Voir le sujet - Qu'est ce qu'un égrégore? :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Qu'est ce qu'un égrégore?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Voies Expérimentales -> Haute Magie Mentale
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Ven Juin 20, 2008 7:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

merci pour cette intéressante intervention Wink

Citation:
L'amour est une divinité depuis l'aube des temps humains

Là dessus je ne suis pas d'accord. L'amour n'est pas une divinité.
Tout ce qui est brodé autour du concept de l'amour est une divinité, mais le principe lui même n'est qu'un principe, pas un dieu. Aphrodite est une divinité, pas "l'amour".

Citation:
Après cela, diriez-vous encore que c'est un égrégore, fabriqué par le psychisme humain ? N'est-ce pas cette divinité qui fait se réunir les cervidés à l'automne, et qui fait que les mâles se combattent ?

Au contraire, ton exemple renforce encore l'idée de l'égrégore je dirais.
L'homme a divinisé l'amour, l'animal ne le fait pas, il n'y a pas de culte autours d'une représentation symbolique de l'amour chez les animaux, il n'y a que la pratique de "l'amour".

Peut-on dire que les mathématiques sont une divinité? Non, pourtant ils sont à la base de l'existence même de l'univers. Ils sont une manifestation de la création divine, au même titre que l'amour.
Voilà pourquoi il faut bien différencier Dieu (l'un, le tout etc), les principes de la vie (issus de Dieu) et LES divinités, qui ne sont que des représentations physiques de ce que l'homme a créé autours d'un thème de base ou des principes de la vie.

Prenons un exemple.
Quelque chose qui me tient profondément à coeur, c'est de "réaliser ses rêves" (dans tous les sens du terme). Chacun a des rêves bien particuliers, qui sont différents d'un individu à l'autre, ou d'une espèce à l'autres, certains n'ayant comme rêve que la perpétuation de l'espèce, d'autres ayant d'autres envies, d'autres ambitions.
Si demain je décide de créer un culte autours de cette idée (une idée présente depuis l'apparition de la vie), et que je décide de prier une représentation physique de cette idée que j'appellerai agadhasu.
Qu'est ce qui sera "la divinité"? Sera-ce "réaliser ses rêves" ou bien "agadhasu"?

On prie une divinité parcequ'elle est la représentation d'une idée, là dessus je pense que tout le monde est d'accord avec toi, mais cette idée peut être une idée "universelle", ou propre à quelques individus, l'idée peut avoir émergé à l'aube de l'humanité, ou s'être structurée au fil de l'évolution, cela ne changera rien au résultat final, la représentation divine , donc la divinité, que l'on en fera n'en restera pas moins un égrégore. Smile

Enfin, ce n'est que mon avis.


ps:
Citation:
Car il faut bien admettre que ces réponses sont des phénomènes dont nos esprits ne sont pas la cause, puisqu'ils se manifestent dans la réalité concrète indépendamment de notre conscience.

Notre coeur bat chaque jour des milliers de fois, nos organes travaillent pour vivre, et ce en permanence. Qui peut dire que le fait de ne pas faire quelque chose de facon consciente est la preuve de l'inactivité humaine?
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Grimorn
Membre Actif


: :
Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 305

MessagePosté le: Ven Juin 20, 2008 2:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Arnaud.
C'est un plaisir de discuter avec toi.
Au passage, j'en profite pour te féliciter pour la refonte de ce site, qui me paraît beaucoup mieux cadré.

Citation:
Tout ce qui est brodé autour du concept d'amour est une divinité, mais le principe lui même n'est qu'un principe, pas un dieu.


Les Anciens considéraient les principes et les causes comme des dieux.

Citation:
L'homme a divinisé l'amour, l'animal ne le fait pas.


En effet, l'animal ne fait que subir l'intervention de la divinité. De même que des humains peuvent se laisser posséder par un dieu. Quant à rendre un culte, obéir aux injonctions divines était dans le paganisme la meilleure façon de "rendre un culte" à son dieu.

Maintenant, qui sait ce qu'un animal possède comme "représentation symbolique"? Qui peut dire si un animal ne ressent pas l'effroi du sacré? Mais nos connaissances en éthologie animale ne sont pas encore suffisantes pour permettre de se faire une idée de ce qui se passe dans leur esprit.

Citation:
Peut-on dire que les mathématiques sont une divinité? Non, pourtant ils sont à la base de l'existence même de l'univers. Ils sont une manifestation de la création divine.


Ah, cette question a été posée il me semble depuis de nombreux siècles.
Nul n'entre ici s'il n'est géomètre.
Pour cela, il me semble que les réflexions des pythagoriciens pourraient amener des arguments. Je mentionne ici un ouvrage malheureusement rare, qui analyse la Tétraktys : La théologie de l'arithmétique, auteur anonyme (daté d'environ 350 de notre ère).

Il me faut à présent m'attaquer au cœur de ton argument. Tu peut bien choisir d'inventer et de construire une "divinité" et de la prier. Tu peux lui rendre un culte. Cela n'en fait pas une divinité.

Une divinité s'impose d'elle même, elle n'a pas besoin des humains pour exister. Elle pré-existe à l'humanité. Cette idée que les dieux ont besoin des humains, et que le culte qu'on leur rend les "nourrit" est bancale. Elle provient sans doute des univers de jeu de rôle, pour expliquer la mécanique du prosélytisme, ou le fait que les grandes divinités ont plus d'adeptes que les petites.
Mais ce sont les humains qui ont besoin des divinité. C'est peut-être ce qui te fais penser que ce sont les humains qui les "inventent".

L'Amour (Aphroditre, Eros, Ishtar, Freya, Kama..), en tant que principe divin, n'a nul besoin qu'on lui voue un culte. Il ne s'enrichit pas de la vénération des humains, il ne profite pas de la soumission des animaux. Il existe, et il est principe qui se suffit à lui-même. Ce sont ces principes, dont on voit les effets concrets, que l'on a essayé de mieux cerner en les personnalisant, pour par la suite leur vouer un culte.

Shiva le Danseur, celui qui danse sur le dos d'un démon en jouant du tambour au milieu d'un couronne de feu, maintient par sa danse et sa musique la cohésion de l'univers. Est-ce un fantasme? Une projection? Un égrégore? Ou n'est-ce pas plutôt une intuition d'une vérité profonde dissimulée derrière les manifestations matérielles? Qu'est-ce donc dans le cosmos qui ne vibre pas sous une quelconque fréquence, qu'est-ce donc qui ne tournoie pas à un niveau ou à un autre, qu'est-ce donc qui ne suit pas un rythme lié à la ronde incessante des atomes qui maintient le monde en cohésion? Shiva a-t-il besoin qu'on lui rende un culte? Nullement. L'homme a-t-il besoin de rendre un culte à Shiva? Peut-être, pour essayer de s'approcher de ce principe cosmique de création et de destruction entremêlées, et de le comprendre un peu mieux.

Alors, qu'est-ce qu'un égrégore? Il me semble que tu vois cela comme la projection des pensées humaines, accumulées sur une idée de base. Soit. L'idée d'une entité qui s'éveille à l'être, pour très rapidement replonger dans le non-être, est intéressante car elle permet de rendre compte de certains phénomènes, et de mieux les appréhender (je renvoie à mon exemple des foules). Le concept d'émergence, encore une fois, me semble correspondre parfaitement à cette idée de l'égrégore.

Citation : "Les systèmes dynamiques auto-organisés, composés d'un grand nombre d'entités en interaction, manifestent des propriétés globales qui n'existent pas au niveau de leur entité de base, et que l'on désigne sous l'expression de "propriétés émergentes". Les phénomènes (...) des assemblées de neurones synchrones associées à la capacité de catégorisation en neuroscience, les phénomènes d'épidémiologie des représentation en anthropologie, etc., constituent autant d'exemples de tels structures. "
Article "Emergence", dans Vocabulaire des sciences cognitives, PUF 2003.

Selon ta terminologie, un égrégore est fabriqué par les humains autour d'une divinité. Admettons. Jung utilisait le mot "constellation" pour parler de ces phénomènes d'accumulation de pensées autour d'une structure centrale. Là ou je ne suis plus en accord avec cette idée (et indépendamment du fait que je crois le terme d'égrégore déplacé pour parler de ces "constellations projetées") c'est lorsque tu propose que la divinité elle-même soit considérée comme un égrégore. Ce me semble manquer de perspicacité face à ces forces dont l'origine objective est en dehors de notre sphère mentale. Cela risque d'entraîner une conséquence : c'est qu'il devient alors difficile (et dangereux...) de comprendre une divinité, et de communiquer (autant que faire se peut!) avec elle, parce qu'on n'arrivera pas alors à saisir ce phénomène dont la source est extérieure à soi, on ramènera tout à une sorte d'hallucination modérée totalement subjective. Mmmh. Dommage. Les dieux ont tellement de choses à nous apprendre.


P. S.:
Les principes (arkai, en grec) sont des dieux :
* Augustin, La Cité de Dieu, X 23 : "L'oracle a déclaré que les principes peuvent purifier". Ecrit vers 420.
* Voir aussi Porphyre, De regressu animae, fragment 8, sur la hiérarchie des Principes. Texte datant d'environ 270 de notre ère.
* Proclus, Eléments de Théologie, 12.33 : "L'Excellence (en tant que dieu) doit être le principe et première cause de toutes choses". Texte vers 450.
* Jamblique, De Mysteriis. Tout le livre est une explication de la nature des divinités, selon le modèle divinité = principe et cause. Vers 290.
* Numénius, fragment 16: "Si le Dieu démiurge est principe du devenir..." Vers 170.
* Et bien sûr, Aristote, Métaphysique, Delta I et II (1013a-1014a) sur les Principes et sur les Causes. Vers 340 avant notre ère.

Je ne mentionne ici que des éléments de la tradition antique occidentale. Je pense qu'il ne serait pas trop difficile de trouver des exemples dans la tradition hindouiste, mais je n'ai pas le temps d'approfondir maintenant. Une seule référence me vient rapidement : A. Daniélou, Mythes et Dieux de l'Inde (1992), où il est largement parlé des "Principes-souverains", des "Principes-universels", "Principes-des-éléments", etc., etc.


Dernière édition par Grimorn le Dim Juin 07, 2009 10:26 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Ven Juin 20, 2008 2:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

passionnant Very Happy

Je crois que le fond du problème vient véritablement du lexique et pas du fond, que toi tu appelles divinité et que moi j'appelle idée.

A tes yeux si j'ai bien compris, l'idée est divinité, alors que pour moi l'idée fait partie de l'essence du tout, et ne peut donc être séparée de celui ci (chaque idée n'étant qu'une facette du tout). Dès lors, si on suis ton raisonnement, tu as entièrement raison, les égrégores ne sont pas des divinités mais de simples représentations de la "divinité-idée"; et si ces représentations sont ephémères, la divinité qu'ils représente, elle, est immortelle, et dépasse le temps et l'espace.

A mon sens, l'idée est émanation du tout, mais n'en est pas distincte, elle n'en est qu'une facette (au même titre que l'on ne peut résummer homme-dieu sous une seule émotion), dès lors les divinités ne sont plus les idées, mais les représentations, ce qui n'enlève rien à l'existence de l'idée primordiale et de sa subsistance à travers le temps, mais qui redéfinie nécessairement la relation entre l'homme et la divinité-égrégore, puisque l'égrégore, pour subsister, a nécessairement besoin de l'homme, pas de l'idée première.

C'était d'ailleurs là l'idée véritable du sujet, à savoir de montrer que la divinité (telle que je l'entend) n'est qu'une représentation de quelque chose de plus vaste, et que pour appréhender correctement ce "plus vaste", il faut savoir dépasser la "forme-pensée égrégorique".

Tout ca pour dire que je me retrouve tout à fait dans ce que tu dis, et qu'il me semble que le problème est ici véritablement la barrière de la langue Smile
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Grimorn
Membre Actif


: :
Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 305

MessagePosté le: Ven Juin 20, 2008 4:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Redde Caesari quae sunt Caesaris, et quae sunt Dei Deo.

— Rendez à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu.

Jésus de Nazareth (Mathieu, XXII, 21).

Ah? la langue est une barrière ?
Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Ven Juin 20, 2008 4:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ce me semble manquer de perspicacité face à ces forces dont l'origine objective est en dehors de notre sphère mentale.


L'identification du sujet à l'objet est la manifestation. Parler de l'origine objective de l'objet me semble un non-sens.

Puisque tu parlais de Shiva, il me semblait intéressant de mentionner ce point.
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Grimorn
Membre Actif


: :
Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 305

MessagePosté le: Ven Juin 20, 2008 6:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour airzombie !
Je ne me lancerai pas dans un débat online sur la transcendance kantienne ("L'objet existe-t-il? Les sens peuvent-ils le saisir?). La tradition qui veut que tout n'est que subjectif me semble être contredite de façon flagrante par la réalité. Nous ne faisons que passer dans ce monde ; il nous préexiste et continuera après que notre conscience ait été éteinte.

C'est ce que je veux dire par "objet" : le monde réel, objectif, est là. On ne peux le nier. Il ne dépend pas de nous pour exister. Donc, s'il y a des entités invisibles ou abstraites, certaines ne font pas plus partie de notre conscience que le Réel lui-même.

Mais ce sujet sort du fil sur les égrégores proprement dit.
Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Ven Juin 20, 2008 9:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
ce sujet sort du fil sur les égrégores


Oui, en effet. Bah !

Nous ne nous entendons pas sur les prémisses.

Immanence ou transcendance du divin, on en revient à cette question.

Pour un shivaïte, Dieu est transcendant lors du sommeil profond et immanent lors de l'état de veille.

Quel est la perception d'un philosophe épris de flagrante réalité ?

Édition : Pour préciser ma pensée puisque j'ai reçu une question par MP : Dieu transcendant n'existe pas pour moi à l'état de vieille, donc un égrégore comme tout autre objet manufacturé par le réel (sujet identifié à l'objet) est animé par Dieu immanent (en toutes choses) et n'est donc pas distinct du mental.
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Aang
Membre en Promenade



Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 13

MessagePosté le: Sam Juin 21, 2008 10:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

EGREGORE
EGREGOROS : Celui qui agit

« L’égrégore est une entité psychique autonome produite est influencée par les désirs de plusieurs individus unis dans un but commun ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Egregore

Nous vivons dans un monde régi par des forces énergétiques. A chaque époque, apparaît un Egrégore, apportant des transformations, fruit d’impulsions spirituelles et/ou cosmiques. Ces impulsions périodiques vont se rependre alors sur l’humanité et l’influencer en contrant ainsi les ancien égrégores construits par l’humanité.

Dès qu’un groupe se constitue, partageant les mêmes idées, le même objectif, un égrégore se crée. Il se nourrit alors des énergies psychiques émises par chaque personne du groupe qui le compose. L’égrégore est alors amplifié et intensifié par ses membres et réciproquement. De nature neutre, il se colore, selon la qualité vibratoire de ses membres, exerçant ainsi une puissante influences sur ses membres et inversement.

C’est à partir du livre d’Enoch que le terme c’est répandu.
http://www.lescheminsdhermes.org/Livre-d-Enoch

Au XIXe siècle, le concept d’Egrégore est introduit en ésotérisme par Stanislas Guaita (1861-1897) et Josephin Péladan (1859-1918), fondateurs de l’Ordre Kabbalistique de la Rose Croix (1888). Le terme désigne alors l’idée de la personnification.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Stanislas_de_Guaita

Dans son livre « Egrégore, ou la vie des civilisations » ([ISBN : 2-9523819-1-7, Gencod/EAN : 9782952381918] 1938) dédié aux combattants de l’Espagne, Pierre Mabille (1904-1952), examine comment une société qui était destinée à libérer l’Homme de ses terreurs hérités du monde animal, reproduit à tour une nouvelle terreur sociale empêchant le développement des qualités humaines, au travers d’une analyse sur la naissance, la durée improbable et la fin prévisible de la civilisation Chrétienne.

Lorsque nous nous réunissons, lors de nos sabbats, de nos rites, nous développons un égrégore qui nous permettra de nous harmonisés les uns aux autres, ainsi que de nous stimulés dans la réalisassions de notre/nos objectifs.

Il existe donc ici une corrélation entre le concept d’Egrégore et celui du champ morphique. Puisque ce dernier, comme le repris Ruppert Sheldrake en 1968 (pro memoria, concept proposé la 1ère fois en 1920), le champ morphique quand à lui, est nourrit par le vécu des membres d’une même espèce, auquel chaque individu transmet automatiquement sa propre expérience. A la différence du principe d’évolution (1859) proposé par Darwin (1909-1882), le champ morphique se situe à l’extérieur de l’individu, transmettant ainsi des données plus complexes.

Le laboratoire Princeton Engineering Anomalies Research (PEAR) et l’Université de Fribourg en Allemagne, montre l’existence d’un champ morphique reliant tous les hommes entre eux et au-delà, un champ morphique liant toutes les Espèces entre elles, dans le cadre de l’étude « Global Consciusness Project ».
http://www.m-tec.ag/dasneueste.asp?lang=fr

Il est possible de ce connecté à un égrégore ou à un champ morphique, par le biais de certains rituels, en établissant soit un contact avec les Ancêtres ou les Esprit de la nature, soit avec les Energies telluriques.

C’est pour cette raison, que certains restent très discrets sur leurs rituels, souhaitant conserver tel quel, l’égrégore qu’ils ont créé, craignant qu’il perde de sa structure et à terme de son efficacité.


Aang
Fermez les yeux, mais gardez l'esprit bien ouvert Exclamation
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
spirictus
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 08 Juin 2008
Messages: 24
Localisation: a plusieur endroit ^^

MessagePosté le: Dim Juin 22, 2008 5:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Arnaud, j'ai lu et relue ton sujet au sujet des egregore, mais seulement, la question que je me pose c'est. Si vraiment ce que tu dis et vrai (au sujet de Dieu, le tout, l'univers, la vie et la non vie, etc...), il n'y aurait plus aucune stabiliter dans l'univers, et il n'y aurait plus effet sans cause (comme avais dit Allan Kardec), et au esprit des gens mort que nous communiquont par spiritisme, ce sont en faite, aussi des egregore, et que la reincarnation n'existe pas, et qu'en faite, nous retournont dans le noyau d'energie de notre planète ??? Shocked

MHUUUM bon je sais que c'est juste ton avis a toi, mais pour moi je suis pas du tout d'accord, moi je suis plus que ce qu'a dit Allan kardec dont tous ce qu'il dit au sujet de la reincarnation, des mondes dans l'univers et de la reincarnation dans d'autre planète ,et quasiment vrai, clair et logique. SINON, c'est l'univers a l'enver O_o. au sujet des ange et demon, je suis tout a fait d'accord, mais en faite, c'est plutot, le non et la forme des esprit humain (et autre forme de vie) inferieur et superieur que l'homme leur a donner Very Happy

PS: je desire tant te parler, je t'ai envoyer un MP + ajouter dans mes contact, et si tu veux, j'ai mème mon adresse MSN sur mon profil ^_^ (enfin, c'est pas celui la en faite, c'est "mikau-paradise@hotmail.fr")
_________________
notre petite sphere qui et la tèrre et loin d'etre le seul monde dans ce vaste univers que dieu a fait, d'autre planète qui sont plus grande ou plus petite que la notre et habiter
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Dim Juin 22, 2008 8:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que tu n'as pas si bien lu que ca, tu déformes mes propos.

Citation:
Si vraiment ce que tu dis et vrai (au sujet de Dieu, le tout, l'univers, la vie et la non vie, etc...), il n'y aurait plus aucune stabiliter dans l'univers, et il n'y aurait plus effet sans cause (comme avais dit Allan Kardec), et au esprit des gens mort que nous communiquont par spiritisme, ce sont en faite, aussi des egregore, et que la reincarnation n'existe pas, et qu'en faite, nous retournont dans le noyau d'energie de notre planète ???

Ce n'est absolument pas ce que j'ai dit. Si tu relis plus attentivement, j'ai expliqué que le principe de réincarnation ne passait pas à mon sens par une unique stagnation au sein des plans parallèles, comme beaucoup le suggèrent. En général on considère que l'âme est "immortelle", qu'elle s'incarne dans le but d'évoluer pour mourrir et ensuite évoluer vers des plans supérieurs d'existence, se rapprochant de Dieu.
Je ne crois pas à cette approche religieuse de paradis, d'évolution, de monde meilleur et tout et tout, qui à mon sens sont de jolies histoires qu'on raconte aux gens pour qu'ils acceptent mieux leur vie et que leur vie au sein de la communauté soit plus prolifique et plus stable, au même titre que les histoires de bien et de mal.

A mon sens au contraire, l'âme est immortelle parcequ'elle est énergie, et uniquement énergie, énergie de vie qui s'incarne et se désincarne sans cesse là où cela est nécessaire (que ce soit en humain, en plante ou ailleurs).
Cela remet-il en cause la stabilité de l'univers? Bien au contraire.
L'eau de la rivière, désechée par le soleil, se condense en altitude puis retombe un peu plus loin sous forme de pluie pour redonner naissance à une nouvelle rivière. Voilà à mon sens la réalité de la vie, et pas d'imaginer que l'eau de la rivière va passer sa vie à essayer de couler correctement selon des préceptes transmis par d'autres gouttes d'eau qui soit disant auraient été dictés par le Grand Nuage dans l'espoir de pouvoir un jour ne plus être une goutte d'eau mais un poisson.

Cela ne remet donc pas un seul instant en cause la réincarnation en tant que tel, mais la version religieuse et commune, oui.

Cela remet-il en cause l'existence du spiritisme? Non, si tu avais mieux lu tu aurais vu que j'ai expliqué que les esprits auxquels nous parlons ne sont pas forcément des égrégores, mais qu'ils sont soit des âmes qui n'ont pas encore rejoint l'énergie primordiale, soit qu'ils sont une connexion à cet esprit primordial, une connexion à cette grande base de donnée universelle que certains appellent les annales akashiques. Cela dit, j'ai effectivement dit qu'il était fréquent que nous conversions avec des égrégores, qui sont extrêmement fréquents et avec lesquels les contacts sont parfois plus faciles qu'avec des esprits.

Après encore une fois ce n'est que mon avis, je pratique le spiritisme depuis plusieurs années, j'ai lu les ouvrages de kardec, cela reste une référence, même si je n'adhère pas à ses explications.

A chacun son avis Wink
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
spirictus
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 08 Juin 2008
Messages: 24
Localisation: a plusieur endroit ^^

MessagePosté le: Dim Juin 22, 2008 10:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

OK, merci 1000 fois pour ce explication mon chere Arnaud :bisous:
_________________
notre petite sphere qui et la tèrre et loin d'etre le seul monde dans ce vaste univers que dieu a fait, d'autre planète qui sont plus grande ou plus petite que la notre et habiter
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lethe
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 07 Jan 2008
Messages: 126

MessagePosté le: Lun Juin 23, 2008 10:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ouhlà!!! Personne avait rien posté dans ce sujet depuis 2006, je poste une petite question de rien du tout et pis vlà t-y pas que je retrouve même plus ma question! Very Happy L'Egrégore créé par ce sujet doit être énoooorme Shocked Shocked Shocked Shocked Je vois déjà vos têtes...

Merci Arnaud pour ta réponse... Je n'ai pas pensé à une création d'egrégore au premier abord, je pensais plutôt à une manifestation larvaire... Mais je ne sais pas non plus. Peut-être était-ce tout simplement une mystification!
_________________
Et si je poussais une longue plainte déchirante pudiquement cachée sous la morsure cinglante de mon humour ravageur ?
Pierre Desproges
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lux
Membre Actif



Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 289
Localisation: Pas de calais

MessagePosté le: Jeu Oct 02, 2008 4:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
A mon sens au contraire, l'âme est immortelle parcequ'elle est énergie, et uniquement énergie, énergie de vie qui s'incarne et se désincarne sans cesse là où cela est nécessaire (que ce soit en humain, en plante ou ailleurs).
Cela remet-il en cause la stabilité de l'univers? Bien au contraire.
L'eau de la rivière, désechée par le soleil, se condense en altitude puis retombe un peu plus loin sous forme de pluie pour redonner naissance à une nouvelle rivière. Voilà à mon sens la réalité de la vie, et pas d'imaginer que l'eau de la rivière va passer sa vie à essayer de couler correctement selon des préceptes transmis par d'autres gouttes d'eau qui soit disant auraient été dictés par le Grand Nuage dans l'espoir de pouvoir un jour ne plus être une goutte d'eau mais un poisson.


Un peu le style du serpent qui se mord la queue en gros ?

Mais dans tes paroles, ou est ce que tu te situe, au centre de l'être, ou au mouvement de l'être ?
_________________
"Quand les oreilles de l'élève sont prêtes à entendre, c'est alors que viennent les lèvres pour les remplir de Sagesse."
Le Kybalion

Einstein a dit : L'obscurité est l'absence de lumiére.
Alors, remplissont nos coeurs de lumière.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Jeu Oct 02, 2008 4:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Un peu le style du serpent qui se mord la queue en gros ?
Mais dans tes paroles, ou est ce que tu te situe, au centre de l'être, ou au mouvement de l'être ?

Je ne suis pas sur de bien saisir ta question. Qu'entends tu par là?
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Lux
Membre Actif



Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 289
Localisation: Pas de calais

MessagePosté le: Jeu Oct 02, 2008 5:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais essayer d'être plus explicite.

Et surtout corrige moi si je me trompe.

Si j'ai bien comprit, tu penses que l'Ame est immortelle car elle est énergie, un peu comme le dicton, rien ne se perd, rien ne se crée tous se transforme ( je ne pourrait citer le nom de l'auteur, j'ai un oublie ).

L'histoire de la goutte d'eau, me fait penser à une roue, une roue divisé en multiple rayons, que l'on tourne, et selon ou elle s'arrête pour un temps, elle accomplit une chose, et iras en accomplir d'autre, dans un cycle infinie, d'où le serpent qui se mord la queue.

Pour essayer de faire claire, l'incarnation c'est comme le crée, mais ou ce place l'incréé dans ce que tu émet ? c'est sa que je ne comprend pas et que j'aimerais comprendre.
_________________
"Quand les oreilles de l'élève sont prêtes à entendre, c'est alors que viennent les lèvres pour les remplir de Sagesse."
Le Kybalion

Einstein a dit : L'obscurité est l'absence de lumiére.
Alors, remplissont nos coeurs de lumière.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Voies Expérimentales -> Haute Magie Mentale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique