Voir le sujet - [Autres Thérapies] La Ronronthérapie , Chat me rend Zen ! :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Autres Thérapies] La Ronronthérapie , Chat me rend Zen !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Thérapies Alternatives
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
MYSTICFEMALE
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1320
Localisation: Là où l'on aperçoit le soleil qd la nuit nous accable...

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 2:02 pm    Sujet du message: [Autres Thérapies] La Ronronthérapie , Chat me rend Zen ! Répondre en citant

La Ronronthérapie , Chat me rend zen...

Eh oui , je suis une adepte de la Ronronthérapie....avec six chats ,ce n'est pas difficile!! Wink

Mais parlons un peu de cette thérapie car comme vous allez le constater, elle peut apporter beaucoup de bien-être à l'être humain stressé que nous sommes. Confused

Une enquête menée par l’association Animal Voice confirme les vertus thérapeutiques du ronronnement chez les petits félins.
Ce même ronron aurait, paraît-il, des effets apaisants pour les organismes alentours, donc humains ! Smile
Chez le chat, le ronronnement s’observe tout au long de sa vie. Pour autant, son mécanisme n’est pas encore aujourd’hui clairement élucidé.
Arrow Vibration des replis du larynx ?
Arrow Intervention du diaphragme ?
Selon le journal Effervesciences, le ronronnement serait « le résultat de mouvements sanguins dans la veine cave qui provoquent des vibrations dans tout le corps du chat amplifiées par les bronches, la trachée et les cavités des sinus ».
Le ronronnement se déclenche au cours d’émotions intenses telles que la peur, le stress. Il fonctionnerait comme un signal d’alarme, un appel au secours.

Arrow Aurait-il pour les petits félins des vertus thérapeutiques ?
L’association de protection animale Animal Voice a enquêté sur ce phénomène étrange à l’aide de statistiques fournies par des universités vétérinaires.
Elle a pu constater – chiffres à l’appui – qu’à lésion égale et intervention chirurgicale identique, les chats ont cinq fois moins de séquelles que leurs congénères canins, et se remettent sur pied trois fois plus vite !
D’où l’hypothèse avancée par Animal Voice d’une action anabolisante du ronronnement qui permettrait une meilleure récupération.
Selon certains, le ronronnement serait actif chez l’homme sur la nervosité et l’agressivité, la dépression, les inflammations et les douleurs, les insomnies…


Des scientifiques découvrent l'effet bénéfique de certaines fréquences sonores émises par les animaux.
Le ronronnement d'un chat peut soigner les fractures des os, augmenter la densité osseuse et contenir la douleur.
En 2003, des scientifiques ont découvert que les vibrations entre 20 et 140 Hz (de faibles décibels) stimulent la croissance osseuse et aident également à soigner les fractures, réparer les muscles et ligaments déchirés, réduire les inflammations et soulager la douleur.
Ils ont découvert que le ronronnement d'un chat correspond aux mêmes vibrations et que ses fréquences dominantes, 25 à 50 Hz, sont optimales pour la croissance osseuse et la rémission des fractures.

L’énigme des fréquences 25/50 hertz
Lorsqu’on analyse le spectre sonore du ronronnement du chat, on voit apparaître
principalement des sons très graves, étagés sur des fréquences de 25 à 50 hertz faisant partie des « basses » bien connues des compositeurs pour leur pouvoir de provoquer des émotions.
Le son a donc une action directe sur l’organisme.

Des médecins orthopédistes ont utilisé l’action de ces fréquences pour consolider des fractures, pour soigner des arthroses délabrantes.
Les résultats publiés annoncent une accélération du processus de cicatrisation, la création de tissus nouveaux. Ces basses fréquences auraient une action anabolisante.

Bonheur ou détresse... une phase de récupération
Grâce aux soins prodigués à des chats en grande détresse, les vétérinaires savent que, même blessés, ces animaux en état de souffrance trouvent la force de ronronner : on est loin du schéma classique du chat qui se laisse aller de bonheur dans les bras de son maître.
Pourtant, dans les deux cas, le ronronnement est en phase avec un phénomène de récupération.
Chez le chat « heureux », le sommeil et un état de félicité sont connus pour être liés à une phase d’anabolisme (croissance, construction des tissus, structuration mémorielle… se font pendant le sommeil).
Chez le chat en détresse, le ronronnement peut être interprété comme une réaction salutaire de l’organisme pour résister à la maladie.
Cette phase de récupération et de consolidation est sous l’emprise de l’activité du cerveau à travers le système neurovégétatif.



Le système neurovégétatif
A notre insu, le système nerveux contrôle les grandes fonctions involontaires de l’organisme.
Rythme cardiaque, tension, ouverture pupillaire, … ces fonctions sont sous l’autorité d’un ensemble de fibres nerveuses : le système neurovégétatif.
Ces fibres autonomes ne dépendent pas de notre volonté et agissent sur les fibres lisses ,de tous les organes : elles contrôlent le passage des aliments, l’entrée et la sortie de l’air, la circulation du sang, etc...
Elles agissent sur le système glandulaire qui contrôle l’ensemble de la production hormonale.
Ce système autonome, dont la fonction essentielle est de maintenir l’organisme dans un équilibre vital, comprend deux acteurs, deux réseaux opposés et complémentaires : le système sympathique, et son antagoniste le système parasympathique.
Le système sympathique,
dont les fibres s’activent en produisant de la noradrénaline, met en jeu les capacités de défense, avec la mobilisation des ressources corporelles : élévation
de la tension, du rythme cardiaque, de la glycémie...
Ce système maintient en éveil, en état de vigilance, il dose l’agressivité par la production de dopamine.
Lorsque le système sympathique est activé, l’organisme « carbure », et brûle ses réserves rapidement : l’ensemble des membranes cellulaires se dépolarise.
A l’inverse, le système parasympathique dont le fonctionnement est lié à la production d’acétylcholine a un rôle de rééquilibrage : il freine l’action du précédent, répare les dégâts : il organise la digestion, stimule la reconstitution
tissulaire (fibroblastes, globules rouges, tissus cicatriciels...), c ’est un facteur anabolisant.
Il agit également sur la sécrétion de l’hormone du sommeil : la sérotonine. Produite au cours de la journée, elle s’accumule dans certaines parties
du cerveau (aires préoptiques), d’où elle prend le pas sur les facteurs d’éveil pour favoriser le sommeil.
C’est pendant le sommeil que l’organisme reconstitue ses forces.

Des souvenirs et des émotions
Tous les stimulus qui activent le cerveau, qu’ils soient d’origine exogène (bruit,lumière...) ou endogène (pensée, sensation organique...), passent au filtre de deux zones cervicales dont l’importance est considérable ; l’hippocampe,
qui reconnaît et catégorise les événements et les objets, et l’amygdale, qui y relie des associations émotionnelles, des couleurs.

Pour les personnes qui ont vécu ces merveilleux instants d’avoir une petite boule chaude et soyeuse abandonné en toute confiance sur les genoux ou le creux du cou qui ronronne bruyamment comme pour proclamer son bonheur, l’écoute
d’un ronronnement joue le rôle important .
En écoutant le ronron, on se sent transporté consciemment dans le pays des souvenirs où les soucis n’existaient pas.

Y a-t-il l’intervention de neurotransmetteurs ou d’hormones ?
Une trentaine de facteurs ont été décrits, qui participent à l’induction du sommeil.
Leurs interactions sont pour l’instant peu connues, d’autant que chacun intervient sur d’autres activités biologiques.
Des zones du cerveau très voisines, en particulier dans l’hypothalamus, voient leurs activités s’entremêler, c’est le cas du centre qui régule l’appétit et de celui de l’éveil.
Inversement, les neurones producteurs de sérotonine, issus du tronc cérébral, peuvent être activés alors qu’ils longent l’hippocampe et l’amygdale.
En effet, TOUT SE PASSE COMME SI le souvenir/émotion déclenché par la musique du ronron entraînait la production, ou du moins le relargage de sérotonine, qui entraîne un état de sérénité et débouche sur une phase de présommeil lent.
Cependant, des études doivent être menées en laboratoires de neurobiologie, pour confirmer le bien-fondé de cette théorie.


Les explorateurs du ronron
Tout le monde n’a pas la possibilité d’avoir un chat, le journal Effervesciences a enregistré le ronronnement de Rouky pendant 30 minutes et édité un CD audio comportant plusieurs plages de ronronnement, avec ou sans mélodie musicale associée.
Vous pouvez l'obtenir via une commande internet.


Voilà, j'espère que ce petit post sur le ronron vous a plu ! :love:

Chat lu et bisous tout doux


Sources du travail :
*Jean-Yves GAUCHET, Docteur vétérinaire
www.effervesciences.com
* www.Sortir-Autrement.com
* www.animalvoice.com
_________________


http://bymystic.wordpress.com


Dernière édition par MYSTICFEMALE le Sam Fév 02, 2008 3:51 pm; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
myriame
Membre en Promenade



Inscrit le: 13 Avr 2009
Messages: 20
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Dim Avr 19, 2009 12:34 pm    Sujet du message: chat alors ! Répondre en citant

Et ben là j'en suis baba ;
de lire toutes ces ronronnades que je n'aurais soupçonnées ... si ce n'est que je savais le chat Ami des ondes négatives, extra lucide, amoureux des papiers etc ... me voilà interloquée par ces lignes. Merci Mysticfemal.
Pour ma part je témoignerai dans un sens inverse car LE chat m'agace, oui Madame (!) . De se frotter dans mes jambes je l'enverrais décoller et qu'il se pose sur moi à ronronner je le considère parasite et cela me stress (oui, carrément !) alors quand tu évoques les bienfaits à ce point quantifiables cela m'interpelle quant à mes réactions hermétiques pour ces boules de poils. Le chat qui me plaît est celui, de campagne, sauvage, indépendant, chasseur et qui garde une limite physique de plusieurs mètres avec l'humain, ou juste un pt'tit salumiaule en passant rapido. Là, je les observe, car ils ont cette beauté du sauvage, mais le chat d'appartement je le trouve : ridicule fatiguant et sans intérêt, j'ai le sentiment d'une hypocrisie, qu'il n'est pas vraiment lui à l'état spontané, mais un assisté, voilà c'est dit. Je vais relire ton texte, passionnant ! Ami des bêtes ne hurlez pas ! merci !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dympna
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 14 Mar 2009
Messages: 824
Localisation: Près de ceux que j'aime

MessagePosté le: Sam Aoû 15, 2009 3:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oh que oui,je confirme,j'avais 5 chats à un moment,il ne m'e reste plus que 2 Crying or Very sad mais c'est vrai tout ça,le ronronnement est très bénéfique,le chat d'aileurs se couche souvent là ou on a mal et vient consoler quand ils sentent qu'on est mal ou triste.Ils ont un 6è sens très développé et sentent plus que nousles émotions...Par contre ilsronronnent pas seulement en cas de stress ou peur mais aussi quand ils sont bien,content et je pense aussi qu'ils ont un magnétisme qui soigne en plus du ronronnementEt c'est un réel bonheur d'avoir des chats qui plus est ils sentent les ondes telluriques et grace à eux,on peut savoir s'il y en a chez soi car ils se couchent souvent à l'endroit même ou il y en a,il suffit de changer par exemple le fauteuil de place(quand on peut) et s'il se couche par terre au même endroit c'est qu'il y a des ondes.Rien que le nombre de chats qui se couchent sur les claviers ou devant les pc et pourtant que d'ondes nocives ,je saispas si c'est mieux qu'une tourmaline ou une galène mais ça prend certes plus de place et pour utiliser le pc après... Very Happy

Merci pour ce topic en tout cas!! ^_^

:bisous:
_________________

Merci AngeNoir

Heureux celui qui sait rire de lui même,il n'a jamais finit de s'amuser!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
pchit
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 1002
Localisation: Asnières

MessagePosté le: Ven Sep 25, 2009 7:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai 2 chats et c'est vrai que les avoir sur mon lit est assez apaisant, ils ont l'air tranquille quoique que j'ai l'impression qu'il sentent quand leur humain ne va pas bien. Smile
_________________

http://imageshack.us][img=http://389.imageshack.us/img389/6899/bannpchit26nj.gif
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Enelym
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 208
Localisation: Ici et là

MessagePosté le: Ven Sep 25, 2009 10:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oooooh que oui, la machine à ronron c'est très apaisant, y'a pas à dire.

Merci pour ce post MYSTICFEMALE !

C'est marrant mais ma chatte est toujours près de moi, quoi que je fasse. Parfois je me promène dehors et hop elle surgit de nulle part et court dans mes bras à toute allure ...

Et quand ils nous regardent avec ces yeux ... ces fameux yeux qui nous font fondre sur place ... Tous nos tracas s'envolent quand on voit des bestioles aussi mignonnes !
Ah que je les aime ces petites bêtes à poils :bisous:
_________________
"Tout ce qui doit arriver arrivera, quels que soient vos efforts pour l'éviter.
Tout ce qui ne doit pas arriver n'arrivera pas, quels que soient vos efforts pour l'obtenir."

Râmana Mahârshi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ahimsa
Membre prenant racine



Inscrit le: 13 Sep 2009
Messages: 80
Localisation: Rhône

MessagePosté le: Ven Sep 25, 2009 10:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ils sont aussi de super gardes du corps (sur tous les plans).
Les miens (10 à aujourd'hui Very Happy dont 8 femelles) sont souvent avec moi lorsque je vais voir mes poules, mes chèvres ou mon jardin. Généralement, elles sont deux ou trois à me suivre : une devant pour vérifier et les deux autres à l'arrière en protection Laughing Et je trouve cela très agréable et rassurant Embarassed La nuit, ben, elles sont au moins trois aussi à dormir près ou sur moi ^_^ et là, c'est un vrai paradis de les entendre ronronner Smile
_________________
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé alors, seulement, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas ! (proverbe Cree)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mystic Forest
Membre Actif


: :
Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 406
Localisation: Between the Shadows & the Light

MessagePosté le: Sam Sep 26, 2009 12:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Voilà, j'espère que ce petit post sur le ronron vous a plu ! :love:

Very Happy Vu que dans ma famille on aime les chats sur plusieurs générations (ma grand-mère, ma mère et moi), on peut dire que tu prêches une convertie !



Wink M@giquement,
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Akhalazabag
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 03 Juil 2009
Messages: 108
Localisation: Tarn

MessagePosté le: Dim Sep 27, 2009 1:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ptete ben que..............
les vibations.......................................................................
La longuer d'onde des vibrations provoquées par leurs ronronades.....................

Par exemple ca vous casse meme un calcul renal les vibration Very Happy les docs les utilisent.... ca s'apelle la raisonnacne magnétique......

mais on pas le plaisir de pupuces, des poils sur les fringues noires, des coups de tete du style "ou sont mes croquettes", et j'en passe Laughing
_________________
ne pas prendre l'ombre pour la silhouette, et la silhouette pour l'etre...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Thérapies Alternatives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique