Voir le sujet - Le Signe de Jonas :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Le Signe de Jonas
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Approche Mythologique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
MANDRAGORE
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 143
Localisation: au sein des montagnes

MessagePosté le: Mer Mai 13, 2009 6:26 am    Sujet du message: Le Signe de Jonas Répondre en citant

Le seul signe pour cette génération sera celui de Jonas...(Matthieu,12.38-42)

J'aimerais connaître vos avis sur l'épreuve de Jonas, figurant dans l'ancien testament, durant laquelle il tenta à multiples reprises d'échapper aux directives de Dieu, fut rebelle à sa mission, au point de se retrouver dans le ventre de la baleine.
Je crois qu'il y a énormément de sens à son histoire et à ce qu'en dit Jésus-Christ, c'est pourquoi je pose ce sujet dans une approche mythologique, permettant à tous l'expression, et dans le cadre alchimique, ne faisant ici aucun prosélytisme...
_________________
QUE LA LUMIERE SOIT!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Mer Mai 13, 2009 9:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Jonas est un texte qui parle de la chute de l'humanité angélique dans la matière : " les barres de la terre m'enfermait"

Jonas (Yod) est la figure de l'ange en nous que nous devons libérer ou si tu préfère l'être (Yod, Hé,Vav,Hé )

Le texte étant très court, il doit être mis en relation avec la Genèse, le cantique des cantiques, Job...Et bien sur du Zohar, des divers "Sephers" etc...

J'en parle vaguement dans mon travail, mais cela nécessite un approfondissement il est vrai. Par exemple les barres de la terre qui enferment Jonas sont aux nombres de 7, l'échelle comportant 10 barreaux au total, les 3 derniers nous étant inaccessible en l'état de privation au sein d'un corps matériel. Le thème du poisson provient des anciens mythes d'Osiris et de l'épopée de Gilgamesh pour le moins...



http://magie.alliance-magique.com/setopic_20227#.html
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MANDRAGORE
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 143
Localisation: au sein des montagnes

MessagePosté le: Mer Mai 13, 2009 6:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cher Albert,

je constate que la chute de l'humanité est un thème cher à ton coeur, et te remercie pour les petits détails que j'ai bien notés.
En effet, l'histoire de Jonas peut être celle de tout un chacun, qui dans son libre arbitre ne veut pas voir le chemin "prédestiné", ni reconnaître sa propre responsabilité face à la Vie...

Le texte de l'ancien testament fourmille pour moi d'étonnants paradoxes quant aux réactions de Jonas.

Citation:
La parole deYahvé fut adressée à Jonas, fils d'Amittaï :
"Lève-toi, lui dit-il, va à Ninive, la grande ville, et annonce-leur que leur méchanceté est montée jusqu'à moi".
Arrow Jonas se mit en route pour fuir à Tarsis, loin de Yavhé


Est-ce la peur qui motive Jonas au point de faire le contraire de ce qu'on lui demande?
Il se retrouve sur un navire et Dieu crée une grosse tempête qui provoquera la chute de Jonas dans l'eau par ses compagnons de fortune.
Faut-il y voir la loi de compensation, à savoir que chacun de nous récolte ce qu'il a semé?

Ce qui m'intéresse ici c'est la symbolique liée à la baleine et aux 3jours passés par Jonas dans le ventre du monstre marin...
Voici ce qu'en dit Jésus-Christ :

Citation:
"Cette génération réclame un signe, et de signe, il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas.
De même, en effet, que Jonas fut dans le ventre du monstre marin durant trois jours et trois nuits,
de même le Fils de l'homme sera dans le sein de la terre durant trois jours et trois nuits.
(Matthieu 12.40)


Jésus et le Fils de l'homme sont deux personnes distinctes.
Alors je vous le demande, de quoi s'agit-il en réalité?
_________________
QUE LA LUMIERE SOIT!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
christel
Membre Actif



Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 285
Localisation: sur le chemin de la verite

MessagePosté le: Mer Mai 13, 2009 9:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c est bien une seule et meme personne
_________________
En ascension
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Mer Mai 13, 2009 9:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Est-ce la peur qui motive Jonas au point de faire le contraire de ce qu'on lui demande?
Il se retrouve sur un navire et Dieu crée une grosse tempête qui provoquera la chute de Jonas dans l'eau par ses compagnons de fortune.


Il est le type de l'humanité qui n'a pas entendu le commandement divin de faire une arche pour échapper au "déluge", ce passage est clair il est noyé par la matière. Smile


Noé est le type du Christ en tant que "repos de la parole divine ou verbe" (Elohim)
Jonas est le type du Christ en tant qu'avatar envoyé au sein de la matière pour libérer l'humanité (yod,hé vav hé).

Comme le dit si bien christel c'est une seule et même "personne" Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MANDRAGORE
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 143
Localisation: au sein des montagnes

MessagePosté le: Jeu Mai 14, 2009 12:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Chrystel et Albert,

je vous remercie de pointer du doigt ce qui m'a échappé, en effet, je reconnais que Jésus-Christ et le Fils de l'homme sont aussi une seule et même personne.

Citation:
Jean 6.63
"C'est l'esprit qui vivifie, la chair ne sert de rien.
Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie"


C'est suite à son baptême, que l'Esprit est descendu sur Jésus en faisant de lui le Christ, Fils de Dieu.
Ainsi sa glorification, permet cette même descente de l'Esprit dorénavant sur nous tous, car :

Citation:
Jean 7.39
"... il n'y avait pas encore d'Esprit, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié"


Maintenant, nous parlons d'une histoire particulière, singulière et exceptionnelle qu'est le destin de Jésus.
L'histoire de Jonas, nous présente celle d'un homme, devenu prophète en son temps.
Sa plongée dans les abysses des eaux, dans la gueule de la baleine, préfigure la mort-résurrection, mort de l'homme pour une nouvelle naissance spirituelle.
A l'origine, la baleine symbolisait la puissance des eaux cosmiques.

Immergé en elles, donnant sa vie en faveur d'autrui, pour ainsi calmer la tempête amenée par Yahvé, ce sacrifice préfigure ce que Jésus en disait :

Citation:
Jean 12.23-25
"Voici venue l'heure où doit être glorifié le Fils de l'homme.
En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.
Qui aime sa vie la perd et qui hait sa vie en ce monde la conservera en vie éternelle"


Pour moi, Jonas n'est pas noyé dans la matière puisqu'il dit adorer Dieu.
Cependant son épreuve dans le ventre sous-marin (matrice en gestation d'un nouvel enfantement) va le faire vivre sa foi, au-delà de la simple croyance.
Il n'est pas pour autant guéri de sa nature humaine, on le voit se fâcher de nouveau, vouloir ne plus vivre ici bas, mais la graine semée en lui a amorcé le travail spirituel.

Il est vrai qu'en répondant à cette heure-ci, je me demande bien ce qu'il m'a pris.
Non pas l'envie de me justifier me vient ici,
mais certainement un besoin de communiquer afin d'être éclairée.
J'aurais peut-être pu passer en mode privé,
mais j'ai préféré à vous me dévoiler, et vous faire voir ainsi où l'orgueil peut mener.

Car l'histoire de Jonas, comme les écrits des évangiles m'ont ébranlé,
il fut un temps où je cherchais à tout prix ma vérité.
D'ailleurs à ce propos, voici un extrait troublant, d'une autre source :

Citation:

"La mission du Fils de l'homme sur Terre est la continuation et l'achèvement de la mission du Fils de Dieu, étant donné que la mission du Fils de Dieu ne pouvait être que temporaire.
En la poursuivant jusqu'à son accomplissement, la missio du Fils de l'homme en est aussi la confirmation.
Alors que le Fils de Dieu vint sur Terre afin d'y accomplir directement sa mission, le Fils de l'homme dut au préalable effectuer un périple bien plus important avant de pouvoir commencer la sienne.
Pour accomplir sa tâche, plus terrestre, comparée à celle du Fils de Dieu, le Fils de l'homme qui est issu des plus hauts sommets, fut néanmoins tenu de parcourir les plus profonds abîmes, et ceci non seulement dans l'au-delà mais également sur Terre, afin d'être à même "d'éprouver" toute la douleur, toute la souffrance humaine sur sa propre personne.
C'est à cette seule condition que, lorsque viendra son heure, il sera en mesure d'intervenir efficacement pour remedier aux défauts existants et, grâce à cette aide, apporter des changements."

Dans la lumière de la vérité, Abd-Ru-Shin (Message du Graal)


Voilà pourquoi ce nouveau post est ici en alchimie car au-delà de la croyance en l'être Christ, j'y vois la participation consciente au Grand Oeuvre, tel Jonas qui finalement suit les directives célestes, après un changement d'orientation, un appel à la conversion, remonter doucement de Malkut à Tiphareth (et plus si affinités)
_________________
QUE LA LUMIERE SOIT!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Jeu Mai 14, 2009 1:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Smile Nous sommes bien d'accord Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Jeu Mai 14, 2009 1:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour je suis votre fil avec beaucoup d'interet.

Mais j'ai decidé de m'entenir a la fontion de modérateur, c'est a dire aboyer gentiment ou tenter d'elargir un peu le dialogue. Comme je je dits toujours n'y voyez pas une tendance à un auto-lustrage d'ego.

Ce qui m'interpelle ce sont les references biblique quant à la chute... La chute evec le bur de la Réconciliacion de l'homme avec sa particularité divine, suivie plutart par la divinisation de toute la création appelé la Réintégration
Ce principe est éllaboré par Martinez de Pasqually, Louis Claude de Saint Martin et Jean Baptiste Willermoz, voire l'Abbé Fournié

Cette idée de chute, forcément punitive après une succession de pêchés impardonables, a été prise dans une traduction de la Bible appelée "La Vulgate" et a été la Bible de Référence à partir du concile de Trente zu 5eme siècle.

On sait historiquement que les documents qui servait de base de travail contenaient des erreurs de traduction car c'est semble t il a partir de faux que la Vulgate fut rédigée.

Peut -on affirmer de façon absolue que l'incarnation est une punition ??? Pourqoi ne pas l'envisager comme une mission de descendre dans la matière, divisés en autant d'etre humains pour apprendre et expérimenter, Car si on peut envisager Dieu ayant la Connnaissace, peut être a-t-il besoin des mini-dieux (nous) sur le terrain et peut être sur d'autres planètes. Le probleme se poserait simplement en termes de retour voila

Si on accepte ces idées le symbolisme de Jonas peut, a mon avis, prendre des sens supplémentaire Smile Smile Smile
Revenir en haut
MANDRAGORE
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 143
Localisation: au sein des montagnes

MessagePosté le: Jeu Mai 14, 2009 7:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Auriel pour ta précision,

évidemment aussi pour moi que la chute n'est pas comprise dans un sens péjoratif, voire de jugement sur une faute quelconque, mais comme l'involution nécessaire dont la suite "logique" sera sa remontée,
à l'instar de ce Jonas remontant à la surface des eaux et renaissant une seconde fois...

Dans cette histoire d'orgueil, je ne voyais uniquement que la mienne, d'ailleurs à ce propos, j'aimerais bien savoir avec quoi Albert est tellement d'accord.
_________________
QUE LA LUMIERE SOIT!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Jeu Mai 14, 2009 9:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Un ne pouvait se connaître, la division du Un en multitude, permet d'enrichir en expérience le Tout....La "chute" est un mal nécessaire...


Smile

Faites un effort....Souvenez vous, de la tiédeur du ventre maternel, température constante, lévitation etc...Et puis la déchirure, aveuglé, tiré, écrasé, la douleur intense causé par le déploiement des poumons, une douleur sourde dans la cage toraxique, les odeurs qui vous agresse, la fraîcheur de l'air, le bruit qui inonde les tympans, le contact rude de la matière, la perception des mouvements, la séparation du cordon ombilical, traumatisme terrible. Voici le tableau de la chute de l'humanité adamique.

Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MANDRAGORE
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 143
Localisation: au sein des montagnes

MessagePosté le: Jeu Mai 14, 2009 6:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On ne peut quand même pas comparer l'entrée de Dieu dans la matière par ses multiples ramifications depuis les plus hautes vibrations jusqu'à celles qui sont les plus basses, dans le but d'expérimenter sa propre création,
comme étant une chute, un "mal" nécessaire...

Beaucoup de textes mythologiques, bibliques, prophétiques mettant en scène un Dieu, des dieux et la création, le monde des hommes, font souvent (sinon tout le temps) étalage de bien ou de mal, ils sont même à l'image des hommes, avec l'éventail de sentiments en tout genre spécifiquement humain...

Il faut aller voir au-delà des mots, rencontrer le sens symbolique afin d'en extraire l'essence...


aurais-tu, Albert, quelques affinités avec la phrase citée :
"qui hait sa vie en ce monde..."

Désolée, mais je ne me souviens pas de cette époque intra-utérine ni de ma naissance en ce monde...
Parfois, ce qu'on voit de l'extérieur n'est pas forcément le reflet de ce qui se passe à l'intérieur...
_________________
QUE LA LUMIERE SOIT!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Invité







MessagePosté le: Jeu Mai 14, 2009 7:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour, Smile

Si la discution prend un tournant pouvant être intéressant il serait opportun qu'il ne devienne pas trop passionnel....

Entre un Dieu universel et un Dieu "père fouettard" il y a toute une panoplie. Les notions de bien et de mal ne font pas nécessairement l'unanimité et l'incarnation considérée comme un punition par les uns est une bénédiction pour d'autres

Chutte par punition ou par don de soi au Grand Oeuvre n'est, il me semble, qu'affaire d'illusion et d'orgueil...

Question : au-dela des punitions et des médailles... à quoi sert la Vie ? Smile Smile Smile

Parce qu'au final, n'est ce pas de la vie qu'il s'agit ?
Revenir en haut
MANDRAGORE
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 143
Localisation: au sein des montagnes

MessagePosté le: Jeu Mai 14, 2009 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Auriel,

il est fort probable en effet que le signe de Jonas, sa conversion ainsi que sa re-naissance, soit une entière acceptation de la Vie, avec ses joies et ses peines...

Pour ma part, la vie sert à être vécue, tout simplement...
Elle ne me sert pas, c'est moi qui la sert en la respectant...
A travers ma vie, j'expérimente le monde dans lequel je suis.
J'apprends aussi, je rends des comptes avec moi-même, au-delà de toute croyance, pour mon bien-être intérieur.
La vie et la relation aux autres évidemment...

c'est vrai que je remarque certains mots revenant souvent, qu'Albert ne m'en tienne rigueur, j'essaie de comprendre...

:bisous:
_________________
QUE LA LUMIERE SOIT!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Jeu Mai 14, 2009 9:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'éveil de la mémoire est proportionnel à sa propre ouverture intérieure.
L'oublie n'est pas une condamnation éternelle, mais le point de départ d'une mémoire plus grande au fur à mesure de notre capacité de nous vider pour se remplir de Dieu.

Les mots et les idées restent ce qu'ils sont des mots et des idées, si l'esprit n'est point là. Smile

Jonas n'a jamais habité le corps d'une baleine, vu que ces termes sont absent du texte originel en hébreu. Wink

Souvenez vous des douleurs causés par la lente progression des dents de lait qui déchirent la gencive, souvenez vous, de la quête éperdue à la recherche du sein maternel nouricier, souvenez vous de l'aveuglement passager qui nous interdit d'être autonome, mais qui nous dirige vers une confiance aveugle envers cette main secourable, au meilleur des cas nous arrivons à nous saisir d'un doigt et nous y accrocher. Souvenez vous, dis je, de notre incapacité à nous occuper de notre propre corps et se laver, car nous n'avons même pas encore réalisé que ce pied, qui semble doué d'une vie propre est notre. Nous sommes les paralysées couchés au bord de la piscine. Tel est le tableau de l'humanité dans son adolescence à la recherche de la Vérité. ^_^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MANDRAGORE
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 143
Localisation: au sein des montagnes

MessagePosté le: Ven Mai 15, 2009 10:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à toutes et à tous,

je viens de trouver un texte qui je le souhaite en réjouira plus d'un!!!

article 1.
il est obligatoire de jouer.

article 2.
ceux qui refusent de jouer ne sont pas éliminés ils jouent quand même mais ne le savent pas.

article 3.
le but du jeu est de cesser de jouer. Ceux qui ne voulaient pas jouer s'en apercevront bientôt et verront que leur seul recours est de jouer.

article 4.
il n'y a pas d'enjeu au jeu. Il n'y a pas non plus de gagnant car on n'a rien de plus avant ni après. D'ailleurs, personne ne peut gagner car le but du jeu est inaccessible : il est déjà atteint par le simple fait de jouer.

article 5.
la forme du jeu est sans objet. Peu importe le rôle, l'essentiel est d'en jouer un dans un univers permettant de le mettre en scène. Tous devront être joués en fin de compte. Il convient néanmoins de s'en réjouir. Ce n'est que dans la mesure où l'on se réjouit de jouer un rôle que l'on peut passer au suivant et se rapprocher du but-non-jeu.

article 6.
un joueur qui, pour une raison ou pour une autre, ne se réjouirait pas du rôle qu'il joue souffrira tout au lon du jeu. Il sera donc amené à se réjouir à un moment ou à un autre, même si sa résistance est très grande.

article 7.
le nombre de joueurs est indéfini. Chaque joueur joue pour son propre compte en utilisant exclusivement les armes que lui fournissent ses adversaires. Pour mener un rôle à bien, il convient de donner aux autres joueurs tous les moyens d'accomplir leur propre rôle. C'est ainsi que la preuve est faite par le joueur qui est heureux de jouer son rôle. Lorsque tous les autres joueurs ont abouti à la joie dans leur rôle, le joueur a un point et peut passer à un autre rôle.

article 8.
le joueur accumule les points de façon indéfinie. A aucun moment, il ne compare ses gains avec ceux de ses adversaires. Il ne saura qu'il a gagné que s'il cesse de jouer, ce qui est impossible.

article9.
au commencement du jeu, le joueur ne choisit pas un rôle. En fait, son rôle est déjà choisi lorsqu'il entre sur la scène. Il peut protester, dans ce cas, il retarde sa joie et donc son changement de rôle. S'il ne proteste pas, c'est qu'il a compris qu'avant d'entrer dans le jeu il y était déjà. Les protestations donnent lieu à des gages : on tire une catastrophe au hasard, et l'on ne peut reprendre le cours du jeu que lorsqu'on l'a assumée, c'est à dire qu'on a reconnu qu'on ne l'avait pas tirée au hasard mais qu'elle correspond exactement à la nature de la protestation antérieure.

article 10.
la preuve du rôle à jouer est l'univers dans lequel le joueur se trouve à son entrée en scène. Cet univers change chaque fois que le joueur l'accepte comme correspondant très exactement au rôle qu'il avait à jouer, et qui lui a permis d'aider les autres joueurs à réaliser le leur.
Un nouvel univers apparaît donc à chaque assomption de rôle.

article 11.
à force de se réaliser ainsi, le joueur comprend qu'il n'est pas le héros auquel il s'identifiait, mais l'auteur qui crée simultanémen le héros et l'univers correspondant. Il cesse donc de jouer le héros et prend la place de l'auteur. Cela oblige à assumer les rôles de tous ses anciens adversairs à la fois qui sont tous issu du même auteur.

article 12.
il commence donc un nouveau jeu : désormais il ne peut qu'aider les joueurs à gagner des points, par tous les moyens. Mais il se heurte vite au fait que les joueurs, étant convaincus que l'univrs dans lequel ils sont en scène, est indépendant d'eux et indifférent, et donc ils nient leur qualité d'auteur et l'existence même de cette fonction.

article 13.
pour gagner la partie, il faut que tous les joueurs se reconnaissent auteur unique. Pour atteindre ce résultat, je me mets de plus en plus dans la peau de chaque personnage individuellement.
De plus en plus présent partout, je m'aperçois que je suis en train de jouer et que finalement, c'était déjà ce que je faisais avant de comprendre que j'étais l'auteur.

à quoi a donc bien pu servir que j'ai conscience de mon univers, puis conscience de ma conscience d'univers puis peut-être un jour conscience de conscience...

c'est sans doute la règle du jeu.

(extrai du livre La Règle du jeu, de Frank Hatem)

Merci à Patricia*
_________________
QUE LA LUMIERE SOIT!


Dernière édition par MANDRAGORE le Ven Mai 15, 2009 2:32 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Approche Mythologique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique