Voir le sujet - l'histoire des kamis :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
l'histoire des kamis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Autres Magies du Monde -> Traditions Orientales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Mr corpse
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 13 Avr 2009
Messages: 1293
Localisation: Neverland

MessagePosté le: Sam Déc 19, 2009 1:56 am    Sujet du message: l'histoire des kamis Répondre en citant

« Lorsque le chaos commençait à se condenser », dit le Ko-zi-ki, « mais que ni la force, ni la forme ne s'étaient encore manifestées, et que rien n'existait qui fût nommé, rien qui fût fait, qui pouvait connaître sa nature? Cependant le ciel et la terre d'abord se séparèrent et les trois dieux procédèrent au commencement de l'agencement du monde; l'Essence active et l'Essence passive se développèrent alors et les deux Esprits devinrent les ancêtres de toutes choses. » Les trois dieux sont : Amê-no-mi-naka-noushino-kami, « le dieu maître du centre auguste du ciel », Taka-mi-mousou-bi-no-kami, « le grand et auguste dieu merveilleux producteur », et Kami-mousou-bi-nokami, « le dieu merveilleux producteur », nés par une sorte de génération spontanée. Quant aux deux Essences, il est facile de reconnaître en elles les principes Yang et Yin de la cosmologie chinoise.

A ce moment, la terre flotte dans le chaos « comme une tache d'huile » ; elle se condense, devient visqueuse et « semblable en quelque sorte à une méduse »; de cette viscosité jaillit « une chose qui devint un scion rouge » et de ce scion naissent (ou poussent) deux nouveaux dieux Ou-mashi-aski-Kabi-hikô-dji-no-kami, «-l'aimable Prince aîné du Scion rouge », et Amé-no-toko-tatchi-no-kami, « le dieu résidant éternellement dans le ciel ». Ces cinq divinités constituent le groupe des grands dieux célestes, invisibles, isolés.

Ensuite apparaissent les Sept Générations divines, composées de deux divinités isolées et de cinq couples divins mâles et femelles, peut-être créés par la triade primitive ou par les deux Producteurs, peut-être formés spontanément par l'action des deux Essences; ce sont :

1° Kouni-no-toko-tatchi-no-kami, « dieu résidant éternellement sur la terre »;

2° Toyô-koumo-nou-no-kami, « dieu maître de toute abondance »;

3° Ou-hidji,ni-no-kami, « dieu du limon de la terre », et Sou-hidji-ni-no-kami, « déesse du limon de la terre »;

4° Tsounou-gouhi-no-kami, « dieu de tout germe », et Ikou-gouhi-no-kami, « déesse de toute vie »;

5° Oho-to-no-dji-no-kami, « dieu aîné du Grand Espace », et Oho-to-no-bé-nokami, « déesse du Grand Espace »;

6° Omo-darou-no-kami, « dieu à l'extérieur parfait », et Aya-Kashikô-né-no-kami, « déesse vénérable »;

7° Ixana-gi-szo-kami, « le dieu qui engage », et Izana-mi-no-kami, « la déesse qui engage ».


Ces deux derniers paraissent avoir eu un corps matériel, d'une nature se rapprochant de celle du corps humain, et sont les démiurges, les agents actifs de la création du monde terrestre.

Jusqu'ici la terre n'existe toujours que sous une apparence visqueuse, informe. Les dieux engagent Izana-gi et Izana-mi à la rendre solide et, à cet effet, donnent à Izana-gi la lance céleste de pierre précieuse appelée Nou-Koho. Ces deux dieux se placent alors sur le pont ou l'escalier Ama-no-ouki-kashi, qui relie le ciel à l'abîme, et agitent avec la lance divine le limon des eaux ; quand ils la retirent, la vase restée au bout de la lance dégoutte, s'empile et forme l'île d'Onooro. Curieux de visiter tour nouveau domaine, ils descendent dans l'île et, la trouvant agréable à habiter, ils y commencent l'oeuvre de l'enfantement du monde. Leur premier-né est le dieu Hirougo, être difforme et chétif qu'ils abandonnent aux flots de l'Océan sur une barque de roseaux, suivant un thème commun à de nombreuses mythologies (le mythe de Moïse, par exemple); puis ils donnent naissance à l'île d'Aha, « Ecume ».

Étonnes et chagrins de la faiblesse et de la laideur de cette progéniture, ils remontent au ciel demander conseil aux grands dieux. Ceux-ci déclarent que la mauvaise constitution de ces enfants provient de la grave inconvenance commise par Izana-mi en faisant la première des avances, à son époux. Les deux démiurges redescendent donc dans leur île et, cette fois, agissant selon les règles de la bienséance, donnent naissance d'abord aux huit îles d'Ahadji, de Foutana, de Mitsougô, de Tsoukoushi, d'Iki, de Tsou, de Sadô et de Yamato, qui constituent le Japon proprement dit, puis aux six îles secondaires de Kozhima, d'Adzouki, d'Ohoshima, de Himé, de Tchika et de Foutagô. Après avoir enfanté ces îles, ils engendrent les dix divinités qui président à l'atmosphère, à la terre, aux eaux et à l'automne :

Oho-koto-oshi-wo-no-kami,
Iha-tsoutchi-biko-no-kami,
Iha-dzou-bimé-no-kami,
Oho-tobi-waké-no-kami,
Amé-no-fouki-wo-no-kami,
Oho-ya-biko-no-kami,
Kaza-gétsou-waké-no-oshi-wo-no-kami,
Oho-wata-tsou-mi-no-kami,
Minato-no-kami
et Haya-aki-dzou-lhikô-no-kami.


Ensuite naissent les dieux du Vent, des Arbres, des Montagnes, la déesse des Marais, le dieu du Bateau de camphre céleste, la déesse de la Grande Nourriture et enfin le dieu du Feu, Hi-no-hayayagi-wo-no-kami, dont la naissance coûte la vie à Izana-mi.

Désolé de la perte de sa compagne, Izana-gi verse d'abondantes larmes, et de ces larmes naît Nak-saka-mé-nokami, « déesse des cris et des pleurs »; puis il enterre la morte au sommet du mont Hiba, et, fou de douleur, d'un revers de son terrible sabre, Amé-no-wo-ha-bari, tranche la tête du dieu du Feu, cause involontaire de la mort de sa mère. Du sang de ce dieu naquirent huit divinités, et huit autres de ses divers membres. Après cette exécution, l'inconsolable lzana-gi entreprend d'arracher leur proie aux enfers et descend au « lieu de putréfaction »; mais Izana-mi a « mangé la nourriture de l'enfer » et ne peut lui être rendue. Au moins veut-il, à l'image d'Orphée, la voir une dernière fois; mais il n'aperçoit plus qu'un cadavre en décomposition, pâture de vers repoussants, et s'enfuit plein d'horreur poursuivi jusque sur la terre par Izana-mi et les puissances de l'enfer, à qui il n'échappe qu'en formant avec un énorme rocher le passage qui conduit au sombre séjour.

Délivré de leur poursuite, le dieu déclare « Je suis allé dans un pays impur, aussi dois-je maintenant purifier mon corps ». Il s'empresse de se plonger dans un ruisseau afin de se purifier, et alors de chaque vêtement dont il se dépouille, de chaque partie de son corps que touche l'eau purifiante, naît une divinité; de son oeil gauche sort la déesse Ama-térasou-oho-mikami à laquelle il donne l'empire du Soleil; de son oeil droit, le dieu Tsouki-yomi-no-kami dont il fait le régent de la lune; de son nez, le dieu Talcéhaya-Sousa-no-wo-no-mikoto - plus généralement appelé Sousa-no - qui reçoit en partage l'empire de l'Océan. A partir de ce moment, il n'est plus question d'Izana-gi; quant à Izana-mi, elle devient la grande déesse de l'enfer, sous le nom d'Yomo-tsou-oho-kami.

Géographie du Monde-Autre

Les dieux ne vivent pas dans le même monde que les humains. Ceux du shintô peuplent cependant des territoires qui rappellent celui des mortels. Ainsi, le ciel, Takama-nohara, est une contrée toute semblable à la terre, avec des montagnes, des rivières, des champs, des forêts, des palais, résidences des dieux; il est situé à une portée de flèche au-dessus du monde terrestre et on y accède par un escalier. Les humains y ont-ils accès après leur mort? C'est très douteux. Cependant la tradition populaire y fait monter Izana-gi après la mort d'Izana-mi; mais il ne faut pas oublier que ce personnage a plus d'un dieu que d'un humain.

Quant à l'enfer, Yomo ou Yomo-tson-kouni, qui est la contrée dévolue aux morts, il est situé au-dessous de la terre et communique avec le monde des vivants par un passage étroit. C'est un pays ténébreux, conçu lui aussi à l'image du monde de la terre. Il ne s'y rattache, dans l'ancien shintô du moins, aucune idée de châtiment ou de supplice.

m@giquement Wink
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Autres Magies du Monde -> Traditions Orientales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique