Voir le sujet - [Auteur] L'émir Abdel Kader :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Auteur] L'émir Abdel Kader

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
stevenlynch
Membre prenant racine



Inscrit le: 09 Avr 2006
Messages: 54
Localisation: caraibean sea

MessagePosté le: Ven Mai 12, 2006 3:49 am    Sujet du message: [Auteur] L'émir Abdel Kader Répondre en citant

Il naquit en 1808 à El-qaitna (Mascara) dans un milieu d'étude et de piété son père fut son premier maître ; sa mère Lalla Zohra était instruite .
Son père, chef de la confrérie de Qadiriya, Sidi Mahieddine dirigeait une zaouia et jouissait d'une réputation de sainteté.
C'est dans la zaouia de son père qu'il fit son apprentissage du Coran et des religieuses. Dés l'âge de 7 ans, il fut confié au cadi d'Arzew (ville côtière prés d'Oran) Si Ahmed Ben Tahar, un érudit au courant des affaires d'Europe qui l'initia aux mathématiques, à l'astronomie, à la géographie, et l'histoire, à travers AlMas'udi (Xe.s) et Ibn Khaldoun (XIV.s) - Abdelkader se révéla un brillant élève et acquit ainsi les bases d'une culture solide. A 14 ans, il fut dirigé sur Oran où il suivit une formation supérieure, que fut cependant brève puisqu'il rejoignit la zaouia paternelle.
En 1825, il fit pèlerinage à la Mecque en compagnie de son père. Le voyage dura 2 ans et produisit une profonde impression sur lui . Il prit contact avec les milieux intellectuels d'Orient. Son ambition était de se consacrer uniquement à l'étude et à l'enseignement. Cependant, les événements vécus par son pays lui confèrent un double destin, celui d'un homme de science et de combat.
"C'est par la vérité qu'on apprend à connaître les hommes et non par les hommes qu'en apprend à connaître la vérité "Lettre aux Français, tard R.Khawam,edit. L'heros, Paris 1977). Cette parole suffit à éclairer le fond même de la vie et de l'action d'Abdelkader.
En 1830, Alger est prise par les français. Son armée menace les provinces d'alentour. Très vite, l'autorité des Turcs se désagrège, les premières escarmouches s'engagent entre algériens et français . Mahieddine réussità regrouper les tribus et à proclamer la Guerre Sainte. Les représentants de ces tribus conjurèrent à Mahieddine de prendre le titre "Sultan des Arabes". Mais celui ci, trop âgé propose Abdel-kader qu'il juge apte à assumer cette mission. Ce choix est entériné par les tribus sur le champs "Abdelkader a 24 ans, il est mûri de bonne heure par l'étude et les voyages il est le plus vaillant et le plus habile des cavaliers de sa tribu, il a la piété et l'equence d'un marabout, l'astuce et le sang-froid d'un diplomate : musulman, il est cruel ou généreux suivant le besoin, bienveillant ou sévère par calcul, ensemble de qualités qui fait les dominateurs d'hommes" .(Ch.H. Churchill, la vie d'Abdelkader).
Il organise la résistance à l'invasion d'une armée puissante qui regroupe autour de lui les tribus et symbolise la nationalité algérienne.
Abdelkader essayait des forces nouvellement disciplinés contre la première nation du monde, depuis longtemps savante dans l'art de la guerre et disposant de ressources immenses.

L'Emir Abdelkader demeure le symbole de la résidence nationaleà l'occupation colonial de notre pays. Pendant quinze ans ( 1832-1847).
Il a lutté obstinément contre l'une des meilleurs armées d'Europe, supérieure en nombre et en matériel. Comme l'indique l'un de ses biographes" l'homme était si grand qu'il s'impose à l'admiration de ses adversaires". (M.Ch.SAHALI. Abdelkader, le Chevalier de la Foi, Alger 1953).

Arrow La formation
Abdelkader est né à el Guetna prés de Mascara en 1808, élevé dans la Zaouia paternelle dirigée par Si Mahieddine. Il reçoit une éducation solide qu'il complète au prés des maîtres éminents à Arzew et à Oran. Il apprend les sciences religieuses, la littérature arabe, l'histoire, la philosophie, les mathématiques, l'astronomie, la médecine ...Platon et Artistote, Al-Ghazâli, Ibn Rushd et Ibn khaldûn lui sont familiers, comme en témoignent ses écrits. Toute sa vie, il étudie et dévelope sa culture.

Arrow Le pèlerinage
Il effectue le pèlerinage à la Mècque avec son père en 1826 et prend contact avec l'Orient. Les pèlerins se rendent ensuite à Baghdad pour visiter le tombeau de Sidi abdelkader Djilâni, fondateur de la confrérie al-Qâdiriyyaà laquelle se rattache la zaouia de la Guetna . Ils échappent ainsi aux menaces du bey d'Oran qui a pris ombrage de l'autorité spirituelle de Si Maheieddine et de son fils en Oranie.

Arrow Connaissance de l'emir abdelkader
L'engagement et la guerre
Après la prise d'Alger en 1830, Si Mahieddine et le jeune Abdelkader participent à la résistance populaire, abd-el-kader se distingue par son courage et son intelligence. Les tribus de l'ouest se réunissent et veulent choisir un chef pour défendre le pays. Si Mahieddine sollicité s'excuse en raison de son âge et propose son fils Abdelkader fait l'humanité, il est investi en qualité d'Emir par une grande assemblée réunie près de Mascara, le 27 novembre. L'Emir s'engage à diriger la guerre contre l'occupation étragère, il organise l'état nationale constitue le gouvernement, désigne les khalifas pour administrer les provinces, mobilise les combattants, crée une armée régulière, lève les impôts, rend la justice .
Il signe le traité Desmichels avec le général d'Oran le 24 février 1834, ce traité reconnaît son autorité sur l'Ouest et le Chelif Ratifie par le gouvernement français, il est mal appliqué par le général Trézel, successeur de Desmichels. ce général défie l'Emir et veut étendre son autorité. L'émir lui afflige une grave défaite à la macta, sur la route de Mostaghanem
le 28 juin 1835. Plusieurs engagements opposent l'Emir aux troupes françaises.
L'Emir pratique la guérilla permanente, attaque rarement l'ennemi de front,
il le hercule, lui tend des embuscades et lui cause des pertes sensibles. Il est insaisissable, se montre partout et nulle part, son infanterie et sacavalerie sont mobiles et efficaces

source:
http://users.antrasite.be/ppoisse/Documents/aek.htm

Arrow il est aussi connus pour avoir fait partie de la franc maçonnerie !


je vous conseille vivement "les écrits spirituels" d'abdel kader aux éditions du seuil , collection "sagesse" .
_________________
la où il y a une volonté , un chemin s'ouvre !
daisaku ikeda
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Arabo-berbere
Membre Curieux



Inscrit le: 30 Déc 2008
Messages: 4
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun Jan 19, 2009 3:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

l'Emir Abdelkader étais un Chaykh Soufi de l'école akbarienne ( inspiré par Ibn Arabi) tout en fesant partie de la confrérie QADIRIYA.

Il étais très pieux et ses écrits démontrent sa profonde sagesse.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique