Voir le sujet - La Porte et le Miroir :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
La Porte et le Miroir
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Les Portes du Temple
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Grimorn
Membre Actif


: :
Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 305

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2009 1:49 pm    Sujet du message: La Porte et le Miroir Répondre en citant

Synthèse sur un obstacle.

Il est d'usage dans les disciplines ésotériques de travailler sur l'hypothèse de l'anthropocosme. De par les temps, elle a porté d'autres noms, comme celui d'Adam Kadmon. Elle reste un des fondements de la quête mystique dans beaucoup de religions.

La quête initiatique est pour le néophyte une projection de sa propre identité, une poursuite de son individualité, un marqueur idéalisé de soi.

C'est l'idée que l'univers n'est qu'un reflet de notre pensée, et au-delà même, créé par la pensée humaine. C'est voir le monde, la réalité, l'univers, comme le miroir de l'être humain, comme le miroir de son âme.


image : Narcisse, par Caravage
(Wikipedia Commons)


Stade de la recherche qui permet sans doute de se retrouver soi-même, comme devant un grand miroir. Ainsi dans la maxime delphique.

C'est un miroir sur pied, qui reflète l'intégralité de la personne. C'est Echo, qui ne peut que répondre sans pouvoir prononcer un mot. C'est Eros qui se mire dans les yeux de sa bien-aimée.

L'homme, centre de l'univers, et l'univers n'existant que pour lui, pour son épreuve, pour sa rédemption, ou pour sa gloire.

Espace où tout peut rentrer à sa place, où le Tout peut entrer comme un puzzle.

Effort soutenu de faire s'intégrer dans ce système les paradoxes et les illusions, en maquillages obstinés de l'atroce. Protection justifiée contre les gouffres inhumains de l'insondable et de l'incohérent.

Et puis : la réalisation, progressive ou soudaine, de l'omnipotence de la Chose, de l'Autre, du Différent, de l'Univers, comme indépendant de soi.

Angoisse terrible face à l'Irrémédiable.

Humiliation devant le Plus-Grand-et-Autre-Que-Soi, par la supplique désespérée.
Ou compensation de la dissonance cognitive par l'excès de zèle aveugle.
Cercle soigneusement fermé qui entretient le soi universalisé, indéfiniment.

Ou encore simple éclatement et rejet du miroir.

Le Monde et l'Absolu comme miroir de soi-même, c'est une quête de sa place intime dans le monde, un refrain rassurant de cohérence apparente.

Mais la superposition d'états, vécue régulièrement dans tout schéma tronqué, engendre l'incohérence.

C'est la décohérence qui permet le passage à une phase stable, ultérieure, incommensurable.

Inversion initiatique.
Elle renverse le travers, fait passer ce qui est dehors, dedans, et attache la chaîne d'or – de force, nécessairement – au non-soi.

Les moyens magiques ne sont plus alors le reflet des propres craintes et désirs de l'opérant.
L'occulte n'a plus la semblance d'un enseignement doctoral pour élite spirituelle.
Le monde n'est plus alors l'image de l'homme.

C'est accéder à ce que veut dire : passer de l'autre côté du miroir.


image : horlik, Perfect mirror
(Flikr Creative Commons)

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2009 11:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elle renverse le travers, fait passer ce qui est dehors, dedans, et attache la chaîne d'or – de force, nécessairement – au non-soi.


Me fait penser au mythe du lycanthrope :

Il disait être un loup, à cette différence
Que les loups portent leur fourrure au dehors
Et lui, au-dedans ; il ordonnait qu’on prît une épée
Et qu’on lui déchirât la peau, pour vérifier _ Figures du lycanthrope à l’âge baroque

Cuz everything is nothing, and emptiness is in everything
This reality is really just a fucked up dream
With the flesh and the blood that you call your soul, flip it inside out _ Between Angels And Insects
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ar Karv Du
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1164
Localisation: Commune de Münster

MessagePosté le: Mar Sep 22, 2009 5:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il y aurait tant à ruminer -alors pour l'instant je rumine tranquillement, les réflexions que tu nous offres Grimorn.
Juste que par association d'idées je pense à la vision sans tête.

Si je pointe le doigts vers le miroir qu'est-ce que je vois ?
Si je pointe le doigts vers moi qu'est-ce que je vois ?

Edit : Toujours suivant le fil, lorsque je regarde le miroir je pense également à Don Juan et à l'effacement de l'histoire personnelle.
_________________
La contemplation de Dieu dans les femmes est la plus intense et la plus parfaite
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Mar Sep 22, 2009 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais dire pareil.

Very Happy

Plein d'idées et de réflexions me viennent, mais je ne suis ni au bon endroit (physiquement) ni dans les meilleurs dispositions (mentales) pour répondre de manière intelligible (et j'espère intelligente ! Laughing ).

A suivre, donc.

^_^
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Grimorn
Membre Actif


: :
Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 305

MessagePosté le: Mar Sep 22, 2009 6:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

(j'espère avec patience, ami Fredericus, tes réponses intellichoses) ^_^

Vous me donnez des chemins de traverse que je n'avais pas perçus.

C'est vrai que l'inversion impose toujours une métamorphose ; et probablement aussi la perception d'une forme de vide, d'annulation des opposés, d'effacement de soi, voire de néantisation.

Ajustement : il y a deux sens à "de l'autre côté". L'obstacle n'est pas seulement de passer à travers le miroir, comme pour rencontrer la Reine Rouge ; ceci est une inversion de polarité initiatique pour se figurer d'autres pôles, par exemple dedans/dehors.

C'est aussi passer derrière le miroir. Apercevoir le dos du miroir. Sortir du champ de réfraction. Et voir le flux d'onde construire l'objet - et soi-même -, et dans le même mouvement, son reflet.

Une fois que l'on a passé cette mise hors-phase, la perspective s'altère, les points de repère humains s'effondrent.

A partir de là, on peut envisager plusieurs existences.
Le lycanthrope, interieur ou non, a le don de marcher dans les ombres, c'est un réflexe de survie. La fracture d'avec le monde qui est devant le reflet provoque une sorte de malédiction de lucidité, qui peut être celle de l'homme aux abois, ou du féral (i.e. par marronage). Douloureuse expérience. Qui peut s'apparenter au retournement de la chair à l'extérieur, à l'écorché. (what I see there is probably an attempt to exorcise the decay of humanity).
La voie du Loup est une solution, avec laquelle j'ai bien des affinités, encore qu'elle soit dangereuse. Je cherche toujours une voie plus efficiente, plus créatrice.

La noirceur du loup, ou le vide témoin du réel (merci pour la vision sans tête), sont deux attitudes possibles. Mais n'avez-vous pas été portés vers ces attitudes, n'êtes-vous pas créés par ces attitudes ?

Puissances qui se cherchent elles-mêmes ? Ou simples rhombes qui tournoient en dégageant par leur dynamique propre leurs rayonnements, comme des effets secondaires aveugles ?

Et qui, ainsi, deviennent malléables.

Juste quelques réflexions de plus sur la Porte, et ce qu'on entrevoit derrière.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Mar Sep 22, 2009 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un point qui me chagrine.

Very Happy

Pourquoi parler de porte et en même temps de reflet, d'inversion, de renvoi ?

Aussi bien dans la magie antique, que dans certaines pratiques actuelles, cf. un rituel que j'ai pu exposer, (je ne sais plus où en fait ! Laughing ), le miroir est une ouverture sans fermeture, pas un obstacle, bien au contraire un tremplin, un télescope.

Par ailleurs, miroir n'est pas forcément anthropocentrisme. Je ne parle pas des animaux qui se mirent dans l'eau ou dans le vernis d'un piano, mais bien plus de ceux qui vont prendre le temps d'analyser ce qu'ils voient dans le reflet lointain d'un glacier ou d'un lac. Je suis sincèrement convaincu, qu'ils perçoivent ainsi la suite de notre monde ; ce qui peut bien se trouver derrière les larmes de Gaia, et leur condition animale.

Je ne suis pas sûr par ailleurs, que le lycanthrope porte réellement sa fourrure à l'intérieur. Je crois bien plus qu'elle est en dehors, mais que sans miroir, nul ne la voit...

Enfin, dernière réflexion, mais peut-être faut-il y voir un début de schizophrénie ? Crying or Very sad , il m'arrive souvent de me voir "du-dessus", ou pire "des instants à venir". Ne serait-ce point là un abus des jeux de miroir, à trop chercher son âme ???

Smile
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Grimorn
Membre Actif


: :
Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 305

MessagePosté le: Mar Sep 22, 2009 11:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Pourquoi parler de porte et en même temps de reflet, d'inversion, de renvoi ?

^_^ Telle est la réponse. Ou me serais-je encore perdu ?

Un rayon lumineux qui rencontre une surface polie est réfléchi. Le rayon réfléchi se trouve suivre l'angle d'incidence. Humm. Pas toujours, peut-être.

Oh, bien sûr, tu as raison Fredericus, la fonction du miroir en mantique et en magie est reconnue.
D'ailleurs je fais parfois appel à la lekanomancie ; à propos de lac, j'ai un petit trépied noir nordique... mais je m'égare.
On peut aussi utiliser un miroir pour regarder dans les angles, ou pour photographier les étoiles.
Sauf qu'un miroir n'est que le reflet de soi-même dans un usage commun, quelque soit sa dimension, et que la porte n'apparait que lorsqu'on a franchit ce double je.

Il est heureux que les animaux sachent deviner les reflets de la Terre. Qui sait si les arbres ne voient pas avec justesse dans les nuages les reflets de leur inspir ation ?

"à trop chercher son âme"

Il faut sans doute sortir de son âme pour la trouver. Haha.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Mar Sep 22, 2009 11:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quitte à passer pour ridicule, j'insiste.

Very Happy

Les lois de la physique n'ont pas à s'appliquer à la psychique (j'allais dire psyché). J'ai beau être un "scientifique", "rationaliste", je sais pertinement que les phénomènes que j'observe par exemple sur mon télescope, ou au bout de ma truelle ^_^ , ne sont pas les mêmes que ceux que j'observe par ailleurs (comment dire ? "quand je voyage" ? assis sur mon balais, etc.).

Considérer son reflet, comme un "reflet" est une impasse.

C'est probablement l'heure, une fois de plus, je n'arrive pas à exprimer clairement ce que j'ai en tête... je n'ai que des paraboles plus obscures les unes que les autres qui me viennent en tête...

Désolé



Embarassed
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Grimorn
Membre Actif


: :
Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 305

MessagePosté le: Mer Sep 23, 2009 11:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pardonnes-moi, Fredericus, le truc du "rayon lumineux" n'était qu'une métaphore. J'essayais d'insinuer plaisamment Sad un simple décalage de compréhension. Je voulais dire que ta question était (obscurément) le sujet de mon article.

Et j'ajouterai qu'il y a un usage profane, commun et instinctif du reflet de soi, et un usage qui ne l'est pas.

Citation:
Considérer son reflet, comme un "reflet" est une impasse

Cela me semble un bon départ pour sortir de la boîte. Le paradoxe permet peut-être de suivre un sentier fertile.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Mer Sep 23, 2009 2:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je savais bien que j'étais trop fatigué, et l'esprit un peu ailleurs.

Very Happy
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Khaine Dragonheart
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 1442

MessagePosté le: Mer Sep 23, 2009 4:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et si l'on brise ce miroir, que se passera-t-il?
Est-ce qu'un autre prendra sa place?
Est-ce que la folie suivra cette perte de notre rassurant reflet-repère?
Quid du "video me ergo sum"?
_________________
[center][/center]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Ven Sep 25, 2009 2:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tant qu'à courir la galipote, il est intéressant de noter que Tezcatlipoca qui préside aux transformations des nahuallis se traduit miroir fumant. Very Happy
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Tarali
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 09 Mar 2009
Messages: 760
Localisation: Au long du fil de l'eau, là où mon coeur est porté

MessagePosté le: Ven Sep 25, 2009 2:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

et moi qui cherche à donner forme à un Quetzalcoatl sous la pointe de mon crayon dernièrement Laughing

fort intéressant à lire tout ceci
plusieurs fois que je repasses, ne sait quoi ajouter pour l'instant
mais fort intéressant...
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Jade-foxy
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 28 Fév 2007
Messages: 673
Localisation: Dans les antres de Gaia...sous l'oeil d'Horus et la protection de Bastet...

MessagePosté le: Ven Sep 25, 2009 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

N'Est ce pas dans le miroir que l'on apperçoit ... ce qui ne peut être vu à l'oeil nu?

Voir le monde inversé ou le défaut de l'âme de l'autre, souvent ne connaissant pas ou cherchant à savoir qui il ou elle est , j'ai placé le miroir de tel sorte de voir l'autre , et m'apperçut que l'autre n'est en fait qu'un semblant de ce qu'elle/il est!


Citation:
« Utilise le mental comme un miroir, ne prends rien, ne regrette rien. Reçois tout, ne garde rien. » Lao-Tseu

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Tarali
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 09 Mar 2009
Messages: 760
Localisation: Au long du fil de l'eau, là où mon coeur est porté

MessagePosté le: Ven Sep 25, 2009 11:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

une image se projette dans mon esprit
un miroir-temps, sa surface vibrante éclate la lumière comme autant de faisceaux, de rayons éparpillés dans l'espace
nous sommes petits grains de lumière dispersés à la croisée de la surface et de la lumière...


(edit: un homme cher à mon coeur/esprit
Paul Valéry
L'Ange ici me semble tout indiquait

Une manière d’ange était assis sur le bord d’une fontaine.
Il s’y mirait, et se voyait Homme, et en larmes, et il s’étonnait à l’extrême de s’apparaître dans l’onde nue cette proie d’une tristesse infinie.

(Ou si l’on veut, il y avait une Tristesse en forme d’Homme qui ne se trouvait pas sa cause dans le ciel clair.)

La figure qui était sienne, la douleur qui s’y peignait, lui semblaient tout étrangères. Une apparence si misérable intéressait, exerçait, interrogeait en vain sa substance spirituelle merveilleusement pure.

- « Ô mon Mal, disait-il, que m’êtes-vous ? »

Il essayait de se sourire : il se pleurait. Cette infidélité de son visage confondait son intelligence parfaite ; et cet air si particulier qu’il observait, une affection si accidentelle de ses traits, leur expression tellement inégale à l’universalité de sa connaissance limpide, en blessaient mystérieusement l’unité.

- « Je n’ai pas sujet de pleurer, disait-il, et même, je ne puis en avoir. »

Le Mouvement de sa Raison dans sa lumière d’éternelle attente trouvait une question susprendre son opération infaillible, car ce qui cause la douleur dans nos natures inexactes ne fait naître qu’une question chez les essences absolues ; - cependant que, pour nous, toute question est ou sera douleur.

- « Qui donc est celui-ci qui s’aime tant qu’il se tourmente ? disait-il. Je comprends toute chose ; et pourtant, je vois bien que je souffre. Ce visage est bien mon visage ; ces pleurs, mes pleurs… Et pourtant, ne suis-je pas cette puissance de transparence de qui ce visage et ces pleurs, et leur cause, et ce qui dissiperait cette cause ne sont que d’impreceptibles grains de durée ? »

Mais ces pensées avaient beau se produire et propager dans toute la plénitude de la sphère de la pensée, les similitudes se répondre, les contrastes se déclarer et se résoudre, et le miracle de la clarté incessamment s’accomplir, et toutes les Idées étinceler à la lueur de chacune d’entre elles, comme les joyaux qu’elles sont de la couronne de la connaissance unitive, rien toutefois qui fût de l’espèce d’un mal ne paraissait à son regard sans défaut, rien par quoi s’expliquât ce visage de détresse et ces larmes qu’il lui voyait à travers les larmes.

- « Ce que je suis de pur, disait-il, Intelligence qui consume sans effort toute chose créée, sans qu’aucune en retour ne l’affecte ni ne l’altère, ne peut point se reconnaître dans ce visage porteur de pleurs, dans ces yeux dont la lumière qui les compose est comme attendrie par l’humide imminence de leurs larmes. »

- « Et comment se peut-il que pâtisse à ce point ce bel éploré qui est à moi, et qui est de moi, et qui est de moi, puisqu’enfin je vois tout ce qu’il est, car je suis connaissance de toute chose, et que l’on ne peut souffrir que pour en ignorer quelqu’une ?

« Ô mon étonnement, disait-il, Tête charmante et triste, il y a donc autre chose que la lumière ? »

Et s’il s’interrogeait dans l’univers de sa substance spirituelle merveilleusement pure, où toutes les idées vivaient également distantes entre elles et de lui-même, et dans une telle perfection de leur harmonie et promptitude de leurs correspondances, qu’on eût dit qu’il eût pu s’évanouir, et le système, étincelant comme un diadème, de leur nécessité simultanée substituer par soi seul dans sa sublime plénitude.

Et pendant une éternité, il ne cessa de connaître et de ne pas comprendre.

Mai 1945.)
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Les Portes du Temple Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique