Voir le sujet - Aton :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Aton
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Magie Egyptienne - Khémitisme
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Amadeo
Membre en Promenade



Inscrit le: 10 Juil 2008
Messages: 24

MessagePosté le: Ven Juil 11, 2008 11:15 pm    Sujet du message: Aton Répondre en citant

Aton

Aton est un dieu éphémère de la mythologie égyptienne du Nouvel Empire.

Amenophis III (le bâtisseur) donna à Aton un rôle prédominant durant son règne. Mais c’est son fils, Amenophis IV, qui fera de la personnification du disque solaire, Aton, le dieu unique de l’Égypte. Amenophis IV prendra le nom de Akhénaton (celui qui est utile à Aton) et construira pour lui une nouvelle capitale : Akhetaton, l’Horizon d’Aton, (El-Amarna en arabe).

Akhénaton fait du culte d’Aton une véritable révolution ésotérique. Aton, « père et mère de toute création », est un dieu unique (à l’époque, le polythéisme est de rigueur dans tout le monde connu) et universel (il ne limite pas ses bienfaits à l’Égypte). De plus, Aton n’a pas de forme, et les fidèles n’ont pas besoin de prêtres pour faire l’intermédiaire entre eux et le dieu. Certains pensent que le culte d’Aton est à l’origine du judaïsme qui lui emprunte beaucoup de ses concepts et qui verra le jour dans la population juive d’Égypte moins d’un siècle plus tard (c’est la thèse de Sigmund Freud dans L’homme Moïse et la religion monothéiste).

Autrefois représenté sous les traits d’un homme à tête de faucon, Aton sera, sous le règne d’Akhénaton, représenté sous la forme d’un disque solaire, dont les rayons terminés par des mains, tendent la clef de vie (Ankh) aux humains. Il est le symbole du soleil, et ses rayons sont les rayons divins qui transmettent la vie sur terre.

Les intercesseurs entre Dieu-Aton et le peuple est le couple royal : toute prière à « Dieu » doit passer par les enfants du Soleil. Le culte rendu à l’astre était bien trop abstrait dans la mentalité des égyptiens : ils n’étaient pas prêts.

Considéré comme le créateur du monde (au même titre que Amon), il se heurta au puissant clergé traditionaliste et ne put s’imposer que grâce au pouvoir du pharaon Akhénaton qui interdit le culte des anciens dieux et retira aux prêtres d’Amon le pouvoir et les richesses qu’ils avaient accumulés. À la mort d’Akhénaton (ou sous le règne du jeune Toutankamon), le culte d’Aton retourne dans l’oubli et le culte d’Amon est rétabli. La ville d’Akhetaton est abandonnée et la cour retourne à Thèbes. Le premier monothéisme officiel du monde aura duré huit ans, mais il est probable que ce culte ait été transmis de génération en génération, bien qu’on en ait aucune preuve.

« Tu apparais, splendide, à l’horizon du ciel, ô Aton vivant, créateur de la vie. [...] Tu remplis toute contrée de ta perfection... Quand tu dissipes les ténèbres en dardant tes rayons [...] les habitants se lavent, s’habillent, et leurs bras se dressent pour t’adorer ; le pays tout entier se met au travail, tout le bétail est satisfait de sa pâtures ; arbres verdoient ; les oiseaux s’envolent de leur nid »

Extrait de l’Hymne à Aton.

source : http://www.histoiredumonde.net/


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Amadeo
Membre en Promenade



Inscrit le: 10 Juil 2008
Messages: 24

MessagePosté le: Ven Juil 11, 2008 11:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Grand Hymne à Aton



Tu apparais dans la perfection de ta beauté Dans l'horizon du ciel, Disque vivant, Créateur de Vie ; Tu te lève dans l'horizon d'orient Tu emplis chaque contrée de ta perfection. Tu es beau, grand, brillant, Elevé au-dessus de tout l'univers, Tes rayons entourent les contrées Jusqu'à la limite de tout ce que tu crées. Tu es le principe solaire, Tu régis les pays jusqu'à leurs extrémités Tu les lies pour ton fils que tu aimes.

Tu t'éloigne, Tes rayons touchent pourtant la terre, Tu es devant nos yeux Ton chemin demeure inconnu Tu te couche dans l'horizon occidental, L'univers est dans les ténèbres, comme mort. Les hommes dorment dans leurs chambres, La tête enveloppée, Personne ne reconnaît son frère. Dérobe-t-on leurs biens sous leur tête, Ils ne s'en aperçoivent pas. Tous les lions sortent de leurs repaires Tous les reptiles mordent. Le monde gît dans le silence, C'est la plus profonde ténèbres. Son créateur se réponse dans l'horizon.

Tu te lèves à l'aube, à l'horizon Tu rayonnes, disque solaire, dans le jour, Tu dissipes les ténèbres Tu répands tes rayons. Le double pays est en fête, Les hommes s'éveillent, Ils se tiennent debout sur leur pieds. C'est toi qui fais qu'ils se lèvent. Leur corps devenu pur, ils s'habillent, Leur bras font des gestes d'adoration à ton lever. L'univers entier se met à l'œuvre, Chaque troupeau est satisfait de son herbage Arbres et herbes verdissent, Les oiseaux, volant ailes déployées hors de leur nids font des actes d'adoration à ta puissance vitale. Tous les animaux sautillent sur leur pattes tous ceux qui volent, tous ceux qui se posent, Vivent à ton lever. Les bateaux font voile, En montant et en descendant le courant, Chaque jour est ouvert Tu apparais. Dans la rivière, les poissons font des bonds Vers ton visage, Tes rayons pénètrent au cœur de la Très Verte.

Tu fais que l'embryon naissent chez les femmes Tu produits la semence chez l'homme, Tu donne vie au fils dans le sein maternel, Tu le mets en paix Avec ce qui arrête les larmes. Tu es la nourrice De celui qui s'abrite encore dans le sein, Tu donne constamment le souffle Pour donner vie à toute créature. Au moment ou la créature sort de la matrice pour respirer, Tu ouvre sa bouche complètement, Tu offres ce qui lui est nécessaire. Le petit oiseau est dans son œuf, Il pépie dans sa coquille, Tu lui donnes le souffle à l'intérieur, Tu lui donne vie. Tu as ordonné pour lui Un temps de gestation mesuré avec rigueur, En le rendant complet ; Il brise sa coquille de l'intérieur, Il sort de l'œuf, il pépie A l'instant fixé, Il sort et marche sur ses pattes.

Comme sont nombreux les éléments de ta création, Caché à nos yeux, Dieu unique sans égal Tu crées l'univers selon ton cœur conscience, Alors que tu étais seul.

Hommes, troupeaux, animaux sauvages, Tout ce qui vit sur terre Se déplaçant sur ses pieds Tout ce qui est dans les hauteurs Et vole, ailes déployées Les pays de Syrie et de Nubie, Le pays d'Egypte, Tu place chaque homme en sa fonction Tu lui octroies ce qui lui convient. Les langues sont multiples Dans leur manière de s'exprimer, Leurs caractères et différents, La couleur de la peau est distincte, Tu as différencié les peuples étrangers. Tu crée un Nil dans le monde inférieur, Tu le fait surgir selon ta conscience Pour donner vie aux Hommes d'Egypte. selon la manière que tu l'as fait pour toi-même. Tu es leur Maître Tu te soucies d'eux, Maître de toutes contrées, Tu te lèves pour elles Disque du jours grand de dignité, tu donnes la vie à tout pays étranger, même éloigné, Tu places un Nil dans le ciel Il descend pour eux, Il donne forme aux courants d'eau Pour arroser leurs champs et leurs villes. Que tes dessins sont excellents, O Seigneur d'éternité, Le Nil dans le ciel Est un don de toi aux étrangers, A tout animal du désert qui marche sur ses pattes ; Pour la terre Aimée, Le Nil vient du monde inférieur.


Tes rayons allaitent tous les champs, Tu te lèves, Ils vivent, poussent pour toi. Tu règles harmonieusement les saisons Tu développement toute ta création. L'hivers a pour fonction de donner la fraîcheur, La chaleur de faire que les hommes t'apprécient. Tu crées le ciel au loin, Tu te lèves en lui, Tu embrase de l'œil toute ta création, Tu demeures dans ton Unité. Tu te lèves en ta forme de disque vivant Qui apparaît et resplendit, Qui est loin, Qui est proche Tu extrais éternellement Des milliers de formes à partir de toi-même, Tu demeures dans ton Unité Villes, régions, champs, chemins, fleuves Tout œil te voit en face de lui, Tu es Aton du jour sur la terre. Tu t'éloignes, Aucun des êtres engendrés par toi n'existe Pour ne point contempler toi-même uniquement.


Aucun de ceux que tu engendre ne te voit, Tu résides en mon cœur. Il n'existe pas un autre qui te connaisse A l'exception de ton fils Akhenaton, Tu le rend connaissant de tes projets, De ta puissance


L'univers vient à l'existence sur ta main Comme tu le crées Tu te lèves, Il vit. Tu te couches, Il meurt. Tu es l'étendue durable de la vie, On vit de toi. Les yeux fixent continuellement ta perfection, Jusqu'à ton coucher, Tu te couches à l'occident Tout travail s'arrête.


A ton lever Tu fais croître toutes choses pour le roi ; Le mouvement s'empare de chaque jambe Tu mets en ordre l'univers Tu le fais surgir pour ton fils, Issu de ton être Le roi de Haute et Basse-Egypte. vivant de l'Harmonie universelle, Le maître du double pays, Fils de Rê, Vivant de l'harmonie universelle Maître des couronnes Akhenaton, que le durée de sa vie soit grande ! Que sa grande épouse qu'il aime, La Dame du double pays, Nefertiti, Vive et rajeunisse Pour toujours, éternellement.

source : http://www.egyptos.net/egyptos/dieux/grand-hymne-a-aton.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Amadeo
Membre en Promenade



Inscrit le: 10 Juil 2008
Messages: 24

MessagePosté le: Ven Juil 11, 2008 11:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Petit Hymne à Aton



Salut à toi, Rê parfait qui irradie dès l'aube. Tes rayons sont dans les visages, mais on ne peut les percevoir. L'or fin, lui-même, ne peut être comparé à ta lumière. Constructeur, tu as forgé ton corps dans l'or. Tailleur qui t'es taillé toi-même, ô sculpteur qui n'a jamais été sculpté. Ô l'unique sans pareil qui traverse le temps éternel dominant les millions de chemins placés sous ta conduite.

Quand tu traverses le ciel chacun peut te voir, mais tu chemines aussi caché pour leurs regards. Dès l'aube de chaque jour tu te manifestes, et la navigation est prospère, conduite par Ta Majesté. En une courte journée, tu parcours un chemin long de dizaines de millions de lieues ; mais chaque jour pour toi dure le temps d'un instant. Lorsque tu te couches, tu achèves pareillement les heures de fa nuit. Tu poursuis cette course, sans apporter de trêve à tes efforts. Tous les yeux voient grâce à toi, mais ne pensent plus le faire lorsque Ta Majesté est couchée. Tu fais se lever le monde lorsque l'aube étincelle. Mais, lorsque tu te couches dans l'horizon, le monde s'endort comme s'il était mort. Salut à toi, Aton du jour, qui as créé les humains et qui les as fait vivre, grand faucon aux plumes bigarrées, qui est venu à l'existence en s'élevant lui-même, apparu seul sans avoir été mis au monde, Horus l'aîné, qui est au coeur de Nout la Céleste, à qui l'on prodigue les cris d'allégresse quand il se lève comme lorsqu'il se couche, forgeron des produits de la terre. Amon des hommes, qui conquiert les Deux Terres du plus grand au plus petit, mère bienfaisante des dieux et des humains, artisan patient, qui connaît la fatigue tandis qu'il les façonne en nombre sans limites, berger vaillant, protégeant son troupeau, l'asile qui lui permet de vivre. Courant, se hâtant, se pressant, tu es Khepri, à la naissance illustre, élevant ta beauté dans le corps de Nout la Céleste, Tu es celui qui, chaque jour, atteint l'extrémité des terres, tandis que le regardent ceux qui marchent sur elles, éclairant dans le ciel les devenirs du jour. Tu composes les saisons avec les mois, tu tisses à ton gré la chaleur, à ton gré la fraîcheur. Tu permets que les corps se délassent, en les embrassant. La terre tout entière s'agite, joyeusement, pour ton lever quotidien et te vénère.

source : http://www.egyptos.net/egyptos/dieux/petit-hymne-a-aton.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Daeroù Al Loar
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 24 Mai 2008
Messages: 106
Localisation: Breizh

MessagePosté le: Ven Juil 11, 2008 11:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dire que les Egyptiens étaient " polythésites " ou pire " qu'ils étaient adeptes de l'idôlatrie " est à mon sens bien réducteur de la pensée spirituelle Egyptienne...
Les Egyptiens croyaient en Dieu et croyaient aux Dieux.
Le problème d'Akhenaton n'est pas tellement le fait qu'il ait " imposé le monothéisme ", mais qu'il ait révolutionné le mode de vie égyptien, en passant par l'art.
L'art Amarnien est à l'opposé de l'art traditionnel égyptien, étant donné qu'il expose la vie du couple royal dans des moments intimes de sa vie, qu'il ne respecte pas les codes autrefois en rigeur.
Tout dans l'art égyptien a une signification religieuse. l'Art Egyptien est si on veut, une sorte de dialogue par le symbole, et Akhenaton en a complètement bouleversé les principes.
De même , les Egyptiens ont toujours été très pudiques, surtout lorsqu'ils étaient haut placés dans la société.
Les embrassades en public, et autres manifestations d'affections étaient très mal vues, et Akhenaton a beaucoup choqué en embrassant Nefertiti devant le peuple par exemple.

Le gros problème d'Akhenaton était son fanatisme.
Il n'y a probablement pas assez eu de dialogue entre les penseurs, le peuple, la famille royal au moment de cette question de l'adoration exclusive d'Aton.
Le peuple a vécu cette nouvelle forme de pensée comme un acte brutal, et les changements du mode de vie comme de la pure provocation.

Il n'y a pas non plus que le côté spirituel de la chose à observer. Les problèmes politiques de l'époque ont compté pour beaucoup dans cette révolution artistique, culturelle et ce bouleversement religieux.
Le clergé, certes avait beaucoup d'influence sur le pays, et déjà d'autres souverains et souveraines s'étaient auparavant heurtés à certains prêtres.
La vie spirituelle et politque étant étroitement liées durant l'Egypte ancienne, ce revirement spirituel doit aussi être considéré comme une manière pour Akhenaton d'affirmer haut et fort la puissance du Roi sur son peuple.

Mais bref, je reviens à ce que je disais au début, arrêtez de voir l'Egypte ancienne comme un simple monde polythéiste, perdu dans l'idôlatrie.
C'est beaucoup plus complexe que ça, et les définitions que certains égyptologues ont apporté à la spiritualité égyptienne, en plus d'être souvent insultantes étaient fausses.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Sam Juil 12, 2008 6:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Au-delà de l'art, qui avait une valeur sacré et politique, il a chamboulé toutes les valeurs traditionnelles, les organisations religieuses, économiques d'un pays, il a plié l'Egypte à ses utopies en faisant plus de dégâts que de bienfaits.
_________________
"i'm talking to you now
weels still turns
what ever you do now
fire still burns"
(D.M.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Daeroù Al Loar
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 24 Mai 2008
Messages: 106
Localisation: Breizh

MessagePosté le: Sam Juil 12, 2008 4:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est exactement ce que je disais en parlant du mode de vie et en citant la pudeur à titre d'exemple.
Le fanatisme ne peut pas être bénéfique ....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Amadeo
Membre en Promenade



Inscrit le: 10 Juil 2008
Messages: 24

MessagePosté le: Sam Juil 12, 2008 5:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Certes, le terme "polithéïsme" est assez réducteur de nos jour dans notre société devenu "monothéïste"... Mais à mes yeux ces deux qualifiquatifs le sont autant l'un que l'autre. Je ne voulais point t'irité Daeroù en postants ces articles, ni dégradé la culture égyptienne. Je désirais juste donné quelques renseignement sur ce culte très peu connu Embarassed

Pour l'imposition de la religion d'Aton à l'égypte, je la trouve aussi néfaste que celle par exemple de la religion chrétienne en Europe du fait des destuctions qui sont causé par la suite qu'elle soit culturelle ou humaine...

"Les Egyptiens croyaient en Dieu et croyaient aux Dieux."
Je répète volontairement cette phrase car elle est a mon avis très importante! Mais pour moi les égyptiens ne sont pas le seul dans ce cas, les anciens Héllènes avaient le même type de croyance, les babilonniens de même et j'en passe...

Bien à vous
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Daeroù Al Loar
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 24 Mai 2008
Messages: 106
Localisation: Breizh

MessagePosté le: Sam Juil 12, 2008 5:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non, ne prends pas mal ce que j'ai dit ( j'ai souvent l'air agressive, je sais ), mais je tenais à préciser ça pour ceux qui connaissent mal ou pensent connaître la spiritualité égyptienne et qui prennent ce genre de qualificatifs à la lettre.

Je te rejoins complètement quand tu compares la situation provoquer par Akhenaton a l'arrivée , à titre d'exemple, du Christianisme en Europe.
Etant Celte, je reste consternée devant les dégâts que cette nouvelle façons de penser et de vivre à causé à mon peuple et à sa civilisation.

Et je te rejoins également quand tu dis que les Egyptiens n'étaient pas les seuls à croire " En Dieu et Aux Dieux ", car nous, Celtes et Druidistes sommes également dans ce type de spiritualité et manière de penser.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Dim Juil 13, 2008 11:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne veux pas faire forcément l'avocat du diable, mais il faut peut-être relativiser les dégâts du christianisme, en Europe, et même du dégât romain.
La force d'un nouveau courant vient un peu de la faiblesse des anciens.
On peut bien-sûr déplorer la disparition de pans entiers d'une culture.
Mais le monde change.
On idéalise peut-être un peu trop le monde celtique antique, alors qu'il était fait aussi d'injustices, de complots politiques et religieux, de trahisons, de divisions, de cruautés.
Et les druides n'étaient pas tous des saints...on a des traces...

Bien-sûr, rien ne peut légitimer l'ingérence d'une culture sur une autre.
Mais le néo-celtisme est aussi une indication sur un nouveau changement, le vieillisement des vieux cultes face à une société occidentale qui a évolué.

Pour revenir à l'Egypte, l'époque amarnienne est justement un échec car elle ne correspondait pas à un nécessité sociale, du moins, pas comme ça.

Le fagocytage de la culture grecque, bien plus tard, fut-elle dommageable ou salvatrice ?
Qui sait ?
_________________
"i'm talking to you now
weels still turns
what ever you do now
fire still burns"
(D.M.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Amadeo
Membre en Promenade



Inscrit le: 10 Juil 2008
Messages: 24

MessagePosté le: Dim Juil 13, 2008 8:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien sur que le monde celtique, le monde chrétient, n'était pas peuplé que de saint, mais toute les cultures ont des choses à ce reproché Very Happy
Les prêtres d'amon était aussi une force exercant une forte pression politique (et ce sont laissé peut être pour cetain corrompre par elle) et sont pour une bonne part dans l'échec d'Akhénaton; certain Pape était simoniaque, certains avancent que certains druides exercait des saccrifices humains (quoi que là c'est peut être les romains qui ont dénigré les croyances du peuple vaincu, comme il l'ont fait avec les carthaginois dont nous avons aucunes preuves (sauf bien sur les documents romains) qu'ils exerçaient des sacrifices d'enfants toutes les traditions ont connu des fanatiques... comme quoi parfois l'Histoire est écrit par les vainqueurs.).

Je ne sais pas mais je crois qu'on s'éloigne du sujet là!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Daeroù Al Loar
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 24 Mai 2008
Messages: 106
Localisation: Breizh

MessagePosté le: Lun Juil 14, 2008 12:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour répondre concernant les celtes, avant de revenir au sujet principal, il ne faut pas non plus croire tout ce que les Romains ont inventé sur nous.

Des rumeurs ont circulées comme quoi les celtes étaient des barbares sanguinaires, cruels, etc...Heureusement de nos jours les archéologues se sont rendus-compte qu'il ne s'agissait que de mensonges , insultants en plus, mais surtout et avant tout faux .
Les celtes étaient de très grands guerriers redoutés et reconnus dans l'Europe ancienne. Ils avaient une très grande connaissance du cheval et ont apporté avec eux la connaissance et l'utilisation du fer.

Je ne parlais pas du christianisme, quand je citais ce que mon peuple a vécu. Je ne parlais pas de la croyance chrétienne en elle-même, ni de ses fondements etc....Je parlais juste de comment un nouveau courant religieux et idéologique s'est imposé par la force un peu partout dans le monde, en citant nos pays comme exemple, et comment il a détruit une civilisation. Ce genre de choses oui, je les trouve barbares .

Quant aux Druides, bien sûr qu'il n'y avait pas que des Saints chez eux, et dans quelle culture n'y a-t-il que des saints d'ailleurs ?
Mais aller inventer qu'ils pratiquaient entre autres des sacrifices humains, c'est abérrant, puisque c'est contraire au fondements de la croyance druidique.
Les Vrais Druides actuels le savent très bien. Il est même interdit dans le druidisme de faire des sacrifices animaux, alors des sacrifices humains...Ce ne sont juste que de fantasmes d'autres civilisations ne sachant plus quoi inventer pour dénigrer leurs ennemis.
Et comme je l'ai dit plus haut, heureusement que de nos jours les historiens s'en sont rendus-compte et que triaiter les Celtes de barbares primitifs n'est maintenant considéré que comme une plaisanterie de mauvais goût.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Le Serpent
Membre Actif



Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 260
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun Juil 14, 2008 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a quelques mois, je suis tombé sur une émission "Arte" à propos des celtes ou la question des sacrifices humains était évoquée (à en croire ce reportage, il y en avait effectivement)... le plus drôle, c'est que des celtes "modernes" se réunissaient non loin du lieu des fouilles et que le commentaire du reportage a cru utile de préciser que ces celtes "modernes" étaient forcément de "faux" celtes puisqu'eux n'en pratiquaient pas.

ça m'a fait un drôle d'effet d'entendre ça... c'est la première fois qu'on reproche à des païens de ne pas pratiquer de sacrifices humains.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Daeroù Al Loar
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 24 Mai 2008
Messages: 106
Localisation: Breizh

MessagePosté le: Lun Juil 14, 2008 1:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme je l'ai déjà rappelé il n'y a pas eu que des saint chez nous que ce soit il y a quelques siècles ou encore de nos jours.

Si sacrifices humains il y a eu, alors ceux qui les ont pratiqué n'ont rien compris au Druidisme.
Je le rappelle les sacrifices animaux sont mêmes formellement interdits.
Les sanctions peuvent allées loin si un Druide abbat un animal pour un quelconque rituel.
Si certains en ont pratiqué ce n'était pas de vrais Druides.

Quant aux Druides d'aujourd'hui, dire que s'ils ne font pas de sacrifices humains alrs ils ne respectent pas le culte ancestral, c'est du grand n'importe quoi.

Quand on ne connaît pas un sujet, on ferme sa bouche.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
kAzIm
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 113

MessagePosté le: Lun Juil 14, 2008 7:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Permettez-moi de revenir sur le personnage Akhenaton.
Outre le fait qu’il ait été un réformateur excessif voir fanatique , Akhenaton a le mérite d’avoir remis en question un système de pensées profondément enraciné dans la société égyptienne.
Avec l’arrivée d’Aton c’est toute un série de pratiques magiques et de croyances liées à l’Au-delà qui disparaissent, et qui remet en cause la question fondamentale de la mort et du rôle des divinités. Akhenaton, sans avoir mesuré la portée de son geste à l’époque, pose au grand jour la question théologique de l’Un, en tant qu’élément créateur et principe actif gouvernant toute forme de vie. Implicitement, il propose donc le clash de la connaissance directe du Divin dans sa totalité puisque toute autre déité est exclue et que tout provient d’Aton et de la nécessité de chercher la Vérité au-delà des apparences, car Aton est l’Unique et qu’il doit donc exister un principe qui demeure, au-delà de la mort et qui dépasse toute conception.
C’était un mystique, absolutiste et radical, avec tous ses défauts, mais qui a été le précurseur d’une vision
qui trouve encore des résonances aujourd’hui.
_________________
'Celui qui aime l'eau, qu'on le jette dans la rivière.'
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Daeroù Al Loar
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 24 Mai 2008
Messages: 106
Localisation: Breizh

MessagePosté le: Lun Juil 14, 2008 7:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme je l'ai dit, le problème n'était absolument pas la question du " monothéisme ", car la psiritualité égyptienne est au-delà tu monothéisme et du polythéisme.
Je le répète les Egyptiens croyaient en Dieu et aux Dieux.
C'est pas la croyance d'Akhenaton qui a posé problème, c'est son extremisme, sa violence.
La religion égyptienne ne remet absolument pas en cause le monothéisme.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Magie Egyptienne - Khémitisme Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique