Voir le sujet - "Je suis un Dieu jaloux... :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
"Je suis un Dieu jaloux...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Approche Mythologique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Isis 0
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 1090
Localisation: Dans ta pupille si tu me lis

MessagePosté le: Jeu Juil 26, 2007 11:06 am    Sujet du message: "Je suis un Dieu jaloux... Répondre en citant

Voici un texte extrait du Livre d'Osée dans laquelle Yahvé parle de son peuple, qui vient de se détourner de lui pour adorer d'autres dieux, comme d'une femme qu'il aimerait et voudrait rendre fidèle.
Je l'ai lu et l'ai trouvé fascinant, violent et très évocateur.
La dernière ligne est surprenante quand on sait quelle est la signification du verbe " connaître" dans la Bible... Rolling Eyes
Les Baals représentent autant le dieu du même nom que le principe divin masculin et les divers amants de la Déesse, aux premiers temps.
Oui, Yahvé est un Dieu jaloux...


"Oui, leur mère s'est prostituée, celle qui les conçut s'est déshonorée; car elle a dit : Je veux courir après mes amants, qui me donnent mon pain et mon eau, ma laine et mon lin, mon huile et ma boisson.
Os 2:8- C'est pourquoi je vais obstruer son chemin avec des ronces, je l'entourerai d'une barrière pour qu'elle ne trouve plus ses sentiers;
Os 2:9- elle poursuivra ses amants et ne les atteindra pas, elle les cherchera et ne les trouvera pas. Alors elle dira : Je veux retourner vers mon premier mari, car j'étais plus heureuse alors que maintenant.
Os 2:10- Elle n'a pas reconnu que c'est moi qui lui donnais le froment, le vin nouveau et l'huile fraîche, qui lui prodiguais cet argent et cet or qu'ils ont employés pour Baal!
Os 2:11- C'est pourquoi je reprendrai mon froment en son temps et mon vin nouveau en sa saison; je retirerai ma laine et mon lin qui devaient couvrir sa nudité.
Os 2:12- Puis je dévoilerai son infamie aux yeux de ses amants et personne ne la délivrera de ma main.
Os 2:13- Je ferai cesser toutes ses réjouissances, ses fêtes, ses néoménies, ses sabbats et toutes ses solennités.
Os 2:14- Je dévasterai sa vigne et son figuier, dont elle disait : Ils sont le salaire que m'ont donné mes amants; j'en ferai un hallier et la bête sauvage les dévorera.
Os 2:15- Je la châtierai pour les jours des Baals auxquels elle brûlait de l'encens, quand elle se parait de son anneau et de son collier et qu'elle courait après ses amants; et moi, elle m'oubliait! Oracle de Yahvé.
Os 2:16- C'est pourquoi je vais la séduire, je la conduirai au désert et je parlerai à son cœur.
Os 2:17- Là, je lui rendrai ses vignobles, et je ferai du val d'Akor une porte d'espérance. Là, elle répondra comme aux jours de sa jeunesse, comme au jour où elle montait du pays d'Égypte.
Os 2:18- Il adviendra, en ce jour-là - oracle de Yahvé - que tu m'appelleras " Mon mari ", et tu ne m'appelleras plus " Mon Baal ".
Os 2:19- J'écarterai de sa bouche les noms des Baals, et ils ne seront plus mentionnés par leur nom.
Os 2:20- Je conclurai pour eux une alliance, en ce jour-là, avec les bêtes des champs, avec les oiseaux du ciel et les reptiles du sol; l'arc, l'épée, la guerre, je les briserai et les bannirai du pays, et eux, je les ferai reposer en sécurité.
Os 2:21- Je te fiancerai à moi pour toujours; je te fiancerai dans la justice et dans le droit, dans la tendresse et la miséricorde;
Os 2:22- je te fiancerai à moi dans la fidélité, et tu connaîtras Yahvé."

_________________
" Mon avatar, sublime création,
Est un cadeau du divin Horapollon
dont je ne suis pas peu fière..."

Pour Imbolc, soyez bénis.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hippopeuze
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 05 Mar 2007
Messages: 242
Localisation: le gard

MessagePosté le: Jeu Juil 26, 2007 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

quel beau texte merci isis tu es une vraie mine d'information je me sens moins bête grâce a toi tout les jours merci beaucoup ^_^
_________________
regarde autour de toi ton troisieme oeil te montrera le chemin que doi prendre ton coeur ...ai confiance
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Isis 0
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 1090
Localisation: Dans ta pupille si tu me lis

MessagePosté le: Jeu Juil 26, 2007 10:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est très gentil à vous, mesdames et ça me fait très plaisir. Embarassed
Je suis sur ce forum pour ça : échanger ce que je sais contre ce que savent les autres et que moi j'ignore. On y participe tous et c'est bien ainsi. Smile :bisous:
_________________
" Mon avatar, sublime création,
Est un cadeau du divin Horapollon
dont je ne suis pas peu fière..."

Pour Imbolc, soyez bénis.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Earl Grey
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 93

MessagePosté le: Ven Juil 27, 2007 11:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je trouve ce texte très intéressant, mais aussi très déroutant!

A ce que je comprend, Yahvé en veux à cette femme de s'être prostituée et de dépendre (voire profiter) de ses amants? Et que de cette façon elle détourne les hommes de Yahvé?

Est ce cela? j'ai peur de ne pas comprendre Sad
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isis 0
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 1090
Localisation: Dans ta pupille si tu me lis

MessagePosté le: Ven Juil 27, 2007 1:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'y a pas de femme autre que le Peuple d'Israël, ici, à peu de choses près ...
Le peuple d'Israël s'attache à d'autres dieux ( les Hébreux étaient une exception dans leur monothéîsme : leurs voisins étaient tous païens dans la mesure déjà où ils étaient les premiers à croire en un Dieu unique).
Mais il y a plus, d'après Françoise Gange et Robert Graves et d'autres, la culture précédente était matriarcale et la prêtresse était également la reine.
Chaque année, elle prenait un nouvel amant et chaque fin d'année, il était sacrifié par celui qui allait prendre sa place.

Autrement dit, d'après Françoise Gange, ce texte nous raconte l'infidélité du Peuple d'Israël mais aussi les l'habitudes des multiples amants de la prêtresse ( les Baals serait alors autant le nom générique pour dieux et aussi amants).
Yahvé veut être le Dieu comme on voudrait être l'époux unique. Le patriarcat imposera la virginité avant le mariage et l'époux unique pour la femme. Cette femme ( et le peuple d'Israël) courait après ces amants, d'après le texte ( et donc, Israël court honorer d'autres dieux).
Yahvé veut que son culte soit le seul comme un époux veut rendre fidèle sa femme infidèle...

"Et tu connaîtras Yahvé..." : connaître dans la Bible, équivaut à l'acte sexuel. Shocked C'est surtout ça que j'ai trouvé surprenant, avec le fait de comparer Yahvé au mari et Israël à l'épouse !
_________________
" Mon avatar, sublime création,
Est un cadeau du divin Horapollon
dont je ne suis pas peu fière..."

Pour Imbolc, soyez bénis.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Earl Grey
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 93

MessagePosté le: Ven Juil 27, 2007 6:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah d'accord! Merci pour l'explication!
En fait y avait 2 niveaux de lecture ^^
Je comprend mieux.

Je trouve que c'est surprenant de la part de Yahvé mais bon, il fait ce qu'il veut... C'est un dieu après tout.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Ven Juil 27, 2007 6:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Je trouve que c'est surprenant de la part de Yahvé mais bon, il fait ce qu'il veut... C'est un dieu après tout.


Pas si surprenant de la part d'un dieu unique et tout puissant. Faut bien conserver son titre...
Revenir en haut
Invité







MessagePosté le: Ven Juil 27, 2007 6:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
"Et tu connaîtras Yahvé..." : connaître dans la Bible, équivaut à l'acte sexuel. C'est surtout ça que j'ai trouvé surprenant, avec le fait de comparer Yahvé au mari et Israël à l'épouse !

D'abord ça : http://www.lecoindelenigme.com/MM-p-sacree.htm

Puis ça : Dans ce contexte, comment la Bible se positionne-t-elle?
– La Bible illustre la manière dont les Hébreux ou les chrétiens essaient de se démarquer de leur voisinage immédiat, qu'il soit égyptien, cananéen, grec ou romain, et de formuler une identité distincte de l'identité païenne, en prenant parfois des positions extrêmes: refus de la bisexualité, de l'homosexualité, des partenaires multiples, promotion de la sexualité dans le mariage uniquement. L'Ancien Testament traduit aussi le souci de la précarité du groupe, dont la survie implique – du fait de la mortalité infantile, des guerres et des épidémies – un taux de natalité élevé. »Dans l'application des règles, il y différents niveaux: l'Ancien Testament prône notamment la peine de mort pour des personnes surprises en flagrant délit d'acte homosexuel, le Nouveau Testament quant à lui parle plutôt de punition divine, ces gens seront exclus du Royaume de Dieu.
»De manière générale, le christianisme est marqué par une certaine retenue à l'égard de la sexualité. Elle est considérée comme une distraction dans le service de Dieu.

L'adoption du christianisme par les empereurs romains impose-t-elle un nouvel ordre social?
– Pas vraiment. En fait, le christianisme reprend un courant déjà existant dans l'Empire romain. Avec Auguste, à l'époque du Christ, apparaît un régime de plus en plus autoritaire. La sexualité orientée vers le plaisir est de plus en plus réprouvée. Est promue une sexualité centrée sur la reproduction et un contrôle plus strict de la famille. Ce mouvement est parallèle à la disparition des libertés civiques et au durcissement du système politique romain. »Le christianisme va reprendre à son compte ces normes sociales. Ses positions correspondent alors à l'idéologie dominante. Au IVe siècle, l'auteur latin et théologien Lactance balise ce que doit être la famille chrétienne dans ses Institutions divines.

http://www.lecourrier.ch/index.php?name=NewsPaper&file=article&sid=37989
Revenir en haut
Earl Grey
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 93

MessagePosté le: Ven Juil 27, 2007 8:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ouah merci beaucoup pour la documentation zeus! Très enrichissant tout ça!
Quand je pense que c'est de là que s'est forgé les fondements de notre société actuelle... Ca fait vraiment réfléchir.

Inila: oui c'est vrai. Mais pour moi un Dieu est une entité qui transcende les loi universelles. Et je trouve que la réaction de Yahvé, sa jalousie est trop humaine. Je trouve que ce dieu se dégrade au sens étymologique. Et puis il fait les choses de forces je trouve. Trop humain pour moi ce dieu.
Même si l'homme a été fait à l'image de Dieu, Dieu est-il donc à l'image de l'homme?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
damisela
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 22 Juil 2007
Messages: 39
Localisation: Caer Donn

MessagePosté le: Ven Juil 27, 2007 11:54 pm    Sujet du message: je suis un dieu jaloux Répondre en citant

Bonsoir, Isis ton texte est trés proche du cantique des cantiques dans l'ancien testament entre le livre de Ruth et l'Ecclésiaste* ou Yahvé est le fiancé et le peuple d'Israël la fiancée. La Bible est fondée sur le patriarcat et la fidélité puisque l'un des dix commandements dans le génèse Exode 20-14&17 dit "tu n'auras de visées sur la maison de to prochain. Tu n'auras pas de visées sur la femme de ton prochain..." et un autre " tu ne commettras pas l'adultère". Par ailleurs il faut savoir que le dieu de l'ancien testament est un dieu vengeur et qui affirme " tu n'auras d'autre dieu que moi..". Voila si j'ai pu aider par mes modestes connaissances damisela
* L'Ecclesiaste demeure mon texte préféré de l'ancien testament surtout sa partie trois concernant le temps et la durée et disant il y a un temps pour tout
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Sam Juil 28, 2007 12:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Israël se laissait quelquefois distraire de sa haute destinée, et durant des siècles on vit ce peuple oublier sa mission religieuse qu'il était appelé à remplir. Devenue Terre Sainte pour l'humanité civilisée, la Judée ne nous apparaît maintenant que comme un pays de^prêtres et de prphètes ; tous les monuments de la litterature hébraïque sont, au premier coup d'oeil, des livres saints. Mais c'est là une illusion résultant du préjugé qui ne nous permet de voir dans les grandes choses que le principe même qui en a fait la grandeur. Une étude attentive de ces écrits donnés tous pour religieux, nous révèle de nombreuses traces d'une vie profane qui, n'ayant pas été le côté le plus brillant du peuple juif, a été naturellement rejetée dans l'ombre. Par un miracle étrange, et grâce à une méprise pour laquelle la critique ne saurait se montrer bien sévère puisqu'elle nous a conservé le plus curieux peut-être des monuments de l'Antiquité, un livre entier, oeuvre de ces moments d'oubli où le peuple de Dieu laissait reposer ses espérances infinies, est venu jusqu'à nous. Le Cantique des Cantiques n'est pas la seule page profane que renferme la Bible, mais c'est de beaucoup celle pour laquelle les scribes qui ont décidé du sort des écrits hébreux ont le plus élargi leurs règles d'admission. J'ai donc cru faire un travail utile en étudiant, après Le Livre de Job, cet autre livre, bien moins important sous le rapport de la philosophie de la religion, mais essentiel aussi pour qui veut connaître exactement l'histoire du dévelpopement de l'esprit hébreu.

Traduction scénique

Acte Premier

Scene 1

UNE FEMME DU HAREM

Qu'il me baise d'un baiser de sa bouche !...

LES FEMMES DU HAREM, en choeur.

Tes caresses sont plus douces que le vin, quand elles se mêlent à l'odeur de tes parfums exquis ; ton nom est une huile épandue ; c'est pourquoi les jeunes filles t'aiment.

LA SULAMITE, amenée de force et s'adressant à un ami absent

Entraîne-moi après toi ; courons ensemble. Le Roi m'a fait entrer dans son harem.

LES FEMMES DU HAREM, à Salomon

Nos transports et nos joies sont pour toi seul.
Mieux valent tes caresses que le vin ! Qu'on a raison de t'aimer !

LA SULAMITE

Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jerusalem, comme les tentes de Cédar, comme les pavillons de Salomon. Ne me dédaignez pas parceque je suis un peu noire : c'est que le soleil m'a brûlé. Les fils de ma mère m'avaient prise en haine : ils m'avaient mise dans les champs pour garder les vignes. Hélas ! ma vigne, à moi*, je l'ai bien mal gardée.


* C'est à dire son honneur de jeune-fille. Elle fait allusion à la surprise dont elle a été victime (Acte V scene 2)


Ernest Renan



12 (7:13) Dès le matin nous irons aux vignes, Nous verrons si la vigne pousse, si la fleur s'ouvre, Si les grenadiers fleurissent. Là je te donnerai mon amour.
13 (7:14) Les mandragores répandent leur parfum, Et nous avons à nos portes tous les meilleurs fruits, Nouveaux et anciens: Mon bien-aimé, je les ai gardés pour toi.
extrait de cet intéressant topic : http://magie.alliance-magique.com/ftopic4563-0-asc-0.php
Revenir en haut
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Sam Juil 28, 2007 12:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

La 10e sephirah, Malkhout ou Royauté représente la « Présence de Dieu » ou la « présence réelle » de la Divinité : la Che’hina. (On aura reconnu naturellement la Sakinah arabe, qui est la « Grande Paix »). « Selon la doctrine cachée, il est du devoir des hommes de foi de diriger tout leur esprit et toute leur intention vers la Shekina », dit le Zohar. La Che’hina est , en effet, la « Résidence divine », le principe féminin en Dieu, séparée de son principe masculin, qui est le Saint, béni soit-il, Kadoch Baroukh Hou. C’est tout le drame de la Chute, de la séparation des deux principes en Dieu, et de l’Exil de la Che’hina qui constitue l’Histoire depuis les temps paradisiaques jusqu’à la venue du Messie Roi.

L’exil de la Che’hina et sa séparation d’avec le Saint, béni soit-il, a donné lieu à des développements particulièrement suggestifs. Ainsi le Zohar rapporte-t-il cet enseignement de Siméon bar Yo’haï : « Il incombe à l’homme d’être male et femelle », toujours, afin que sa foi puisse rester inébranlable et que la Présence divine [ la Shekina ] ne l’abandonne jamais. Tu pourrais demander : qu’en est-il de l’homme qui part en voyage et qui, loin de sa femme, cesse d’être « mâle et femelle » ? Cet homme, avant de se mettre en route, alors qu’il est encore « mâle et femelle », doit prier Dieu pour attirer à lui la Présence de son Maître. Quand il a prié et rendu grâces, tandis que repose sur lui la Présence divine, alors il peut partir car, grâce à son union avec la Présence divine, il est à présent mâle et femelle dans la campagne de même qu’il était mâle et femelle dans la ville. »

Une des principales fonctions de la Che’hina est, toujours selon le Zohar, de servir « d’intermédiaire au monde d’en haut pour correspondre avec celui d’ici-bas, et aussi d’intermédiaire au monde d’ici-bas pour correspondre avec celui d’en haut. Ainsi, elle est la Médiatrice parfaite entre le ciel et la terre. » _ Source
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Emphyrio
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 114
Localisation: le Sud

MessagePosté le: Sam Juil 28, 2007 12:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une petite digression,

Une très intéressante nouvelle de science fiction étaient parue à l'époque dans une anthologie "Histoires divines" (ed le livre de poche).
"Car je suis un peuple jaloux" de Lester Del Rey.

L'histoire raconte une attaque extra terrestre. Rien que de très classique sauf qu'il apparaît que ces envahisseurs ont l'appuie de Dieu "himself". Les terriens ne vont pas se laisser faire, finalement leur "foi" en eux même ? va se transformer en une arme redoutable. La nouvelle ne finie pas sur la fin du conflit lui même, mais l'issue qui en découlera est dans le titre. A ce moment là ce sont les hommes qui dicteront leurs saintes paroles.
_________________
Dessine-moi un gigot
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isis 0
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 1090
Localisation: Dans ta pupille si tu me lis

MessagePosté le: Sam Juil 28, 2007 1:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

« Il incombe à l’homme d’être male et femelle »,

( Michelet : " J'ai les 2 sexes de l'esprit" )
C'est sûr, pas d'évolution sans ça. C'est une réfléxion majeure, car c'est fou comme un peu de différence au niveau des organes reproducteurs semblent insufler des différences fondamentales au niveau de la conception du monde qui, tout en étant parfaitement illusoires, semblent paradoxalement d'autant plus opérantes !

" A ce moment là ce sont les hommes qui dicteront leurs saintes paroles."

Beaucoup l'ont fait, mais je ne crois pas qu'ils aient été beaucoup entendus. Finalement, c'est plus simple de suivre la Loi : On t'a dit de ne pas faire ça, tu ne le fais pas, un point c'est tout et ça t'évite de réfléchir.
Mais des esprits libres et qui parlaient au nom des Hommes et pour les Hommes, il y en a eu un petit paquet... Rolling Eyes
_________________
" Mon avatar, sublime création,
Est un cadeau du divin Horapollon
dont je ne suis pas peu fière..."

Pour Imbolc, soyez bénis.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Deus45
Membre Actif



Inscrit le: 02 Juin 2009
Messages: 540
Localisation: parmis vous, si proche et si loin ...

MessagePosté le: Mer Juin 03, 2009 10:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

texte très surprenant .... Outre la métaphore sur la fidélité religieuse du peuple hébreux envers Yavhé, on y découvre une maxime qui fait très chrétienne Laughing La vérité dans le dénuement ... Il l'eméne dans le désert sans ses possèssions pour lui faire retrouver la raison/ la foi .

Le pouvoir et l'opulence serait-ils des facteur de corruption ^_^ ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Approche Mythologique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique