Voir le sujet - [Lamiacées] Le Lierre Terrestre :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Lamiacées] Le Lierre Terrestre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Herboristerie -> Fiches de Plantes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Dim Mai 23, 2010 4:25 pm    Sujet du message: [Lamiacées] Le Lierre Terrestre Répondre en citant

Le Lierre Terrestre [Glechoma hederacea] [Lamiacées]


Synonymes : Gléchome, Rondote, Drienne, Courroie de Saint-Jean, Herbe de Saint-Jean, Herbe du bonhomme.

Ancienne espèce vulnéraire du Codex, le lierre terrestre était un remède populaire qu’on employait dans tous types de contusions, en particulier à l’aide de cataplasmes de feuilles calmants et résolutifs.
Depuis, bien que le décret n° 2008-841 du 22 août 2008 légalise sa vente en dehors des pharmacies et des herboristeries, on ne peut dire que le lierre terrestre ait retrouvé une seconde jeunesse, tout au plus est-il considéré comme une plante médicinale de seconde zone.
Pourtant, c’est une plante très commune, tout comme peuvent l’être d’autres plantes majeures telles que la verveine officinale et la fumeterre officinale [toutes deux non-inscrites au décret n° 2008-841 en revanche.]
On la trouve en plaine ainsi qu’en moyenne montagne jusqu’à 1600 m d’altitude. Elle recherche des sols richement azotés et élira domicile en colonies sur talus et décombres, en bordures de chemins, dans les bois et les jardins.
Elle est géographiquement présente en Europe [hormis le Midi de la France et d’autres zones trop sèches], au Caucase, en Amérique du Nord.



Si on l’appelle lierre terrestre, ce n’est pas pour la raison faussement évidente qu’elle aurait quelques liens de parenté avec le lierre grimpant [hedera helix], non. Il n’y a aucun rapport entre ces deux espèces botaniques distinctes. Ce qui vaut au lierre terrestre de porter le nom de son illustre « cousin » plus connu tient à la particularité des tiges qui présentent, tout comme chez le lierre grimpant, deux formes :

*Des tiges ascendantes et radicantes qui fleurissent,
*Des tiges rampantes dépourvues de fleurs, donc stériles, comme nous pouvons le voir sur l’image ci-dessous :



Ainsi donc, le lierre terrestre court et grimpe. Pas très haut, puisque les tiges ascendantes ne dépasseront jamais une hauteur maximale de 30 cm.
Les feuilles – cordiformes et longuement pétiolées – présentent des bordures crénelées et un aspect gaufré, un peu à l’image des feuilles de mélisse. Froissées, les feuilles aromatiques du lierre terrestre laissent échapper une odeur légèrement mentholée et citronnée qui trahit la présence d’une huile essentielle qui, dit-on, permettrait de chasser les maux de tête…
Au printemps, la plante se pare de petites fleurs dont la couleur est variable : du blanc rosé au bleu violacé en passant par le bleu pourpré. Elles se regroupent par 2 à 5 à l’aisselle des feuilles et se tournent toutes dans la même direction.




Le lierre terrestre en thérapie :


1/Parties utilisées :

*Plante entière fleurie


2/Principes actifs :

*Flavonoïdes
*Tanins
*Résine
*Acide ursolique
*Huile essentielle [contenant des cétones]


3/Propriétés médicinales :

*Stimulant bronchique
*Antitussif
*Expectorant
*Antispasmodique
*Tonique
*Diurétique
*Dépuratif sanguin
*Vulnéraire


4/Usages :

*Bronchite chronique
*Irritation des muqueuses bronchiques
*Asthme
*Atonie gastrique, gastrite
*Affections des voies urinaires : lithiases urinaires et rénales, cystites
*Leucorrhées
*Contusions, inflammations, abcès, furoncles

Utilisation :

:bouton2: En interne : une cuillérée à café de feuilles de lierre terrestre en infusion dans une tasse d’eau pendant 10 mn. Passez. A raison de 3 à 4 tasses par jour, entre les repas.

:bouton2: En externe : en cataplasme de feuilles fraîches sur abcès et furoncles.


5/Contre-indications, remarques et autres usages :

*Le lierre terrestre est l’une des sept herbes de la Saint Jean aux côtés de la sauge, de l’armoise, de la marguerite, de l’achillée millefeuille, du millepertuis et de la joubarbe des toits.

*Les feuilles qui, lorsqu’elles sont jeunes, sont comestibles, furent autrefois utilisées pour aromatiser et conserver la bière.


Sources :

-La phytothérapie, Jean Valnet, Maloine, 1983.
-Petit Larousse des plantes médicinales, Debuigne/Couplan, Larousse, 2009.
-Plantes aromatiques et médicinales, Lesley Bremness, Bordas, 1996.
-Les remèdes naturels de nos grands-mères, Bertrand Cluzel, Cap à l’Ouest Editions, 2009.
-Encyclopédie visuelle des plantes sauvages, Jean-Marie Polèse, Artémis Editions, 2007.
-Guide du promeneur dans la nature, Felix/Toman/Hisek, Hatier, 1974.
-Logos, Bordas, 1976.
-Larousse illustré, 2005.


Dante
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Herboristerie -> Fiches de Plantes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique