Voir le sujet - [Histoire][Bio] Raspoutine, chamane orthodoxe :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Histoire][Bio] Raspoutine, chamane orthodoxe
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Mystiik
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 01 Mai 2006
Messages: 233
Localisation: PARIS, 48°53'09.96"N, 2°19'41.78 E

MessagePosté le: Dim Juin 18, 2006 5:27 pm    Sujet du message: [Histoire][Bio] Raspoutine, chamane orthodoxe Répondre en citant

On ne meurt que 4 fois

Pour le Prince russe Felix Ioussoupov, le plan est clair. Au repas de ce soir, le 29 décembre 1916, Grigori Iefimovitch Raspoutine retournera à Dieu ou au Diable… Les plats épicés, les gâteaux au chocolat, les vins sont tous empoisonnés au cyanure.

Pour ceux qui veulent sa mort, les mobiles ne manquent pas. Le porte-parole des Centuries Noires au parlement de la Douma, Vladimir Pourichkevitch veut sa mort car Raspoutine a trahi la cause des Centuries, cette organisation qu’on qualifierait d’extrême-droite, par un comportement qui a attiré la disgrâce sur la maison impériale, ce que lui reprochait aussi l’autre comploteur, le Grand Duc Dimitri. L’influence de Raspoutine dans le choix des ministres du Tsar et dans les affaires courantes, notamment par son entremise l’influence de juifs et d’allemands, le condamnait aux yeux de l’aristocratie russe.
Raspoutine avait déjà fait l’objet d’un attentat en Sibérie en 1914, le même jour que l’assassinat de Sarajevo contre l’Archiduc autrichien qui allait déclencher la 1ère guerre mondiale. A ce propos, Raspoutine prêcha toujours la paix et le refus de la guerre.

Malheureusement pour ces conjurés, Raspoutine mangea et bu jusqu’à plus soif sans ressentir plus de désagréments que des brûlures à l’estomac… Malaise.


Source photo : http://news.minnesota.publicradio.org ........................... Source photo : http://spb.tourarena.com
Grigori Iefimovitch Raspoutine.......... Raspoutine à table avec le Prince Ioussoupov


Après réflexion, les comploteurs qui voulaient sa mort choisissèrent une solution qui avait fait ses preuves : le pistolet ! Après le premier coup de feu, le corps de Raspoutine fut sorti de la pièce, reconnu mort par le médecin présent. Le Prince voulu plus tard revoir le corps de sa victime et s’assurer de la réalité qui s’imposait politiquement à tous : la fin du supposé moine. Mais alors qu’il repartait, Raspoutine se releva ensanglanté et lui dit « Félix, moi qui t’aimais, que m’as-tu fait ? » avant de commencer à sortir. Malaise.
On lui tira donc dessus au moins deux autres fois ! Il s’effondra à nouveau mais rampa en cherchant à s'enfuir ! Malaise.
Cette fois ci il fut assommé plusieurs fois … et ne bougea plus !
Son corps fut alors jeté dans un des canaux gelés de la Neva… mais en oubliant de lester son corps. Celui-ci fut donc retrouvé et l’autopsie prouva qu’il était mort… noyé, les poumons étant remplis d’eau.
Après le cyanure, les balles et les coups, il respirait encore lorsqu'il fut jeté à l'eau !

Cet épisode est raconté par le Prince Ioussoupov lui-même et ce fut le début de la légende de Raspoutine.

Un chamane orthodoxe

A propos de légende, on raconte qu’au jour de sa naissance, un météore traversa le ciel au-dessus du village sibérien où naquit le jeune Raspoutine, le 23 janvier 1869.
Raspoutine est bien son nom et même si on a traduit bien souvent ce nom en « débauché », il provient du « russe raspoutitza qui évoque plutôt le débordement de sève, l’éclatement du sol sous la poussée du dégel ». C’est dans l’atmosphère rustique des villages paysans sibériens que grandit Raspoutine au contact de la vie telle qu’elle devait être inchangée depuis les temps les plus anciens.
Dès sa jeunesse, Raspoutine était en relation avec les croyances et pratiques chamaniques de ces contrées qui opérèrent un syncrétisme (=synthèse) entre les religions orientales, les paganismes slaves et bien sûr le christianisme orthodoxe, dernier arrivé.

"Vers 15 ans, il aurait séjourné dans une communauté abritant les membres d’une secte, les Khlystis, fondé par un paysan du 17è siècle, d’inspiration gnostique et qui rejetait en partie l’église orthodoxe au profit d’une illumination directe par une communication avec le saint esprit incarné en chacun de nous.
Interdits par l’Eglise, les rites Khlystis se célébraient dans une cave ou grotte éclairée par des chandelles. Après les prières, on distribuait des chemises en mousseline blanche qui symbolisaient la résurrection. Puis on dansait, dansait, dansait, en se flagellant (khlyst signifie fouet), jusqu’à ce que les hommes et les femmes se dévêtent pour célébrer la grâce divine dans une pratique souvent orgiaque."

Après une chute dans une rivière aux eaux gelées où son frère ainé trouva la mort, Raspoutine eut un comportement différent des autres, oscillant entre dépressions profondes et surexcitations. C’est ainsi, alors qu’il travaillait dans les champs, il eut la vision d’une Dame lumineuse qu’il qualifia de Vierge après s’être confié à son mentor, le starets (« saint homme ») Makari, qui lui conseilla un pèlerinage au Mont Atos, en Grèce, pèlerinage qu’il réalisa.
Les prêtres-errants, les starets, sont des pourvoyeurs de toutes sortes de traditions, des conteurs. Il est probable que la jeunesse sibérienne de Raspoutine fut agitée : voleur de chevaux, buveur, bagarreur, trousseur de jupons… La rencontre avec ces starets et un goût au mysticisme l’ont probablement conduit à en adopter les habitudes et coutumes, poussant à l’extrême la pratique des prières, des privations, etc.

Raspoutine, le guérisseur

Il faut dire qu’il était ou il est devenu « différent ».
Très tôt, il faisait parti de ceux qui étaient capables d’apaiser les animaux.
Plus tard, ses talents de guérisseurs s’affirmèrent. Il s’avéra que sa seule présence auprès du fils du Tsar Alexis calmait les crises d’hémophilie dont il souffrait.
« Je n’en croyais pas mes yeux, le petit garçon était assis dans son lit, la fièvre avait disparue, ses yeux étaient clairs et brillants, aucun signe de congestion. Raspoutine ne l’avait pas touché mais était simplement resté au pied de son lit pour prier » écrivit la Grande Duchesse Olga, sœur du Tsar.
Un jour, Raspoutine adressa un télégramme de Sibérie à l’Impératrice ainsi libellé « Dieu a entendu vos prières, le petit ne mourra pas ». Immédiatement le Prince Alexis se senti mieux…
Le Docteur Botkine, médecin de la famille impériale russe, atteste aussi dans ses mémoires, l’effet apaisant des passes magnétiques et des incantations de Raspoutine, alors même que le bon docteur considérait Raspoutine comme un vrai rival.

Raspoutine, le voyant

On ne peut nier l’authenticité de cette lettre adressée au Tsar peu après la déclaration de guerre de 1914 : « Je mourrai dans des souffrances atroces. Après ma mort, mon corps n’aura point de repos. Tu perdras ta couronne. Toi et ton fils serez massacrés ainsi que toute ta famille. Ensuite un terrible déluge submergera la Russie. Elle tombera entre les mains du diable. »
En 1917, le corps de Raspoutine fut brûlé par le gouvernement révolutionnaire de Kérensky en tant que symbole de la débauche de l’Empire, Raspoutine ayant eut une écoute particulièrement favorable parmi la gente féminine de l’aristocratie.

Il parait qu’il avait effectivement une grande aura…
Pour l’anecdote, le Musée de l’Erotisme de Saint Petersbourg expose un moulage de 28,5 cm qui fut censé être pris sur Raspoutine lui-même (pour la curiosité de personnes majeures et averties seulement, cliquez ici ou ici).
Malgré cette forte attirance réciproque vers les femmes, Raspoutine fut marié à 19 ans et eut des enfants. Il apparait d'ailleurs qu'il aimait sa femme qui acceptait ces débordements. Prakovia, sa femme, déclara à propos des aristocrates qui courraient après Raspoutine : "Bien sûr que Grigori peut les occuper toutes.". Une de ces femmes apporta d'ailleurs comme commentaire : "Si Raspoutine désire une femme, nous pensons toutes que c'est un honneur et une bénédiction.".

Le Tsar, sa femme et ses cinq enfant furent fusillés par les bolchéviques 2 ans plus tard ainsi que fut massacrée toute la famille impériale présente en Russie signant ainsi la fin de la dynastie des Romanov.

« On a récemment retrouvé des cahiers de Raspoutine où il prédit de nombreuses choses : la révolution de 1917, l’invasion de la Russie par l’Allemagne Hitlérienne, le règne de l’antéchrist (Staline) et la fin des temps marquée par l’apparition de l’Etoile Absinthe.
Absinthe se dit en russe tchernobylka."
C'est ainsi que l'Apocalypse désigne aussi le 3è signe de la fin des temps, l'Etoile Absinthe qui tomba du ciel et rendit les eaux mortelles.
Qui vivra, verra.


Source photo : http://www.whoknew.us

Sources
- « Raspoutine : l'ultime vérité » de Edvard Stanislavovitch Radzinski, JC Lattès, 2000
- « Raspoutine » d’Henri Troyat, Le livre de poche, 2000
- « La fin de Raspoutine par celui qui osa le tuer », Prince Felix Ioussoupov, Complexe 1982
- « Raspoutine » de Pierre-Emmanuel Prouvost d’Agostino dans « Dictionnaire historique de la Magie et des Sciences Occultes », La Pochotèque, 2006 d’où sont tirées la plupart des citations éventuellement remaniées dont la dernière sur les prédictions.
- "Raspoutine, le diable fait moine" dans "L'Europe des sociétés secrètes", SRD
- L’article « Raspoutine » de wikipedia

_________________

La liberté des hommes est telle que nous avons inventé les Dieux pour les honorer


Dernière édition par Mystiik le Ven Jan 16, 2009 3:45 pm; édité 5 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Dim Juin 18, 2006 6:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

cette histoire m'a toujours beaucoup impressionné, il devait vraiment tenir à la vie pour continuer à vivre après tout ca, il faut d'ailleurs savoir que ce n'est qu'il y a quelques années qu'on a appris la vérité sur sa mort car le dossier avait été classé secret.
Bref, une bien étrange histoire... merci de nous l'avoir résumé Smile
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Invité







MessagePosté le: Dim Juin 18, 2006 6:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Smile Voilà qui va plaire à airzombie...
Revenir en haut
Invité







MessagePosté le: Dim Juin 18, 2006 6:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Wow, hyper intéressant Smile
Merci pour ce post Mystiik ^_^
Revenir en haut
Luna
Membre Actif


: :
Inscrit le: 24 Oct 2005
Messages: 444

MessagePosté le: Dim Juin 18, 2006 7:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Mystiik pour ce post vraiment très intéressant. Smile
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité







MessagePosté le: Lun Juin 19, 2006 12:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Excellente présentation, en effet. On pourrait en conclure que la notion de chamanisme orthodoxe s'accomode parfaitement bien avec l'attrait du pouvoir temporel.
Revenir en haut
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Lun Juin 19, 2006 12:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Voilà qui va plaire à airzombie...


Je me rendais à l'usine.

Le grand cerveau de la ville avec ses autoroutes ivres de vitesse et les humains fragments d'adrénaline dans la toile des archontes. Puis au coeur de ça, je disais, l'usine, le noeud, où le corps des ouvriers, chair de jeune femme, enfante les machines. Grands oiseaux effrayants qui déchirent le ciel.

Chaque jour ou je vais à l'usine c'est boire à la coupe d'Absinthe, encore un peu de poison, mais de là découle la vérité.

La grande étoile se lève dans le ciel sombre au-dessus de ma vieille buick et dévore Montréal.

"Ma mère, qu'est que la gnose?"

Un dix roues nimbe d'ombre mon pare-brise et Absinthe explose à l'ouest découpant mon usine comme un enfant des images dans un vieux magasine.

J'ouvre la portière je marche vers l'édifice que la déesse vient de coller dans son grand scrapbook. Le gardien, une machine, scrute mon matricule de son grand oeil rouge.

Des cravates discutent, je les vois au bord de mon champs de vision, rien que des ombres et les mains trop propres. Rien à foutre de ceux là. Ils ne sont pas de l'oeuvre.

J'entre dans le ventre de 9156. Les autres électriques sont là: des slaves, des algériens et un autre comme moi qui sommes les descendants des français ici. Toutes les langues se parle : ahh-bibi, ça va? Curva! quand, non, ça ne va pas ou tabarnak et osti de criss!

Arbeit... les nerfs de la machine sont tirés, connectés...

La gnose s'installe puis je discute avec un berbère des assassins et du vieux de la montagne, puis des soufis et un moment de gnose encore pendant que mes mains s'agitent comme de grosses araignées.

Raspoutine est assis en tailleur là sur quelques faisceaux de câbles.

Puis je suis dans un champs... la ruine d'une ferme...

Je l'ai vu là, me dit Raspoutine.

Il prend mes mains, ils les plongent dans la glaise du champs...

-Il faut faire un globe, comme ça...

Puis il ramasse du bois, il fait un feu dans la cheminée de la ferme en ruine.

-Tout commence par l'esprit, ahh-bibi...

Il souffle sur le globe. Sa soutane est crasseuse, il est sale comme les ouvriers. J'écoute le maître.

-Tu vois...

Il tend l'orbe de boue vers le feu.

Un bord est dans la lumière et l'autre dans l'ombre.

Il tourne le globe dans sa main.

-Toujours, les ténébres et la lumière... le jour et la nuit...

Puis il me tend le goulot, comme ça, il y a une bouteille de Vodka dans sa main.

-Soyons ivres!

-Ton esprit c'est de la boue et l'esprit de tout les hommes de la boue.

La vodka me réchauffe.

-Tu vois le feu était faux... le vrai feu est en toi...

Il me frappe la poitrine de son gros poing de paysan.

-La véritable prière est au centre de la boule, là où tout est vrai sans la ténèbre.

-Le soleil intérieur.

L235B22 connecte adjacent à STA280 dans EE de P52.

Le plan est complété. 2h45, airzombie retourne à la maison dans l'air frais de la nuit.
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Nephtys
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 03 Jan 2006
Messages: 224
Localisation: La ou mon rat est,je suis!

MessagePosté le: Lun Juin 19, 2006 5:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

^^ wow..

moi qui adora parler d'histoire et surtout de personnage important..
je n'est pas un savoir tres tres grand sur Raspoutine, mais je sais que le fils du Tsar etait Hemophile.Le docteur lui donnais quelque chose comme de l'aspirine qui liquefiais son sang encore plus.

Tout ce que Raspoutine fesais etait de calmer le jeune garcon,donc ses crise arretais. je crois..j'avais lu ca dans un livre.

( Agh! une Grosse Araignee!!
_________________

One ring to bring them all,and in the darkness bind them,In the land of Mordor where the Shadows lie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Messenger
Invité







MessagePosté le: Lun Juin 19, 2006 8:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Le plan est complété. 2h45, airzombie retourne à la maison dans l'air frais de la nuit.


Le Seigneur descendit du ciel pour voir la ville et la tour que les hommes bâtissaient. Après quoi il se dit : « Eh bien, les voilà tous qui forment un peuple unique et parlent la même langue ! S'ils commencent ainsi, rien désormais ne les empêchera de réaliser tout ce qu'ils projettent. Allons ! Descendons mettre le désordre dans leur langage, et empêchons-les de se comprendre les uns les autres. » Le Seigneur les dispersa de là sur l'ensemble de la terre, et ils durent abandonner la construction de la ville. 9 Voilà pourquoi celle-ci porte le nom de Babel . C'est là, en effet, que le Seigneur a mis le désordre dans le langage des hommes, et c'est à partir de là qu'il a dispersé les humains sur la terre entière.

gen 11:1-9
Revenir en haut
Invité







MessagePosté le: Lun Juin 19, 2006 11:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Airzombie, ton msg est une pure merveille de terreur et de discernement. Cette conscience de la proximité du grand vide est un plaisir à lire.
Revenir en haut
Malazaret
Membre Actif


: :
Inscrit le: 30 Aoû 2005
Messages: 367
Localisation: France, Aquitaine, Pyrénées-Atlantique, Pau

MessagePosté le: Lun Juin 19, 2006 11:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai souvent entendu les histoires sur Raspoutine... Vraiment très intriguantes non ? Ne mourrait-il pas car ce n'était pas son heure ? Parce qu'il avait un grand pouvoir de guérison qui le protégeait ? Parce qu'il voulait vraiment vivre ? Parce que, grace à son don de voyant, il pouvait anticiper certaines choses ?.... On ne le saura probablement jamais.
Mais je ne sais pas pourquoi, je l'ai toujours vu plutôt "darkos" le Raspoutine... Rolling Eyes

En tout cas, merci Mystiik Smile

_________________
Energie Connexion
Bien-Être & Spiritualité

www.energie-connexion.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mystiik
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 01 Mai 2006
Messages: 233
Localisation: PARIS, 48°53'09.96"N, 2°19'41.78 E

MessagePosté le: Mar Juin 20, 2006 12:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à ceux qui ont apprécié le post et par là même, ont répondu à mon invocation au grand esprit canadien.
Félicitation donc aussi à airzombie pour son talent dans le récit onirique !

Citation:
Malazaret : Mais je ne sais pas pourquoi, je l'ai toujours vu plutôt "darkos" le Raspoutine...


Sinon c'est vrai que Raspoutine a une image négative. Ce peut etre le cas si on le considère comme un 'moine' débauché parjure à ses serments et qui possède des talents peu orthodoxes voire pas catholiques...
Mais si on le considère autrement, en changeant le point de vue, en tant que chamane jeté dans le siècle et chez les aristocrates mondains vivants le scepticisme d'une fin de règne, on peut changer son point de vue sur lui.
_________________

La liberté des hommes est telle que nous avons inventé les Dieux pour les honorer


Dernière édition par Mystiik le Mar Juin 20, 2006 2:06 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Mar Juin 20, 2006 1:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

http://perso.orange.fr/daruc/mort/rj.htm

http://www.edicolaweb.net/nonsoloufo/um_401f.htm
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Invité







MessagePosté le: Lun Juin 26, 2006 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Russie, faite d'adoration servile et de tyrannie brutale, de mysticisme erotico-masochiste, d'irriationalisme, d'irresponsabilité, de cruauté licite, de soumission animale...Ce mythe, s'il était analysé de près révélerait une assez grande coherence, car il est, comme tous les mythes que nous forgeons sur les autres peuples, symbole de libido subconsciente; et lorsqu'une image fascinante de ce genre a pu, pour diverses raisons, prendre corps, il est trés difficile de la détruire.
Cette Russie fantasmagorique-on croirait qu'il suffit de lire Anna Karénine, que tout le monde a lu, pour ne pas y croire; or, il semble que mêmes les hommes cultivés y croient.

Zoe Oldenbourg
Revenir en haut
Malazaret
Membre Actif


: :
Inscrit le: 30 Aoû 2005
Messages: 367
Localisation: France, Aquitaine, Pyrénées-Atlantique, Pau

MessagePosté le: Mar Juin 27, 2006 10:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mais Raspoutine n'était-il pas tout simplement protégé par le "simple" fait qu'il était en harmonie avec tout ce qui est ? Le fait d'avoir cette connaissance, cette ouverture d'esprit, cette connexion n'est pas la meilleure des protections ?
Comme il le dit, il aimait, l'amour sans condition... ne dit-on pas que l'Amour est plus fort que tout ?

_________________
Energie Connexion
Bien-Être & Spiritualité

www.energie-connexion.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique