Voir le sujet - cannibalisme :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
cannibalisme
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
isis
Membre Actif


: :
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 421
Localisation: indre et loire

MessagePosté le: Dim Juil 23, 2006 6:26 pm    Sujet du message: cannibalisme Répondre en citant

CANNIBALISME

il m'a semblé interressant de connaitre certaines coutumes désavouées de notre société
j'ai tou d'abord concentré mes recherches sur l'origine anthropologique puis avec le temps jusqu'à notre société



L'anthropophagie au paléolithique

Le cannibalisme, une pratique humaine difficilement acceptable
La découverte des premiers indices d’anthropophagie a déclenché de vives polémiques. Certains préhistoriens rejetaient d’emblée, par principe, des ancêtres aussi horribles, tandis que d’autres se laissaient volontiers séduire par une ascendance dramatique qui avait, en outre, l’avantage de faire d’eux des parangons de la civilisation. Les passions se sont maintenant apaisées, de nouvelles découvertes archéologiques ont été faites, en même temps les données ethnologiques se sont élargies au point de fournir un contexte significatif. Le moment d’un réexamen dépassionné de la question est venu.
Des traces d'anthropophagie sur différents sites

Les faits archéologiques sans être très nombreux constituent néanmoins un ensemble non négligeable, ils peuvent se classer en indices forts et faibles.

Les indices forts et remarquables
Les premiers apparaissent dès le paléolithique moyen sous forme d’os humains brisés ou portant des traces de décarnisation et souvent calcinés, retrouvés dans des sols d’habitats parmi des ossements animaux traités de manière semblable. A Krapina (Croatie) dans les couches 3 et 4 les restes de treize néandertaliens ont été retrouvés en amas, brisés et partiellement calcinés, pour leur découvreur Gorjanovic ils sont le résultat d’une entreprise cannibale. André Leroi-Gourhan, après examen des pièces, confirmera ce point de vue, en déclarant que l’impression de broyage alimentaire sur ce site est « saisissante »
A Vindija, également en Croatie, un site daté du paléolithique moyen, a fourni des indices analogues. Plusieurs pièces isolées sont également signalées : à Isturitz un fragment de calotte crânienne porte des traces d’estafilade au couteau de silex, à Predmost (Moravie) un squelette porte des traces de découpage, à Tchoutaltovo (Ukraine) un fragment d’os frontal porte des incisions. A Tautavel (Pyrénées Orientales) un crâne brisé d’Homo Erectus a été retrouvé au milieu de déchets alimentaires (sol G - 450 000 ans). A La Baume de Moula-Guercy (Ardèche) des os humains, néandertaliens, (6 individus dont deux adultes et deux enfants de 15 à16 ans) brisés et présentant des traces de découpage figurent parmi des déchets alimentaires manifestes. A Klassies Mouth River (Afrique du Sud) des restes d’hommes modernes associés à une industrie du Middle Stone Age (entre -13 000 et -80 000 ans) ont été exhumés les os étaient brisés, brûlés et portaient des traces de décarnisation. A Maszycka (Silésie polonaise) les restes regroupés mais incomplets de seize individus ont été retrouvés. Ils présentaient des ébréchures, des traces de mâchonnements qui, selon les inventeurs, ne sauraient être imputées aux carnivores. Les victimes auraient été décapitées et désarticulées hors de la grotte, un lot d’ossements aurait été ramené et enterré après un repas rituel. A la Grande Doline d’Atapuerca (Espagne) – 800 000 ans des traces de dévoration humaine ont été également relevées signes de décapitation, stries de boucherie sur 50% des restes.
Pourquoi manger son semblable ?

Au total si l’existence du cannibalisme au paléolithique ne peut être prouvée objectivement elle peut cependant, compte tenu du contexte ethnologique, être considérée comme possible ou probable. Il s’agissait certainement d’un cannibalisme rituel. Les documents disponibles ne permettent, bien entendu, pas de trancher entre exo et endocannibalisme. La pratique du cannibalisme semble très ancienne, elle a concerné aussi bien les Sapiens primitifs que les Néandertaliens peut être même les Erectus. Les documents bien datés ne sont pas, par contre, suffisamment nombreux pour permettre de suivre la disparition de ce comportement, d’autant plus que quelques rares indices semblent exister pour des périodes tardives, mésolithique et néolithique. Le cannibalisme ne serait ainsi ni un signe archaïque ni une manifestation de sauvagerie.


Le terme « cannibalisme » provient de caníbale, le nom espagnol d'Indiens des Caraïbes qui avaient la réputation de manger des êtres humains et vivaient dans les Antilles à l'arrivée de Christophe Colomb. La pratique du cannibalisme fut attestée dans de nombreuses parties du monde. Certains témoignages laissent penser que le phénomène remonte à des temps aussi anciens que le néolithique. L'historien grec Hérodote ainsi que d'autres auteurs de l'Antiquité décrivent quelques peuples qu'ils qualifient de cannibales. Au Moyen Âge, le voyageur italien Marco Polo rapporta que des tribus, du Tibet jusqu'à Sumatra, pratiquaient le cannibalisme. Le phénomène fut relevé également chez de nombreux Indiens d'Amérique du Nord, en particulier dans les tribus de la côte ouest du golfe du Mexique. Jusqu'à une époque récente, on pensait que le cannibalisme existait en Afrique centrale et occidentale, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Mélanésie, à Sumatra, en Nouvelle-Guinée, en Polynésie et dans des régions éloignées d'Amérique du Sud.
Plusieurs motifs furent invoqués pour expliquer la pratique du cannibalisme. Dans certaines cultures, on pensait que la personne qui mangeait un cadavre acquérait les qualités de celui qu'il mangeait, surtout s'il s'agissait d'un ennemi valeureux. Il existe quelques exemples qui semblent prouver que le cannibalisme n'est dicté que par un désir de vengeance. Selon certaines croyances, le fait de manger le corps d'un ennemi permettrait de détruire totalement l'âme de celui-ci, qui ne trouverait plus où se loger. Le cannibalisme faisait partie d'une pratique religieuse. En Inde centrale, les adorateurs de la déesse Kali mangeaient le corps des personnes âgées et des malades, cet acte étant censé réjouir leur déesse, selon leur croyance. Au Mexique, des milliers de victimes humaines étaient sacrifiées tous les ans par les Aztèques à leurs divinités. Après la cérémonie du sacrifice, les prêtres et la population mangeaient les corps des victimes, croyant qu'ils se rapprocheraient ainsi de leurs dieux.

Les Iroquois, quant à eux, sacrifiaient et consommaient les corps de leurs ennemis afin de satisfaire leur dieu de la guerre, mais aussi pour absorber l’esprit de leurs ennemis dans leurs propres corps, obtenant ainsi les qualités et la force des guerriers adverses. Selon Moira Martingale, auteur de "Cannibal Killers", les Iroquois ont pratiqué ce cannibalisme rituel au moins jusqu’à la fin des années 1830.

Les Papous de Nouvelle Guinée ont pratiqué le cannibalisme jusqu’aux années 1960, de façon rituelle. Certaines tribus le pratiquaient également parce qu’elles appréciaient le goût de la chair humaine. Mais la majorité des tribus Papous consommaient surtout les tissus et les cerveaux de leurs morts, lors d’un cérémonial traditionnel, en signe de respect. Cette pratique eut des conséquences dévastatrices : des chercheurs découvrirent que des membres des différentes tribus souffraient d’une maladie mortelle, que les femmes transmettaient à leurs enfants et qui se révéla être la maladie de Kreutzfel Jacob (variant humain de la "maladie de la vache folle").
Cette maladie a causé la disparition de bien des formes de cannibalismes rituels. Mais la propagation du Christianisme par les missionnaires a aussi permis une diminution significative de cette pratique.


Jusqu’à la fin du 18ème siècle, on imputait encore à des "loups-garous" les viols et les meurtres commis par des tueurs en série qui étaient aussi parfois cannibales.
En 1573, alors que les sorcières et les loups-garous provoquaient des hystéries collectives, le Français Gilles Garnier admit avoir assassiné plusieurs enfants, dont les corps avaient été découverts mutilés et à moitié dévorés. On lui demanda pourquoi il avait agit ainsi (en fait, il fut longuement torturé…) et Garnier affirma être un loup-garou, une condition qu’il avait acquise grâce à la sorcellerie. Un démon lui avait appris à se changer en loup en se frottant le corps d’un onguent (une méthode classique selon les légendes de l’époque). Il avait déchiqueté des enfants avec ses griffes et les avait dévorés. Il admit qu’il aimait manger de la chair humaine… et qu’il avait "les mêmes inclinaisons anormales même lorsqu’il était dans son état d’être humain normal plutôt que dans son état de loup" !
Quinze ans plus tard, l’Allemand Peter Stubbe fut torturé avant - et exécuté après - avoir avoué 25 années de meurtres et de cannibalisme. Il expliqua lui-aussi que le Diable lui avait enseigné l’art de la métamorphose et lui avait offert une peau de loup, qu’il portait lorsqu’il pourchassait des jeunes femmes et des enfants. Mais, selon lui, quand il attrappait sa victime, il retournait à sa forme humaine pour la violer et la mutiler. Il admit avoir tué et mangé son propre fils, dont la mère était également sa fille, avec laquelle il avait une relation incestueuse.
De nos jours, la lycanthropie est reconnu comme un désordre mental. Ceux qui en souffrent sont persuadés de se transformer en loup et agissent comme, selon eux, cet animal sauvage devrait se conduire : ils hurlent, violent brutalement des victimes sans défense et ne mange que de la viande crue et sanguinolente.
Le cannibalisme est envisagé avec dégoût et indignation dans de nombreuses cultures et est même considéré comme criminel par de nombreuses sociétés, qui le punissent par une incarcération ou une institutionnalisation dans un établissement psychiatrique.
Le cannibalisme est considéré par beaucoup comme un comportement sauvage, digne des "tribus anciennes des mers du sud". Bien que les maladies (notamment celle de "Creutzfeld Jacob") et la religion aient permis de diminuer cette pratique (naguère rituelle, guerrière et traditionnelle), elle est encore accomplie dans le monde entier.
Le cannibalisme criminel a, lui, augmenté depuis le siècle dernier, notamment en Occident, au point que de nouvelles lois ont du être créées.

En inde : Kali déesse sanguinaire
Kali (forme féminine du sanskrit kala, « temps »), épouse du dieu hindou Shiva, dans sa manifestation de la puissance du temps. Déesse mère de la destruction, Kali est souvent représentée noire, nue, portant un collier de crânes humains, avec un visage effrayant, riant, les dents pleines de sang et la langue tirée. Elle possède généralement quatre bras, qui symbolisent son pouvoir absolu sur toutes les choses finies, limitées dans le temps et l'espace. L'une de ses mains tient une épée, une autre une tête humaine tranchée, la troisième, selon les fidèles, supprime la peur et la quatrième donne le bonheur. Toute-puissante et omniprésente, Kali s'élève au-dessus de l'existence finie ; elle ne connaît pas la peur et ses adeptes lui prêtent le pouvoir de les en protéger et de leur donner une paix infinie. Enfin, nuit absolue, dévorant tout ce qui existe, elle est également représentée se tenant debout sur le cadavre de Shiva, symbole, comme le collier de crânes, des restes de l'existence finie. Alors que jadis les adorateurs de Kali cherchaient à l'apaiser avec des sacrifices humains, aujourd'hui ils lui offrent le sang d'un animal domestique ou, le plus souvent, ils utilisent symboliquement de la poudre rouge à cet effet. Elle était invoquée par une société secrète d'assassins appelés les thugs. La ville de Calcutta doit son nom à Kali ; en effet, Calcutta est la forme anglicisée de Kalighata, le nom d'un grand temple qui lui est dédié.


et nous pouvons également disserté sur le nombre de meurtriers actuels dont le canibalisme represente le symbole d'appartenance de leur victime

J'aimerais finir en posant une question lequel de vous dans des circonstances extrremes où sa vie est menacée en viendrait à l'antropophagie ?

Pour ma part je n'en sais rien mais qui sait sous l'assiegement par les romains de jerusalem en 70 de notre ére les femmes mangeaient leur propres enfants pour ne pas mourir que ferions nous à leur place ?

source sur kali : Microsoft ® Encarta ® 2006. © 1993-2005 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
_________________



vivre pleinement en accord avec soi même
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Messenger
Invité







MessagePosté le: Dim Juil 23, 2006 10:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

***

Dernière édition par Invité le Jeu Aoû 03, 2006 3:39 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Corniaë
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 48

MessagePosté le: Dim Juil 23, 2006 10:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

....bonsoir a vous..ben déja moi personnelement je trouves ca affreux ..mais bon yen na...moi je ne pourrais jamais....faire cela ! bon sujet interessant merci a vous!!!!!bonne soirée
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
eve
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 3041
Localisation: alsace

MessagePosté le: Dim Juil 23, 2006 11:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je crois que je prefererais mourir mais en jurer ça.....on ne sait jamais comment reagir devant une telle situation et il faut avoir la vie sacrément chevillée au corps pour affirmer pouvoir le faire
_________________

Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal .
[plein de jours]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Corniaë
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 48

MessagePosté le: Dim Juil 23, 2006 11:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oui c'est vrai il faudrait que l'on soit mis a l'epreuve pour vraiment savoir ce que l'on ferait.mais bon même si je le ferais ...ca serait avec dégout je pense!!!!!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
caduceus
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 08 Juil 2006
Messages: 88
Localisation: Pension Hinata

MessagePosté le: Dim Juil 23, 2006 11:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai une petite barque au bord de mer , qui veut y faire un tour , elle s'appelle la méduse Very Happy
Pour ce qui est des plat d'enfant , je me souviens d'un article ou dans certain il était question de préférer préserver les se mi adulte et adulte car il était plus résistant et apte a refaire de nouveau enfants plutôt que de s'essayer a garder en vie des petits a l'avenir incertain , mais je suis désolé je ne sais plus ou et quand j'ai lu ca .
On as encore :Issei Sagawa
:http://www.lejapon.org/info/modules.php?name=News&file=print&sid=602
et Armin Meiwes :
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/nouvelles/200401/30/002-CANNIBALE-VERDICT.shtml#
Il y'a encore quelque uns je crois , mais dans ce cas ,ne serais ce pas plutôt dans l'ordre de la perversion ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mystiik
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 01 Mai 2006
Messages: 233
Localisation: PARIS, 48°53'09.96"N, 2°19'41.78 E

MessagePosté le: Lun Juil 24, 2006 11:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très bon post.

Il faut aussi rapprocher le cannibalisme de l'eucharistie catholique où on mange symboliquement le petit jésus (qui a grandi certes en devenant Christ...), corps et sang.

La figure de l'ogre est également intéressante.
Voir ici un article instructif (sur l'ogre, l'endocannibalisme, les mythes antiques avec la sauvagerie de Dionysos, etc.).
_________________

La liberté des hommes est telle que nous avons inventé les Dieux pour les honorer
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Lun Juil 24, 2006 11:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

***

Dernière édition par Invité le Jeu Aoû 03, 2006 3:40 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Mystiik
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 01 Mai 2006
Messages: 233
Localisation: PARIS, 48°53'09.96"N, 2°19'41.78 E

MessagePosté le: Lun Juil 24, 2006 11:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arfff ! Et oui, la perfide psychanalyse est cachée là-dessous ! Very Happy Mais je trouve qu'il y a des questionnements intéressants dans cet article.
Il faudrait aussi citer les livres de Mircea Eliade qui parlent de cannibalisme rituel Very Happy ou la légende Saint Nicolas.

Puisque tu en parles, si j'avais le temps (et une climatisation efficace...) il faudrait que je fasse un post sur Rabelais... Je pense que beaucoup de gens pourrait découvrir un autre visage que celui qu'on effleure lorsqu'on est lycéen voire étudiant.

Quant à Donteville, je ne connais point... Embarassed

(et si tu ouvrais ta messagerie perso. tu pourrais lire un de mes mails et peut-être me rendre un service... je sais la luciole, pas taper, pas taper !)
_________________

La liberté des hommes est telle que nous avons inventé les Dieux pour les honorer


Dernière édition par Mystiik le Mar Juil 25, 2006 12:49 am; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Lun Juil 24, 2006 11:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

***

Dernière édition par Invité le Jeu Aoû 03, 2006 3:40 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Mystiik
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 01 Mai 2006
Messages: 233
Localisation: PARIS, 48°53'09.96"N, 2°19'41.78 E

MessagePosté le: Mar Juil 25, 2006 12:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

erreur - double post -
_________________

La liberté des hommes est telle que nous avons inventé les Dieux pour les honorer


Dernière édition par Mystiik le Mar Juil 25, 2006 12:06 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lirio
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 08 Sep 2005
Messages: 52
Localisation: Dans la Province de Liège

MessagePosté le: Mar Juil 25, 2006 12:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai jamais vraiment pu comprendre pourquoi, mais j'éprouve une fascination morbide concernant le cannibalisme... Confused

Bien loin de moi l'envie d'essayer, rassurez-vous ! Laughing

Je ne mords pas, sauf si on le demande et jamais là où ça se voit ! Rolling Eyes

Je trouve ça dégoûtant mais intriguant à la fois... C'est vraiment étrange !! ^_^
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Mar Juil 25, 2006 6:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.ccmm.asso.fr/article.php3?id_article=879
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
lisenn
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 14 Sep 2005
Messages: 862

MessagePosté le: Mar Juil 25, 2006 9:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce post.....nourrissant Laughing
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Inanna
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 640
Localisation: seine et marne

MessagePosté le: Mar Juil 25, 2006 10:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ceux qui sont encore un peu rebutés par la lecture d'ouvrages spécialisés ou n'y ont pas accès, il est possible de trouver encore dans les kiosques le dernier hors série de Sciences et Vie" sur "La nouvelle histoire des hommes disparus". Il y a un petit article très synthétisé sur l'anthropophagie et où il n'est pas question de "c'est bien", "c'est mal" ou "c'est dégoûtant".
_________________
Inanna


Autant que savoir, douter me plaît. (Dante)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 1 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique