Voir le sujet - C'est quoi le khemitisme? :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
C'est quoi le khemitisme?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Magie Egyptienne - Khémitisme
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
AngeNoir
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Déc 2006
Messages: 1343

MessagePosté le: Ven Nov 13, 2009 3:33 pm    Sujet du message: C'est quoi le khemitisme? Répondre en citant

Bonjour à tous Smile

Aujourd'hui nous vous proposons un petit "débat" : en effet il est apparu qu'il est difficile pour nous de savoir quoi mettre dans cette section, et quoi mettre en Histoire de la Magie.

On aimerais donc savoir : le khemitisme, c'est quoi pour vous? Ça regroupe quoi?

Qu'est-ce que l'on peut mettre ici et qu'est-ce que l'on ne peut pas mettre?

Merci de votre participation Smile
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Koré
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 28 Avr 2008
Messages: 1287

MessagePosté le: Ven Nov 13, 2009 4:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part, je vois le khémitisme comme étant essentiellement le côté spirituel des croyances Egyptiennes.
N'ayant qu'une maigre approche du sujet,je Arrow
Bonne idée ce sujet Wink :bisous:

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lorialet
~*Eclaireur*~



Inscrit le: 04 Sep 2009
Messages: 590
Localisation: Namur

MessagePosté le: Ven Nov 13, 2009 4:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hem hotep

Je définirais par là le paganisme moderne référencer à notre connaissance actuelle du panthéon égyptien.

Pourquoi ?

Il faut se rendre compte que tous les paganismes modernes ( druidisme, wicca, nordiques, etc....)sont des reconstructions en fonction d'une connaissance souvent parcellaire et interprétative du passé. Ceci n'est pas une tare :
- car l'ancienneté d'un culte n'est pas gage de pertinence
- car même des cultes anciens préservés se sont modifiés au fil des ans : un hindouiste de 2009 ne pratique et ne crois pas de la même façon qu'un hindouiste de l'époque d'Alexandre le Grand.

Il semblerait exister plusieurs occurrences du khémitisme :

khémitisme européen avec le superbe site ta Noutri. Celui-ci possède un forum et donne des formations de prêtrises très bien faites.

khémitisme américain : structuré en mouvement (La Maison des Neter) avec une pharaonne à sa tête (Tamara Siuda) dont les approches sont également forts intéressantes.

Divers groupes wiccains : parfois aussi à panthéon plus larges d'où une certaines discussions au sein de la LAPF entre les tenants d'une recherche et du respect d'un panthéon bien déterminé et les tenants de panthéons élargis.

khémitisme pan-africain avec la dérive sectaire de la tribu Ka




:bisous:
_________________
Si tu t'attaches à un rocher, j'ai bien peur que tu doives voler avec le rocher et la chaîne. in. L'Herbe du diable - Carlos Castaneda
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Ven Nov 13, 2009 10:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lorialet, soit mon Frère !

Very Happy
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
La Fée Morgane
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 24 Avr 2007
Messages: 1832
Localisation: toujours là où il faut

MessagePosté le: Sam Nov 14, 2009 4:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Confused je demanderais aux égyptiens quand j'irai en février ^_^ Razz


^_^

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Serpent
Membre Actif



Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 260
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam Nov 14, 2009 10:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Y'a que des modérateurs pour en parler ? waow.

"je vois le khémitisme comme étant essentiellement le côté spirituel des croyances Egyptiennes"

C'est hachement court, mais tout est là... tout ce qui concerne les croyances des anciens égyptiens ainsi que les "reconstructions" des paiens moderne fait partie du khémitisme.

Pour détailler un peu, on a:

* Le khémitisme européen classique (Ta Noutri et LAPF) qui est peu hiérarchisé et qui essaie de "coller" aux croyances de l'ancienne egypte.

* Le khémitisme américain qui fonctionne comme une église, avec temples, prêtres costumés, pharaons et tout le tintouin.

* Le khémitisme wiccan qui associe les divinités égyptiennes avec les grands principe de la wicca (avec parfois des associations plus ou moins pertinentes avec d'autres panthéons).

* Quelques groupes marginaux qui se prétendent "khémites orthodoxes" comme la tribu ka qui a été dissoute en 2006 à la demande des intégristes juifs de la LDJ et du Bétar.

* Le khémitisme maçonnique, qui est très présent dans les ouvrages de vulgarisation à grand tirage (au point qu'il est difficile de trouver des ouvrages complets qui ne soient pas soupoudrés de références à l'alchimie et à la maçonnerie).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Koré
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 28 Avr 2008
Messages: 1287

MessagePosté le: Sam Nov 14, 2009 10:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement ma réponse est très succinte mais je voulais pas faire de C/C de ce ce que je ne connais pas Embarassed .
Vos résumés m'en apprennent donc plus Smile
J'arrête de flooder ^_^

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Waban Aki
Membre Actif


: :
Inscrit le: 27 Déc 2006
Messages: 402
Localisation: au Coeur de l'Appalachia, sur les rives de la rivière aux Abénakis

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2009 1:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

pour le khemitisme américain on pourrait rajoutter le culte d'Aset
j'en ai entendu parlé un peu sur les forums anglais (Asetian Bible, predatory spirituality)
mais j'en sais pas plus Very Happy
_________________
DES ANGES AMIS AU DANSE PLUMAGE
ONT MIS EN LUMIÈRE MON PASSAGE
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Le Serpent
Membre Actif



Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 260
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2009 6:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Une pseudo-société-secrète, très branchée sur le vampirisme et n'ayant strictement rien de khémite... sauf l'emprunt du nom "Aset".

http://www.asetka.org

Pas la peine d'être un expert en religions pour s'en rendre compte.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
sopdetmuti
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 10 Déc 2007
Messages: 41
Localisation: Nord de la Vendée

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2009 8:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le khemitisme américain tu vas sur le forum de inkemetic qui rassemble des khémites de divers groupes, branches, parfois nationalités, bien que ce soit essentiellement américain :
- http://www.inkemetic.org/
International Network of Kemetics...etc
_________________
sat hathor her bast, meryt amun-ra
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
sopdetmuti
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 10 Déc 2007
Messages: 41
Localisation: Nord de la Vendée

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2009 8:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour l'orthodoxie khémite je vous recopie ci-dessous mon article sur le sujet qui était sur mon ancien site "Ta Set Sekhemty" (fermé depuis peu, je bosse sur un autre projet), je vous serai gré de ne pas le copier/coller sans autorisation sur votre site, enfin en le faisant passé pour votre travail... j'ai un peu bossé dessus, et j'ai aussi des contacts avec ce groupe donc, ça me ferait pas plaisir de voir cette synthèse exploiter ailleurs... Very Happy vous comprendrez je pense :

Citation:

Qu'est ce que l'orthodoxie khémite ?

L'orthodoxie khémite est une des formes modernes de reconstructionnisme, de la religion de Khemet. Mais, ce n'est pas la seule, ni l'officielle. Elle a été fondée à la fin des années 1980/début des années 1990 aux USA. Cette religion est considérée par la fondatrice Tamara siuda, comme une religion africaine . Khémite vient du mot khemet qui est le mot par lequel les égyptiens anciens désignaient leur pays. Orthodoxe signifie que le reconstructionnisme voulu par Tamara Siuda, tente d'être aussi près que possible des anciennes pratiques ou de la doctrine originelle. Il est utilisé dans le sens de « conforme à ». Elle ne pense pas cette orthodoxie, comme la seule voie possible de reconstruction, ni comme la seule représentation ou l'officielle, mais une façon possible.

Tamara Sidua est la fondatrice de cette forme de reconstructionisme, ainsi que la dirigeante actuelle sous le terme de Nisut (titre désignant le pharaon autrefois) et le nom de règne de Sekhenet-Ma'at-Ra setep-en-Ra Hekatawy I. Celle-ci est basée sur les principes suivants : un culte défini comme monolâtre, un culte voué aux ancêtres (Akhou) et la dévotion personnelle. C'est une religion rituelle et non révélée. C'est-à-dire que les croyants communiquent/expérimentent directement le divin par leurs actes quotidiens et les rituels. Contrairement à une religion révélée où la connaissance de dieu est donnée par le biais d'écritures, textes sacrées auxquels les croyants doivent se conformer. L'orthodoxie khémite honore le Netjer et ses différentes formes (« the names of netjer » c'est-à-dire les noms du netjer), et s'efforce de pratiquer la Maât. Le netjer est un mot d'égyptien ancien, qui désigne le divin. Le temple de l'orthodoxie est basée aux Etats-Unis, à Joliet dans l'Illinois.

Interdiction du prosélytisme

Le groupe ne pratique pas le prosélytisme. Tamara Siuda est claire à ce sujet et décourage toute action allant dans ce sens. Elle estime que le netjer appelle les personnes à les rejoindre lorsqu'elles sont prêtes pour cela.

Le Netjer et les noms du Netjer : l'un et le multiple

Netjer est le mot désignant le divin en langue khémite. Au sein de l'othodoxie khémite, il désigne l'être suprême ou le divin dans un sens global, que les membres de l'orthodoxie honorent. Le Netjer est le divin, asexué et qui se manifeste sous différentes formes pour communiquer avec les khémites orthodoxes, qui sont appelés « the names of netjer » ou les noms du netjer. Ces noms sont les différentes divinités ou les netjerou connus du panthéon égyptien (Aset, Wesir, Anpu, Djehouty, Herou, Hethert, Bast.etc). Certains noms du netjer sont des syncrétismes. C'est-à-dire le résultat de la fusion de deux divinités pour en former une nouvelle, par exemple Amon-Ra ou Ptah-Sokar. La divinité syncrétique possède les caractéristiques des divinités dont elle est issue, tout en étant une entité à part. Elle est un peu de l'une et de l'autre, tout en étant elle-même. Cette pratique, qui consiste à croire que le principe divin suprême se manifeste sous plusieurs formes, est appelée monolâtrie par les khémites orthodoxes.

Le netjer parent

L'orthodoxie khémite croit que chaque individu a un lien particulier avec un ou deux noms du Netjer en particulier. Il s'agit de son netjer parent (ou patron). La personne a généralement un netjer parent, parfois deux, mais pas plus. Selon l'orthodoxie khémite le netjer parent accompagne la personne toute sa vie et ce depuis sa naissance. Le lignage ou la parenté divine est déterminé lors d'un rite de passage comprenant une divination, exécuté par le Nisut, lors du « Ritual of Parent divination » ou rituel de divination du netjer parent.

La personne à l'issu du rituel accepte ou refuse le résultat de la divination. Il n'y a pas d'obligation à se conformer à celui-ci ou devenir shemsu à l'issu de ce rituel. Beaucoup devinent avant le rituel, avaient déjà des liens ou attirances avec leur netjer parent, d'autres non. L'orthodoxie avance le fait que c'est le netjer parent qui choisit ou désigne son « enfant » et non l'inverse. Le rituel désigne également une autre catégorie de netjerou accompagnant la personne, nommés « Beloved », qu'on peut traduire par « Aimés » (qui vous aiment) . Ils ont un peu comme un rôle d'oncles et tantes, si on considère le netjer parent comme un père ou une mère. Ils accompagnent la personne en second plan du netjer parent. Ils s'occupent aussi de la personne, l'influencent et l'aident, mais pas de la même façon que le netjer parent. Ils ne l'accompagnent pas nécessairement toute sa vie d'ailleurs. Leurs nombres varient grandement d'une personne. Certains ont un seul « Beloved », d'autres 4 ou 5, et ils peuvent se manifester ou être acquis aprés le rituel de parent divination. Leur nombre n'est donc pas fixe ou établie une fois pour toute par le rituel.

Le lignage d'une personne s'écrit selon le chemin suivant :
« X est fille/fil de .. aimé de.. ».
Ce qui se traduit en khémite par « X Sat (fille) ou Sa(fils) + nom de la divinité parente, mery(aimé) ou meryt(aimée) + nom du ou des « Beloveds ».

Malgré la détermination de ce lignage ou parenté spirituelle, ceci n'oblige nullement la personne à n'honorer que ses netjerou parents ou «Beloveds » de façon exclusive. Il n'y a pas de règle stricte à ce sujet. Chacun reste libre de cultiver à côté ses liens avec les autres netjerou de la tradition.

Les différents niveaux d'adhésion à l'orthodoxie

L'orthodoxie khémite possède un système d'engagement dans la foi souple. Les personnes intéressées commencent par suivre les cours débutants ou « beginners classes ». Ces cours sont gratuits et sans aucune obligation d'engagement. Ces cours s'étalent environ sur 11 semaines et présentent aux étudiants ce qu'est l'orthodoxie, ses principes et son fonctionnement de façon globale. Ils ont pour but d'informer correctement les personnes intéressées sur qu'est ou n'est pas l'orthodoxie, afin que les personnes aient toutes les informations utiles pour faire leur choix en connaissance de cause. A la fin des cours, la personne est libre de choisir d'adhérer ou pas, de prendre le temps de réfléchir.etc. Aucune contrainte, ni aucune pression ne sont faites sur les étudiants dans leurs choix.

1. Remetj

C'est le statut de la personne qui souhaite rester dans l'orthodoxie khémite comme sympathisant ou pratiquer, mais sans faire de voux ou poursuivre dans la foi, après avoir terminé les cours débutant. A l'issu des cours, le Remetj qui a décidé de passer le rituel de « Parent divination » ou « divination du netjer parent » (exécuté en ligne ou en réel), mais sans faire de voux de shemsu, porte le tire de « Divined Remetj ». Ce niveau ne demande aucun engagement envers la foi, les dieux khémites. Les Remetj sont traités avec autant de respect que les membres de la foi (shemsu et shemsu-ankh). Il n'y pas de notion de supériorité ou infériorité, de plus ou moins importants. Ils sont égaux en droits et respect avec les autres membres. Ils peuvent participer aux rencontres, aux rituels et à certains évènements. Le remetj peut pratiquer la foie khémite orthodoxe tout en étant engager dans une autre foi, voir en étant le membre du clergé d'une autre tradition spirituelle.

2. Shemsu

Ce mot signifie « suivant » et s'écrit « shemset » au féminin. Il désigne un Remetj qui a passé le rituel de divination du netjer parent et qui a accepté faire des voeux de shemsu. Les voeux de shemsu consiste à un engagement personnel à honorer son ou ses netjerou parents en premier, avant toutes autres divinités et de pratiquer la Maât. Il reconnaît le Nisut à ce stade comme un professeur personnel dans la foi pour apprendre la tradition et les rites. Il peut continuer à pratiquer simultanément une autre religion ou honorer d'autres divinités d'une autre tradition. Si la personne était membre d'un clergé, prêtre ou prêtresse d'une autre tradition, elle peut tout à fait continuer à exercer, mais son sacerdoce n'est pas reconnu au sein de l'orthodoxie. Par exemple, si vous êtiez prêtresse wiccane et devenez shemset, vous ne devenez pas aussi prêtresse dans l'orthodoxie, car les sacerdoces sont différents et non équivalents. Mais, votre choix d'exercer cette prêtrise est respecté et personne de l'orthodoxie ne vous contraindra à y renoncer contre votre volonté. Les voeux de shemsu vous demande juste d'honorer vos nejerou parents et Maât en premier. Il reçoit suite au rite de divination du netjer parent, un nom de shemsu au cours d'une cérémonie de nommage ou « naming ceremony ». Ce nom de shemsu est en rapport avec le ou les netjerou parents de la personne. Il est porteur d'un sens particulier pour la personne, c'est un peu la tonalité de son chemin de vie ou un message de ses netjerou parents pour lui. Le shemsu sert ses netjerou parents, s'engage envers eux et à porter la Maât, rien d'autre.

3. Shemsu-Ankh

C'est le niveau final et complet de conversion à l'orthodoxie khémite. Ce niveau fait l'objet d'un rite spécial connu sous le nom de « Weshem-IB » (pesée du cour) et comporte des voux spécifiques envers l'orthodoxie en tant que communauté et le Nisut. Ce processus ne peut se faire qu'en personne (en réel) et est généralement exécuté lors de la retraite du Wep Renpet (Kemetic Nouvel An) à la fin Juillet / début août. Le shemsu ankh reconnaît le Nisut comme son professeur et leader spirituel, et sert la communauté autant que ses netjerou parents. C'est à partir de ce stade que certains peuvent s'engager dans une formation de prêtrise. En effet, seuls les shemsu-ankh peuvent prétendre à la prêtrise au sein de l'orthodoxie khémite. A partir du stade de shemsu-ankh, la personne décide en dehors de ses voeux personnels de shemsu, de prendre des engagements envers la communauté, ce qui est une toute autre responsabilité.

L'orthodoxie khémite possède également son propre clergé.

Nisut de l'orthodoxie khémite

Nisut (prononcé Nisout en français) est l'abréviation de l'expression « Nisut Bity », qui signifie « Celui de l'abeille et du jonc ». Ce terme était utilisé par les anciens égyptiens pour désigner le pharaon. En effet, le mot pharaon n'est pas un mot de la langue égyptienne. Autrefois, il était le chef du pouvoir temporel (chef d'état, roi, militaire.) et du pouvoir spirituel (religion, diriger les rites, temples.). Aujourd'hui, dans l'orthodoxie khémite, ce titre désigne la personne qui est à la tête de la communauté khémite orthodoxe et responsable de celle-ci. Actuellement, c'est Tamara Siuda, la fondatrice, qui est en charge de cette fonction. Elle a pour rôle de faire en sorte que les membres soient spirituellement satisfaits, en répondant à leurs questions et en donnant éventuellement des conseils, si besoin. Elle accomplit les rituels pour les membres de la communauté et organise les diverses activités (séminaires, fêtes, pèlerinage annuel en Egypte). Elle est en charge également de la formation des membres du clergé. Elle agit le plus souvent en qualité de haute-prêtresse et de professeur. Tamara possède une formation en égyptologie (2 Master degree) et quelques expériences dans le domaine spirituelle en tant qu'ancienne prêtresse de la F.O.I (Fellowship of Isis) et Mambo de la tradition Vodou. Aucun culte ne lui est rendu. Elle n'est pas et ne veut pas être considérée comme une divinité. Il n'y a d'ailleurs pas de protocole strict pour lui parler. Les membres ont l'habitude de l'appeler affectueusement « Hemet » (signifie « servante » et se réfère aussi à son rôle de prêtresse "Hemet netjer"), mais ce n'est pas une obligation. Elle propose un enseignement et une façon de vivre la religion de Khemet, mais ne l'impose pas. Un membre peut à tout moment quitter le groupe ou revenir, ne pas suivre son opinion.

textes © Sopdetmuti - 30 juin 2008


_________________
sat hathor her bast, meryt amun-ra
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
sopdetmuti
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 10 Déc 2007
Messages: 41
Localisation: Nord de la Vendée

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2009 8:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Idem, un article de présentation générale sur la tradition de mon ancien site Ta Set Sekhemty

Citation:

Etymologie du mot khémitisme, origine

Le khémitisme est la renaissance de la religion de l'ancienne Egypte ou Khemet, une tradition païenne ancienne du continent africain. Etymologiquement, le terme est formé sur l'expression « khemet », qui en ancien égyptien désignait l'Egypte, littéralement « la terre noire ». Le mot khémitisme est de construction récente (courant XX ème siècle).

Il existe un équivalent anglais kemeticism, espagnol et italien avec kemetismo. Le khémitisme religieux ne doit pas être confondu avec un groupement ou mouvement politique. Il est la plupart du temps apolitique. Le mot khémite est en effet employé dans d'autres contextes, ce qui peut entraîner quelques confusions idéologiques. Nous nous tiendrons ici uniquement au cadre religieux et spirituel.

Une Tradition aux multiples facettes

La religion des anciens égyptiens ne propose pas LA VÉRITÉ , mais une vérité symbolique qui s'exprime au travers de différentes cosmogonies (théorie de la création de l'Univers). Cela peut paraître parfois déconcertant pour les hommes d'aujourd'hui. De nombreux centres religieux ont élaboré leurs propres mythes de la création, qui ont tous pour point commun de mettre en scène un dieu créateur issu de l'océan primordial, un être qualifié de démiurge (cosmogonie héliopolitainne, memphite, thébaine ...etc.). Cette tradition possède de multiples dieux, souvent à visages ou apparences animalières. Ces divinités sont multiples et une à la fois, car elles sont toutes issues d'un même principe ou puissance créatrice primordiale.

Homme et environnement indissociables

Comme beaucoup de traditions païennes, la religion des anciens égyptiens accorde une place importante à la protection et la glorification de la nature. La nature et l'homme sont des créations du démiurge indissociables. Tout animal, tout végétal, tout minéral est une ouvre du créateur et contient par conséquent une parcelle de la puissance divine. Sans la nature, telle que crée par le démiurge et harmonisée selon les lois de Maât, l'homme ne pourrait subvenir à ses besoins, vivre ou tout simplement exister. C'est pourquoi les païens khémites glorifient les dons que leur offrent leur environnement, comme par exemple le Nil et ses crues fertiles, le soleil qui fait croître les récoltes, la lune, etc.

Maât, l'harmonie et l'ordre universel

Aussitôt que l'univers fut créé, s'appuyant sur une certaine harmonie et un ordre pour exister, la déesse Maât vint à l'existence. Elle est la personnification de cet ordre et l'incarnation de la vérité. Elle fait figure de concept central dans la tradition païenne khémite. Tout est censé fonctionner à travers elle, les dieux comme la nature et les hommes. Tout le monde se doit d'agir en respectant sa loi et l'ordre qu'elle incarne, faute de quoi le chaos submerge le monde.
(voir page sur Maât)

L'éternité

La notion d'éternité est au coeur de cette tradition. C'est la base de toute la vie d'un homme. La mort n'est qu'un passage d'un monde à un autre, que les rites funéraires préparent et facilitent. La tradition païenne khémite célèbre donc bien la vie pour l'éternité, qu'elle soit dans ce monde ou dans celui de l'au-delà.

Le culte des ancêtres

Comme beaucoup de traditions païennes anciennes, quelles soient européennes, africaines, amérindiennes ou asiatiques, la tradition khémite voue un culte et un respect particulier aux ancêtres, les Akhu (esprits lumineux justifiés dans l'au-delà).

Les défunts résident en effet plus près des neterou (divinités) que nous-mêmes, selon les croyances khémites. On dit parfois qu'ils sont parmi les étoiles. Honorer les proches disparus et aimés, c'est aussi continuer à les faire vivre éternellement. Les khémites vénèrent et font des offrandes à leurs chers disparus. Ceux-ci en retour leur accordent leur protection et leur aide si besoin. Ils veillent autant sur leurs proches que leurs proches veillent sur leur repos éternel. Nous ayant précédés sur terre, ils sont aussi des guides.

Les vivants ont en effet des devoirs envers leurs ancêtres défunts :
- s'occuper de leurs tombeaux et chapelles funéraires
- leur apporter des offrandes

Les familles négligentes à cet égard se voyaient d'ailleurs parfois troubler par les fantômes de leurs ascendants venus leur rappeler leurs devoirs. En contrepartie les défunts peuvent aussi intercéder en faveurs de leurs parents vivants et les aider face à des petits ou grands problèmes. Les "lettres aux morts" sont des séries de documents datés de l'Ancien et du Moyen empire se présentant sous différentes formes : toiles de lin, stèle, papyrus, ostracon et le plus souvent inscrites sur des bols ou des jarres qui contenaient des offrandes destinés aux défunts. L'inscription, le plus souvent en hiératique, sont inscrites en spirale sur toute la surface du bol. Les khémites communiquent aussi avec leurs morts par les rêves, qu'ils faisaient soit eux-mêmes, soit reçus par l'intermédiaire d'un médium, magicien, prêtre...

Une tradition rituelle

La tradition khémite est rituelle (c'est à dire réglée par des rites), dans laquelle le culte ancien était célébré par des prêtres, qui avaient aussi un statut de fonctionnaires d'Etat. Car le premier des prêtres a intercédé entre les hommes et dieu, le ciel et la terre ou représenter le neter sur terre est pharaon, qui cumule un pouvoir temporel (gouverner un état) et spirituel (chef spirituel, représentant du neter sur terre), ainsi que des pouvoirs magiques (La Héka) pour assurer son rôle. Ces pouvoirs d'ailleurs sont assez lié et confondu pour les égyptiens, pratiquer et préserver la Maât est tout autant un concept spirituel qu'une règle de l'état.

Le peuple participe aux rites funéraires et aux processions. Il peut se réunir sur les esplanades, les lieux d'offrandes et les hôpitaux des temples pour prendre part aux cultes. Mais il n'a pas libre accès aux temples, comme par exemple les chrétiens dans une église ou les musulmans à la mosquée. Chacun peut également chez soi s'organiser un petit autel pour le culte privé aux divinités et celui rendu aux ancêtres (Akhu) , notamment pour des divinités domestiques comme Bès ou Thouéris. Il n'existe pas de dogmes ou de livre sacré comparable à la Bible , parce que la tradition khémite n'est pas du type révélée. Cependant les temples conservent des traces écrites sur des papyrus ou gravées sur leurs murs, des rites, des enseignements et des croyances des anciens égyptiens. Il en est de même dans les tombeaux où des recueils de textes funéraires, comme le "Livre pour Sortir au Jour" (anciennement Livre des Morts), nous apportent aujourd'hui le témoignage et les enseignements de cette tradition païenne.

Texte © Ta Noutri & Sopdetmuti - 2004

_________________
sat hathor her bast, meryt amun-ra
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2009 11:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
"Livre pour Sortir au Jour" (anciennement Livre des Morts)


Confused

Je ne comprends pas le "anciennement". C'est un contre-sens, non ?

Sortir au Jour est bien le nom d'une partie des formules, et le but même de l'enseignement.

Smile
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Orelixir
Membre prenant racine



Inscrit le: 27 Déc 2009
Messages: 50

MessagePosté le: Jeu Jan 14, 2010 11:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci sopdetmuti pour ces explications.

Ca mériterais un sujet à part non ?

A quand d'autres explications sur d'autres "formes" de khémitisme ?
_________________
« Je ne peins pas l’être, je peins le passage » Montaigne

Bannière et avatar : Johann Heinrich Füssli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Miss Banshee
Membre en Promenade



Inscrit le: 11 Jan 2010
Messages: 25
Localisation: Nice...

MessagePosté le: Ven Jan 15, 2010 1:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai un peu peur de poster ce commentaire pour cause de réprimandes, mais en tant que débutante...Voir " noob " de tout cela. J'ai bien lu mais mes réponses restent en suspend...

Que peut-on faire avec le Khémitisme ?
En quoi cela consiste ?

Je suis asser intéressée par tout cela, voir beaucoup même, mais... Je ne comprend pas l'intérêt réel, je cherche quelque chose où me " spécialisée " où apprendre et où me dévouée... Mais je ne trouve pas.
J'ai regardé dans cette catégorie car j'aime l'Égypte, et que l'histoire des Dieux me plais, alors si vous pouviez m'aiclairssire, j'en serais très heureuse.
Merci d'avance :bisous:
_________________


Quel ravages un êtres peut causer par la seule force de sa séduction...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Magie Egyptienne - Khémitisme Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique