Voir le sujet - [Informations] Définitions & Historique :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Informations] Définitions & Historique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Thérapies Alternatives -> Aromathérapie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Agrippa
Membre Actif


: :
Inscrit le: 01 Sep 2005
Messages: 353
Localisation: ¤~° A l'orée d'une forêt °~¤

MessagePosté le: Ven Avr 28, 2006 12:13 pm    Sujet du message: [Informations] Définitions & Historique Répondre en citant

AROMATHÉRAPIE & HUILES ESSENTIELLES

HISTORIQUE ET DÉFINITION

Les plus anciennes civilisations ont utilisé les plantes aromatiques dans un but thérapeutique ; en onguents, bains ou fumigations, elles ont de tout temps permis des thérapies performantes, parfois empreintes de sacres Aborigènes Australiens (Melaleuca,...), Indiens (Coriandre, basilic,...) Mésopotamiens (Cyprès,...) Égyptiens, Grecs et Romains, etc... ont tous utilisé cette forme de soins. On en retrouve des témoignages écrits dans les textes védiques, chinois, arabes, etc... Dans la bible même, on trouve une foule d'exemples de l'utilisation des plantes (origan, cannelle, myrrhe. Les Grecs, y compris Hippocrate "père de la médecine" y avaient régulièrement recours comme d'ailleurs les Romains qui prenaient des bains parfumés et se faisaient ensuite masser avec des huiles. Les Égyptiens, de leur côté, étaient des experts et recevaient régulièrement la visite de médecins du monde entier qui venaient s'initier chez eux.
Lors des Croisades, ce savoir sera introduit en Europe (11è/12è siècle). Les huiles essentielles seront utilisées lors de l'épidémie de peste du 14è siècle. Au 16è et 17è siècles, les Herboristes et Apothicaires utilisent avec succès les huiles essentielles et d'ailleurs, dès le 15è siècle, les apothicaires sont appelés "AROMATERII" . C'est au 18è et 19è siècles que les scientifiques parviennent à identifier certains composants spécifiques des végétaux et à isoler les principes actifs des plantes. Dans les années 1920, les travaux des français VALNET et GRATTEFOSSE vont relancer l'aromathérapie.
Enfin, dans les années 50 l'esthéticienne et biochimiste française Marguerite Maury introduisit le concept des Huiles Essentielles en massages et créera les premiers services d'aromathérapie en Europe. Apparaît aussi une nouvelle exigence relative au choix des végétaux, aux modalités de cueillette et aux techniques d'extraction et de conservation. Pour en terminer, citons ces deux passionnés que sont PENOËL et FRANSCHOMME qui, il n'y a pas si longtemps, ont étudié en laboratoire, végétal par végétal, l'ensemble des Huiles Essentielles et en ont dressé un tableau rigoureux et précis qui fait aujourd'hui autorité. Aujourd'hui, l'AROMATHÉRAPIE s'impose comme l'une des thérapies complémentaires les plus performantes en matière de santé mais aussi en matière de beauté, d'esthétique, par les soins naturels qu'elle prodigue à notre peau et à notre corps.

L'AROMATHÉRAPIE est une pratique complémentaire de la PHYTOTHÉRAPIE, fondée sur des Huiles Essentielles, des huiles végétales concentrées, destinées à rééquilibrer physiquement et psychiquement l'individu. Ces Huiles Essentielles sont extraites de diverses plantes, des plus communes (Persil) aux plus exotiques et aux plus rares. Les Huiles Essentielles sont extraites des essences aromatiques de certaines plantes. Plus de 150 d'entre elles ont été isolées et offrent, chacunes, un parfum et des propriétés thérapeutiques différentes. Rappelons que les cellules qui métabolisent ces H.E. sont disposées dans tous les organes d'un végétal (feuilles, tige, racine, fleurs,....) et que chacune de ces parties produit des molécules différentes des autres.
Côté plantes, les H.E. sont produites par des glandes situées sous le cuticule (qui est l'épiderme des végétaux). La biosynthèse des molécules aromatiques débute, lors de la photosynthèse, par la fabrication de sucres. C'est grâce à l'action de l'énergie solaire (avec pour matières premières la sève montante et le CO2), que les CHLOROPLASTES construisent de petits sucres (Trioses, Hexoses) avec le fructose qui circule dans le Cytoplasme et les Mitochondries, où, par l'intermédiaire de divers systèmes enzymatiques, auront lieu les synthèses des molécules finales. Les deux voies principales de la production des essences sont la voie des Terpenoïdes et celle des Phenylpropanoïdes.
Pour en finir avec cette alchimie compliquée, rappelons que la composition chimique (le Chemotype) de la plante peut varier en fonction d'éléments aussi divers que la saison, la température, le degré d'humiidité, l'heure de la récolte, le mode de culture, les phases lunaires, etc... Ceci explique la multiplicité et la grande variabilité des H.E. Jouent encore les techniques de cueillette, ce conservation, le choix des végétaux qui doivent être obligatoirement Bio ou 100% naturels. Ces exigences ont une grande importance. Grâce à la CHROMATOGRAPHIE on peut dresser la carte chimique d'une H.E. donnée et détecter les malfaçons et les fraudes hélas trop nombreuses.

MÉTHODE D'EXTRACTION DES HE

:bouton2: A) L'extraction au CO2 : Dans cette technique, un courant de CO2 à forte pression fait éclater les poches à essence, et entraîne les huiles que l'on récupère en l'état.

:bouton2: B) L'extraction au solvant (issu du pétrole) : Ce procédé permet de tripler la quantité d'H.E. récupérées.

:bouton2: C) L'expression : Est une technique "physique" surtout réservé aux agrumes et qui consiste à écraser les zestes pour en extraire les essences.

:bouton2: D) L'Effleurage: Les fleurs sont mélangées à des graisses puis les huiles sont récupérées par dissolution dans l'alcool.

:bouton2: E) La Macération : Les plantes macèrent dans des huiles et l'on récupère les composés liposolubles.

:bouton2: F) Enfin la Distillation à la vapeur d'eau : "cuit à la vapeur" les cloisons cellulaires. L'essence mélangée à la vapeur passe alors dans des réservoirs refroidissants ; la vapeur se condense en un liquide saturé d'eau sur lequel flotte l'H.E. qui est alors prélevée et mise en flacons.

[b]PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES DES HE ET UTILISATIONS[/u]

Les H.E. possèdent différentes propriétés et ont donc des effets thérapeutiques divers :

:étoile2: a) Les effets antifectieux de certaines essences, notamment sur des souches résistant désormais à des antibiotiques récents. Parmi ces molécules antibactériennes les plus puissantes citons : le Carvacrol, le Thymol et l'Eugénol (des phénols) : le Géraniol, le Linalol, Tépineol menthol,.... Cette activité antivirale se retrouve surtout dans les H.E. contenant des Cétones, des Monoterpenols ou certains Aldéhydes.

:étoile2: b) Des effets calmants et antispasmodiques : les Aldéhydes (citral de la verveine, cuminal du cumin, les Esters (gévenyle, salicylate de méthyle,...)

:étoile2: c) Des effets antiparasitaires (surtout des phénols)

:étoile2: d) Des effets anti-inflammatoires : des aldéhydes (citral, cumin, citronnelle) etc...
Selon le type de douleurs on peut utiliser des Esters, des alcools (menthol) ou des Aldéhydes (cuminal). Les H.E. peuvent être aussi fongicides, expectorantes, diurétiques,... Les huiles sont donc un réservoir potentiel de soins naturels et une chance pour la médecine.

Les H.E. s'utilisent seules ou en mélanges. L'association de 2 ou plusieurs H.E. permet d'obtenir un parfum spécial, unique, mais permet surtout de modifier, de rehausser ses actions thérapeutiques. Les mélanges à des fins thérapeutiques ne dépassent pas 2 ou 3 H.E. Un particulier peut éventuellement faire des mélanges mais il est préférable de laisser ce soin au thérapeute ou au spécialiste, car les H.E. sont des principes puissants à ne pas prendre à la légère comme une simple tisane. Nous conseillons donc de voir un NATUROPATHE ou un AROMATHERAPEUTE, surtout s'il s'agit de traitement internes. Encore qu'il existe en pharmacie, parapharmacie, diététique, des complexes d'H.E. prêts à l'emploi pour certains cas très spécifiques.
Les H.E. agissent sous différentes formes, suivant l'affection à traiter ou les soins à donner.
Le fait est que le terme d'Aromathérapie signifie littéralement "thérapie par les parfums" laisse supposer un pouvoir thérapeutique olfactif par inhalation. C'est exact, mais très restrictif.

:bouton: - L'Inhalation d'H.E. est un moyen connu depuis très longtemps pour favoriser la régénération, la vitalité, le bien être. En cas de sinusites, de maux de gorges, de céphalées, d'infections respiratoires, l'Inhalation d'H.E est recommandée et permet d'éviter des massages aux H.E. qui peuvent irriter la peau. Par contre, les inhalations ne conviennent pas aux asthmatiques, aux enfants et nourrissons.

:bouton: - Les Diffuseurs pour parfumer une pièce et recommandés pour le repos nocturne, car le sujet, endormi assimile mieux les stimulés olfactifs. Pendant le sommeil, le corps est plus réceptif aux odeurs d'H.E. qui agissent de manière plus profonde sur le psychisme et le système neurovégétatif car les odeurs sont très vite assimilées par le métabolisme. Déjà on savait qu'en diffusant dans la chambre un peu d'essence de Lavandin, de Tilleul ou d'Oranger, on favorisait le sommeil. Aujourd'hui, des scientifiques ont supervisé la mise au point d'une méthode aromathérapique complète traitant avec succès un grand nombre de troubles psycho-nerveux.

:bouton: - Gargarismes, bains de bouches (même si l'on ne doit pas avaler les H.E.) en traitement des aphtes, gingivites, maux de gorge.

:bouton: - Bains : la chaleur de l'eau libère les effluves et facilite l'absorption par la peau.

:bouton: - Compresses (chaudes ou froides) pour soulager inflammations et douleurs musculaires et rhumatismales, maux de dents, otites,...

:bouton: - Massages : le massage aux H.E. constitue un traitement curatif puissant, stimulant et relaxant les H.E. pénètrent ainsi par les pores de la peau et dans le flux sanguin ou leurs molécules seront ensuite véhiculées dans tout l'organisme.

:bouton: - Enfin, les crèmes, lotions, gels, et shampooings. Pour la santé et la beauté de la peau et des cheveux (voir notre article sur : beauté au naturel)
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Althea
Membre Actif


: :
Inscrit le: 07 Oct 2005
Messages: 273
Localisation: Londres

MessagePosté le: Ven Avr 28, 2006 3:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
E) La Macération : Les plantes macèrent dans des huiles et l'on récupère les composés liposolubles.


Je ne suis pas sure d'etre d'accord... Jusqu'a aujourd'hui, je n'ai jamais vu d'HE contenant de l'huile...

Ce procédé transfere les huiles essentielles d'une plante a une huile et c'est un procédé conseillé pour faire des huiles maisons qd on ne peut pas distiller 20kg d'une plante pour avoir 20ml d'huile essentielle. Mais il va de soi que la concentration de principes actifs sera loin d'etre la meme.

Les véritables huiles essentielles sont obtenues soit par expression pour les zestes des citrus, soit par distillation à la vapeur d'eau.

On peut également extraire les principes aromatiques grâce à des solvants ou plus récemment avec du dioxyde de carbone supercritique (qui est dans un état intermédiaire entre un gaz et un liquide) mais les produits obtenus ne peuvent normalement pas s'appeler huiles essentielles.

Source: http://fr.ekopedia.org/Huile_essentielle#Techniques_de_fabrication_des_huiles_essentielles
Ce qui est logique car l'aromathérapie est un soin naturel par excellence et l'utilisation de solvants serait une contradiction du principe.

De plus, on ne dit pas "effleurage" mais "enfleurage"

Merci pour ce poste tout de meme Smile
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Agrippa
Membre Actif


: :
Inscrit le: 01 Sep 2005
Messages: 353
Localisation: ¤~° A l'orée d'une forêt °~¤

MessagePosté le: Ven Avr 28, 2006 3:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Looool j'ai fait des fautes :chaise: Faut me punir ^ ^
Tenez compte des corrections de Althea Wink
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Thérapies Alternatives -> Aromathérapie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique