, Inila, tu me cisailles le pied, enfin, l'herbe sous le pied Very Happy
Sadique >< Non, mais ! TT_TT

L'humain est, je le rappelle, " péremptoire " . Et l'Abbé Pierre, les enfants de Don Quichotte, le Sidaction & le Téléthon ? Il n'arrivent pas tout droit du XIIIe Siècle, pourtant, quelqu'un oserait-il clamer leur inutilité et leur malveillance, traits apparemment communs et héréditaires aux gens du 2eme Millénaire ?

( Hors-Sujet que j'adore dire, redire et redire :

Citation:
Noblesse de sang et noblesse d'esprit ont surement souvent fait bon ménage, mais je suis persuadé que malgré son inculture le bas peuple n'en était pas moins noble de coeur. La violence de la Révolution est la même que celle qui fait abattre les statues de dictateur de par le Monde. Elle est probablement justifiée, ou du moins compréhensible pour ceux qui s'y livrent sur le moment. La réclamer plus de deux cents ans après tient de la stupidité.


La bonne populace à autant fait l'Histoire que les dictateurs, les mauvais communistes ou d'autres . Je me répète, la France est la France, avec ses attributs positifs et négatifs que nous laissèrent nos aïeux .)

Fredericus, j'adorerais que nous puissions partager plus intimement . Tu m'à l'air connaisseur en l'arme Japonaise et j'adore leur Histoire. Si cela te dit, je t'envoie mon adresse en Privé .

Pour le reste, que répondre ? Là où j'admire encore plus le Japon, c'est que, comme le dit un ami :
Citation:
Le Japon est élitiste . Il ne garde que le meilleur de chaque époque pour le rajouter à la suivante . Mieux que la précédente . Par exemple, dans un paysage urbain, on peux voir des parcs de Bonsaïs dans lesquels marchent tranquillement des traditionalistes bien habillés, auprès duquel se trouve la ville, futuriste et pleine de promesses et d'espoir, dans laquelle se pavanent de jeunes adolescents tous plus branchés les uns que les autres .

( J'en profite pour conseiller aux amateurs de cette patrie le site www.Tevader.com que j'ai découvert il y a encore peu . Il offre de merveilleux cours complets sur le japonais, chaque séance étant accompagné d'exercies QCM à télécharger .Le forum offre pleins de nouvelles choses aussi . Notamment des photos et vidéos, prises par des membres y habitant . Je ne le conseille pas aux jeunes amateurs des mangas Naruto et compagnie mais à ceux qui comptre vraiment y faire un voyage ou simplement s'instruire sur les traditions ancestrales du Japon autant que ses nouveaux gadjets tous plus exportables les uns que les autres Wink )

Enfin, Karsho, tu as raison . Quand je prend mon Katana, il me transporte . C'est son rendu de l'amour que je lui porte et du temps que je passe à m'en occuper . Je ne sais le manier que très brèvement . Il est même encore un peu lourd pour moi, mais il n'empeche que je fais mon possible . Je m'entraine avec un baton que j'emploierais pour la construction de mon balais mais que j'ai pour l'instant élu mon Shinai ^^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Invité







MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 5:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
L'humain est, je le rappelle, " péremptoire " . Et l'Abbé Pierre, les enfants de Don Quichotte, le Sidaction & le Téléthon ? Il n'arrivent pas tout droit du XIIIe Siècle, pourtant, quelqu'un oserait-il clamer leur inutilité et leur malveillance, traits apparemment communs et héréditaires aux gens du 2eme Millénaire ?

Je clame leur parfait calquage sur les dimes et charités obligatoires perpetrées par nos soin depuis le début du premier millénaire de notre Bonne Vieille Chrétienté.
Vos galas de charité, votre affranchissement de la culpabilité inhérente à vos titres et rangs est toujours aussi palpable, qu'elle soit portée par le Pape ou Sophie Davant.

Citation:
Citation:
Noblesse de sang et noblesse d'esprit ont surement souvent fait bon ménage, mais je suis persuadé que malgré son inculture le bas peuple n'en était pas moins noble de coeur. La violence de la Révolution est la même que celle qui fait abattre les statues de dictateur de par le Monde. Elle est probablement justifiée, ou du moins compréhensible pour ceux qui s'y livrent sur le moment. La réclamer plus de deux cents ans après tient de la stupidité.


La bonne populace à autant fait l'Histoire que les dictateurs, les mauvais communistes ou d'autres . Je me répète, la France est la France, avec ses attributs positifs et négatifs que nous laissèrent nos aïeux .)


La France n'est qu'un territoire de procédés politico-religieux visant à garder sauves des institutions élitistes à la recevablilité discutable. Il est bien plus aisé d'aller contempler l'horreur au Japon et d'oublier que chacun de nos gestes quotidiens porte la marque de siècles de guerres et de sauvagerie sur la base desquelles s'est fondé notre sacro-saint confort.
Confort de débattre de ce qui mérite ou pas de vivre.
Confort de pleurer pour un monde que nos cerveaux ne sont pas capables de considérer dans sa totalité et profondeur.
:zeusréplique:
Revenir en haut
Alfadiir3721
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 15 Mar 2007
Messages: 192
Localisation: Seine & Marne ^^

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 6:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La France n'est qu'un territoire de procédés politico-religieux visant à garder sauves des institutions élitistes à la recevablilité discutable. Il est bien plus aisé d'aller contempler l'horreur au Japon et d'oublier que chacun de nos gestes quotidiens porte la marque de siècles de guerres et de sauvagerie sur la base desquelles s'est fondé notre sacro-saint confort.
Confort de débattre de ce qui mérite ou pas de vivre.
Confort de pleurer pour un monde que nos cerveaux ne sont pas capables de considérer dans sa totalité et profondeur.


Je vois entre les lignes une certaine appréhension du fait que tel ou tel pays me plaise plus que celui-ci . Il faudrait se décider . Quand je m'autoproclame fier de ma France aux propos un tant soit peu patriotique, je suis un fachiste xénophobe prétentieux, et quand j'aime tel ou tel pays pour sa culture, je regarderais apparemment ailleurs alors qu'il y a de sproblèmes dans mon pays . Peut être ai-je mal compris mais c'est ce que j'ai ressentit en lisant ce qu'il y a ci dessus, Zeus .

Citation:
Je clame leur parfait calquage sur les dimes et charités obligatoires perpetrées par nos soin depuis le début du premier millénaire de notre Bonne Vieille Chrétienté.
Vos galas de charité, votre affranchissement de la culpabilité inhérente à vos titres et rangs est toujours aussi palpable, qu'elle soit portée par le Pape ou Sophie Davant.


Quant à cela, pourquoi devrais je te contredire, je suis d'accord . J'ai dit plus haut que la France d'aujourd'hui était l'évolution de celle d'Hier . Je pense donc qu'il est normal que certains est herité, religieux ou non, de ces vieilles valeurs chrétiennes que clamait notre eglise . Cela dit je ne vois pas où est le mal, je te sent agressif ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Invité







MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 6:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Je vois entre les lignes une certaine appréhension du fait que tel ou tel pays me plaise plus que celui-ci . Il faudrait se décider . Quand je m'autoproclame fier de ma France aux propos un tant soit peu patriotique, je suis un fachiste xénophobe prétentieux, et quand j'aime tel ou tel pays pour sa culture, je regarderais apparemment ailleurs alors qu'il y a de sproblèmes dans mon pays . Peut être ai-je mal compris mais c'est ce que j'ai ressentit en lisant ce qu'il y a ci dessus, Zeus .

Je ne vois guère où tu peux saisir un quelconque paradoxe entre ces deux position, si ce n'est par ignorance de notre histoire nationale. Le phénomène d'aveuglement sur l'histoire afin d'accréditer une version nationaliste et xénophobe est un procédé des plus banals. Ton discours sous tend un genre d'approche de la problématique française a travers le temps comme un amas de détails de l'Histoire.
Encore une fois, tu t'embourbes dans de péremptoires démonstration basée sur une approche plus ingurgitée que réfléchie, en demandant, de surcroît, l'acquiescement de l'auditoire.
Citation:
Quant à cela, pourquoi devrais je te contredire, je suis d'accord . J'ai dit plus haut que la France d'aujourd'hui était l'évolution de celle d'Hier . Je pense donc qu'il est normal que certains est herité, religieux ou non, de ces vieilles valeurs chrétiennes que clamait notre eglise . Cela dit je ne vois pas où est le mal, je te sent agressif ...

Je ne prétends pas, pour ma part, être en capacité de décrypter un état emotionnel en fonction d'un post à propos d'un débat aussi obscurément cohérent. L'âge féodal, pour moi, est toujours notre Temps, ce que tu nommes évolution, je le nomme "changement de forme", mais les Seigneurs tiennent encore le royaume, et les cerfs que nous sommes alimentent leurs filles pour qu'elles contractent d'intéressantes alliances. Mais contrairement à ce que voudrait nous faire ingurgiter ses bonnes valeurs traditionnelles chrétiennes, la liberté ne nous appartient en rien, puisque ces dernières se font appeler ces temps derniers libéralisme ou dialogue oecuménique.
Arrêtons là cette discussion inutile : un aigle royal n'a jamais pu communiquer avec une mangouste.
Revenir en haut
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 6:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En parlant de mangouste, un petit air me revient à l'esprit : hakuna matata ! Laughing

Je ne sens pas d'agressivité dans les propos de Zeus.guide-fées, juste un rappel d'une réalité sociologique, qui n'est pas sans rappeler les propos de notre ami Ossian, un peu plus haut.

Même si je suis assez d'accord sur la description des fondements de notre société, avec un leurre de démocratie et de liberté pour chacun, je ne pense pas malgré tout que nous soyons dans un schéma féodal au sens historique du terme. L'héritage est certain, mais comme je l'ai dit déjà à Ossian, il n'a pas plus (ni moins) d'importance que l'héritage antique ou bien que les grandes idées de la Révolution ou celles de la période faste de la bourgeoisie industrielle.

Concernant le Japon, prend garde Alfadir de ne pas idéaliser ou schématiser un peu trop vite ce pays et son histoire, comme tu le fais de toute évidence pour la France. Chacun peut un jour avoir admiré la notion de shogun ou de simple ronin, mais combien pense aux millions de sans noms et à leur condition de vie.

Ma notion de bas peuple n'avait rien de péjoratif, ce n'était qu'un terme d'historien, certes pas très heureux, qui s'oppose à celui de "grands". Je ne ferais pas miens le détournement que tu en fais en parlant de "populace".

Sinon, tu n'as pas encore vraiment répondu à mon invitation à développer un peu ta phrase :

Citation:
Comprendre son arme est complexe, c'est le fruit d'un travail rigoureux et sur des bases généralement laborieuses.


Smile

Fredericus Coriarius
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Black_Arcom
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 29 Jan 2007
Messages: 120
Localisation: grenoble

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 7:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Même si ca m'énerve, je me suis justifier, et maintenant je voit que le débat a pris une autre ampleur et une autre direction, pour cette raison je ne voit pas la raison de ma préssence ici.

Bon débat a vous ^^
Black_arcom
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Expliquer ou amener à développer me parait plus juste que "justifier", tu ne trouves pas, Black Arcom ?

C'est bien parce que la discussion n'avait plus rien avoir avec l'avertissement que tu voulais donner au départ, que j'ai scindé le topic.

Quant à ta présence ici, c'est peut-être parce que tu veux continuer à discuter aimablement avec nous tous des thèmes principaux : idéalisation ou non du passé, la place des arts de combat et de l'épée dans notre société, la voix du guerrier, etc.

Je ne comprends pas trop le sens de ton intervention. Tu désapprouves mon idée de nouveau topic ? Confused
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
karsho
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 05 Déc 2005
Messages: 995
Localisation: là où on me cherche le moins

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 7:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

un peu pareil pour moi, j'ai eu une réponse à ma question, pour le reste, je laisse ça aux passionnés.
Laughing surtout qu'en plus, maintenant que le post a été coupé, ceux qui liront ça plus tard se demanderont bien d'où je sors cette question! Laughing Laughing
note pour ceux qui n'ont pas suivi depuis le début : ce message est extrait d'un post dont le sujet avait dévié.... comment ça par ma faute?
enfin, je garde un oeil dessus quand même c'est intéressant Wink
bonne continuation :bisous:
_________________
Ce que je dis n'est pas la vérité...c'est ma vérité. Y.K.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 8:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On parle d'idéalisation du passé, au sujet de la chevalerie, par exemple, mais cette idéalisation n'a-t-elle justement pas eu lieu déjà au moyen-âge, sous l'intervention de je ne sais plus quel éclésiastique, avec , notament, les écrit de Chrétien de Troye.

De plus on voit , je crois , apparaitre des écrits non romanesques dans les codes mêmes de la chevalerie (puis, plus tard, des templiers)

Tout ceci, mais j'ai ptet mal apris, en réaction contre une crise des valeurs, déjà, à l'époque... Sad
_________________
"i'm talking to you now
weels still turns
what ever you do now
fire still burns"
(D.M.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 8:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ceux, qui comme notre amie Karsho n'auraient pas lu (ou relu le début de ce topic) voici un petit lien.

Pour la naissance du roman et du récit "chevaleresque", à travers effectivement Chrétien de Troyes, il va me falloir une petite compilation avant de répondre. Le sujet est trop vaste. Very Happy
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements


Dernière édition par Fredericus le Mer Mar 28, 2007 11:02 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Black_Arcom
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 29 Jan 2007
Messages: 120
Localisation: grenoble

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2007 10:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pourrais encore participer Frédéricus, mais comment dire... Le débat ne m'attire plus véritablement, j'ai expliquer pourquoi j'avais dit certaines chose, mais il ne peut plus y avoir de chevalier a l'épée de nos jours, puisque l'arme a feux existe... Je suis désoler, mais ce sujet n'est plus vraiment interressant mes yeux... nous nous retrouverons pour d'autre, j'en suis sur ^^

Bien a vous
Black_Arcom
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Autres Magies du Monde -> Traditions Orientales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique