Voir le sujet - Symbolisme de l'Ouroboros :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Symbolisme de l'Ouroboros
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Symbolisme Hermétique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Daleth
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Oct 2008
Messages: 694
Localisation: Hors de ma tanière

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 6:46 pm    Sujet du message: Symbolisme de l'Ouroboros Répondre en citant

Bon, après moult hésitations, j'ai décidé de m'attaquer au symbole de l'Ouroboros.
Je ne parlerais ici que de la signification du symbole, et de ce qu'il représente dans les diverses cultures et pratiques.
Mes sources, très maigres, ne seront pas tirées de bouquins ultra-compliqués, aussi, j'encourage vivement ceux et celles ayant d'autres significations de venir les partager ici Smile .

Ouroboros



L'Ouroboros, est souvent représenté par un serpent, parfois un dragon, enroulé sur lui-même et se mordant la queue.
Il représente en général un cycle, une "évolution" tournant sur elle-même, se répétant sans cesse, un nouveau cycle débute, puis prend fin, et ainsi de suite.
Il peut représenter aussi, de part son image, (le serpent qui mord sa propre queue), l'auto-fécondation, par conséquent, un éternel retour.

Par la forme qu'il prend, un cercle, l'Ouroboros représente l'union du ciel (le cercle), et la terre (le serpent), ce qui peut paraître en même-temps paradoxal puisque la terre, est l'inverse du ciel, comme le jour est à la nuit, mais en même-temps étroitement liés, l'un ne vas pas sans l'autre... :-s
L'Ouroboros est donc un mélange de contradictions et de continuité et de logique (ou là, je me perd lol).

Et c'est là que ça commence à être "chaud", je n'ai pu que vous recopier un passage (honte à moi), car le retranscrire, et ça n'est pas faute d'avoir essayé, est épouvantable, croyez-moi, pour continuer mon explication sur le symbole de ce serpent :

"Une autre opposition apparait dans une interprétation à deux niveaux : le serpent qui se mord la queue, en dessinant une forme circulaire, rompt avec une évolution linéaire, marque un changement tel qu'il semble émerger à un niveau d'être supérieur, le niveau de l'être céleste ou spiritualisé, symbolisé par le cercle; il transcende ainsi le niveau de l'animalité, pour avancer dans le sens de la plus fondamentale pulsion de vie; mais cette interprétation ascendante ne repose que sur la symbolique du cercle, figure d'une perfection céleste. Au contraire, le serpent qui se mord la queue, qui ne cesse de tourner sur lui-même, s'enferme dans son propre cycle, évoque la roue des existences, le Samsâra, comme condamné à ne jamais échapper à son cycle pour s'élever à un niveau supérieur: il symbolise alors le perpétuel retour, le cercle indéfini des renaissances, la continuelle répétition, qui trahit la prédominance d'une fondamentale pulsion de mort."

Honnêtement, j'ai dû mal à faire le tri dans ce passage...
Edit : Si ! A y'est ! J'ai réussi à en comprendre l'essence !
En fait, ce qui est dit plus haut, l'Ouroboros est en complète contradiction (le haut, avec le ciel qu'il montre en faisant un cercle, symbole du ciel et du "divin" je pense), et le bas, qu'il représente en se mordant la queue le bougre, symbole du cycle n'évoluant guère autrement, à un coté "primaire", animal, donc terrien, moins "divin", on l'entendra bien.
Donc, contradictions indissociables, paradoxal formant un tout ? Pour résumé, les opposés s'attirent, l'un ne pouvant exister sans l'autre...
La continuité en cercle ne s'élèvera jamais.
J'ai bon ?

Ensuite, en Alchimie gréco-égyptienne et kelulé, l'Ourobos est un sceau purificateur : Il symbolise une éternelle unité des choses, la mort et la renaissance, en gros, le noir et le blanc, comme pour les chinois, le Yin et le Yang, il forme un tout, la mort étant liée à la vie (naissance), la destruction au renouveau, l'un ne pouvant exister sans l'autre une logique implacable en sorte, si je ne raconte pas d'histoires lol.
En parlant de Kelulé, celui-ci aurait affirmé que c'est grâce au symbole de l'Ouroboros qu'il aurait découvert (il s'en serait inspiré), la structure du Benzène, ce serpent lui ayant apparut en rêve (tiens, un lien avec l'onirisme ? lol).

Pour les sataniques, le serpent, se mordant la queue, s'inoculerait son venin, et de ce fait, s'assagirait par lui-même, assimilant ses connaissances et sa vérité vraie (venin= vraie vérité, sagesse véritable).
De plus, l'Ouroboros représenterait, là encore, le ciel et la terre, donc, Dieu (ciel) et satan (terre, les profondeurs).

Et là encore, je résume car sinon, on en sort pas, et je résume un peu... Grossièrement, car je tente que cette explication soit la plus claire et accessible à tous Embarassed.
Et j'espère ne pas raconter n'importe quoi car, j'ai essayé de ne parler QUE DU SYMBOLISME, pas de l'origine, sinon, je n'avais plus qu'à faire un copier/coller de l'article, et cela ne m'aurait pas été acceptable, essayant de réfléchir et d'écrire par moi-même, avec mes mots. Sinon, l'article n'a à mon sens, plus aucune "valeur"...

Mes sources : Wikkipédia (oui je sais, pas super comme référence Embarassed )
_________________

Mon blog http://syleph.canalblog.com/
Des minous & des hommes http://minousethommes.canalblog.com/


Dernière édition par Daleth le Dim Avr 18, 2010 9:29 pm; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 7:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu t'en sors très bien, Daleth.

Smile
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daleth
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Oct 2008
Messages: 694
Localisation: Hors de ma tanière

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 7:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci, ça n'est pas facile, il y a quelque-mois, je ne savais même pas que ce symbole s'appelait "Ouroboros", pour te dire, que j'ai pas la science infuse ! Laughing

Histoire de continuer dans ma lancée : On utilise l'expression "c'est le chien qui se mord la queue" pour définir une situation qui tourne en rond, une situation n'étant pas prête d'évoluer. Donc cette définition pourrait s'appliquer à l'Ouroboros ?
Que de fameux "tout", cycle éternel en perpétuelle fin et recommencement, n'est pas seulement quelque-chose d'indissociable et nécessaire, mais aussi un "non-aboutissement d'une évolution autre que celle qui tourne sur elle-même" ? Donc, l'Ouroboros représente bien aussi un sacré paradoxe, l'es chiadé tout-de-même ce fichu serpent ! Laughing

(Bon et j'arrête dans ma tentative de creuser plus dans mon raisonnement, sinon je vais finir comme lui :panique: )

Edit : Oh, et j'ai failli oublier :

Dans la mythologie indienne, le dragon enroulé sur lui-même entourerait la tortue qui supporte les quatre éléphants qui portent eux-mêmes le monde (symbole d'un maillon d'une chaîne primordiale ? là non-plus, je n'ai pas encore creusé, n'ayant pas de connaissance là-dedans).

Dans la mythologie nordique, le serpent Jörmungand grandit à tel point qu'il encercla le monde, maintenant les océans et le monde en place.
_________________

Mon blog http://syleph.canalblog.com/
Des minous & des hommes http://minousethommes.canalblog.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
emmmma
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 81
Localisation: chez moi

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 9:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, depuis que tu as commencé à parler de ouroboros, j'ai en tête le nom du dieu Pan qui revient. Pourquoi, je ne sais pas trop. Je vais peut être avoir l'air de m'écarter du sujet, mais je vais revenir après... Wink

Donc en lisant le mot serpent, j'ai pensé à cerf Pan. Le dieu Pan, était représenté par des sabots et des cornes, mi faune, mi animal. Il représentait la fécondité mais inspirait la panique. Sa soeur (je n'ai plus le nom en tête car j'ai lu et j'essaye de mettre ici ce que j'ai retenu...) était mi femme, mi serpent... Ce que je trouve "marrant" aussi c'est que pour échapper à Pan, une nymphe s'est transformée en roseau.
Le passage très romantique de l'histoire, c'est que le vent, soufflant dans les roseaux, faisait de la musique... et Pan en a coupé pour fabriquer un instrument dont il jouera pour se remémorer la belle, ou pour l'attirer.. Il y a toute une symbolique contradictoire autour de la protection des troupeaux et le son de cette flute qui provoque la panique et qui est donc une protection quand il s'agit de prédateurs s'approchant des animaux à protéger, en les faisant fuir.

Il y a longtemps, j'ai lu d'autres versions sur des intentions moins flatteuses où il était question de course poursuite et de destruction massive des roseaux pour retrouver (?) et supprimer la belle nymphe... et croyant l'avoir retrouvée, Pan l'aurait transformée en roseau pour l'humilier et souffler dans ses bronches selon son bon plaisir. Comme quoi les intentions qu'on prête à un personnage peuvent changer à travers le temps et les rapporteurs...

Bref, cette flute aujourd'hui est composée de plusieurs tubes, mais elle m'a fait pensé aux charmeurs de serpents... cerf Pan, le dieu de la nature.
J'ai lu aussi que le dieu Pan serait à l'origine de cette croyance en satan...
Je ne peux pas tout résumer... il y a tout de même une réflexion qui mériterait peut être d'être approfondie ?

->
Citation:

Pan est le seul dieu qui mourut, selon Plutarque et sa mort fut inévitable. Le christianisme s’inspira sans doute de l’apparence de ce dieu , et le « diabolisa » pour lutter contre le paganisme et toute autre religion qui portait atteinte à son institution. La mort de Pan fut donc soutenue et encouragée par le refus de la sexualité et des instincts, même si plusieurs interprètes de Plutarque sont d’accords pour affirmer que Pan n’est pas mort et qu’il est seulement endormi et refoulé. Et lorsque l’homme perd le contact avec la nature et l’instinct personnifiés, alors l’image de Pan disparaît et laisse la place à l’image du diable.
Le christianisme associe les cendres de Pan au diable car pour la culture chrétienne il est l’adversaire de l’homme et de la création ; mais Pan n’est pas mort et il sommeille en chacun de nous et peu se réveiller si l’on retrouve un bon contact avec la nature et avec ses propres instincts.

C'est vrai que le diable est souvent représenté sous la forme d'un bouc... avec des cornes. Tout comme on lui attribue aussi le symbole du serpent ou du dragon...
En psychanalyse, le serpent symbolise la sexualité. Dans le cycle éternel de l'autofécondation, le serpent qui se mord la queue, c'est très particulier... on pourrait croire qu'il tourne en rond parce qu'il n'a pas trouvé de partenaire avec qui fusionner... et donc, au lieu de se laisser dépérir, il préfère s'autoféconder, quitte à ne pas évoluer, et s'enfermer dans des cycles répétitifs ? Et c'est là que le rapprochement avec l'origine du dieu Pan est intéressante car le père du dieu Pan est Hermes...
Citation:

Dans la mythologie grecque, Hermès (Ἑρμῆς / Hermễs, nom grec, Ἑρμᾶς / Hermãs en dorien) est une des divinités de l'Olympe. Il est le dieu du commerce, le gardien des routes et des carrefours, des voyageurs, des voleurs, qui guide les héros, de la chance, le conducteur des âmes aux Enfers, le messager des dieux (plus particulièrement de Zeus), et l'inventeur des poids et des mesures. Il correspond au Mercure des Romains.

Le Christ était contre les marchands du temple... il semble être l'opposé de ce Satan, dont certains disent que ce n'est que le dieu Pan... et ce Christ est mort à côté.. de deux voleurs... et il a promis à l'un d'entre eux que le jour où il mourrait, il serait avec lui au paradis...

Mon raisonnement demande à être complété, mais en l'écrivant, je ressens vraiment l'histoire tourner comme une boucle autour d'un axe principal... comme pour former... un ouroboros quelque part !

Confused
_________________


Dernière édition par emmmma le Mer Avr 14, 2010 9:29 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daleth
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Oct 2008
Messages: 694
Localisation: Hors de ma tanière

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 9:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Heu... Ouai Confused Laughing
_________________

Mon blog http://syleph.canalblog.com/
Des minous & des hommes http://minousethommes.canalblog.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 9:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Il représente en général un cycle, une "évolution" tournant sur elle-même, se répétant sans cesse, un nouveau cycle débute, puis prend fin, et ainsi de suite.

Vie, mort. Zénith, nadir. L’impermanence dans la permanence et l’inverse aussi. Une sorte de Phénix.
C’est également une impossibilité de s’extraire hors du cercle de l’existence.
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daleth
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Oct 2008
Messages: 694
Localisation: Hors de ma tanière

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 9:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu résumes si bien Dante, je n'aurais pas mieux dit ^_^
_________________

Mon blog http://syleph.canalblog.com/
Des minous & des hommes http://minousethommes.canalblog.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Lux
Membre Actif



Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 289
Localisation: Pas de calais

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 10:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au premier abord, j'ai penser au bouc de Mendés.



Passage d'Eliphas Lévi dans son livre " Dogme et Rituel de Haute Magie " :


Figure panthéistique et magique de l'absolu.
Le flambeau placé entre deux cornes représente l'intelligence équilibrante du ternaire;
la tête du bouc, tête synthétique qui réunit quelques caractères du chien, du taureau et de l'âne, représente la responsabilité de la matière seule et l'expiation, dans les corps, des péchés corporels.
Les mains sont humaines, pour montrer la sainteté du travail, elles font le signe de l'ésotérisme en haut et en bas, pour recommander le mystère aux initiés, et elles montrent deux croissants lunaires, l'un blanc qui est en haut, l'autre noire, qui est en bas, pour expliquer les rapports du bien et du mal, de la miséricorde et de la justice.
Le bas du corps est voilé, image des mystères de la génération universelle, exprimée seulement par le symbole du caducée.
Le ventre du bouc est écaillé, et doit être coloré en vert;
le demi-cercle qui est au dessus doit être bleu;
les plumes, qui montent jusqu'à la poitrine, doivent être de diverses couleurs.
Le bouc a un sein de femme, et ne porte ainsi de l'humanité que les signes de la maternité et ceux du travail, c'est à dire les signes rédempteurs.
Sur son front, entre ses cornes et au-dessous du flambeau, on voit le signe du microcosme ou le pentagramme la pointe en haut, symbole de l'intelligence humaine, qui placé ainsi au-dessous du flambeau, fait de la flamme de ce dernier une image de la révélation divine.
Ce panthée doit avoir pour siège un cube, et pour marchepied soit une boule seule, soit une boule et un escabeau triangulaire.


Ce qui me fait penser également, a, tous ce qui est en haut, est comme ce qui est en bas, et tous ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.


Finirais par un petit passage du Kybalion :


"Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas ; ce qui est en Bas est comme ce qui est en Haut."

"Rien ne repose ; tout remue ; tout vibre".

"Tout est Double ; toute chose possède des pôles ; tout a deux extrêmes ; semblable et dissemblable ont la même signification ; les pôles opposés ont une nature identique mais des degrés différents ; les extrêmes se touchent ; toutes les vérités ne sont que des demi-vérités ; tous les paradoxes peuvent être conciliés."

"Tout s'écoule, au dedans et au dehors ; toute chose a sa durée ; tout évolue puis dégénère ; le balancement du pendule se manifeste dans tout ; la mesure de son oscillation à droite est semblable à la
mesure de son oscillation à gauche ; le rythme est constant."

"Toute Cause a son Effet ; tout Effet a sa Cause ; tout arrive conformément à la Loi ; la Chance n'est qu'un nom donné à la Loi méconnue ; il y a de nombreux plans de causalité, mais rien n'échappe à la Loi,"

"Il y a un genre en toutes choses ; tout a ses Principes Masculin et Féminin ; le Genre se manifeste sur tous les plans."

"L'Esprit, de même que les métaux et les éléments, peut passer d'un état à un état différent, d'un degré à un autre, d'une condition à une autre, d'un pôle à un autre pôle, d'une vibration à une autre vibration. La
Vraie Transmutation Hermétique est un Art Mental".

"Derrière l'Univers du Temps et de l'Espace se cache toujours la Réalité Substantielle, la Vérité Fondamentale."

"Ce qui est la Vérité Fondamentale, la Réalité Substantielle, n'a nul besoin d'une dénomination spéciale, mais les Hommes Eclairés l'appellent LE TOUT", (...)


Si cela peut t'aider dans tes recherches Smile
_________________
"Quand les oreilles de l'élève sont prêtes à entendre, c'est alors que viennent les lèvres pour les remplir de Sagesse."
Le Kybalion

Einstein a dit : L'obscurité est l'absence de lumiére.
Alors, remplissont nos coeurs de lumière.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 10:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

houlalalalalalalal

moi qui suis serpent !!!!! serre pans (de robe) mais cerf pan ca me plait bien ne serait-ce que pour accrocher mon chapeau et mes habits quand je rencontre une nymphe ou la vouivre !!!!

l'idée me semble courageuse d'utiliser la langue des oiseaux et cela a une certaine cohérence !!! c'est peut etre une allusion à l'ouroboros avec des pattes donc en loccurence un dragon que l'on a une image semblable dans Tintin au congo quand un boa avale milou et que les pate du chien lui sortent par le ventre !!!

Le serpent est ovipare et de loin ketzakoatl nous fait un joli clin d'oeil !!!

le blanc pour le ciel et le noir pour la terre je vois pointer la le rouge du phoenix he de l'oiseau Benou commun a l'Égypte et et au Pérou

Comme disait notre ami commun !!! Étonnant non ????

:bisous: :bisous: :bisous: :bisous: :bisous: :bisous:
Revenir en haut
emmmma
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 81
Localisation: chez moi

MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 10:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

merci pour les explications...
donc, le baphomet... je veux dire (si je ne me trompe) l'étoile à 5 branches avec la tête de bouc à l'intérieur, c'est un symbole désignant les adorateurs de Satan ? Donc les adorateurs de tout ce qui est charnel...

ariel : heu... c'est qui ketzakoatl ? J'ai besoin de savoir qui nous fait un clin d'oeil !!!
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Mer Avr 14, 2010 11:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Beuhhh emmma

les sataniste n'ont pas la réputation d'être particulièrement chauds lapins !!!

Thanatos les tenèbres la mort est l'opposé de Eros la Lumière et la Vie....

Le pentacle comme ca pour la matiere ca roule et si tu gratte un peu le bouc est la manifestation (bouc ou cerf ou buffle) avec serpents et grappes de raisin

Kernunos
Bacchus et Dyonisos. dont l'origine est indienne
et Dyonisos préside au Mystères d'Eleusis !!!! on est loin d'une bestiole tenebreuse bon les Sourcières sont bien devenues sorcières et les bonnes-femme des sages-femmes !!! a la la la langue evolue !!!!

:bisous: :bisous: :bisous: :bisous: :bisous: :bisous:
Revenir en haut
emmmma
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 81
Localisation: chez moi

MessagePosté le: Jeu Avr 15, 2010 8:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tu as raison de me remettre en place aUriel... D'ailleurs j'ai réfléchi ce matin... et il m'est venu des choses à l'esprit.
Déjà un symbole, suivant la couleur de fond que utilisées, cela change sa vibration. Sur un fond noir, c'est différant d'un fond rouge... le rouge étant une vibration forte qui ramène à la vie, la chair, le sexuel.
Et concernant le symbole de l'étoile d'un côté et la tête de bouc de l'autre : peut être que tous les courants philosophiques satanistes n'utilisent pas les mêmes associations de symboles ?
En tout cas, j'ai une remarque à faire sur le fait de mettre la tête de bouc dans une étoile. J'ai vu que chaque pointe dirige une partie de l'anatomie de l'animal. Le bouc du bouc... formé de poils, est dirigé vers la terre et a une forme de triangle.... est ce que cela ne favoriserait pas une certaine pilosité (chez les hommes c'est admis, mais chez les femmes, c'est dur dur quand même) et si on enlève le bouc, on se retrouve avec le menton... et satan est réputé pour être le père du men-songe...
J'arrête là avec le langage des oiseaux !
Et pour revenir au symbole du ouroboros, c'est un symbole et je me demande si tout ce qu'implique ce symbole est la volonté ou responsabilité du serpent qui a été figé dans cette position car le serpent est un symbole de renouveau et l'ouroboros, avec cette boucle perpétuelle, pourrait freiner l'évolution puisqu'il ne peut que reprendre sa forme initiale ?! Ce n'est que mon avis (ou plutôt un questionnement), mais il rejoint celui de dante :
Citation:
C’est également une impossibilité de s’extraire hors du cercle de l’existence.





^_^
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daleth
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Oct 2008
Messages: 694
Localisation: Hors de ma tanière

MessagePosté le: Jeu Avr 15, 2010 9:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="emmmma"]Et pour revenir au symbole du ouroboros, c'est un symbole et je me demande si tout ce qu'implique ce symbole est la volonté ou responsabilité du serpent qui a été figé dans cette position car le serpent est un symbole de renouveau et l'ouroboros, avec cette boucle perpétuelle, pourrait freiner l'évolution puisqu'il ne peut que reprendre sa forme initiale ?! Ce n'est que mon avis (ou plutôt un questionnement), mais il rejoint celui de dante :
Citation:
C’est également une impossibilité de s’extraire hors du cercle de l’existence.





^_^[/quote]

Non mais je pense que tu résumes bien ce que je tente de résumer moi-même depuis hier soir Smile ^_^

Le serpent, enroulé sur lui-même, ne peut accéder à un autre niveau que celui qu'il crée lui-même, encore et encore..
_________________

Mon blog http://syleph.canalblog.com/
Des minous & des hommes http://minousethommes.canalblog.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Lux
Membre Actif



Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 289
Localisation: Pas de calais

MessagePosté le: Jeu Avr 15, 2010 10:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Le serpent, enroulé sur lui-même, ne peut accéder à un autre niveau que celui qu'il crée lui-même, encore et encore..


A moins qu'il ne lui pousse des ailes Idea

Et on en viens a la symbolique du dragon, elle même paradoxal Smile

Tantôt sauveur, tantôt poison, il est le symbole de la substance transformante, on peut même dire de la prima materia, d'ailleurs ne peut t-on pas voir l'Ouroboros comme la prima materia ?

Si la matière l'emporte sur l'esprit, nous sommes dans un cycle continuel, ou alors viens le fameux VITRIOL.

Autant de symbolisme pour une Pierre Philosophale ?
_________________
"Quand les oreilles de l'élève sont prêtes à entendre, c'est alors que viennent les lèvres pour les remplir de Sagesse."
Le Kybalion

Einstein a dit : L'obscurité est l'absence de lumiére.
Alors, remplissont nos coeurs de lumière.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Jeu Avr 15, 2010 10:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

bizare.... ca me fait penser à la kundalini en train de roupiller !!!

Je rappelle aussi qu'il y a un sujet sur Na'hash lancé par SpartakusFreeman :

http://magie.alliance-magique.com/esoterisme/sujet-4314.php

et que le Diable est en principe la lettre hébraique Samesh et a plutot une fonction de Gardien du Seuil .... de Terreur du Seuil

Je veux franchir ce seuil mais je ne le fais pas parce que j'ai peur.... de moi
et la c'est vraiment jouer a l'ouroboros lol moi j'essaie plus sinon faudrait que je prenne rdv au kiné mdr

:bisous: :bisous: :bisous:
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Symbolisme Hermétique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique