Voir le sujet - [Mythologie Grecque]La Terre-Mère :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Mythologie Grecque]La Terre-Mère

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie -> Mythologies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Koré
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 28 Avr 2008
Messages: 1287

MessagePosté le: Mer Déc 09, 2009 9:55 pm    Sujet du message: [Mythologie Grecque]La Terre-Mère Répondre en citant

:fée: Ses fonctions

Voici la grande Déesse Déméter,la Terre-Mère,qui règne sur toute la nature et qui protège les jeunes êtres sans défense.
Dans la mythologie Grecque,Déméter faisait mûrir les moissons et,au début de chaque automne,le peuple rendait hommage à sa générosité.
Déméter gouvernait les cycles de la Nature et de la vie de tout ce qui pousse sur la planète.
Elle présidait à la gestation et à la naissance,et elle bénissait les rites du mariage.
C'était une déesse matriarcale,l'image de la puissante même de la terre qui n'a besoin,pour s'exercer,d'aucune aide céleste ou spirituelle.Cette Déesse était censée ensigner aux hommes l'art de labourer et de cultiver le sol,et aux femmes celui de moudre le grain et de cuire la pain.

:fée: Ses amours

Alors qu'elle était en Arcadie, Poséidon la convoita mais elle se transforma en cavale et se mêla aux juments du roi Oncos. Cependant il en fallait plus pour décourager le maitre des eaux qui à son tour prit la forme d'un fougueux étalon et la rendit mère du cheval Arion (ou Areion) qui était immortel, doué de parole. et avait une magnifique crinière verte.
Pausanias donne une autre version en faisant Gaia la mère d'Arion; il existe aussi une filiation par Zephyr et Podarge.
Héraclès, l'avait chevauché quand il fit la guerre aux Eléens et il le donna par la suite à Adraste.
Ils eurent aussi une fille que l'on connait seulement sous le nom de Despoina ou Despina, "la maîtresse" , car son nom réel n'était révélé qu'aux seuls initiés.

Démèter se refusa pareillement à Zeus qui lui aussi arriva à ses fins en se transformant en taureau et la rendit mère de Perséphone.

Démèter tomba amoureuse de Macris, une nymphe de Corcyre et par amour pour elle, elle enseigna l'art des semailles et de la moisson aux Titans sur son île appelée Drépané (la faux).

:fée: L'enlèvement de Prospèrine


Hadès s'était épris de Perséphone et il se rendit auprès de Zeus pour lui demander la permission de l'épouser. Zeus craignait d'offenser son frère aîné par un refus catégorique, mais il savait aussi que Démèter ne lui pardonnerait jamais si Perséphone était enfermée au Tartare; aussi, en diplomate, répondit-il qu'il ne pouvait ni accorder ni refuser son consentement. Cette réponse enhardit Hadès qui enleva la jeune fille pendant qu'elle cueillait des fleurs dans un pré peut-être était ce dans une des nombreuses contrées que Démèter parcourut au cours de sa recherche errante pour retrouver Perséphone. Mais ses prêtres affirment que c'était à Eleusis. Elle chercha Perséphone sans prendre de repos pendant neuf jours et neuf nuits, sans manger ni boire, appelant sans cesse sa fille, mais en vain. Les seules nouvelles qu'elle put recueillir vinrent d' Hécate, qui, de bonne heure un matin, avait entendu Perséphone crier au secours. Elle s'était dépêchée de se porter à son aide mais n'avait trouvé aucune trace de la jeune fille.

A la recherche de Perséphone, le dixième jour, Démèter vint sous un déguisement à Eleusis où le roi Céléos et sa femme Métanire lui donnèrent l'hospitalité; Elle demanda de rester comme nourrice pour Démophon, le jeune prince qui venait de naître.

Quand Démèter pénétra dans le palais ses hôtes furent surpris qu'elle atteignit presque les solives du plafond et par respect, Métanire lui céda son propre siège que Démèter refusa et resta debout et silencieuse. De même elle refusa la boisson et la nourriture qu'on lui offrait.
Iambé, la fille de Pan, essaya de dérider Démèter en lui récitant des vers bouffons et obscènes.
Baubô souleva sa jupe et lui montra son ventre et se mit à danser devant Déméter qui commença à sourire.
Stéllio la vieille nourrice, lui conseilla en plaisantant de prendre un peu de kykeon, boisson d'orge grillé. qu'elle but goulûment. Ce qui fit rire le jeune Ascalabos le fils aîné de Céléos mais fut très mal pris par Démèter qui lui jeta le reste de la boisson au visage et le métamorphosa en lézard.

Un peu gênée de ce qu'elle avait fait, Démèter décida d'être agréable à Céléos en rendant Démophon immortel. Et, cette nuit-là, elle le tint au-dessus du feu pour consumer en lui son humanité. Mais Métanire qui était entrée par hasard dans la salle rompit le charme et Démophon mourut. Mais avant de partir Démèter voulut une nouvelle fois faire un geste pour ses hôtes en faisant un cadeau à Triptolème.

Triptolème, qui faisait paître les troupeaux de son père, avait reconnu Démèter et lui avait donné les renseignements dont elle avait besoin: dix jours auparavant, ses frères Eumolpos, un berger, et Eubuléos, un porcher, qui se trouvaient aux champs à nourrir leurs bêtes virent tout à coup la terre s'ouvrir engloutissant le cochon d'Eumolpos sous leurs yeux; puis, dans un bruit sourd de sabots, un char tiré par des chevaux noirs apparut et s'engouffra dans la faille ouverte. Le visage de celui qui conduisait le char n'était pas visible, mais de son bras droit il serrait fortement contre lui une jeune fille qui poussait des cris perçants.
Démèter convoqua Hécate. Ensemble, elles se rendirent auprès d'Hélios qui voit tout et le contraignirent à reconnaître que c'était Hadès le coupable. Démèter était si furieuse qu'elle continua à errer sur la terre, empêchant les arbres de porter des fruits et les herbes de pousser. Zeus lui envoya d'abord un message par l'entremise d'Iris puis une délégation des dieux de l'Olympe porteurs de présents de réconciliation et lui demanda de se résigner et d'accepter ses volontés. Mais elle refusa de regagner l'Olympe et jura que la terre resterait stérile jusqu'à ce que Perséphone lui fût rendue.

:bouton2: Le retour
Zeus n'avait plus le choix. Il envoya Hermès porter un message à Hadès: afin qu'il rende Perséphone. Hadès accepta à condition qu'elle n'ait pas encore goûté de la nourriture des Morts.
Et comme Perséphone n'avait rien mangé depuis son enlèvement, Hadès, contraint de dissimuler son dépit, la renvoya vers sa mère.
Les larmes de Perséphone cessèrent de couler. Mais juste au moment où elle se mettait en route pour Eleusis, un des jardiniers d'Hadès, du nom d'Ascalaphos, témoigna qu'il avait vu Perséphone cueillir une grenade et en manger sept grains.

:bouton2: Le dénouement
A Eleusis, Démèter, heureuse, embrassa Perséphone, mais en entendant l'affaire de la grenade elle devint plus triste que jamais et dit une fois encore: " Je ne remonterai pas dans l'Olympe et je ne retirerai pas ma malédiction concernant la terre. " Zeus demanda alors à Rhéa, de discuter avec Démèter et l'on parvint enfin à un compromis: Perséphone passerait trois mois de l'année en compagnie d'Hadès, et serait reine du Tartare avec le titre de Perséphone, et les neuf autres mois avec Démèter sur terre. Cela représente le rythme des saisons et est à la source des Mystères d'Eulésis. Démèter consentit enfin à rentrer chez elle. Avant de quitter Eleusis, elle apprit à Triptolème, Eumolpos et Céléos (ainsi qu'à Dioclès, roi de Phères, qui avait activement cherché Perséphone durant toute cette période) la manière de pratiquer son culte et elle les initia à ses Mystères qui étaient fort appréciés et le secret bien gardé.

:fée: Le culte
:bouton2: Déméter et le serpent d'Eleusis


Le culte est basé sur le rythme des saisons; il est à la source des Mystères d'Eulésis. Le secret de ses Mystères était très bien gardé et sa divulgation était punie de la peine de mort; Eschyle faillit être condamné. Ses temples appelés Mégara se trouvaient souvent dans les forêts.
Elle était aussi particulièrement vénérée par les femmes, par exemple lors des Thesmophories à Athènes, cérémonie qui reçut son nom de l'épithète de la déesse «Thesmophoros» (la Législatrice) et qui était réservée aux femmes ; celles-ci rendaient un culte à la fertilité aussi bien pour elles-mêmes que pour la cité : Aristophane en fait le sujet de sa comédie, "Les Thesmophories".
Les Phigaliens adoreraient une Démèter à tête et crinière de jument, entourée de dragons et de serpents. Cette statue ayant été incendiée par accident, les Phigaliens oublièrent le culte de la déesse, qui s'en vengea par une grande sécheresse qui les aurait conduits jusqu'à manger leurs propres enfants, s'ils ne l'avaient arrêtée en rétablissant le culte de Démèter la noire.

:fée: Déméter en nous...


Sur un plan psychologique,l'image de Démeter reflète l'expérience de la maturité,mais pas uniquement dans le sens de concevoir,mettre au monde et nourrir un enfant,car elle sonserne également la découverte du corps comme quelque chose d'important et de précieux qui mérite soins et attentions,le sentiment de faire parti de ce grand tout qu'est la Nature; le bonheur de jouïr des possibilités de ses sens et des plaisirs simples de l'existence.
Sans cette mère nature enfouie au plus profond de nous,révélée par l'aptitude à la patience devant le long et nécessaire mûrissement de toute chose,nous ne pourions jamais mener à bien nos entreprises.
Sans elle,nous ne saurions apprecier pleinement nos envellopes charnelles.
Nous vivrions dans un monde purement intellectuel,déconnecté d'avec la réalité et le respect qu'elle doit nous inspirer.
Telle une mère envers son enfant,Déméter représente pour nous le bien-être et la sécurité du moment présent.
Mais n'oublions pas son côté plus sombre... Comme chez chaque divinité,la dualité est présente chez la Déesse. En effet,elle est la mère qui pleure,qui refuse d'abandonner une seule de ses possessions et qui ne supporte aucun bouleversement dans l'ordre qu'elle a elle-même établi.
Or,la vie est changement perpétuel,séparation et disparition...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie -> Mythologies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique