Voir le sujet - [Discussion] Vente et don de plantes médicinales - alors, légal ou pas ? :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Discussion] Vente et don de plantes médicinales - alors, légal ou pas ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Herboristerie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Zoziau
Membre Actif


: :
Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 397
Localisation: Centre-Var (France)

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 12:31 pm    Sujet du message: [Discussion] Vente et don de plantes médicinales - alors, légal ou pas ? Répondre en citant

Bonjour !

Après avoir troqué ou donné quelques plantes sauvages séchées, cueillies dans mon jardin, je me suis posé la question de la légalité d'un tel don...

Je me suis rendu compte, après recherches sur la législation, que la vente et le don de plantes séchées dites médicinales étaient tout à fait interdits, sans que soit mise en question la destination des plantes en question (c'est interdit, point. Pas de distinction entre utilisation interne, externe, comme encens ou autres.). Ni entre don, échange, et vente.

Je pouvais bien envoyer de l'olivier, voire de la salsepareille (pourtant relativement toxique), mais pas de la carotte sauvage ou de la feuille de framboisier ! Ni de la feuille d'arbousier ! Je ne parle même pas du millepertuis...


Et qu'en est-il de plantes moins orthodoxes, comme la morelle ?

Or, je vois que bien des plantes médicinales réservées aux pharmacies sont proposées ici, sur la boutique... l'acore, l'absinthe, l'agripaume, l'aigremoine, l'arbousier, pour ne citer que les premiers...

Alors, suffit-il de mentionner "ne pas ingérer" pour se mettre dans la légalité, alors que la loi semble sans nuance quant à la destination desdites plantes (sauf la salvia par exemple, qui est autorisée tant qu'on ne la vend pas pour son potentiel psychotrope, ou la stevia tant qu'elle est vendue comme plante décorative)

Quant on lit ici et là les scandales que cette législation provoque, et les divers procès intentés contre des petits vendeurs de prêle, d'ortie, on s'étonne que ce soit si facile... Enfin, moi je m'étonne.

Je peux donner de l'amanite phalloïde séchée, répertoriée nulle part, mais pas de feuilles de fraises des bois ? Ou alors les deux, en mentionnant seulement "ne pas ingérer" sur l'emballage ?

Un éclaircissement à ce sujet serait bienvenu. Idea
_________________
Zoziau

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emm*rder ses voisins..."
(G. Brassens)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 1:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

en fait une plante n'est médicinale qu'à partir du moment où elle est destinée à être ingérée. Les plantes que tu trouves en jardinnerie pour faire pousser chez toi sont pour beaucoup interdites à la vente en tant que plantes médicinales, mais comme leur usage est différent la législation est également différente.
En mettant la précision ne pas ingérer, les plantes ne sont plus destinées à servir en tant que médecine (dans notre cas nous ne les vendons que pour leurs propriétés magiques), ce qui explique que ce soit non pas légal, mais toléré.
COmme la salvia, tu peux la vendre mais il est interdit d'en vanter les effets psychothropes. C'est le même principe. Pour l'instant du moins, jusqu'au jour où certains politiciens malveillants pressés par les lobbies pharmaceutiques ou médicaux passeront à la vitesse supérieure...

Mais encore une fois ce n'est pas "légal", c'est "toléré", des boutiques ont vu la police débarquer et prendre tout le stock de damiana sous prétexte que c'est une plante qui peut servir de psychothrope (même si le vendeur ne disait rien à ce sujet). On est jamais à l'abris de ce genre de bêtise.
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Simoo_de_Jamyr
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Juin 2006
Messages: 1304
Localisation: *-* Dans ma cuisine, avec vue sur le jardin *-*

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 2:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
en fait une plante n'est médicinale qu'à partir du moment où elle est destinée à être ingérée.
Quid des tisanes, alors? Verveine, mélisse, menthe... Existe-t-il une liste de plantes tolérées? Ou bien sont-elles vendues avec la mention "ne pas ingérer" en jardinerie? Elles font partie de ce "flou" artistique?

Parce que la différence entre plante médicinale, aromatique, potagère, varie avec les époques et les modes...
_________________
*-* Avocate du Diable *-*
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 2:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

il existe normalement une liste d'une cinquantaine de plantes autorisées à la vente comme plantes médicinales, ce sont celles qu'on trouve dans les pharmacies.
Après on a le droit de faire sa tisane avec ce qu'on veut, mais on a pas le droit de les vendre dans ce but.
Belle logique à la francaise en somme...
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Zoziau
Membre Actif


: :
Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 397
Localisation: Centre-Var (France)

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 4:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voici la liste des quelque 236 plantes médicinales de France :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_plantes_m%C3%A9dicinales_de_France

et parmi elles, les 145 plantes dont la vente est libre :

http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=407

Bon, j'ai quand même trouvé un article datant du projet de libéralisation (2007), et précisant que :

Citation:
"(...) les plantes médicinales sont des drogues végétales qui possèdent des propriétés médicamenteuses. Ces plantes médicinales peuvent également avoir des usages alimentaires, condimentaires ou hygiéniques."


(réf. : http://www.guidedesdemarches.com/INFO/INFO400.htm)

... ce qui ne renseigne pas sur l'exception possible quand l'usage est sans rapport avec ses propriétés médicamenteuses.

Pour la salvia, comme on n'a pas prouvé sa toxicité, elle n'est pas interdite et on peut la commercialiser. Comme on n'a pas défini son modus operandi, on peut encore légalement la consommer. Par contre, la loi interdit d'une manière générale de vanter les qualités psychotropes d'une plante. Donc on peut la vendre, mais pas dire à quoi elle est destinée. En l'occurence, plus que de l'hypocrisie, il s'agit d'un vide juridique qui ne tardera pas à être comblé à mon avis.

Idea Faites-vous vite une petite plantation de salvia avant qu'il ne soit trop tard ! Paraît que ça fait de très belles fleurs bleues si on la laisse pousser suffisamment longtemps sans la tailler...

La question de la stevia est différente. Ce n'est pas une plante médicinale, mais sa haute capacité édulcorante la rend "dangereuse" pour l'industrie sucrière. Elle a beau être inoffensive, on bloque donc le plus possible sa commercialisation, on interdit la forme "complément alimentaire", et on tolère tout juste la plante d'ornement. C'est un problème d'ordre strictement économique. Une histoire de gros sous...

Bon, pour finir de me dégoûter, j'ai appris récemment que mon purin d'orties (taille d'orties plongées bêtement dans un seau d'eau) était illégal même pour mon propre usage au jardin, tout comme sera illégale l'utilisation de la prêle au potager dans quelques mois...

Bref, c'est tout de même un gros risque... moi qui pensais ajouter les plantes séchées à mon projet de micro-entreprise, je me tâte ...

PS: je viens de voir que le pourpier aussi fait partie des plantes médicinales... Shocked Et moi qui en ajoute régulièrement aux salades, parce que c'est très rafraîchissant, et que ça pousse tout seul au potager !
_________________
Zoziau

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emm*rder ses voisins..."
(G. Brassens)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Simoo_de_Jamyr
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Juin 2006
Messages: 1304
Localisation: *-* Dans ma cuisine, avec vue sur le jardin *-*

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 4:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Bon, pour finir de me dégoûter, j'ai appris récemment que mon purin d'orties (taille d'orties plongées bêtement dans un seau d'eau) était illégal même pour mon propre usage au jardin, tout comme sera illégale l'utilisation de la prêle au potager dans quelques mois...
J'ai entendu parler de ce souci, mais l'ortie blanche et l'ortie brûlante, les 2 orties les plus courantes donc, sont dans la liste des plantes autorisées. Il ne devrait donc pas y avoir de souci au niveau du purin, donc?

De plus, j'ai récemment trouvé en jardinerie de l'ortie deshydratée, afin de faire du purin "maison". Preuve qu'il est possible de la commercialiser...
_________________
*-* Avocate du Diable *-*
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 5:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Puis-je déplacer ce sujet fort intéressant dans la section Herboristerie? ^_^
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoziau
Membre Actif


: :
Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 397
Localisation: Centre-Var (France)

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 6:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu peux, Dante, tu peux !

J'hésitais entre le forum herboristerie, ouvert à la lecture même aux non-membres, et celui-ci, réservés aux membres...

Ca concerne les plantes, mais la boutique aussi...

Concernant le purin d'orties, c'est le grand fatras. Légalement, tout moyen phytosanitaire est soumis à contrôle et autorisation, et le purin d'ortie n'étant pas contrôlé (surtout, étant gratuit pour le particulier qui se le prépare lui-même) devient illégal en général, quoique les vendeurs d'engrais et de pesticides puissent continuer à le vendre.


On ne peut, officiellement, ni en vendre, ni en détenir, ni en faire la promotion (recette du purin interdite). Rien ne précise si "en détenir" inclut ou exclut les préparations maison... mais dans la mesure où en donner la recette est également interdit, j'imagine que détenir du purin maison est exclus également...

Après l'ortie, la prêle, dont l'extrait sera interdit fin 2009 (mais le purin est-il un extrait ?).

Bon, y a peu de chances que le policier du village (le garde-champêtre en l'occurence), en faisant une ronde à l'extrême bout de la commune, soit alerté par une odeur de fumier, la différencie de celle du fumier des poules, des canards et des oies, identifie la plante qui fermente là, obtienne un mandat de perquisition, vienne se servir un verre de machin immonde verdâtre et gluant, et l'envoie au labo d'analyses... Ou alors c'est qu'on n'a vraiment pas de bol, pour ne pas changer...

Un extrait du décret : http://www.univers-nature.com/interviews/loi-orientation-agricole.html
_________________
Zoziau

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emm*rder ses voisins..."
(G. Brassens)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Lun Aoû 03, 2009 10:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pour le purin ca fait déja quelques années qu'il en est ainsi, on sent très bien les gros lobbies derrière tout ca, comme si le purin d'ortie, considéré comme le meilleur engrais qui soit, pouvait présenter un quelconque risque qui justifie une telle interdiction.
C'est tout simplement honteux, mais plus ca va et pire c'est en france.
Bientôt on interdira aussi de répandre du crotin de cheval et d'utiliser quelque terreau que ce soit si il n'est pas gavé de 85% d'engrais chimiques issus des activités pétrolières...
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Khaine Dragonheart
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 1442

MessagePosté le: Mar Aoû 04, 2009 5:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

D'un côté, pour attraper ceux qui utilisent couramment les orties pour leur jardin, ils sont pas prêt de s'arrêter de courir Laughing
Personnellement, je n'avais jamais entendu parler de ces interdictions; l'usage de certaines plantes est tellement ancré dans les moeurs que l'idée de l'interdir, c'est tellement...Ridicule?

La société actuelle souffre vraiment d'une inflation normative.
_________________
[center][/center]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Mar Aoû 04, 2009 9:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La société actuelle souffre vraiment d'une inflation normative.

C'est davantage un souci de monopole du pharmacien sur l'herboriste. Et ça date pas d'hier. C'est aussi financier. En 1941, quand le statut d'herboriste a été supprimé en France, cela fut très aisé, par la suite, aux laboratoires allemands tels Sandoz d'avoir pignon sur rue d'un point de vue pharmacologique. De toute façon, bien avant ça, les herboristes n'ont jamais été bien vus par les pharmaciens comme en témoigne cet extrait du Dictionnaire des sciences médicales de 1821:

Citation:
Quant aux personnes entre les mains desquelles les plantes héroïques peuvent être déposées, il est évident que ce ne sont que les pharmaciens. Les herboristes sont, en général, très ignorans, et il devrait entrer, dans les nouveaux règlemens de police médicale, qu’on fera tôt ou tard, que les gens de cette profession ne puissent vendre que des plantes émollientes des plantes aromatiques et les crucifères dans leur état de fraîcheur.


C'est pas un souci de norme : c'est une question d'argent Very Happy
_________________
Ma boutique, mes livres !


Dernière édition par Dante le Jeu Mar 11, 2010 12:54 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Khaine Dragonheart
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 1442

MessagePosté le: Mer Aoû 05, 2009 11:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca me rappelle une histoire trouble.
Peut-être que vous l'avez déjà lu quelque part, ou pire, que vous avez été "victime" de cette affaire.
Il existait une association de passionnés des "vieilles plantes" de nos jardins. Cette association déclarée, vendait via un site, des graines de simples, mais également de fleurs et de légumes de variétés anciennes qu'on cultivait autrefois, mais qui avait disparu de nos jardins pour laisser place aux variétés sélectionnés de a à Z.

Le but de cette association étaient justement de garder la trace dans nos espaces verts, de ces vieux légumes et vieilles fleurs, qui ne manquait pas de charmes. On trouvait pas exemple du topinambour (pas sur de l'écriture), des vieilles roses cultivées autrefois dans certaines abbayes etc...

Ce site avait beaucoup de clients, et d'ailleurs on m'avait aiguillonné la dessus quand je voulais renouer avec les simples, mais, il s'est avéré que ladite association a été poursuivie par des lobbing de maraîchers et de pépiniéristes (ca se dit ca?) car leurs plantes ne rentraient pas dans la législation (car peu "communes" de nos jours).

Ces requins se sont faufilé dans ce "trou juridique" et ont gagné. L'association a été condamnée à payer une très forte somme qu'elle n'avait pas (une collecte a été organisée) et je pense, a été dissolue.
Et les clients et bien, adios les jolies graines.

PS: Je précis que c'était des plantes "classiques". Ne croyez pas qu'ils revendait des plantes servant à la fabrication de drogues douces par exemple.
_________________
[center][/center]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Jeu Aoû 06, 2009 10:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pour ceux qui recherchent des plantes un peu rares de ce genre, il reste encore les passionnés de jardins, les associations notamment de botanique où les échanges gratuits sont fréquents entre membres. Ma mère, quand elle faisait partie de ce genre d'association, a récolté ainsi pas mal de plantes très sympa et assez rares sous nos latitudes.
Ca peut valoir le coup de regarder..
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Zoziau
Membre Actif


: :
Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 397
Localisation: Centre-Var (France)

MessagePosté le: Ven Aoû 07, 2009 8:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois que l'association dont tu parles Khaine, Kokopelli, existe toujours...

Pour la liste des plantes qui sont libérées, elle a été modifiée et allongée il y a peu de temps, et les pharmaciens sont véners*, c'est rien de le dire !

C'est tout de même ridicule: je ne sais absolument pas d'où proviennent les plantes que je commande en pharmacie, dans quelles conditions elles ont été cultivées le cas échéant, récoltées, séchées... elles peuvent arriver d'un pays en voie de développement et avoir été cueillies par des mains d'enfants, ou avoir poussé en contrebas d'une autoroute...

En outre, la pharmacie ne contrôle absolument pas l'usage que je vais faire des plantes : j'ai acheté indifféremment de l'arnica montana, qui est relativement toxique, du nymphea alba pourtant censément protégé et qui peut rendre l'homme le plus chaud définitivement froid comme glace (quel étang de quel pays non protecteur de ses plantes a été rançonné pour moi ?), de la benoîte, et quelques autres... Je peux les mâcher, les boire, me torcher le nez avec, la pharmacie s'en contrefiche et n'a même pas mentionné la moindre restriction d'usage sur les sachets des plantes.

Quelle différence alors si je cueille le millepertuis ou le lierre par exemple dans mon jardin, alors que je sais dans quelles conditions il pousse, que je me responsabilise vis-à-vis de la plante en veillant à ne pas l'abîmer, en ne coupant que le strict nécessaire, en dispersant ma cueillette de manière à ne pas mettre la reproduction en péril ?

L'usage du lierre est-il vraiment plus risqué selon qu'il est cueilli par moi ou acheté en pharmacie ?

Bon, ceci dit et pour conclure, la prochaine fois que j'enverrai un sachet de plantes séchées maison à une copine, je mettrai "PAS D'USAGE CORPOREL INTERNE OU EXTERNE - NE PAS INGERER" sur l'emballage et j'espère que ça suffira à éviter les problèmes...

*véners = énervés... rhalàlà, si on peut p'us causer d'jeun, c'est la môôrt, mec !

PS: à propos de Kokopelli, tout autant l'association que la divinité dont elle a pris le nom, suivre ce fil : Arrow
_________________
Zoziau

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emm*rder ses voisins..."
(G. Brassens)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
saxo
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 83
Localisation: armorique

MessagePosté le: Ven Déc 04, 2009 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je sais pas si c est le bon endroit mais je suppose que le modérateur déplacera le message si nécéssaire :


Est ce qu il serait possible d organiser ici un réseau d échange de plantes :
Comme chacun vit dans des régions différentes les plantes ne sont pas les mêmes ( très peu de sols calcaires par chez moi ) Du coup on peut galérer à trouver certaines plantes : je cherche de la sisymbre ... c est pas préssé...
Si vous cherchez qq chose qui pousse sur sol acide au froid je pourrais peut être vous aider...
_________________
as tu trouvé la force de l arbre ?


Dernière édition par saxo le Dim Déc 27, 2009 12:46 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Herboristerie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique