Voir le sujet - Platon et l'Atlantide :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Platon et l'Atlantide
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Voies Expérimentales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
moonstonekat
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 06 Nov 2005
Messages: 1121
Localisation: languedoc

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2006 7:20 pm    Sujet du message: Platon et l'Atlantide Répondre en citant

Extraits de Platon

Timée

(...)En effet, les monuments écrits disent que votre cité détruisit jadis une immense puissance qui marchait insolemment sur l'Europe et l'Asie tout entières, venant d'un autre monde situé dans l'océan Atlantique. On pouvait alors traverser cet Océan ; car il s'y trouvait une île devant ce détroit que vous appelez, dites-vous, les colonnes d'Héraclès.
(1) Cette île était plus grande que la Lybie et l'Asie réunies. De cette île on pouvait alors passer dans les autres îles et de celles-ci gagner tout le continent qui s'étend en face d'elles et borde cette véritable mer. Car tout ce qui est en deçà du détroit dont nous parlons ressemble à un port dont l'entrée est étroite, tandis que ce qui est au-delà forme une véritable mer et que la terre qui l'entoure a vraiment tous les titres pour être appelée continent; Or dans cette île Atlantide, des rois avaient formé une grande et admirable puissance, qui étendait sa domination sur l'île entière et sur beaucoup d'autres îles et quelques parties du continent. En outre, en deçà du détroit, de notre côté, ils étaient maîtres de la Lybie jusqu'à l'Egypte, et de l'Europe jusqu'à la Tyrrhénie.(...)
Mais dans le temps qui suivit, il y eut des tremblements de terre et des inondations extraordinaires, et dans l'espace d'un seul jour et d'une seule nuit néfastes, tout ce que vous aviez de combattants fut englouti d'un seul coup dans la terre, et l'île Atlantide, s'étant abîmée dans la mer, disparut de même. Voilà pourquoi, aujourd'hui encore, cette mer-là est impraticable et inexplorable, la navigation étant gênée par les bas-fonds vaseux que l'île a formés en s'affaissant.




Critias

Avant tout, rappelons-nous qu'en somme il s'est écoulé neuf mille ans depuis la guerre qui, d'après les révélations des prêtres égyptiens,
(2) éclata entre les peuples qui habitaient au dehors, par-delà les colonnes d'Héraclès et tous ceux qui habitaient en deçà. C'est cette guerre qu'il me faut maintenant raconter en détail. En deçà, c'est notre ville, dit-on, qui eut le commandement et soutint toute la guerre ; au-delà, ce furent les rois de l'île Atlantide, île qui, nous l'avons dit, était autrefois plus grande que la Lybie et l'Asie, mais qui, aujourd'hui, engloutie par des tremblements de terre, n'a laissé qu'un limon infranchissable, qui barre le passage à ceux qui cinglent d'ici vers la grande mer.(...)
Autrefois les dieux se partagèrent entre eux la terre entière, contrée par contrée et sans dispute ; car il ne serait pas raisonnable de croire que les dieux ignorent ce qui convient à chacun d'eux, ni que, sachant ce qui convient mieux aux uns, les autres essayent de s'en emparer à la faveur de la discorde.
Ayant donc obtenu dans ce juste partage le lot qui leur convenait, ils peuplèrent chacun leur contrée, et, quand elle fut peuplée, ils nous élevèrent, nous, leurs ouailles et leurs nourrissons, comme les bergers leurs troupeaux,(...)
C'est ainsi que Poséidon, ayant eu en partage l'île Atlantide, installa des enfants qu'il avait eus d'une femme mortelle dans un endroit de cette île que je vais décrire. Du côté de la mer, s'étendait, par le milieu de l'île entière, une plaine qui passe pour avoir été la plus belle de toutes les plaines et fertile par excellence. Vers le centre de cette plaine, à une distance d'environ cinquante stades,
(3) on voyait une montagne qui était partout de médiocre altitude. Sur cette montagne habitait un de ces hommes qui, à l'origine, étaient, en ce pays, nés de la terre. Il s'appelait Evénor et vivait avec une femme du nom de Leucippe. Ils engendrèrent une fille unique, Clito, qui venait d'atteindre l'âge nubile, quand son père et sa mère moururent. Poséidon, s'en étant épris, s'unit à elle et fortifia la colline où elle demeurait, en en découpant le pourtour par des enceintes faites alternativement de mer et de terre, les plus grandes enveloppant les plus petites.



Il en traça deux de terre et trois de mer et les arrondit en partant du milieu de l'île, dont elles étaient partout à égale distance, de manière à rendre le passage infranchissable aux hommes ; car on ne connaissait encore en ce temps là ni vaisseaux ni navigation. Lui-même embellit l'île centrale, chose aisée pour un dieu. Il fit jaillir du sol deux sources d'eau, l'une chaude et l'autre froide, et fit produire à la terre des aliments variés et abondants. Il engendra cinq couples de jumeaux mâles, les éleva, et, ayant partagé l'île entière de l'Atlantide en dix portions, il attribua au premier né du couple le plus vieux la demeure de sa mère et le lot de terre alentour, qui était le plus vaste et le meilleur ; il l'établit roi sur tous ses frères et, de ceux-ci, fit des souverains, en donnant à chacun d'eux un grand nombre d'hommes à gouverner et un vaste territoire. Il leur donna des noms à tous. Le plus vieux, le roi, reçut le nom qui servit à désigner l'île entière et la mer qu'on appelle Atlantique, parce que le nom du premier roi du pays à cette époque portait le nom d'Atlas. Le jumeau né après lui, à qui était échue l'extrémité de l'île du côté des colonnes d'Heraclès, jusqu'à la région qu'on appelle aujourd'hui Gadirique en ce pays, se nommait en grec Eumélos et en dialecte indigène Gadire, mot d'où la région a sans doute tiré son nom. Les enfants du deuxième couple furent appelés , l'un Amphérès, l'autre Evaimon. Du troisième couple, l'aîné reçut le nom de Mnéseus, le cadet celui d'Autochthon. Du quatrième, le premier né fut nommé Elasippos, le deuxième Mestor ; à l'aîné du cinquième groupe on donna le nom d'Azaès, au cadet celui de Diaprépès. Tous ces fils de Poséidon et leurs descendants habitèrent ce pays pendant de longues générations. Ils régnaient sur beaucoup d'autres îles de l'Océan et, comme je l'ai déjà dit, ils étendaient en outre leur empire, de ce côté-ci, à l'intérieur du détroit, jusqu'à l'Egypte et la Tyrrhénie.

La race d'Atlas devint nombreuse et garda les honneurs du pouvoir. Le plus âgé était roi, et, comme il transmettait toujours le sceptre au plus âgé de ses fils, ils conservèrent la royauté pendant de nombreuses générations.(...)
Ils commencèrent par jeter des ponts sur les fossés d'eau de mer qui entouraient l'antique métropole, pour ménager un passage vers le dehors et vers le palais royal. Ce palais, ils l'avaient élevé dès l'origine à la place habitée par le dieu et par leurs ancêtres. Chaque roi, en le recevant de son prédécesseur, ajoutait à ses embellissements et mettait tous ses soins à le surpasser, si bien qu'ils firent de leur demeure un objet d'admiration par la grandeur et la beauté de leurs travaux. Ils creusèrent depuis la mer jusqu'à l'enceinte extérieure un canal de trois plèthres
(4) de large, de cent pieds (5) de profondeur et de cinquante stades de longueur, et ils ouvrirent aux vaisseaux venus de la mer une entrée dans ce canal, comme dans un port, en y ménageant une embouchure suffisante pour que les plus grands vaisseaux puissent y pénétrer. En outre, à travers les enceintes de terre qui séparaient celles d'eau de mer, vis-à-vis des ponts, ils ouvrirent des tranchées assez larges pour permettre à une trière de passer d'une enceinte à l'autre, et par-dessus ces tranchées ils mirent des toits pour qu'on pût naviguer dessous ;(...)

Au centre même de l’acropole il y avait un temple consacré à Clito et à Poséidon. L’accès en était interdit et il était entouré d’une clôture d’or. C’est là qu’à l’origine ils avaient engendré et mis au jour la race des dix princes. (...) Le temple de Poséidon lui-même était long d’un stade,
(6) large de trois plèthres (7) et d’une hauteur proportionnée à ces dimensions ; mais il avait dans son aspect quelque chose de barbare. Le temple tout entier, à l’extérieur, était revêtu d’argent, hormis les acrotères, qui l’étaient d’or ; à l’intérieur, la voûte était tout entière d’ivoire émaillé d’or, d’argent et d’orichalque ; tout le reste, murs, colonnes et pavés, était garni d’orichalque. (...)
Il y avait aussi un autel dont la grandeur et le travail étaient en rapport avec tout cet appareil, et tout le palais de même était proportionné à la grandeur de l’empire, comme aussi aux ornements du temple. (...)
A présent il me faut essayer de rappeler quel était le caractère du pays et la forme de son organisation. Tout d’abord, on m’a dit que tout le pays était très élevé et à pic sur la mer, mais que tout autour de la ville s’étendait une plaine qui l’entourait et qui était elle-même encerclée de montagnes descendant jusqu’à la mer ; que sa surface était unie et régulière, qu’elle était oblongue en son ensemble, qu’elle mesurait sur un côté trois mille stades et à son centre, en montant de la mer, deux mille. Cette région était, dans toute la longueur de l’île, exposée au midi et à l’abri des vents du nord. (...)
Chacun des dix rois dans son district et dans sa ville avait tout pouvoir sur les hommes et sur la plupart des lois : il punissait et faisait mettre à mort qui il voulait. Mais leur autorité l’un sur l’autre et leurs relations mutuelles étaient réglées sur les instructions de Poséidon, telles qu’elles leur avaient été transmises par la loi, et par les inscriptions gravées par les premiers rois sur une colonne d’orichalque, placée au centre de l’île dans le temple de Poséidon. (...)
Il y avait en outre beaucoup d’autres lois particulières relatives aux prérogatives de chacun des rois, dont les plus importantes étaient de ne jamais porter les armes les uns contre les autres, de se réunir pour se prêter main-forte, dans le cas où l’un d’eux entreprendrait de détruire l’une des races royales dans son État, de délibérer en commun, comme leurs prédécesseurs, sur les décisions à prendre touchant la guerre et les autres affaires, mais en laissant l’hégémonie à la race d’Atlas. Le roi n’était pas maître de condamner à mort aucun de ceux de sa race, sans l’assentiment de plus de la moitié des dix rois. (...)
Pendant de nombreuses générations, tant que la nature du dieu se fit sentir suffisamment en eux, ils obéirent aux lois et restèrent attachés au principe divin auquel ils étaient apparentés. Ils n’avaient que des pensées vraies et grandes en tout point, et ils se comportaient avec douceur et sagesse en face de tous les hasards de la vie et à l’égard les uns des autres.(...)
Mais quand la portion divine qui était en eux s’altéra par son fréquent mélange avec un élément mortel considérable et que le caractère humain prédomina, incapables dès lors de supporter la prospérité, ils se conduisirent indécemment, et à ceux qui savent voir, ils apparurent laids, parce qu’ils perdaient les plus beaux de leurs biens les plus précieux, tandis que ceux qui ne savent pas discerner ce qu’est la vraie vie heureuse les trouvaient justement alors parfaitement beaux et heureux, tout infectés qu’ils étaient d’injustes convoitises et de l’orgueil de dominer.


Notes
(1) les colonnes d'Hercule = le détroit de Gibraltar.
(2) les textes égyptiens d'Edfou racontent la destruction de l'Atlantide par un Oeil du Son tombé du ciel.
(3) environ 8500 mètres (1 stade = 177.6m)
(4) environ 89 mètres (1 plèthre = 29.6m)
(5) environ 31 mètres (1 pied = 30.8 cm)
(6) 178 mètres.
(7) 90 mètres


Mon avis (qui n'engage que moi... Razz )

Je pense, après de nombreuses recherches, que l'Atlantide a bel et bien existé dans l'océan Atlantique il y a environ 12000 ans... Cette datation se retrouve dans le texte de Platon, qui semble inspiré de textes antiques égyptiens, mais aussi dans les autres mythes du monde qui mentionnent cette île au milieu de l'océan...

Les coïncidences sont trop nombreuses pour qu'elles ne soient que le fruit du hasard... L'Egypte, l'Amérique Centrale, l'Afrique et l'Europe préhistoriques font toutes mention d'un cataclysme ayant englouti une grande île sur laquelle vivait une civilisation évoluée...

Voilà, c'était long, mais ça faisait longtemps que je voulais faire ce post... Razz

_________________

si la wicca vous intéresse, cliquez sur ma bannière (bug résolu)


Dernière édition par moonstonekat le Mar Juin 20, 2006 10:04 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Mystik
Membre Actif


: :
Inscrit le: 22 Jan 2006
Messages: 421
Localisation: Eure-et-Loir (28)

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2006 7:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Super! Merci Moon :applause:

Cela me remet en mémoire ce que j'avais lu il y a bien longtemps (oui oui bon ça va... qui a dit qu'on ne disait pas ça à mon âge Razz )

Bref, pour donner mon point de vu: j'y crois également... Il y a en effet trop de dires similaires dans les différentes parties du monde pour que cela ne soit que légendes... Rolling Eyes

_________________

L'esperanço es lou pan di miserable.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
karsho
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 05 Déc 2005
Messages: 995
Localisation: là où on me cherche le moins

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2006 8:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

merci beaucoup Moon, tu m'apprends plein de choses :bisous:
_________________
Ce que je dis n'est pas la vérité...c'est ma vérité. Y.K.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
bellus
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 10 Fév 2006
Messages: 107
Localisation: l'allée des embrumes

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2006 8:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

alors moi j'y crois Very Happy
en plus de tes infos, j'ai fait mon TPE de terminale sur ce théme donc scientifiquement et historiquement nous avons fait une bonne thése qui démontrait que l'Atlantide avait éxisté ^^
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Galanodel de Bray
Membre Actif


: :
Inscrit le: 07 Déc 2005
Messages: 369
Localisation: quelque part dans un coin de mon esprit

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2006 9:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci moon, c'est très instructif, je ne savait pas grand chose, mais là :bisous:
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
melchook2
Membre en Promenade



Inscrit le: 07 Nov 2005
Messages: 13
Localisation: qlq part dans les limbe de mon inconscient

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2006 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai a bien aimé ton post moi aussi j'y crois .
j'ai aussi vu un documentaire (il y a pas mal de temps je l'avoue) sur des scientifique qui faisait des fouilles sous l'eau ,dans ce documentaire il disait avoir trouve un endroit (où Platon l'avait plus ou moins situer ) des construction ressemblant a des cercle concentrique.

Mais tristement je ne rappelle pas de la fin Sad Crying or Very sad
_________________
La vie n'est qu'un passage...
Si durant mon passage je n'ai pas fais ce qu'il fallait...
Alors je reviendrait.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Horapollon
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 14 Fév 2006
Messages: 1532
Localisation: Inconnue

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2006 9:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chapeau, c'est assez rare de voir le timée et le critias c'est à dire les sources du récit de Platon sur l'Atlantide, hélas je ne vois là que des extraits qui nous occultent totalement le contexte de l'oeuvre et leur portée, ce qui aura tendance à influencer le lecteur.

En réalité celà est extrait d'un dialogue entre plusieurs personnages, et en lisant tout on voit bien quand on lit un peu de Platon aussi qu'il a brodé là une utopie destinée aux élèves qu'il formait des futurs dirigeants du peuple, dans cet objectif là : soit vous croyez à une chimère fantaisiste passée soit vous oubliez celà et devenez des membres raisonnés prêts à s'investir dans le présent dans une cité de la manière la plus efficace possible.(l'idéal de cette manière de gouverner se retrouvera en la personne d'Alexandre le Grand plus tard dans l'histoire)

L'oeuvre de Platon est soit inachevée ou s'arrête là, ce qui nous laisserait penser qu'il appartient aux générations futures non pas systématiquement d'élucider mais de prolonger sa pensée.

Personnellement et aux vues des autres textes antiques je pense que le mythe de l'Atlantide était non seulement bel et bien présent à l'époque de Platon mais tout aussi mystérieux qu'il nous parait à nous même.
Je pense que Platon à pris son exemple sur une légende déjà existante pour que sa maïeutique s'en retrouve que plus pertinente.

C'est pourquoi si l'Atlantique à un infime fond de véracité je crois que celà est encore plus ancien que ce que l'on peut imaginer.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
moonstonekat
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 06 Nov 2005
Messages: 1121
Localisation: languedoc

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2006 10:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bien sûr que je n'ai pas mis le texte en entier (mais je l'ai lu en entier Smile )... et mon titre indique bien que ce sont les extraits concernant l'Atlantide... j'invite chacun à lire le texte entier, d'ailleurs, c'est un peu ardu mais extrèmement intéressant...
ceci dit, je pense (de façon tout à fait perso et qui n'engage que moi...), comme tu le dis à la fin de ton message, qu'il s'est basé sur des récits/mythes pré-existants et qui n'existent pas que dans une seule civilisation...

Citation:
le texte de Platon, qui semble inspiré de textes antiques égyptiens, mais aussi dans les autres mythes du monde qui mentionnent cette île au milieu de l'océan

_________________

si la wicca vous intéresse, cliquez sur ma bannière (bug résolu)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2006 10:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

tu aurais du poster tout ca à la suite de ce post moonstonekat, ca aurait évité de scinder de trop le sujet.
http://magie.alliance-magique.com/sujet-234.php

Je partage tout à fait les explication d'horapollon, que j'avais déja expliqué dans le premier post.

Le problème de vouloir situer à tout prix l'atlantide autour des -12000, c'est qu'historiquement parlant ca ne tient pas du tout debout. En effet, les premières civilisations (où l'on peut parler de premières véritables cités), datent d'environ -3500. On peut toujours imaginer qu'il y en ai eu des antérieurs, c'est vrai, seulement là où il y a un gros problème qui vient casser cela, c'est qu'il faut savoir que les cités (donc les grosses villes) ont dû leur existence au commerce.

En clair, les cités ont commencer à exister non pas pour se protéger des voisins, mais parcequ'il s'agissait de hauts lieux commerciaux, situés à des carrefours sur les routes commerciales. En prenant bien cela en compte, on comprend aisément que si il y avait eu de grandes cités avant - 3500, il n'y en aurait pas eu qu'une, il y en aurait eu des dizaines (comme ce fut le cas dès l'apparition des premières cités). Or quand il y en a plusieurs, on finit toujours par en retrouver une, ce qui ici, n'est pas le cas, et il est fort peu probable que l'on soit passé à coté de dizaines de cités (car si certaines ont pu être englouties, il y en avait forcément d'autres sur terre). Or tout ce qu'on a trouvé de -12000 et avant, ce sont des objets forts archaiques, y compris en europe de l'ouest, ce qui tend vraiment à faire penser qu'il n'y avait aucune avancée suffisante à l'époque pour cela.

Bref, -12000, c'est donc fort peu probable. Plus on se rapprochera des -3500 plus on a de chance de trouver une possibilité de grande cité.

D'autre part, comme l'a très bien dit horapollon, l'atlantide selon platon, c'est surtout de la déformation à but politique. Il ne faut pas chercher à voir dans les écrits de platon une quelquonque réalité historique potentielle, et la plupart des détails qu'il donne (et qui ne sont pas en rapport avec la politique), sont très probablement les vestiges des légendes égyptiennes (qui sont les premières à en avoir parlé), qui font bien référence à un pays éloigné et englouti.

Rien n'empêche d'imaginer que les égyptiens et les indiens d'amérique du sud soient les descendants d'un ancêtre commun (puisque ce sont les 2 peuples principaux à parler d'une cité englouti (les autres peuples à en avoir parlé ont agit de la même manière que les grecs, c'est à dire en reprenant contes et histoires des autres civilisations, on s'en apercoit notamment en raison des dates approximatives d'apparition de ces légendes)), mais ce qui est certain c'est que le texte de platon est loin d'être une preuve de l'existence d'une cité, comme dit dans l'autre post, à cette époque là c'était très "tendance" de reprendre des histoires de cités détruites/englouties pour appuyer des légendes de divinités toutes puissantes ou bien des discours "politiques".

Bref, il reste bien des mystères autour de tout ca, mais de mon avis, si il y a bien eu une cité engloutie, elle est bien moins ancienne, et je pense qu'elle sera bien différente de ce à quoi on s'attend Smile (ce qui fait probablement qu'on ne la retrouvera jamais vraiment Laughing )
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
moonstonekat
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 06 Nov 2005
Messages: 1121
Localisation: languedoc

MessagePosté le: Ven Fév 24, 2006 12:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Arnaud THULY= tu aurais du poster tout ca à la suite de ce post moonstonekat, ca aurait évité de scinder de trop le sujet.


aïe... la fessée pour moi aussi... Laughing
en tous cas merci pour ces précisions...
_________________

si la wicca vous intéresse, cliquez sur ma bannière (bug résolu)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Link
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 358
Localisation: a hyrule,dans la foret de kokiri...

MessagePosté le: Ven Fév 24, 2006 12:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

merci moon ,maintenant j en sais plus ,on en apprends des choses sur le forum... :bisous:
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Horapollon
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 14 Fév 2006
Messages: 1532
Localisation: Inconnue

MessagePosté le: Ven Fév 24, 2006 12:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'histoire et l'archéologie sont des domaines de recherches et sont donc en perpétuelle évolution, on fait nombre de découvertes qui font reculer les dates de l'histoire de l'humanité.

On a découvert Troie alors qu'il était avéré que ce n'était qu'un mythe.

On a découvert des squelettes récents en Indonésie qui confirment les mythes locaux parlants de petits êtres habitants les grottes.

Le désert du Sahara n'est plus âgé de 80000 ans mais de 7 millions d'années.

Voilà un peu le paysage changeant de nos connaissances.

Maintenant d'un point de vu humain, je ne sais pas si vous avez vu le dernier Ushuaia nature au Yemen et à Socotra mais moi en regardant cette faune et cette flore endémique dans un tel cadre naturel je me disais qu'un individu dans l'antiquité qui faisait un long voyage et qui découvrait ce pays enchanteur, je me dis là mon pote il y a de quoi faire naitre des légendes et provoquer une forte impression sur le voyageur, pas etonnant que ce soit là les pays du sang de dragon et du phénix.

C'est l'origine à mon avis des affabulations qui ont ennivrés quelques auteurs antiques dont certains voyagaient certes, mais ont transmis aussi des récits colportés par des voyageurs plutot que par leur propre expérience.

Et pas étonnant que ces informations soient reprises encore aujourdhui par des pseudo voyants comme edgar cayce à l'origine du colportage récent du fameux 12000ans (platon lui est à 9000, qui dit mieux).
J'ai lu un des bouquins sur la pyramide de cheops et l'atlantide par "les visions" de cayce et c'est un sacré tohu-bohu de chiffres indigestes dont en retirer les faits exacts et vérifiés est un véritable travail pharaonique dans lequel ne se lancerait aucun chercheur.

Je ne doute pas de l'ouverture d'esprit des scientifiques, enfin des vrais chercheurs mais par contre les interets politiques et économiques me rendent peu optimiste pour un cadre favorable à une recherche audacieuse, quand on perd une à plusieurs années rien que pour obtenir des permis de fouiller et que l'on dispose de moyens microscopique et en admettant que l'on ne soit pas refouler par la politique, chercher devient un miracle.
C'est n'est plus la grande époque des aventuriers comme benzoni ou howard carter qui n'avaient que pour bagages passion, intuition, audace et ingiénosité, en somme le sens aigu des réalités.

Et pour ce qui est des textes antiques ils restent peu connus presque oubliés pourtant personne ne viendra apposer un copyright, ça explique peut être pourquoi lol

D'ailleurs on oublie que nos ancêtres n'étaient pas si différents de nous, que tous n'étaient pas forcément pliés en deux devant une divinité quelconque; et non les septiques exsitaient déjà aussi bien en Egypte qu'en Grèce qu'à Rome beaucoup ne coyaient plus en leur divinité comme on voulait leur faire croire.
Il existe aussi un terrible papyrus dit de turin qui remet les idées en place enfin surtout les monarques et leur "divinité". Laughing
Et les préoccupations de ces gens nous parlent encore énormément que ce soit il y a 6000 ans:
Citation:
Ici, dans la ville, l'homme meurt le coeur serré, son horizon est trop étroit. A la ville il a appris à vivre, il n'a pas appris la vie. Il meurt parce que sa vie n'a plus de sens, enfermé dans de trop étroites limites. J'ai regardé au-delà de nos murailles et j'ai vu des corps flotter sur la rivière. L'horizon était une autre muraille...

(Le roi d'Uruk s'adressant à Shamash le dieu Soleil)
ou 1000ans ou 500 ans ou 100 ans.
Preuve que si le progrès à évoluer l'homme reste le même, humain pour le meilleur et pour le pire.

Merci Moonstonekat.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Ven Fév 24, 2006 12:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c'est très beau et très vrai ce que tu dis là Horapollon.

Par contre je voudrais juste mettre un mini bémol:

Citation:
On a découvert Troie alors qu'il était avéré que ce n'était qu'un mythe

C'est à moitié vrai, on a bien découvert une ville qui est probablement la fameuse Troie, mais ce n'est pas tant de Troie elle même dont on doutait, mais de toute la légende qui tournait autour. Et on s'est apercu en retrouvant cette ville que la légende était bien une simple légende.
En effet, selon la légende, aucun ennemi ne pouvait poser le pied à Troie, or dans la réalité, La ville a été détruite, pillée, puis reconstruite à de nombreuses reprises.
Ainsi, pour certains (qui croient en la légende), la ville retrouvée n'est pas Troie, et pour les autres (ceux qui ne croient pas en la légende), comme ils s'y attendaient, c'était avant tout une légende et Troie n'était qu'une ville comme tant d'autres.

Comme tu l'as très bien souligné, il est donc fort probable que l'atlantide soit exactement comme Troie, une légende basée sur des faits bien réels, mais qui reste avant tout, le fruit des légendes et des contes Smile
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Horapollon
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 14 Fév 2006
Messages: 1532
Localisation: Inconnue

MessagePosté le: Ven Fév 24, 2006 1:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est un très bon bémol. ^_^

Je ne l'ai pas corrigé parce que je pensais aux universitaires dont l'Atlantide provoque chez eux un tabou alors que les canulars sont mieux expliqués.
Or le mythe est aussi un éclairage précieux pour ce qui est de l'art et de la pensée dans l'histoire.
Et indirectement on peut faire des découvertes grâce à celà.

Mais bien sûr comme tu la dis celà est toujours différent de ce que à quoi l'on peut s'attendre.

C'est comme ça que j'interprète "la vérité est ailleurs" d'X-files. Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Ven Fév 24, 2006 3:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
C'est comme ça que j'interprète "la vérité est ailleurs" d'X-files. Laughing

Laughing Laughing excellente explication mon cher muldhorapollon Laughing
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Voies Expérimentales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique