Voir le sujet - cannibalisme :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
cannibalisme
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Zoziau
Membre Actif


: :
Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 397
Localisation: Centre-Var (France)

MessagePosté le: Dim Sep 30, 2007 4:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de penser à certaines pratiques rituelles de Papouasie-Nouvelle Guinée : les rites de passage, de croissance des garçons contiennent des pratiques qui seraient qualifiées de perverses et pédophiles dans notre culture, mais qui ne le sont pas (ou sont justifiées toute à fait différement) dans leur société.

En particulier, on considère que la mère transmet son pouvoir par son lait, et que l'homme doit transmettre son pouvoir par le "sien" : il est d'usage que les jeunes gens (je crois seulement les célibataires) imposent la fellation aux jeunes garçons, lesquels avalent le sperme qui représente la force mâle et la vie. Ce n'est pas considéré comme une pratique sexuelle (et peut-être cela permet-il aussi aux jeunes de ne point lutiner les donzelles avant l'heure), lesquelles sont codifiées très précisément dans ces sociétés (qui considèrent par contre le cunnilingus comme une abomination, quelque chose de tellement inimaginable que leur en parler leur donnerait la nausée).

Mais je pense tout de même que notre manière-même de voir le monde, notre construction de la réalité est transmise de génération en génération... on finit par oublier pourquoi on tient comme évident ceci ou celà, c'est tellement ancré que l'on croit que c'est "vrai"...

Il fut un temps, il y a eu une (bonne) raison, mais cette raison n'est peut-être plus, des millénaires plus tard. (il y a une histoire de singes et de banane intéressante à propos des règles sociales implicites périmées).

Bon, c'est bien beau tout ça, mais y a ici trois bestioles à deux pattes qui ont l'estomac vide et réclament à grands cris... d'ici qu'elles se mettent à me mordre dans le lard... (vite, un gâteau au four avant la cata !)

Je m'en vas donc. A plus tard !

PS: http://magie.alliance-magique.com/ftopic14025-0-asc-0.php pour la discussion sur le Mécanisme Victimaire - souvent trop subtile pour moi et mes grands pieds. Autre manière de dire que par instants je n'y pige que dalle, me manquent trop de références culturelles... et d'intelligente profondeur peut-être aussi ?
_________________
Zoziau

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emm*rder ses voisins..."
(G. Brassens)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Wikimaus
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 29 Sep 2007
Messages: 119
Localisation: Gormenghast (aile ouest)

MessagePosté le: Dim Sep 30, 2007 4:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, je te laisse sauver ta peau - et merci pour le lien Smile
_________________
-Tout est faux, dit Fuschia, tout est faux.

Mervyn Peake, "Titus Groan".
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zoziau
Membre Actif


: :
Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 397
Localisation: Centre-Var (France)

MessagePosté le: Dim Sep 30, 2007 6:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah làlà, ces enfants me bouffent parfois...

Very Happy Very Happy
_________________
Zoziau

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emm*rder ses voisins..."
(G. Brassens)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Neomant
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 06 Oct 2006
Messages: 60
Localisation: France

MessagePosté le: Mer Fév 20, 2008 1:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
voilà un petit aperçu d'un vois ou on pratique le cannibalisme =>
http://www.teosofia.fr/forums/index.php?showtopic=856
_________________
la mort est mon ami.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Seraphine
Membre Actif


: :
Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 581
Localisation: in a wonderful world

MessagePosté le: Ven Juin 06, 2008 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tention, je viens mettre mon grain de sel (pour assaisoner la viande, désolé blague de très mauvais gout :sors: ).

Non plus sérieusement, pour répondre à la question de départ, je ne sais pas ce que je ferais.

En effet, la faim poussée à l'extrème me ferait devenir un être primaire, privé surement de son état rationnel, et ainsi mon instinct de survie réapparaitrait, mon côté animal donc, et n'ayant jamais éprouvé cette sensation, je crois que je ne peut malheureusement pas répondre.

Ma conscience actuelle me ferait dire que je ne pourrais pas faire acte de cannibalisme.
En effet, je vis dans une société avec des codes "morales" qui même inconsciemment nous faconnent.
Manger un être humain, serait manger mon semblable, une personne à laquelle je pourrais m'identifier, et aussi, l'attachement sentimental ne me permettrait pas de faire preuve de cannibalisme.
Tout comme manger mon chat, je ne le pourrais pas: il y a trop d'attachement sentimental pour que je le fasse.
En revanche, manger de la viande ne me dégoute pas (animale j'entend), car cela représente un cycle naturel pour moi, la nature à l'état pure donc, avec ses cruautés qui font parties de la vie (j'èspère ne pas choquer, je n'entend pas par la tuer sauvagement un animal et le faire souffrir pour manger, j'aime les animaux, c'est difficile à croire quand on entend sa, mais pour moi c'est tout simplement les lois de la nature que de manger pour vivre).

Je pense donc que le cannibalisme est un grand tabous de l'humanité de par des codes moraux qui sont les fondements de notre société et qui font que manger un semblable nous sont innimaginables (du moins pour la majorité d'entre nous)
Je pense que l'aspect "d'identification" à l'autre joue un rôle essentiel, de même que l'aspect sentimental et rationnel évolué des êtres humains, ce qui fait que nous ne sommes plus tellement des "animaux" aux sens primaire (nous vivons plus par rapport à notre rationnalité que par l'instinct) ce qui fait que manger un être humain nous parait intolérable.

L'homme est un animal évolué qui peut chasser pour vivre (un côté animal pas encore dompté Very Happy ) mais pour qui la pratique du cannibalisme reste un tabou car nous sommes "rationnalisé" et ne fonctionnont plus à l'unique instinct des sens mais aussi à celui du cerveau.

Sur ce, j'èspère ne pas trop m'être embrouillé ni trop répéter et que c'est claire à lire pour vous Smile

:zeusréplique:

Édition modo : J'ai changé la couleur du texte, question de visibilité...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Sam Juin 07, 2008 2:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est un tabou, certes, dans la plupart des sociétés, tout au long de l'histoire humaine.
Cependant on sait que certains groupes humains peuvent apréhender le principe autrement.
Le tabou n'est pas forcément qu'un "interdit", c'est toujours un "sacré".
On peut en déduire que le cannibalisme n'est pas une approche "profane".
Certains rituel peuvent amener à ingérer une partie plus ou moins symbolique du corps du défunt, afin qu'il reste "dans une personne" ou "dans le groupe".
C'est aussi parfois s'approprier des valeurs invivisibles et magiques de la personne défunte.
_________________
"i'm talking to you now
weels still turns
what ever you do now
fire still burns"
(D.M.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Sam Juin 07, 2008 8:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ossian:

Citation:
Certains rituel peuvent amener à ingérer une partie plus ou moins symbolique du corps du défunt, afin qu'il reste "dans une personne" ou "dans le groupe".


Flesh & blood... Ceci est mon sang, ceci est ma chair... Fais-tu référence à cela?

Par ailleurs, il y a un film italien assez fantastique (d'un point de vue du réalisme), un peu ancien, certes (1980), Cannibal Holocaust, qui traite, en partie (j'insiste) de cela.
A travers ce film, il semblerait que le cannibale que l'on nous présente ne fasse pas la distinction entre l'animal et l'homme, reléguant ce dernier au même statut que l'animal.

Dante

_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Dim Juin 08, 2008 6:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

...c'était une vision qui se voulait générale, donc périlleuse Laughing
en fait je pensait à quelques tribus d'Amazonies...aussi... ^_^

Cannibal Holocauste est une mystification très sympathique Very Happy , on peut prendre cela comme une forme d'art extrême, mais pas comme une source d'information ^_^
_________________
"i'm talking to you now
weels still turns
what ever you do now
fire still burns"
(D.M.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
kalystos
Membre en Promenade



Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 19
Localisation: Dans le vide

MessagePosté le: Dim Juin 08, 2008 7:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens poster ma petite graine Anthropologique.

Alors en Anthropophagie qui est donc d'abords le Cannibalisme spécifique a l'humain, on considère deux spécificités :

Endocannibalisme : manger des personnes de sa sphère de vie

Exocannibalisme : Manger des personnes étrangère a sa sphére

Dans le passé les ethnies avait (certaines ont toujours) des mœurs Exocannibaliste comme le disait Wikimaus elles n'avaient en rien conscience de tuer un Hominidé proche d'eux car ces notions d'appartenance mondial a une Famille, un règne, un ordre ou une classe identique. Ce cannibalisme etant je pense le plus naturel toute être doit se nourrir et puisque c'est pas mauvais autant se servir si c'est abondant. Car souvant dans les cas de cannibalisme rituel il n'etait pas rare de voir tuer un "étranger" ou un différent.

De nos jours et même dans un passé proche l'Endocannibalisme a prit une importance bien plus grande.
On peut penser a La seconde guerre mondial ou les actes cannibale fût assez nombreux, ainsi qu'a L'URSS ou la famine elle aussi a pousser a des village entier a s'entretuer pour survivre.
Mais dans un temps plus proche l'anthropophagie se fait a des fins qui ne son que peu rituel ni même de l'ordre de la survie, mais plutôt dans un fantasme de posséder l'autre parfois même de l'humilier.

Se sont donc les cannibale criminel des psychotique souvent en quête de sang ou qui ans leur délire sociopathe n'ont pour seul moyen d'excitation sexuel que le meurtre et l'odeur et souvent le gout de la chaire de leurs objets de fantasmes ;
Mais nous devons faire la différence évidente des anthropophage par nécessite qui par aucune autre issu laisse ressortir leurs instinct primaire.

Car il ne faut pas oublier que nous avons beau être Humain (avec un grand H) nous en restons pas moins de l'ordre des Primates et du règne animal. Et que même si nous combattons par nos coutumes et notre socialisation notre Règne, il y a toujours un moment ou l'instinctif reprendra le dessus même qu'un fraction de seconde.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Petit Pami
Membre prenant racine



Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 76
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Mar Juin 24, 2008 1:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="Deraguone"]
J’ai entendue un jour que le cannibalisme est, avec l’inceste et le fratricide, les trois grands tabous de l’humanité.
Qu’en pensez-vous ?
[/quote]

Bonjour bonjour!

De mon point de vue, je mettrais, certes, le cannibalisme "nutritif" dans cette catégorie, même s'il en dépasse beaucoup.

Mais le cannibalisme rituel, lui, à mon sens, touche aux Mystères.

N'est-ce pas, pour certaines sociétés, le moment où l'humain refuse net cette place vantée de chef d'oeuvre de la création, en mangeant son égal changé en animal, en se changeant en animal pour manger son égal?
En ingérant la création divine, même?

Nous qui sommes tous si semblables et si différents, n'est-ce pas le moyen d'atteindre cette fusion pourtant réputée impossible des âmes et des corps, le moyen de nous changer nous-mêmes?

Tu es ce que tu manges, dit-il.
Alors je suis un homme, répondit le cannibale. Avec en dessert une part de divin, on en a eu hier à la cantoche.

Peut-être aussi, pour les cruels, le moyen de mordre la main de dieu qui nous nourrit.

Le cannibalisme serait-il une assimilation de l'autre dont nous ressortirions vainqueurs, puisque toujours, à priori, maîtres de nous-mêmes?

Un moment de communion au divin, d'autophagie parfaite puisque l'ingérant est toujours vivant, de même que l'ingéré, parfois, de façon plus symbolique, certes?

Peut-être une façon de manger la mort de son semblable, et par là même de digérer la terreur de sa propre mort?

Qui sait. C'est ça, ou mes lacets sont défaits.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Mar Juin 24, 2008 9:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Mais le cannibalisme rituel, lui, à mon sens, touche aux Mystères.


Un document exceptionnel à ce sujet.
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Mar Juin 24, 2008 10:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'admire ton verbe, Petit Pami, et suis assez proche de ton approche.

Je constate que Sir Airzombie, égal à lui-même, nous amène une fois de plus un véritable trésor (dommage tout de même, le crâne en plastique).

Y'a t'il cependant un seul Aghori ayant atteint l'immortalité ? Qui sait ?

Very Happy
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Mar Juin 24, 2008 10:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
le crâne en plastique


Le début du documentaire est une mise en scène, en effet. Ça s'adresse à un public indien, Bollywood oblige.

Le reste est authentique, à mon avis.

J'éprouve un très grand respect pour la voie de l'aghora et probablement que j'en reparlerai.
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Petit Pami
Membre prenant racine



Inscrit le: 23 Juin 2008
Messages: 76
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Mar Juin 24, 2008 10:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je te remercie pour ce lien.

En le regardant, j'ai d'abord cru être choqué, mais je comprends que je suis fasciné et que l'impression d'interdit est très forte.

Comme regarder, nu, par un trou de serrure.

Je te remercie, j'ai la sensation d'apprendre quelque chose, et d'avoir trouvé une profonde piste de réflexion.

Je n'avais pas pensé à une dévoration de cette sorte, si impure qu'elle en devient sacrée, si divine qu'elle en devient inhumaine.
La boue du Gange me semble un parfait terreau pour mêler l'abject et le parfait, après tout. Quant à l'Ouroboros, je l'ai vu se mordre la queue quand un vieillard à mordu dans une chair tirée de l'eau.

Fredericus, je te remercie de ton, de tes compliments. J'aime aussi beaucoup te lire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ar Karv Du
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1164
Localisation: Commune de Münster

MessagePosté le: Mer Juin 25, 2008 2:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai eu l'occasion de visionner le reportage il y a quelques temps, fascinant est en effet le mot qui décrit le mieux la sensation que j'ai éprouvé.

Le sujet des aghoris est un très bon sujet, surtout qu'il semble sujet à controverse notamment à propos des témoignages qui ont été rapportés de là-bas.
_________________
La contemplation de Dieu dans les femmes est la plus intense et la plus parfaite
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 8 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique