Voir le sujet - [Aracées] L'Acore Vrai :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Aracées] L'Acore Vrai

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Herboristerie -> Fiches de Plantes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Lun Mai 24, 2010 2:47 pm    Sujet du message: [Aracées] L'Acore Vrai Répondre en citant

L’Acore Vrai [Acorus calamus] [Aracées] Exclamation


Synonymes : Roseau aromatique, Canne aromatique, Calamus aromatique, Roseau odorant, Jonc odorant, Lis des marais.

L’acore vrai est utilisé depuis longtemps comme le prouve l’emploi thérapeutique qu’en faisaient les Egyptiens. Son aire d’origine se situant en Inde*, cela laisse imaginer la propagation de l’acore à travers les âges. Il a été diffusé en Asie, en Afrique du Nord, en Europe Centrale, en Europe du Nord. En France, bien qu’introduit il y a de cela quatre siècles, il reste relativement rare. Tout au plus le trouvera-t-on dans l’Est et dans l’Ouest. A noter que la plante reste stérile en Europe. Quant au Nouveau Monde, il porte un autre acore : acorus americanus.
Bref. Qu’il soit d’ici ou d’ailleurs, l’acore a besoin d’eau. C’est pourquoi on le trouvera près des eaux courantes ou stagnantes, dans les fossés humides, etc.
Comme l’iris, l’acore est pourvu d’un épais rhizome ramifié, de couleur rosâtre, dont les propriétés aromatiques lui valurent d’être utilisé pour parfumer la bière. En effet, bien qu’un peu amer, il dégage une odeur épicée dans laquelle on retrouve cannelle et notes d’agrumes.
Par ailleurs, l’huile essentielle contenue dans le rhizome est utilisée en parfumerie et en cosmétologie, mais compte tenu de l’asarone qu’elle contient et dont la toxicité est avérée [effets cancérigènes], on emploie de préférence la variété américaine évoquée plus haut qui, elle, est dépourvue d’asarone.



De l’acore, on n’emploie que le rhizome, bien que le reste de la plante présente quelques intérêts : grandes feuilles élancées ornementales, jeunes pousses comestibles à la saveur de mandarine, feuilles insecticides**.

L’acore est, comme l’iris, une plante vivace formant des touffes de feuilles vert vif en forme de lames présentant des marges ondulées et une forte nervure centrale.
Contrairement à l’iris [avec lequel on ne saurait le confondre], ses tiges sont de section triangulaire et portent des inflorescences en épis composées de petites fleurs à six divisions de couleur jaune-verdâtre.



L’inflorescence en épi



Les fleurs en gros plan

* La médecine ayurvédique l’utilise comme remède dans certains troubles nerveux et cérébraux.
** Jadis, on pulvérisait feuilles et racines comme insecticide contre les fourmis.


L’acore vrai en thérapie :


1/Parties utilisées :

*Racines


2/Principes actifs :

*Huile essentielle [contenant de l’asarone]
*Résine
*Tanin
*Amidon


3/Propriétés médicinales :

*Apéritif
*Digestif
*Carminatif
*Stimulant
*Sudorifique
*Diurétique
*Abaisse le taux d’acide urique dans le sang
*Fébrifuge
*Emménagogue
*Favorisant des sécrétions des glandes endocriniennes


4/Usages :

*Atonie digestive, digestion difficile, indigestion, ballonnements, vomissements, entérite
*Gastrites, ulcères gastriques
*Règles insuffisantes
*Fièvres intermittentes
*Rachitisme, scrofule
*Goutte
*Oligurie
*Enrouement, affections des cordes vocales

En Chine : épilepsie, arthrite

Utilisation :

:bouton2: En interne : comptez une cuillère à café de racine d’acore que vous ferez bouillir dans la valeur d’une tasse d’eau. Aux bouillons, coupez le feu et laissez infuser 10 mn. Passez. A raison de 3 tasses par jour.

:bouton2: En externe : comptez 20 g de racine d’acore en macération à froid pendant 6 heures dans un litre d’eau. Passez. A appliquer en compresse.


Sources :

-La phytothérapie, Jean Valnet, Maloine, 1983.
-Petit Larousse des plantes médicinales, Debuigne/Couplan, Larousse, 2009.
-Plantes aromatiques et médicinales, Lesley Bremness, Bordas, 1996.
-Guide du promeneur dans la nature, Felix/Toman/Hisek, Hatier, 1974.
-Logos, Bordas, 1976.
-Larousse illustré, 2005.


Dante
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Herboristerie -> Fiches de Plantes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique