Voir le sujet - [Auteur]Papus :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Auteur]Papus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie -> Mythologies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
kellyholstein
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 05 Aoû 2006
Messages: 913
Localisation: 01

MessagePosté le: Jeu Fév 07, 2008 9:38 pm    Sujet du message: [Auteur]Papus Répondre en citant

Papus

Smile


Né d'un père français et d'une mère espagnole en 1865, il passa son enfance à Paris. Il reçut son doctorat en médecine en 1884.

Il doit ses idées à plusieurs philosophes et scientifiques, on en retiendra ici trois : Eliphas Lévi, Alexandre Saint-Yves d'Alveydre et Fabre d'Olivet. D'abord matérialiste, il découvre, à l'aide de différents auteurs, l'alchimie, l'occultisme, etc...

Il co-fonde l'Ordre Martiniste en 1891, la revue L'initiation en 1888. Papus a également fondé la revue hebdomadaire Le Voile d’Isis (1890). Les premiers martinistes de renom furent Paul Adam, Maurice Barrès, Victor-Emile Michelet et Péladan.

D'autres part il constitua un groupe organisant des cours et des conférences visant à faire découvrir l'ésotérisme. Ce groupe s'appela Faculté des Sciences Hermétiques. Dans ces cours (une douzaine par mois environ), les sujets étudiés allaient de la Kabbale à l'Alchimie et au Tarot, en passant par la philosophie hermétique.



L’Ordre Martiniste recruta vite des membres dans de nombreux pays, et il est encore en activité grâce à l'action de Philippe Encausse, le fils de Papus.

S'il est considéré parfois comme un mauvais historien (sur la Kabbale notamment), il a contribué à "vulgariser" et faire découvrir et à ouvrir les esprits de son temps aux mystères de l'occultisme.


Sceau officiel de l'Ordre Martiniste Traditionnel



Bibliographie

-Traité élémentaire de science occulte, Paris, Carré, 1888.
-Clef absolue des sciences occultes: le Tarot des Bohémiens, Paris, Carré, 1889.
-La Pierre philosophale, preuves irréfutables de son existence, Paris, Carré, 1889.
-La Kabbale, résumé méthodique, Paris, Carré, 1892.
-Traité élémentaire d'occultisme (1893) diffusion scientifique, Paris XVII.
-Du traitement de l'obésité locale, Paris, Chamuel, 1898.
-Appareils enregistreurs destinés à l'étude des sujets et médiums, Paris, 1909.
-Le Conflit russo-japonais et les nombres magnétiques, Paris, 1912.
-Traité méthodique de science occulte, en 2 tomes, Editions Dangles, Paris
-Traité méthodique de magie pratique, Editions Dangles, Paris
(à compléter)


Sources: Wikipédia, Institut Eléazar, La Rose Bleue.

N'hésitez pas à compléter !!! Smile
_________________
Rien n'est certain mais tout est possible...

"On fait du théâtre parce qu'on a l'impression de n'avoir jamais été soi-même et qu'enfin on va pouvoir l'être."

Partir c'est mourir un peu. Mourir, c'est mourir beaucoup.


Dernière édition par kellyholstein le Dim Fév 10, 2008 12:37 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
THOTHERMES
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 03 Mai 2007
Messages: 84

MessagePosté le: Jeu Fév 07, 2008 10:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Papus, le propagateur du Martinisme
Écrit par Yves-Fred Boisset

Une chaîne informelle (dont les principaux maillons sont connus, malgré quelques liaisons absentes) semble avoir acheminé la philosophie saint-martinienne jusqu’à Papus à partir de 1891.

Papus (docteur Gérard Encausse) était né en 1865 à La Corogne (en Espagne) mais ses parents s’étant très vite après sa naissance installés à Paris, on peut dire que notre héros fut un Parisien qui, jeune homme et étudiant en médecine, fréquenta de la capitale tous les lieux fréquentables et même… les autres. Curieux de tout, doté d’un appétit jamais apaisé pour toutes les connaissances humaines, doué d’une intelligence synthétique, d’une mémoire et d’une facilité de parole peu communes, Papus devint vite le pivot et l’âme de la renaissance traditionnelle qui vit le jour à la charnière des 19ème et 20ème siècles. Ses qualités lui valurent l’honneur de devenir le dépositaire de la pensée saint-martinienne et, à travers elle, de celle de Jacob Boehme et du rosicrucianisme primitif. Cette filiation de Philosophe Inconnu lui fut transmise par Henri Delaage ; une autre voie issue de Saint-Martin avait simultanément abouti à Augustin Chaboseau. Les deux récipiendaires se rencontrèrent, échangèrent leurs initiations, et Papus, toujours entreprenant, mit sur pied un «Suprême Conseil» qui réunit, outre ces deux protagonistes : Stanislas de Guaita, Charles Détré, Péladan, Maurice Barrès, et quelques autres. Ainsi, le premier Ordre Martiniste était né.

Papus se mit sans tarder en devoir d’écrire des rituels pour les cérémonies et les réceptions de nouveaux membres. Il faut reconnaître, en toute honnêteté, que ces rituels comme l’organisation hiérarchique des grades furent quelque peu décalqués des usages maçonniques. Papus ne cessait de reprocher aux frères maçons de son époque leur détachement vis-à-vis de la tradition initiatique qui devait être la leur et, sans doute, son esprit effleurait-il l’idée de créer une espèce de maçonnerie traditionnelle, chrétienne et gnostique. Bien sûr, il n’y eut jamais de relation administrative entre la franc-maçonnerie et le martinisme, hormis le fait que certaines loges maçonniques (particulièrement celles du Régime Écossais Rectifié se réclament de l’esprit martiniste et cultivent dans leurs travaux cette tradition.

Papus était prosélyte dans l’âme. Aussi, ne doit-on pas s’étonner d’apprendre, de-ci, de-là, que quelques personnages en vue du Paris des années 1900 à 1913 ont pu être martinistes bien que ne figurant sur aucun rôle ni sur aucune matricule de l’Ordre. Papus sortait beaucoup, donnait de multiples conférences et ses ouvrages étaient connus et prisés. Quand on connaît beaucoup de monde, on a forcément des amis et, quand on a une foi inébranlable dans le bien-fondé de l’œuvre qu’on accomplit et que l’on jouit d’une aura exceptionnelle, on fait inévitablement des adeptes. On connaît également quelle fut son action dans la Russie du dernier tsar auquel il rendit visite deux fois et qui le tenait en grande estime.

1914, l’Europe tremble et il n’est plus guère de temps pour les conférences philosophiques. Papus est mobilisé en qualité de médecin. Deux ans plus tard, le 25 octobre 1913, il meurt des suites d’une pneumonie contractée à la guerre.

Charles Détré (alias Téder) lui succède à la tête de l’Ordre Martiniste mais deux années plus tard le voilà qui disparaît à son tour. L’Ordre est dispersé : sous la houlette de Jean Bricaud, patriarche de l’Église Gnostique Universelle, une partie émigre vers Lyon (la capitale des Gaules lourdement chargée en ésotérisme et en magie). En 1934, c’est Constant Chevillon qui lui succède à son tour. Indépendamment de cette succession, d’autres ordres martinistes se sont créés : l’Ordre Martiniste et Synarchique (OMS) de Victor Blanchard dont le siège actuel se trouve en Angleterre, l’Ordre Martiniste Traditionnel (OMT) souché sur l’AMORC, l’Ordre Martiniste Initiatique (OMI) fondé par Robert Ambelain dans les années 70 et souché sur la maçonnerie de Memphis-Misraïm.

En 1953, le docteur Philippe Encausse (fils de Papus[1]) réveille la revue «l’Initiation» fondée en 1888 par Papus et, l’année suivante, il fonde une loge maçonnique (du nom de Papus) à la Grande Loge de France, loge destinée à recevoir des martinistes. En 1960, il reçoit d’Henry Dupont une charte l’instituant Grand Maître de l’Ordre Martiniste. Il dirigera l’Ordre avec une ferveur et une disponibilité uniques. En 1979, se trouvant fatigué et étant devenu presque aveugle, il remettra ses prérogatives à un successeur. Une scission s’ensuivra qui donnera le jour à l’Ordre Martiniste Libre (OML) lequel subira à son tour une scission qui donnera naissance à l’Ordre Martiniste des Supérieurs Inconnus (OMSI).

un autre lien http://www.chez.com/crp/marti/papus.htm


Dernière édition par THOTHERMES le Jeu Fév 07, 2008 11:06 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Yaga
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 24

MessagePosté le: Ven Fév 08, 2008 12:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Papus eut une production littéraire impressionnante, qui lui valut le surnom de « Balzac » de l’occultisme. D'aucuns lui reprochent cependant d'avoir manqué de rigueur dans ses travaux sur la Qabbale. Par ses talents de vulgarisateur, il contribua à ouvrir les esprits de son temps aux sources vives de la pensée analogique et de l’imagination créatrice, poursuivant en cela le travail qu'Eliphas Lévi avait entrepris.

« Celui-là était le bœuf parmi ces évangélistes improvisés. Très travailleur, organisateur excellent, il creusa son sillon avec la charrue d'un encyclopédisme malheureusement trop hâtif. Il fabriqua des livres énormes de bric et de broc, avec des citations et des gravures cueillies un peu partout, amalgamant les textes, sans y apporter cete saveur perverse et personnelle qui du moins émane des pages de Guaita. (Jules Bois, Le Monde Invisible, Paris, Flammarion, s.d., p.30)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Papus
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie -> Mythologies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique