Voir le sujet - Caducée :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Caducée
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Symbolisme Hermétique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Mimas
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 03 Mar 2007
Messages: 120

MessagePosté le: Lun Mar 03, 2008 5:47 am    Sujet du message: Caducée Répondre en citant

Je me questionne en ce moment sur la nature de ce symbole que l'on retrouve un peu partout.

Le baton du Héraut se voit octroyer beaucoup d'importance car il se retrouve sur la tribune de l'assemblée nationale française, l'ordre des pharmaciens, l'association dentaire canadienne, certaine cliniques de médecine privées et encore dans au moins un temple maçonnique dont on peut voir la visite filmée sur ce lien: http://fr.youtube.com/watch?v=0J8PEHaPl5k .

Encore aujourd'hui reconnu comme symbole du commerce, de l'éloquence et de la médecine, je me demande ce que ces trois choses ont en commun pour ètre ainsi représentées par le mème symbole.

Quelqu'un a-t-il des infos approfondies sur ce symbole afin d'éclairer ma lanterne?
_________________
Advienne que pourra.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Lun Mar 03, 2008 8:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bonsoir Mimas,
L'origine la plus mise en avant pour le caducée est celle d'un cadeau fait à Hermès par Apollon, en échange de la Lyre qu'il avait fabriqué.
Donc on peut évoquer ainsi la référence à Hermès, à son éloquence, en tant que messager des dieux et médiateur entre les dienx, mais aussi entre les dieux et les hommes. Rusé, il maîtrise l'intellect, il transforme, il invente.

Cependant, il faut peut-être distinguer différent symboles, qui se ressemblent mais dont le sens peut différer.

Parfois,, il n'y a qu'un serpent qui s'enroule autour d'un bâton. (infirmiers ?)
Parfois, ce serpent s'enroule autour d'une coupe (pharmacie) et renvoie ainsi à l'idée de sérum, de soin, d'Esculape...

D'un manière générale, on voit la puissance brute bipolaire maîtrisée par la rectitude du bâton (détermination ? volonté ?)
_________________
"i'm talking to you now
weels still turns
what ever you do now
fire still burns"
(D.M.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Mar Mar 04, 2008 2:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

il faut faire la distinction entre le caducée d'hermès et le caducée d'asclépios, celui d'hermès est surmonté de 2 serpents, celui d'asclépios d'un seul, leur symbolisme n'est pas le même. L'un est un bâton, l'autre est une baguette. Cette distinction bien qu'anecdotique a un grand sens symbolique et s'associe parfaitement aux divinités qui les possèdent.

Aujourd'hui les pharmaciens sont parmi les rares du monde médical à se référer à asclépios, divinité de la médecine, les médecins ayant préféré le caducée d'hermès par confusion (la médecine et l'histoire font rarement bon ménage...) et également parceque hermès est une divinité protectrice, ce qui n'est pas le cas de ce pauvre asclépios qui a mal finit (foudroyé par zeus pour avoir rescucité hippolyte (voir post sur hécate)... )

Après pour ce qui est du symbolisme, le caducée est comparable à la verge, ce qui explique qu'il soit aussi associé à l'éloquence.
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Câmara
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 30 Juil 2006
Messages: 610
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Lun Mar 10, 2008 8:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Emblème de la médecine attribué au demi-dieu Asclépios (à Rome, Esculape), une des plus anciennes images indo-européennes (on la trouve en Inde et à Babylone 3000 ans avant J.-C.) symbolise la réunification de deux principes cosmiques contraires, en vue d'une élévation spirituelle.

Une marque distinctive

Le mythe raconte qu'Hermès sépara un jour, avec sa baguette, deux serpents qui se battaient. Le caducée fut en réalité, à l'origine, un bâton de berger encore pourvu de deux branches. Son aspect se modifia par contamination avec quelque sceptre ou symbole oriental, et sous l'effet de l'imagination des artistes, pour aboutir, à partir de la fin du Ve s. av. J.-C., au type à serpents.
Le caducée fut, chez les Grecs, la marque distinctive des ambassadeurs et des hérauts. Celui des médecins est composé d'un faisceau de baguettes, autour duquel s'enroule le serpent d'Asclépios et que surmonte le miroir de la Prudence.
En occultisme, la baguette représente le phallus, l'arbre de vie, et les deux serpents la polarité du courant cosmique ascendant et descendant. L'ensemble symbolise donc l'énergie et la fécondité par l'équilibre dynamique des forces contraires.

L'alliance des forces contraires...


Les deux serpents représentent en effet les deux principes fondamentaux opposés: mâle/femelle, eau/feu, corporalité/spiritualité, dont l'action chaotique est ordonnée, dirigée vers un but supérieur le long du bâton, lequel symbolise alors l'axe du monde réunissant le matériel au spirituel.
On retrouve cette image de la double spirale permettant l'alliance des contraires dans d'autres symboles indo-européens ou orientaux: les deux mouvements de la svastika et de la svastika inverse, et même les circonvolutions du yin et du yang.

... qui permet l'élévation

Mais l'intervention divine (celle d'Hermès) permet au caducée de symboliser également l'élévation vers la spiritualité au travers de ces cycles. Ainsi, pour les alchimistes, les deux éléments opposés, mercure et soufre, une fois réunis, donnent-ils la pierre philosophale. C'est là l'objectif ultime, situé à l'extrémité supérieure du caducée, qui devient alors la marque de la maîtrise spirituelle - voilà pourquoi il est devenu l'emblème de la médecine ou de la divination. La véritable guérison, comme la véritable résurrection, est celle de l'âme, mais cela passe par le corps puisque tout n'est que réunion de principes opposés.


Précisions supplémentaires: Aclépios (ou Esculape chez les Romains) était le dieu de la médecine. Suivant la légende la plus répandue, il était fils d'Apollon. Dans Homère, il n'était qu'un héros initié à l'art de guérir par le centaure Chiron (préposé à l'éducation des héros, qui lui enseigna la médecine). Le caducée était son symbole. Il fut par la suite considéré comme un dieu et particulièrement honoré à Épidaure et dans les asclêpieia, qui étaient des foyers de médecine. Le culte d'Esculape fut adopté à Rome au IIIe siècle av. J-C. à la suite d'une peste. On retrouve des sculptures et monuments qui le représentent, souvent entouré de sa fille Hygie (la Santé) et de Télesphore (génie de la Convalescence).

Là où Hermès intervient, c'est qu'il était le dieu grec des voleurs, des marchands et des carrefours, messager des dieux, patron des voyageurs et aussi symbole de l'occultisme occidental.

Source: Le Petit Larousse des symboles


Celui-ci est le caducée d'Hermès:




Et celui-là est le caducée d'Asclépios (ou de la médecine):




_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Mar Mar 11, 2008 9:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

merci Arnaud et Câmara,
On voit bien les différentes récupération et appropriations et interprétation qu'inspire cette enigmatique alliance du rigide et du souple.
On à même vu, dans la Rome antique, Anubis se ballader avec un caducée, déjà , à l'époque.... ^_^
_________________
"i'm talking to you now
weels still turns
what ever you do now
fire still burns"
(D.M.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Isis 0
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 1090
Localisation: Dans ta pupille si tu me lis

MessagePosté le: Mar Mar 11, 2008 4:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si on se réfère à la symbolique même du serpent, qui est un des symboles les plus puissants et des plus communs aux civilisations, on peut aussi tenter cette approche, très proche de l'interprétation d'Ossian : le caducée d'Hermès, unissant 2 serpents entrelacés révèle effectivement le pouvoir d'unir deux polarités distinctes, le rôle de communication.

En revanche, dans le caducée d'Asclépios, dieu médecin, la symbolique du serpent semble plus reposer sur l'animal lui-même dans son sens de celui qui détient les secrets de la Vie et de la Mort.
L'attribut d'Asclépios, baguette ( symbole de pouvoir effectif et magique ) autour de laquelle s'enroule LE serpent apprivoisé, voudrait alors dire que le dieu médecin ( et par extension, le médecin ) détient les secrets de la Vie et de la Mort qu'il a assujettis à son art...
_________________
" Mon avatar, sublime création,
Est un cadeau du divin Horapollon
dont je ne suis pas peu fière..."

Pour Imbolc, soyez bénis.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Mar Mar 11, 2008 8:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui Isis ^_^ , pour Asclepios, ça fait aussi penser aux histoires qui traînaient sur l'alliance de la magie et du pouvoir de donner la vie et la mort.
On décrit certains mages antiques avec un bâton qui pouvait se transformer en serpent...

Pour une vision plus large :
Arrow On trouve l'histoire de Tirésias, qui aurait séparé deux serpents accouplés avec un bâton (je ne trouve plus la référence, donc, désolé, à vérifier...)

Arrow La déesse égyptienne de la magie : Heka est représentée tenant deux serpents entrecroisés sur sa poitrine...
_________________
"i'm talking to you now
weels still turns
what ever you do now
fire still burns"
(D.M.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Câmara
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 30 Juil 2006
Messages: 610
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2008 9:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

APOLLODORE
Tirésias, Capanée
Ugo Bratelli, 2002

III, 6, 7. À Thèbes vivait le devin Tirésias, fils d'Évérès et de la Nymphe Chariclô, et issu de la lignée d'Udéos, l'un des Spartoi. Il était aveugle. À propos de sa cécité, et de son art de la mantique, on raconte différentes histoires. Certains disent qu'il fut rendu aveugle par les dieux, car il révélait aux hommes des faits qu'eux voulaient garder secrets. Phérécyde affirme qu'il fut frappé de cécité par Athéna. À l'époque où Chariclô était la nymphe préférée d'Athéna [...], Tirésias vit la déesse toute nue. Athéna lui mit alors les mains sur les yeux et le rendit aveugle. Chariclô la supplia de rendre la vue à son fils, mais la déesse n'en avait pas le pouvoir ; alors elle lui purifia les oreilles, et cela lui permit de comprendre parfaitement le langage des oiseaux ; puis elle lui donna un bâton de cornouiller, grâce auquel il marchait comme les gens qui voient. Hésiode, pour sa part, raconte qu'un jour Tirésias vit sur le mont Cyllène deux serpents qui s'accouplaient. Il les frappa et, d'homme qu'il était, il devint femme ; ensuite, ayant observé une seconde fois les mêmes serpents en train de s'accoupler, à nouveau il redevint homme.

Un jour, Zeus et Héra, qui se demandaient qui, de l'homme et de la femme, retirait le plus grand plaisir au cours de l'acte amoureux, s'en remirent à la décision de Tirésias. Tirésias répondit qu'en divisant le plaisir de l'amour en dix, l'homme avait une part et la femme neuf(1). Voilà pourquoi Héra l'aveugla et Zeus lui accorda le don de divination.

(Voici la réponse de Tirésias à Zeus et à Héra :
De dix parts, l'homme n'en jouit que d'une ;
La femme, au fond de de son coeur, en éprouve dix.)

Tirésias vécut aussi jusqu'à un âge avancé.

Ainsi, aux Thébains qui le consultaient, il avait répondu qu'ils vaincraient à la condition que Ménécée, le fils de Créon, se sacrifie de lui-même à Arès. Ayant entendu cela, Ménécée se tua devant les portes. Quand la bataille commença, les Cadméens furent refoulés jusque derrière leurs remparts ; et Capanée prit une échelle et tenta d'escalader les murailles ; mais Zeus le foudroya.

Source

Légendes Heka

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Gwenwhyfar
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 72

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2008 10:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

le caducée des médecins est constitué du bâton d'Asclépios( dieu de la médecine, fils d'Apollon ) , surmonté d'un miroir ( symbolisant la prudence), autour duquel s'enroule un unique serpent( symbolisant le savoir)

le caducée d'Hermès représente un spectre surmonté de 2 ailes autour duquel s'enroule 2 serpents. Les médecins ont refusé d'en faire leur symbole car c'est aussi le dieu des voleurs et le guide des âmes sur la route des Enfers.
En échange de la flûte de Pan, qu'il a fabriqué , Hermès reçoit d'Apollon son spectre d'or (le caducée d'hermès).Il comprend le pouvoir magique de son caducée en échouant à séparer les 2 serpents, qui symbolisent l'équilibre résultant de l'intégration de forces contraires. Hermès obtient ainsi la maitrise de l'art des présages. Ce caducée reste aujourd'hui encore le sybole du commerce et de l'éloquence , et il figure notamment sur la tribune de l'assemblée Nationale.

le caducée des pharmaciens : le bâton est surmonté de la coupe d'Hygie , fille d'Asclépios, déesse de la santé et de la propreté, dans laquelle le serpent crache son venin( qui va devenir remède.

caducée des sages femmes : le bâton a été remplacé par une forme ovoïde symbolisant la grossesse

caducée des laboratoires d'analyses médicales: le bâton est remplacé par un microscope
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2008 8:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

c'est chouette toutes ces précisions, merci Smile

Peut-on penser, d'une vue globale, que le bâton symbolise la maîtrise et le serpent une force sauvage, la puissance qui échappe à notre entendement ?
_________________
"i'm talking to you now
weels still turns
what ever you do now
fire still burns"
(D.M.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Gwenwhyfar
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 72

MessagePosté le: Jeu Mar 27, 2008 12:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="Ossian"] le serpent une force sauvage, la puissance qui échappe à notre entendement ?[/quote]

euh je ne pense pas , le serpent représente justement le contraire , le savoir , donc ce que l'on a maitriseé, le serpent dur à maitriser à été dompté ( après pour le côté sauvage pourquoi pas , et bon après c'est vrai qu'il y a toujours des choses qu'on ne maitrise pas donc peut être que ton interprétation est jute mais je pense que le serpent est le symbole de ce que l'on maitrise sans chercher ce qui nous dépasse)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Frère Feuillu
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1489

MessagePosté le: Lun Fév 09, 2009 1:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

une petite précision concernant le caducée d'esculape, le serpent comme il a été dit, n'est pas là à l'origine pour son venin comme on a tendance à le croire. historiquement il est là comme symbole de vie, ce qui a été dit. mais pourquoi le serpent est-il chez les paiens un symbole de vie?
car il ondule, comme des vagues sur les eaux. or, toutes les eaux étaient vénérées par les paiens (au 6eme, césaire axhortait encore ses fideles de ne pas faire des ablutions pour se soigner dans les marais). le premier a avoir fait ce rapprochement serpent - eau - vie est Mirkea Elias

le caducée d'asclepios a donc une signification hautement magique et symbolique.

une baguette (symbole de feu) entourée du serpent (symbole de l'eau), l'équilibre apporté par deux éléments opposés. je vous renvoie à ce sujet au premier chapitre du CVIM de Bardon...

ps : le serpent étant également un vecteur de savoir, on peut en tirer cette conclusion : c'est de la maîtrise des éléments que vient le savoir... le premier degré d'initiation donc...

:zeusréplique:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Lun Fév 09, 2009 7:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bien dit ^_^
_________________
"i'm talking to you now
weels still turns
what ever you do now
fire still burns"
(D.M.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Frère Feuillu
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1489

MessagePosté le: Lun Fév 09, 2009 7:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

merci!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Mer Mar 04, 2009 12:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
il faut faire la distinction entre le caducée d'hermès et le caducée d'asclépios, celui d'hermès est surmonté de 2 serpents, celui d'asclépios d'un seul, leur symbolisme n'est pas le même. L'un est un bâton, l'autre est une baguette. Cette distinction bien qu'anecdotique a un grand sens symbolique et s'associe parfaitement aux divinités qui les possèdent.


Merci Arnaud pour ces précisions et ces infos. Je viens de voir ce post et il m'intéresse, car j'ai dessiné il y a quelques années, un caducée sous forme d'une baguette où s'enroule un Seul Serpent, surmonté d'un cercle troué ou passe un rayon lumineux. Illustration qui m'était venue par l'imaginaire lors de la confection d'un bouclier - médecine.

Je ne savais pas qu'il existait deux sortes de caducées.

Pour moi, c'est une info importante. J'ai donc dessiné et mis en couleur un caducée d'Asclépios. Idea

Merci Mimas pour ce post et merci aux autres pour tous ces détails. :bisous:


Citation:
le caducée des médecins est constitué du bâton d'Asclépios( dieu de la médecine, fils d'Apollon ) , surmonté d'un miroir ( symbolisant la prudence), autour duquel s'enroule un unique serpent( symbolisant le savoir)


Je dois dire que je suis ébahie ! Surprised

J'ai dessiné un caducée de médecin ! Shocked

C'est incroyable, car mon dessin correspond bien à ce "baton" médical ! Embarassed
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Symbolisme Hermétique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique