Voir le sujet - Tanit, la déesse de Carthage :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Tanit, la déesse de Carthage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Autres Magies du Monde -> Magie du Moyen Orient
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Khaine Dragonheart
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 1442

MessagePosté le: Mar Mai 11, 2010 2:04 am    Sujet du message: Tanit, la déesse de Carthage Répondre en citant



Tanit est une déesse mystérieuse, de part à la fois sont origine, et sa fonction.

Elle vient de partout et de nulle part. On lui revendique une origine Berbère mais c'est une déesse cosmopolite, un principe qui a séduit plusieurs peuple et régné sur plusieurs terres, un visage de plus pour le féminin sacré, qui a prit vie dans les méandres du désert, et dans le coeur des civilisations qui ont lutté pour y survivre.

Ainsi,Ishtar, Astarté, Inanna, ne seraient que d'autres de ses prénoms. On peut aussi la voir comme une Isis, une Junon, une Venus Genitrix.


Elle est souvent représentée et signifiée par un signe spécifique ressemblant à une sorte de personnage stylisé, levant les bras au ciel.

On suppose que le simple fait de graver ce symbole appellait la protection de la déesse, et de ce fait, repoussait les dangers.On le trouve ainsi sur des poids en métaux, et des petits objets.

Mais il est également très courant dans les bornes et les stèles.
Au delà d'une fonction funéraire, la question serait de savoir si il possède également des intérêts liés à la fertilité, d'où la présence de ces bornes au delà des cimetières.

Plus encore, quand on l'observe, il est constitué d'un triangle et d'un rond. Deux formes "primaires" qu'on peut retrouver dans l'étude des ondes de formes.




Tanit tient parfois un bâton, dont le bout supérieur est bicéphale, et s'enroule , comme un caducée, et le bout inférieur est en fourche, comme le sceptre ouas des égyptiens.
Serait-ce une sorte de caducée qui canalise ses fonctions selon la prière?




Dans les faits, historiquement parlant, le fil du chemin de Tanit nous ramène à la grande ville de Carthage, édifiée par celle qui fut à son époque, un leader féminin: celle que les mythes immortaliseront sous le nom de Didon, mais qui se trouve être de son vrai nom Elishar, une ambitieuse princesse phénicienne.

Tantôt femme délaissée par un fils de Vénus et qui se suicide avec l'épée de son bien-aimée; tantôt femme fidèle au point de se jeter dans le bûcher telle une Pénélope harcelée par les prétendants, Elishar est une figure forte, qu'on dit d'une grande beauté et dont la mort reste une inspiration romantique classique.



D'un point de vue plus historique, en fuyant par la mer les complots et les machinations qui se trament à la cour de Tyr suite à l'assassinat de son mari, elle entre dans la légende en gagnant par sa ruse, la nouvelle terre de son peuple.

En effet, après des négociations, les peuplades locales acceptèrent de lui vendre toute la terre qu'elle pourrait mettre dans une peau de boeuf.

Coupant alors le cuir de l'animal en lamelle exceptionnellement fines, elle fit joindre le tout en une longue cordelette et put ainsi obtenir ce petit morceau de territoire d'Afrique du Nord, qui devint rapidement une suprématie commerciale et navale, colonisant alors les côtes avec de nombreux comptoirs marchands.



On dit qu'Elishar elle-même mit en place le culte de Tanit.

Peut-être même qu'elle se présentait comme une personnification de la déesse, ou du moins comme sa grande prêtresse.Quelle meilleure légitimation politique peut-on donner à son peuple, que la bénédiction d'une déesse?




Chez les Carthaginois, là où le Baal'Hamon des bûchers prend corps en un Moloch dévoreur et brûlant, Tanit, est une déesse de protection et de fertilité, attachée à la lune et à la végétation.

Maternelle, elle se tient aux pieds du Baal et pleure de compassion, avec un enfant dans les bras.
De nombreux récits romains(bien souvent exagérés car produits par les ennemis jurés des Carthaginois) parlent des sacrifices d'enfants via le bûcher du Moloch.
Dès lors, au vu des nombreux ex-voto fait à Tanit pour protéger les enfants en bas-âge, on peut-être tenté de penser que tout ceci confirme son rôle d'énergie féminine temporisatrice et équilibrante vis-à-vis de son équivalent/seigneur/époux Baal'Hamon.




Inspire-moi, Tanit la Tendre, Tanit la Tunisienne,
Quand je chante les Djerbiennes au rythme des tam-tams et tabalas.
Les voilà entrant dans la danse, vases sveltes, un vase sur la tête altière.
Les voilà longues lisses, les Djerbiennes à la tête d'or
Et les hauts dieux d'ébène pour rythmer leurs pas.
Les tam-tams dansent et les tabalas, les tam-tams sous les mains d'ébène dur.
Les voici de soie fine, les Djerbiennes, soyeuses et souples
Et déroulant rythmée leur fuite frissonnante, gracieuse.
Et montent les hosannahs dans la nuit bleue étoilée.


L. S. Senghor.


Source:google image/reportage divers (que j'ai d'ailleurs posté sur le forum!)
_________________
[center][/center]


Dernière édition par Khaine Dragonheart le Sam Juin 05, 2010 12:09 am; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
tashi
Membre Actif


: :
Inscrit le: 02 Sep 2008
Messages: 442
Localisation: Dans une autre sphère.

MessagePosté le: Mar Mai 11, 2010 5:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Khaine Dragonheart,

Merci pour ce partage très intéressant.

Amitiés,

Tashi.
_________________
Ferme les yeux et regarde l'immensité se présentant à toi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Khaine Dragonheart
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 1442

MessagePosté le: Sam Juin 05, 2010 12:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

De rien, même si de tout évidence, ce boulot n'intéresse pas grand monde. ^_^
_________________
[center][/center]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
morgoth
*Membre d'Honneur*



Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 918
Localisation: ici ou ailleurs qu'importe ? c'est le même enfer...Only God can judge me, not you : you're nothing

MessagePosté le: Sam Juin 05, 2010 12:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dans les faits, historiquement parlant, le fil du chemin de Tanit nous ramène à la grande ville de Carthage, édifiée par celle qui fut à son époque, un leader féminin: celle que les mythes immortaliseront sous le nom de Didon, mais qui se trouve être de son vrai nom Elishar, une ambitieuse princesse phénicienne.

Tantôt femme délaissée par un fils de Vénus et qui se suicide avec l'épée de son bien-aimée; tantôt femme fidèle au point de se jeter dans le bûcher telle une Pénélope harcelée par les prétendants, Elishar est une figure forte, qu'on dit d'une grande beauté et dont la mort reste une inspiration romantique classique.


Selon certaines sources antiques, lorsque Didon/Elissa s'est donnée la mort, celle ci aurait été divinisée et aurait reçu un culte, l'associant dès lors à Tanit même. Smile
Elissa/Didon a vraiment existé mais son idylle avec Enée n'est que pure fiction, imaginée par Virgile (à partir de la vie de cette princesse phénicienne) dans son entreprise de propagande Augustinienne : L'Enéide
_________________


"ma seule étoile est morte,- et mon luth constellé porte le Soleil noir de la Mélancolie..."

alea jacta est.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Khaine Dragonheart
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 1442

MessagePosté le: Sam Juin 05, 2010 12:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Historiquement parlant encore, on a même tendance à dire qu'elle ne s'est pas vraiment donné la mort, mais plûtôt qu'elle s'est remariée à un chef local, renforçant encore plus sa légitimité et la puissance de sa cité-état.
_________________
[center][/center]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
morgoth
*Membre d'Honneur*



Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 918
Localisation: ici ou ailleurs qu'importe ? c'est le même enfer...Only God can judge me, not you : you're nothing

MessagePosté le: Sam Juin 05, 2010 12:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

En effet, concernant la "fin" de Didon, plusieurs sources possibles. Tu viens d'en citer une d'ailleurs Smile
L'une des plus connues et qui a clairement inspiré Virgile, est le suicide de Didon car celle ci refusait de se remarier avec un autre homme depuis la mort de son mari, Sychée. Elle avait fait un pacte le jour de la mort de son mari.
Pour la petite histoire, Didon est une princesse phénicienne, soeur de Pygmalion (rien à voir avec celui du mythe d'Ovide). Didon a épousé Sychée, un homme doux, aimant et très riche. Pygmalion, jaloux de la richesse de Sychée, le fait assassiner puis demande à Didon de revenir près de lui au palais avec les richesses. Celle ci fait mine d'accepter pour échapper à la colère de son frère. Elle lui a demandé de préparer une flotte soit disant pour faire transporter les richesses dans son palais.
Une nuit, Didon s'échappe avec toutes ses richesses et 80 hommes environ et fuient la phénicie. Ils arrivent sur les côtes carthaginoises et Didon décide d'y fonder une ville. Elle demande aux habitants voisins de lui donner une terre "aussi grande qu'une peau de boeuf pourrait recouvrir".
Elle fait découper la peau d'un boeuf en fines lamelles qu'elle joint bout à bout...et cela recouvre un espace immense de terre : ce sera Carthage Smile
_________________


"ma seule étoile est morte,- et mon luth constellé porte le Soleil noir de la Mélancolie..."

alea jacta est.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Autres Magies du Monde -> Magie du Moyen Orient Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique