Voir le sujet - Tu sépareras la terre du feu ... :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Tu sépareras la terre du feu ...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Les Portes du Temple
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Lux
Membre Actif



Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 289
Localisation: Pas de calais

MessagePosté le: Mar Oct 21, 2008 3:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne m'attendait pas a autant de réponse, c'est qu'il faut décortiquer maintenant Very Happy

Citation:
C'est pour cela que je parle d'aider les malades CQFD Ce qui est plus important que de donner de l'énergie à une fleur il me semble.


Tout dépend de l'énergie employé, prendre soin de ces fleurs et un dont d'énergie comme prendre soin d'un malade, qu'elle différence en soi à part le sujet a qui l'on donne ? en ferait tu une séparation ? Razz ( je te taquine Wink )

Citation:
il me semble effectivement qu'il y a une sacrée différence avec la séparation/division


Tu as trouver les mots juste, ne divise pas pour mieux régner, mais regroupe(notion de séparation vers l'unité) pour atteindre la profondeur de toute chose.

Citation:
J'espère que vous allez tous devenir bavard, afin d'apporter vos connaissances et apprendre des autres comme je le fait moi même en parlant de vous


Chacun je pense a parler de lui, en parlant de sa, j'ai une petite histoire a raconter :

il y a une dizaine d'années, j'étais avec une copine, une très bonne amie, on ce raconté tout.
C'était un soir, un soir de pleine Lune, on était assis sur la route, et on parlé, de tout et de rien.

Puis d'un seul coup, sans m'en rendre compte, c'était le silence, le silence complet, aussi bien autour de nous, qu'a l'intérieur, puis en se fixant dans les yeux, je cherché sans trop savoir pourquoi à me plonger en elle.

Un moment je me sentait comme mit a nue, comme si je n'avait plus aucun secret, que je venait d'"étalé " tout, a ce moment j'ai parlé, je lui est dit " que fait-tu ? ", elle ma dit " la même chose que toi ", et on est revenus dans le silence total.

On ce fixait toujours, et la je ressentait quelques chose intérieurement au point que mon coeur battait la chamade ( pas de l'Amour, autres chose, mais je suis incapable de mettre un mot dessus ), jusqu'à ressentir des frissons, se "sentir ailleurs" plongé dans l'autre, s'oubliant soi même, et réveillé d'un coup comme dans une sorte de fusion...

Je revis cet événement, avec les arbres, les oiseaux, la flamme d'une bougie, partout ou je met les yeux et que j'entre en silence ... pour ce qui est du côté humain sa m'est arrivé 3 ou 4 fois, et toujours dans un silence totale.

Qu'elle rapport avec le sujet :

Mon amie était la, mais nous ne sommes pas unis pour autant, le lien qui subsisté était l'amitié, pourtant on ce voit différemment, séparément, il y a donc cette première phase de séparation.

Viens ensuite les affinités, la recherche de l'autre, mieux ce connaître, comme mettre en place l'apprentissage de la respiration, on ce sent plus léger, à l'aise, c'est l'évaporation, la confiance, en l'autre mais aussi en soi.

Et tout à coup on plonge en l'autre, il n' y a plus de séparation, c'est le mélange, et la née la sublimation.

Voila ou j'en suis aujourd'hui, mais l'histoire n'est pas terminé :

Dans les discussions, je suis ailleurs, silencieux, je parle rarement, je n'écoute pas avec mes oreilles et je ne parle pas avec ma bouche de chair, j'écoute et je parle autrement.

Je vie cet instant présent pleinement, pour ne pas en perdre une seul miette, et je me sent terriblement bien, et puis parfois, j'oublie cette instant, j'y réfléchit, je change ce silence en brouhaha, et je n'entend plus rien, a ce moment il ne m'arrive que des tuiles, comme être sur une route, et s'être trompé de chemin, qui se manifeste par des "obstacles".

Parfois c'est très dur a vivre, car en dehors du silence, je me demande ou est la finalité, et ne trouvant réponse, j'ai comme une énorme boule qui demande à sortir de mon ventre, et quand je m'en éloigne ( j'ai fait une pause de 2 ans quand même ), je me retrouve sur cette route tôt ou tard par des expériences de la vie.

Une route qui suivit en silence, n'a aucune finalité, mais ou la raison viens semer le brouhaha, je me rend compte que je suis le propre acteur de mes obstacles.

En ce moment je suis sur la route, mais ce soir, demain, après demain, je serait peut être dans le brouhaha, et alors ce panneau me ramènera une fois de plus sur la route, car tel est ma voie, sans début, n'y fin, être tout simplement.
_________________
"Quand les oreilles de l'élève sont prêtes à entendre, c'est alors que viennent les lèvres pour les remplir de Sagesse."
Le Kybalion

Einstein a dit : L'obscurité est l'absence de lumiére.
Alors, remplissont nos coeurs de lumière.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Mar Oct 21, 2008 5:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

silence-parlant
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Invité







MessagePosté le: Mer Oct 22, 2008 11:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
"Albert"Mise en garde sur l'alchimie spirituelle considéré sans support traditionnel :


-Les Sept "planètes" ou vertus sont en nous, nous devons créer une conjonction de manière a provoquer "l'harmonie des sphères".

-Transformer le plomb en or ne provient pas d'une séparation mais d'une fusion régit par le sablier ou temps.

-la pierre philosophale est le Christ ou Messiah en nous.

-Les textes Latins diffèrent dans leur traductions en Français du sens originel qu'ils avaient, car l'homme moderne pensent différemment!

-Je respecte absolument les docteurs de cette "science" car au risque de surprendre: un vrai alchimiste peut faire la démonstration de la transmutation, je ne parle pas des souffleurs de verre.

Le système alchimique est comme la kabbale un système compliqué pour amener les hommes compliqué à plus de simplicité.


oui et quand tu veux rester simple sa te la complique la vie ^_^
Revenir en haut
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2008 6:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

...On ne se refait pas....E.V.E. Smile

"Une fusion régie pas le sablier du temps" : je ne suis pas du tout d'accord,

Pour le reste, Albert a compris l'essentiel de l'alchimie, et a fait le choix d'une teinture qui fait partie de la culture alchimique, comme le suggère l'Evangile de Philippe et dans des tons que Nicolas Flamel n'aurait pas renié.

Mais par contre, dans le style pour faire passer la pilule, il y a incontestablement encore "comme un...schisme" Very Happy

Juste qu'on ne peut pas attaquer le concept allégorique "tu sépareras..." sans créer des divisions armées blindées ^_^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2008 10:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
"Une fusion régie pas le sablier du temps" : je ne suis pas du tout d'accord,


Vous avez perdu il fallait lire Saturne dans le sablier Very Happy Wink

Citation:
Pour le reste, Albert a compris l'essentiel de l'alchimie, et a fait le choix d'une teinture qui fait partie de la culture alchimique, comme le suggère l'Evangile de Philippe et dans des tons que Nicolas Flamel n'aurait pas renié.
mon favoris aime ce genre de compliment Smile

Citation:
Juste qu'on ne peut pas attaquer le concept allégorique "tu sépareras..." sans créer des divisions armées blindées


Oui comme l'union des ténèbres contre la Lumière ^_^

... Vous avez remarqué l'extraordinaire post de Lux ? Devant la beauté et la profondeur de ce texte que dire de plus, mis à part le silence ? Rien!

Pour ma part le sujet est clos! :bisous:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2008 1:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Aussi, éviterons-nous de confondre silence et mutisme.
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2008 2:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Oui comme l'union des Ténèbres contre la lumière


Tu peux préciser ta pensée, Albert. Je ne te suis pas.

Citation:
on ne peut pas attaquer le concept allégorique "tu sépareras..." sans créer des divisions armées blindées


Allégorique dans quel sens, Ossian ? L'enseignement alchimique est présenté de façon allégorique mais je ne vois rien de tel dans l'œuvre en lui-même.

Moi, je ne comprends pas l'idée de vouloir faire abstraction de l'œuvre au noir.
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2008 7:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Tu peux préciser ta pensée, Albert. Je ne te suis pas.


Oui, bien sur Smile

La dualité est apparente, dans mon système irrationnel de pensée , les ténèbres sont de la lumière comme il est écrit et la séparation se situe simplement dans ce qui a été réalisé ou " ce qui est mis en lumière" et ce qui reste à réaliser ou "ce qui sera mis en lumière".

En hébreu Dieu se manifeste dans l’accompli (Lumière) et l’inaccompli (ténèbres) de la création.
-
Elohim אלהים (homme / femme) est le Dieu « manifesté » par Aleph א
יהרה est le Dieu « inaccompli » par Yod י

Elohim engendre אדם Adam dans l’accompli il est composé de א la première et ם dernière lettre d’Elohim mais vide de substance il possède néanmoins en lui la porte ד

יהרה engendre הרה Eve dans l’inaccompli, c'est-à-dire en retirant le י (yod) Eve possède en elle ר le « clou » qui la relie à Adam. (b)

אדם Adam est constitué par la lettre Aleph א (air/un) + sang דם (Dam).

יהרה (on retranche י Yod) == הרה = HVH = EVE = la Vie en Hébreu.

Donc par ce petit travail, on voie bien que la partie interne ou externe de l'être est Lumière.

Comme il est écrit : " Même les ténèbres ne sont pas ténébreuses pour toi et la nuit devient lumineuse comme le jour: Les ténèbres sont comme de la lumière!" Psaumes 139.1


l'œuvre au noir est indispensable! comme il est écrit :
"La parole du Seigneur est une parole claire, de l'argent affiné dans un creuset de terre et sept fois épurés." Psaume 12.7

Donc oui Smile il faut posséder la sapience pour pouvoir "Épurer"...Mais les traductions modernes déforment en "séparer" Very Happy


Voila

Citation:
Oui comme l'union des Ténèbres contre la lumière


Révolte apparente comme le décrit le prologue de Jean qui est très mal compris, car la "lumière" manifesté contient la lumière qui reste à manifester!!!

D'ailleurs il est écrit :

« Ce qui est caché sera révélé »
Mc 4. 22 - Mt 10. 26 - Lc 8. 17 et 12. 2




:hips:


Dernière édition par Albert le Jeu Oct 23, 2008 7:18 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2008 7:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est donc qu'une question de sémantique. Smile
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.


Dernière édition par airzombie le Jeu Oct 23, 2008 7:20 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2008 7:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Absolument : merci Phaleg Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2008 7:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Phaleg

Laughing

Le bac à sable des chaotes est l'abîme pas l'architecture...
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2008 8:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

l'abîme pas l'architecture... la séparation par l'architecture, l'épuration par l'architecture Smile en effet Babel c'est cela Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2008 8:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je préfère dispersion à épuration, c'est grave docteur ? Very Happy
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Ven Oct 24, 2008 8:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pourquoi "séparer" ? parce-que justement c'est "imagé", symbolique, mais c'est vrai que cela peut mener à des..confusions, ce qui est un comble Laughing

Dans des versions les plus anciennes qui nous sont parvenues, on a traduit :

" ôte la terre du feu "

Dans le "Livre du secret de la création", on a pu traduire :
"Menés à la perfection par le DISCERNEMENT...."

C'est peut-être Bacon, qui a trop insisté sur "séparer".

Parce-qu'il existe différentes façons de séparer SANS séparer
Ainsi coexiste le Chaos et l'Ordre manifesté...
Pour le percevoir, il faut se situer sur un troisième plan.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Lux
Membre Actif



Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 289
Localisation: Pas de calais

MessagePosté le: Ven Oct 24, 2008 2:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à toi airzombie pour cette aiguillage, toute fois j'ai quelques questions :

Citation:
ce silence est également considéré par eux comme étant l'Energie la plus dangereuse et la plus puissante qui soit. (...)

Un passage du Talmud raconte comment un enfant, pourtant d'une grande pureté, qui voulait étudier le 'Hashmal, fut foudroyé par lui.(...)

Un autre passage déclare que ceux qui comprennent la nature du 'hashmal se placent en danger de mort.
Le mot 'Hashmal a d'ailleurs été traduit en hébreu moderne par "électricité", Il a conservé cette idée d'énergie extrêment puissante et dangereuse qui provient du sens du mot 'hashmal en hébreu ancien. (...)

Bref, le silence parlant est une terrible énergie et c'est aussi une matière.


Pourrais tu m'expliquer cette notion de danger ?

J'ai fait une petite recherche sur " La voie du Silence " et je n'y voit pas de danger dans ces écrits d'où mon interrogation :

La voie du silence - Des pistes pour méditer - par Père Alphonse Goettmann

Citation:
L'homme, en rompant avec Dieu, s'est fabriqué le mental pour survivre à son propre compte, dans une volonté d'indépendance farouche et d'apparente autonomie.
Mais le mental ne cesse de mentir et jette l'homme dans la non-vérité. Tous les rapports sont faussés : à soi, à l'autre, à Dieu, aux événements... Il n'y a plus aucune transparence au Réel.
L'homme est aveugle et sourd à la plénitude de la Vie présente, offerte à chaque instant. D'où son immense nostalgie qui ne le laisse jamais en paix.
Face à ce tragique d'une vie qui n'en est pas une, toutes les Traditions invitent d'abord au « silence du mental » et à la progressive disparition de l'ego.
Quand le mental se vide parce qu'il n'y a plus de pensées, l'intellect, qu'il tenait captif, descend vers le coeur.
Alors l'homme s'unifie intérieurement présence à soi, présence à Dieu. Cette totale présence au présent nous met en contact immédiat avec l'Être.

Dans l'assise méditative, l'exercice de détente dans le sentir du corps, une fois que l'on a atteint une certaine profondeur et un bien-être à entrer dans son corps, sous la peau en quelque sorte avec toute sa conscience, demeurer longuement et sans résistance dans la lourdeur de ses membres ; là, goûter le corps que je suis, percevoir avec toutes mes fibres le changement profond qui s'introduit peu à peu dans ma manière d'être là : cette absence de frontières, l'exclusion du moi dominateur, une chaleur inhabituelle qui n'a rien à faire avec la température du corps, le sentiment d'une force mystérieuse qui me porte et me soutient, l'impression d'une remise, d'un abandon total ; je ne m'appartiens plus et pourtant je suis plus moi que jamais, intensément recueilli en moi-même et cependant relié à tout l'univers...

Ouverture de tout mon être à ce qui le dépasse infiniment, comme s'il venait de répondre à l'invitation secrète mais permanente du souffle de l'Esprit au fond de son cœur : « Epheta - Ouvre-toi ! » (Mc 7,34).

Et, en effet, la profondeur de chaque sensation, dirait Vittoz, est une recréation de soi, une véritable marche vers la liberté, c'est-à-dire l'éveil de la personne sous les cendres du petit moi. La détente au sens initiatique, loin d'une simple relaxation musculaire, ouvre les portes du mystère intérieur et offre le corps comme lieu d'alliance avec Dieu. « Voici que je me tiens à la porte et je frappe ; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi » (Apoc 3,20)... « Offrez vos corps à Dieu... le corps est pour le Seigneur... Ne saviez-vous pas que vous êtes un temple de Dieu ? » (Rom 12,1 ; 1 Cor 6,13).

Mais, s'il est vrai que notre corps est le sanctuaire de la Présence divine, on peut dire avec saint Grégoire Palamas que nous sommes « chair de Sa Chair et os de Ses Os »... Dieu cesse enfin d'être un fantôme pour l'homme, nous pouvons le toucher (Lc 24,39) ! On ne le rencontre pas dans des abstractions ou des mots, « ne rabâchez pas » dit le Christ (MT 6,7), « touchez-moi ! » (Lc 24,39). S'il est en effet sorti de l'Abîme infranchissable de ce que « nul oeil n'a vu, nulle oreille entendu », c'est précisément pour devenir chair et s'assimiler à nous afin que nous puissions « voir Sa Majesté de nos propres yeux » (2 P 1,16), « l'entendre de nos oreilles » (MT 13,9 et 16), « le toucher de nos mains » (1 JN 1/1), le sentir avec tout notre être... et nous « laisser saisir par Lui ».

Cette méditation par le sentir va de l'extérieur vers l'intérieur, de notre surface vers la profondeur. La sensation, telle une vague de l'océan, selon la belle image d'Aurobindo, est éphémère : elle apparaît et disparaît, ne dure qu'une fraction de seconde, mais comme la vague est reliée à l'immensité profonde de l'océan tout entier, ainsi la sensation est reliée à l'infini de notre conscience intérieure et, s'il y demeure pour l'approfondir, le méditant entre peu à peu dans ce que Claudel appelle, à la suite des Pères, la sensation du Divin... Le sentiment d'une Présence ineffable au contact du Mystère qui l'imprègne jusque dans la moindre de ses cellules. Comme le feu qui pénètre le fer lorsque celui-ci est jeté dans le brasier : le fer garde la substance du métal mais il devient et réalise le feu qui l'habite et le transfigure littéralement.

Cette parabole merveilleuse utilisée pour la première fois par saint Macaire le Grand résonne à travers toute la tradition chrétienne, de l'Orient à l'Occident. Aujourd'hui comme hier, le Christ nous invite à gravir la Sainte Montagne pour entrer avec Lui dans ce feu divin. La méditation nous en ouvre le chemin concrètement...

http://eocf.free.fr/text_goettmann_terre_ciel.htm


DanteFerno :
Citation:
Aussi, éviterons-nous de confondre silence et mutisme.


N'oublions pas que ce fermé a la voie du silence, est aussi une sorte de mutisme, comme pour tout, il faut un juste milieu, un équilibre.
_________________
"Quand les oreilles de l'élève sont prêtes à entendre, c'est alors que viennent les lèvres pour les remplir de Sagesse."
Le Kybalion

Einstein a dit : L'obscurité est l'absence de lumiére.
Alors, remplissont nos coeurs de lumière.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Les Portes du Temple Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 4 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique