Voir le sujet - [Huile végétale] Olive :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Huile végétale] Olive

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Thérapies Alternatives -> Aromathérapie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Jeu Oct 22, 2009 7:33 pm    Sujet du message: [Huile végétale] Olive Répondre en citant

L’huile d’olive



C’est une huile végétale issue de l’olive, fruit de l’olivier [pour davantage d’informations sur l’olivier, veuillez vous en référer à ce topic Smile].
C’est au mois d’octobre qu’on ramasse l’olive, quand elle est noire. Avant cela, elle est verte puis violette. Au cours de sa maturation, l’olive se charge de plus en plus en huile. On appelle cela la lipogénèse.

Après récolte, les olives sont :

*triées
*lavées
*broyées [noyaux y compris]
*malaxées

A cette dernière étape, une pâte est obtenue. Elle sera, par la suite, centrifugée, action mécanique qui permettra la séparation de l’huile. En moyenne, il faut compter 5 kg d’olives pour obtenir un litre d’huile.
Vient enfin le temps du stockage à l’abri de l’air, de la lumière et de la chaleur.

Ce mode d’extraction est dit « à froid ». Il existe l’extraction « à chaud ». C’est l’un ou l’autre mode d’extraction qui détermine la qualité des huiles obtenues.

*Extraction « à froid » : permet d’obtenir une huile uniquement à l’aide de procédés mécaniques [pression par vis, centrifugation, etc.]
Une huile d’olive obtenue par ce type de procédés sera qualifiée d’huile vierge.

*Extraction « à chaud » : permet d’obtenir une huile par traitement thermique et chimique.
Une huile d’olive obtenue par ce type de procédés ne sera pas désignée comme vierge, par conséquent.

Ainsi, lorsqu’on lit une étiquette sur une bouteille d’huile, on peut savoir quel mode d’extraction a été utilisé [dénominations des huiles végétales en France établies par le décret du 11 mars 1908].

Pourquoi cela est-il important ? Pour la bonne raison qu’une huile vierge est de bien meilleure qualité qu’une huile standard, ce que n’aura pas manqué de constater le Docteur Kousmine après la Seconde Guerre Mondiale, chose que j’explique dans ce topic.

Actuellement, en France, la dénomination la plus courante reste : huile d’olive vierge extra [huile dont l’acidité ne peut être supérieure à 0,8 g d’acide oléique pour 100 g d’huile]. Quant à l’huile d’olive non vierge, elle se fait de plus en plus rare en France ainsi que dans les pays d’Europe du Nord. Cette huile là est loin d’être bienfaisante pour la santé. Elle ne sent pas bon, est indigeste, etc., tout le contraire de l’huile d’olive vierge qui présente de multiples vertus :


*D’un point de vue culinaire :

-Elle résiste très bien à la cuisson, ainsi qu’à la friture. En effet, son point de fumée est l’un des plus élevés parmi toutes les huiles végétales : 210°C. Pourquoi ? Parce que sa très basse teneur en iode la protège de l’oxydation. Sa stabilité lors de la cuisson est donc supérieure à celle de l’huile vierge de tournesol, par exemple ou de celles des beurres et autres margarines qui doivent impitoyablement être bannis hors de la cuisine si ce n’est pour un usage alimentaire sur les tartines du matin…

-L’huile d’olive vierge se prête admirablement à une consommation en tant qu’aliment cru : assaisonnement des salades, des crudités, des fromages frais, etc. Il est tout à fait possible de l’aromatiser [en particulier l’huile d’olive vierge courante, pas celle à 35 euros la bouteille Very Happy] à l’aide d’un ou de plusieurs condiments : ail, piment, oignon, basilic, estragon, laurier, thym, muscade… [sous forme de plantes sèches ou fraîches ou, pourquoi pas, d’huiles essentielles, lesquelles permettront à vos huiles une meilleure conservation. Et cela ne vaut pas que pour l’huile d’olive seule].

-L’huile d’olive vierge de haute qualité se goutte comme le vin. Si vous avez l’occasion de visiter un moulin, prenez part à une séance de dégustation. Dans un premier temps, appliquez un peu d’huile sur l’intérieur de votre poignet, comme vous le feriez d’un parfum, massez légèrement et, enfin, humez. Dans un deuxième temps, trempez un petit morceau de pain dans un peu d’huile et dégustez.
Il en va de l’huile comme du vin : il existe pour chacun de ces deux produits de bons crus comme d’ignobles piquettes Very Happy
A ce titre, il est bon de noté que, depuis 1992, un ensemble de termes a été défini en ce qui concerne la dégustation de l’huile d’olive vierge. Fruité, amer, piquant s’appliquent aux qualités, alors que moisi, grossier, rance, chôme, vineux, etc. s’attachent à souligner les défauts.


*D’un point de vue thérapeutique :

L’huile d’olive vierge est constituée à 100% de lipides, lesquels se répartissent comme suit :

-Acides gras polyinsaturés [6 à 10%]
-Acides gras monoinsaturés [75 à 78%]
-Acides gras saturés [13 à 16%]

Elle est très riche en acide oléique [oméga 9] : 72 à 76%. C’est cela qui lui permet de lutter efficacement contre les taux de cholestérol trop élevés et, donc, contre les maladies cardio-vasculaires.

Une huile d’olive vierge de bonne qualité est très digeste. Pas comme l’huile d’olive extraite à chaud, indigeste et lourde sur l’estomac, à tel point que cette huile-là est, entre-autre, destinée à l’éclairage, à la lubrification, à la savonnerie, etc. Usage industriel, donc.
Revenons-en à nos moutons. L’huile d’olive vierge est digestive et cholagogue. De plus, elle joue un rôle non négligeable sur le transit intestinal.
Hormis ces qualités médicinales majeures, on peut dire à son propos qu’elle est utilisée par voie externe, en massage. Elle revitalise et protège l’épiderme. Elle peut donc être efficacement utilisée en synergie avec un certain nombre d’huiles essentielles. Par exemple :

-10 gouttes d’huile essentielle de lavande et 5 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang dans une cuillérée à soupe d’huile d’olive. En massage sur plexus solaire, tempes et intérieur des poignets, cela efface le stress.

Après ces dernières lignes dans lesquelles se sont succédés les bénéfices culinaires et thérapeutiques de l’huile d’olive vierge, il m’est impossible de passer à côté de ce que l’on nomme le régime crétois.

La Crète est une île qui baigne dans la Méditerranée, au large de la Turquie. Île sur laquelle des oliviers poussent. Bref. C’est quoi le régime crétois ? Observons la pyramide suivante :



Bien.

Il se trouve que, dans les années 80, l’INSERM de Lyon s’est intéressé aux relations existantes entre alimentation et infarctus. Un échantillon de 600 personnes s’est prêté à l’expérience. Deux groupes furent constitués :

*Groupe 1 : régime alimentaire crétois.
*Groupe 2 : régime habituellement préconisé par la plupart des cardiologues.

Cette étude qui aura duré 5 ans a montré que l’ensemble des personnes du groupe n° 1 a vu une réduction de près de 70% des cas de crises cardiaques, une étonnante prévention des cas de rechutes après un premier infarctus.

Non. L’alimentation seule n’explique pas tout mais contribue à éclairer une partie de ce tout. Le régime crétois n’est pas une fontaine de jouvence à lui seul. Bien d’autres critères entrent en compte. Moi-même qui prends autant que possible en considération la dimension holistique applicable à chaque être humain, je ne me permets pas de dire que le régime crétois est la solution miracle. Il n’en est qu’un élément. Comme le peuvent dire certains : la santé passe absolument par l’assiette. Non ! L’assiette y contribue mais n’est pas suffisante pour expliquer certains maux. Autrement dit : il ne suffit pas d’absorber sa dose quotidienne d’acides gras essentiels pour espérer un miracle si, dans le même temps, on s’adonne au tabac, à l’alcool ou/et aux substances dites illicites. Soyons réalistes, merci bien Very Happy

Si jamais vous désirez en venir à ce que l’on appelle la diète méditerranéenne, histoire de ménager votre cœur et vos artères, et votre vie, tournez-vous sans plus attendre vers l’huile d’olive vierge. Elle vous le rendra bien Smile

N’oubliez pas : les plantes sont nos amies pour qui savent bien les appréhender Smile

Fin du cours. Je rends l’antenne et m’en vais de ce pas goûter une petite huile d’olive vierge de Nyons sur un croûton aillé.

Smile

Dante
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 7:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L’huile d’olive prendrait-elle d’assaut le marché français ? C’est ce que l’on peut croire à la lecture de certains chiffres : en 20 ans, la consommation d’huile d’olive par habitant a plus que doublé. Soit, nous sommes encore loin des Espagnols, Italiens ou Grecs. Sans compter que la seule production française ne permettant pas de répondre à la demande, les importations sont donc nécessaires. Ceci dit, l’huile d’olive produite en France demeure encore trois fois plus onéreuse que le cours mondial.

Quand, dans une année, un Français consomme 1,4 kg d’huile d’olive, un Italien ou un Espagnol en consomme 12, un Grec 24. A la lecture de ces chiffres, je me dis que je ne suis pas un ritalien pour rien, achetant une bouteille de 75 cl toutes les 3 semaines environ. Ce qui représente, en moyenne, 13 litres/an Very Happy [ça va, j’suis dans les clous Laughing]

Et vous ? Quelle est votre consommation annuelle ? Smile

P.S. : un p’tit truc cuisine auquel je viens de penser. Un filet d’huile d’olive sur une glace à la vanille, c’est extra. C’est quelque chose qu’il faut absolument essayer Wink
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Khaine Dragonheart
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 1442

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 9:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement quand j'étais petit j'avais un peu de mal avec l'huile d'olive que ma mère achetait au début dans le commerce.
C'était l'huile premier prix, pas très extra, avec une très faible odeur et pas vraiment de goût.

Et puis les années ont passé, et une amie de mon frère a prit l'habitude de lui ramener quelque bouteilles d'huile d'olive "maison" faite dans un petit village portugais, fabrication artisanal toussa toussa.

Depuis c'est devenue une sorte de sine qua none dans mes préparations de cosmétique et mes repas. Je fais souvent des "mix" avec d'autres huiles pour les salades (entre autres) histoire de faire un "tir croisé" de leurs bienfaits.
_________________
[center][/center]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 9:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Enfin ! Very Happy Je me sentais un peu seul sur ce topic ! Laughing

Citation:
Personnellement quand j'étais petit j'avais un peu de mal avec l'huile d'olive que ma mère achetait au début dans le commerce.
C'était l'huile premier prix, pas très extra, avec une très faible odeur et pas vraiment de goût.
Et puis les années ont passé, et une amie de mon frère a prit l'habitude de lui ramener quelque bouteilles d'huile d'olive "maison" faite dans un petit village portugais, fabrication artisanal toussa toussa.

Oui. Alors qu’aujourd’hui, le marché français est très strict. Toutes les huiles d’olive doivent être « vierges extra ». C’est sûr que les huiles bas de gamme n’ont rien à voir avec une vierge extra bio et AOC.
Etant moi-même d’origine méridionale, j’ai été très tôt acclimaté à l’huile d’olive qu’on peut y trouver. Dans ce cas, il faut tenter l’olive de Nyons Very Happy

Citation:
Depuis c'est devenue une sorte de sine qua none dans mes préparations de cosmétique et mes repas. Je fais souvent des "mix" avec d'autres huiles pour les salades (entre autres) histoire de faire un "tir croisé" de leurs bienfaits.

Bien vu pour le « mix ». En effet, il est préférable d’équilibrer la consommation d’huile végétale en optant pour plusieurs huiles. Tournesol et carthame pour les apports en vitamine E, olive pour les oméga 9, pépins de raisin pour les oméga 6, etc. C’est pour cette raison qu’on trouve de plus en plus de mélanges tout faits dans le commerce, bien que je préfère nettement les posséder sous forme de bouteilles au contenu bien distinct.
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
couizole
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 2378

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
achetant une bouteille de 75 cl toutes les 3 semaines environ
Shocked

Citation:
Et vous ? Quelle est votre consommation annuelle ?

heu... 3 ou 4 bouteilles par an.

Mais j'utilise également du colza, tournesol, noix, abricot ( :ange: )...

Sachant aussi que ma consommation sort de plus en plus de la cuisine. On en reparle dans un an, tiens. ^_^
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eve
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 3041
Localisation: alsace

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

6 bouteilles par an et je n'aime pas l'huile française ^^ mais l'italienne j'adôôôôre Very Happy pareil pour le colza, noix,tournesol Wink
_________________

Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal .
[plein de jours]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Matahori
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 10 Juin 2006
Messages: 209
Localisation: partagée entre deux mondes...et si loin de moi

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 10:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

au maximum 2 bouteilles par an, surtout quand on n'aime mais alors pas du tout l'olive sous toutes ses formes. Sauf, celle trouvée sur un petit marché de noël en provenance de Palestine ^_^
j'adhère plus au huiles de tournesol, sésame, colza... et bien d'autres mais que j'utilise plutôt pour un autre genre de tambouille Very Happy
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AngeNoir
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Déc 2006
Messages: 1343

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 11:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je sais pas trop ma consommation annuelle d'huile d'olive.

Par contre, mon père étant maghrébin, j'ai aussi été initiée à l'huile d'olive = tu fais tout avec.

Il avais pour habitude d'y faire mariner des figues sèches (c'est excellent). Y tremper de la pastèque est un délice. Il l'utilisais aussi comme crème solaire (j'ai plus de doutes sur l'efficacité Very Happy ).

Je cuisine tout à l'huile d'olive (une omelette à l'huile d'olive, c'est extra), je n'utilise de l'huile de tournesol que pour les pâtisseries ou le sucré. J'utilise aussi l'huile d'olive pour mes pieds : je fais un ti bain de pieds (une fois par semaine) avec quelques gouttes d'HE de lavande, puis je sèche et masse avec l'huile. Ensuite hop, des chaussettes (j'ai les pieds assez abimés car je suis toujours en doc ^_^ )

Moi je suis huile d'olive et cuisiner avec, c'est le pied !
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Heru-Luin
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 13 Juin 2006
Messages: 1670
Localisation: Chez Hirilaëlin

MessagePosté le: Jeu Juin 03, 2010 12:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma tite femme et moi en consommons 6 par an.

Un truc que j'adore :
- Prendre une tranche de pain
- Mettre un peu d'huile d'olive dessus
- Etaler l'huile avec le doigt pour qu'elle pénètre bien dans toute la tranche de pain.
- Mettre du sel sur la tranche de pain
- Manger

Bizarre, je déteste les olives.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
alf
Membre prenant racine



Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 59

MessagePosté le: Jeu Juin 03, 2010 1:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai l'impression que chaque huile d'olive est unique.Un peu comme le vin.Chaque cépage à son goût et ses particularités.Avec l'huile d'olive c'est pareil. Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Ven Juin 04, 2010 2:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien Very Happy

Sur les goûts et les couleurs, je ne m’attarde pas.

Ne nous échapperont pas les multiples domaines dans lesquels utiliser l’huile d’olive [française ou italienne ou grecque ou ce que vous voulez, n’est-ce pas eve ? Razz Very Happy]
Que ce soit d’un point de vue culinaire, cosmétique, thérapeutique, etc., l’huile d’olive aura toujours quelque chose à nous offrir. Cela dit, il est toujours possible, sinon conseillé de se tourner vers d’autres huiles végétales forts nombreuses et dont certaines sont déjà citées ici : colza, tournesol, noix, abricot, sésame, etc. [d’ailleurs, ça me donne une idée de post synoptique tout ça… ^_^]
Il est fort possible que l’aire culturelle d’origine y soit pour beaucoup, comme le montre l’intervention d’Angie [merci pour les p’tits trucs au passage. La pastèque et les figues ? Je vais tenter ça, tiens ! ^_^] Bref, je ne me lancerai pas dans une étude ethno-sociologique sur la question Laughing

Citation:
j'ai l'impression que chaque huile d'olive est unique.Un peu comme le vin.Chaque cépage à son goût et ses particularités.Avec l'huile d'olive c'est pareil.

Tout à fait Alf. Les variétés d’oliviers, la provenance géographique, le climat, l’ensoleillement, les années, etc. sont autant de critères déterminent l’identité gustative et olfactive d’une huile d’olive.
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Thérapies Alternatives -> Aromathérapie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique