Voir le sujet - [Autres] LES CATHARES :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Autres] LES CATHARES
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
isis
Membre Actif


: :
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 421
Localisation: indre et loire

MessagePosté le: Mer Juil 26, 2006 1:05 pm    Sujet du message: [Autres] LES CATHARES Répondre en citant

http://perso.orange.fr/c.n.r./queribus.jpg

LES CATHARES

Cathares, mouvements dualistes chrétiens du Moyen Âge qui se développèrent notamment dans le Sud de la France.
Le nom « cathares » (du grec, katharos, « pur ») fut adopté par de nombreuses sectes chrétiennes du Moyen Âge. Les cathares se signalaient par leur ascétisme rigoureux et une théologie dualiste fondée sur le manichéisme : la croyance en l'affrontement du Bien et du Mal, reflet d'un univers composé d'un monde spirituel créé par Dieu opposé au monde matériel créé par Satan.
Microsoft ® Encarta ® 2006. © 1993-2005 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.



La religion des parfaits


Dans la doctrine Cathare il est dit qu'il existe un Dieu, source de perfection, bonté suprême. Ce dieu a créé toutes les choses célestes et éternelles. A coté de lui, il y a Lucifer, le porteur de lumière, qui est le plus parfait des êtres issus de Dieu. Lucifer ou Satan, s'oppose à dieu et se révolte contre lui. Mais il est vaincu dans ce combat. D'Eternel qu'il était avec son Père, il devient temporel, entre dans le temps, il est déchu. Dieu, cependant, lui accorde l'autorisation d'organiser le monde d'en bas, dans lequel il est tombé. Lucifer créé les corps et il les anime en y enfermant deux anges, Adam et Eve. Ce monde ainsi créé par Satan est à l'opposé du monde de Dieu. C'est le monde de la matière, par conséquent un monde mauvais. La matière, pour les Cathares, est le plus bas degré de l'émanation, au-delà duquel il n'y a plus que le néant. Satan ne peut que se complaire dans ces éléments corrompus

Ils sont les pasteurs du troupeau. C'est parmi eux que sont désignés les membres les plus élevés de la hiérarchie Cathare, les évêques et leurs fils majeurs et mineurs. Pour devenir parfait, il faut avoir reçu le consola ment. C'est le seul sacrement admis par les cathares qui rejettent tous les autres sacrements chrétiens, manifestations d'idolâtrie. Le consola ment est le vrais baptême spirituel opposé au baptême par l'eau du christianisme. Ce baptême ne peut être conféré qu'aux adultes conscients de leur acte. Le croyant suivait un jeune de plusieurs jours avant être admis a recevoir le sacrement. La cérémonie se passait en présence de la communauté des croyants. L'évêque remettait au postulant le Livre, c'est-à-dire l'évangile de saint Jean, puis le futur parfait prononçait les veux qui l'engageaient dans sa nouvelle foi. Ensuite, le postulant confessait ses péchés et en demandait pardon.

Pour les Cathares, les âmes des hommes retrouveront leur identité première par des réincarnations successives et purificatrices. Satan lui-même sera sauvé. Les Cathares croyaient donc en la réincarnation. C'est pourquoi ils devaient s'abstenir de toute nourriture carnée, car la chair est impure et le corps d'un animal peut être la réincarnation d'une âme en quête de Rédemption. Il devait évidemment s'abstenir de tout rapport sexuel. Le parfait rejetait le mensonge, la colère, l'homicide.
La doctrine cathare peut donc se résumer de la façon suivante: c'est par l'esprit et par la connaissance, que l'homme arrivera finalement à la lumière, à la liberté, et sera ainsi sauvé.



CROISADE CONTRE LES CATHARES
Le pape Grégoire IX avait chargé officiellement les prêcheurs de l'ordre nouvellement créé par saint Dominique de poursuivre et juger les hérétiques, l'inquisition était née. Les populations du Midi étaient tout à fait hostiles, elle apprirent vite a connaître ces religieux de bure blanche avec un long scapulaire noir qui interrogeaient rudement, et pouvaient les envoyer au bûcher si leur culpabilité avait été prouvée. En 1235, les dominicains avaient déclenché à Toulouse une chasse a l'hérésie. Les Toulousains se soulevèrent contre les inquisiteurs dirigés par Pierre Seila. Ils les expulsèrent de la ville. Les consuls interdirent aux habitants, sous peine d'arrestation, d'aider les frères prêcheurs. A Avignonet un groupe d'inquisiteurs était arrivé le 28 mars 1242 composé de Guillaume Arnaud, le franciscain Etienne de Saint-Thibery et de dix autres membres. Ils devaient passer la nuit chez le châtelain, Raymond d'Alfaro. Celui-ci, farouche partisan du comte de Toulouse, à qui il était d'ailleurs apparenté, ourdit un guet-apens. Il envoya des émissaires a Montségur pour avertir le seigneur de la forteresse, Pierre Roger de Mirepoix de la présence des inquisiteurs à Avignonet. Pierre-Roger de Mirepoix se mit en route, accompagné de quelques fidèles chevaliers. Ils massacrèrent tous les inquisiteurs. Leur forfait accompli, ils repartirent a Montsegur, acclamé par les populations des villages qu'il traversait. .
Le massacre d'Avignonet eut un grand retentissement dans le Languedoc et, par la suite, dans la chrétienté. Cette affaire représentait une raison de plus pour réduire les derniers îlots de résistance cathare. Montsegur en était un, et d'importance. On était en mars 1243. Les troupes assiégeantes étaient conduites par le sénéchal de Carcassonne, Hugues des Arcis, et par l'archevêque de Narbonne, Pierre Amiel. L'armée, forte d'environ dix mille hommes, planta ses tentes au pied de Montsegur. Les assièges étaient nombreux. Il y avait le seigneur du lieu Raymond de Pereille, Corba sa femme ses quatre filles, Jourdain, son fils, Alazais de Massabrac sa soeur, Marquesia de Lanta sa belle-mère, parfaite. La forteresse abritait les sergents et les hommes d'armes, commandes par Pierre-Roger de Mirepoix, gendre de Raymond de Pareille. Les cathares, habitaient les alentours du château, sur la terrasse nord. A combien de personnes s'élevait cette population, parfaits et laïcs, religieux et combattants confondus? . En tout trois cent soixante hommes, femmes, enfants. L'hiver est long dans les montagnes de l 'Ariege. Les défenseurs espéraient recevoir des renforts du comte de Toulouse. Cet espoir fut vain. Les escarmouches continuèrent pendant l'hiver, en dépit du froid et de la neige. A la longue, les ressources des défenseurs s'épuisèrent. Leur volonté de résistance s'affaiblit et un esprit de défaitisme s'installa parmi eux. Roger de Mirepoix comprit que la situation était sans issue. Il entreprit en mars 1244 des négociations avec le sénéchal de Carcassonne, Hugues des Arcis. La capitulation fut décidée. Le mercredi 16 mars 1244, deux cent vingt-quatre cathares, n'ayant rien renié de leur foi, quittèrent le château.. Ils furent brûles sur un immense bûcher devant l'armée du roi de France. Pour la petite histoire avant la reddition, vingt et un catholiques demandèrent a devenir cathares. On connaît leurs noms. Il y avait entre autres la femme de Raymond de Pareille, Corba et sa fille Esclarmonde. Elles rejoignaient ainsi leur mère et grand-mère, Marquesia de Lanta déjà cathare. Ce dernier acte montre la puissance de la foi cathare sur ces gens qui savaient qu'en agissant ainsi, ils étaient inéluctablement voues au bûcher. Il faudra encore une centaine d'année pour venir à bout de la religion cathare, en 1329 les derniers cathares furent brûles à Carcassonne
_________________



vivre pleinement en accord avec soi même
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Messenger
pademire
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 24 Juil 2006
Messages: 14
Localisation: dans l'est, comme le dragon

MessagePosté le: Mer Juil 26, 2006 2:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

:applause: oh, sujet combien interessant !!! j'ai étudié ce passage de l'histoire à plusieurs reprises car il me fascine (ton résumé est très résumé par rapport à toute l'histoire...) mais franchement, c'est un super début ! Very Happy :bisous: ... tu vas rajouter d'autres posts Isis ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
isis
Membre Actif


: :
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 421
Localisation: indre et loire

MessagePosté le: Mer Juil 26, 2006 2:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pas de problème pademire je vais ettoffer
_________________



vivre pleinement en accord avec soi même
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Messenger
Arnaud
Membre prenant racine



Inscrit le: 21 Déc 2005
Messages: 88

MessagePosté le: Mer Juil 26, 2006 2:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jolie introduction et résumé, bravo et merci Wink

A bientôt, Arnaud.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
taïta
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 25 Juin 2006
Messages: 136
Localisation: d'ici, d'ailleur et partout à la fois

MessagePosté le: Jeu Juil 27, 2006 6:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai adoré l'explication de la religion cathare c'est très intéréssant et pour ce qui est des catholique qui sont devenu cathar alors qu'il savait qu'il était voué au bucher je trouve sa très courageux on voit bien que la religion était très marqué à l'époque en tout cas merci Isis (ps: c'est le prénom de mon chat)
:bisous:
Taïta
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Willy
Membre Actif


: :
Inscrit le: 12 Mar 2008
Messages: 394
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Ven Mai 09, 2008 11:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ouais les cathares...
Quand on baigne depuis tout petit dans cet univers...c'est vraiment très preignant...si particulier...on a l'impression qu'on est sur une terre où des êtres particulièrement élevés sur le plan spirituel cotoyaient les plus obscurantistes des inquisiteurs...
Terrible tragédie pour les sciences de l'Esprit que leur destruction. Mais heureusement, les Occitans ont réussis à faire perdurer leur mémoire et leur héritage. Il existe dans le Midi encore de nombreux cercles cathares. Smile

Merci pour ton post très instructif !! Smile
_________________
"Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé."
A la Gloire de Qui on sait !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ar Karv Du
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1164
Localisation: Commune de Münster

MessagePosté le: Lun Mai 12, 2008 11:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A propos des chemins cathares, un site que j'aime énormément :

http://www.chemins-cathares.eu/

Les analyses de l'auteur m'ont presque fait aimer Paul Very Happy
_________________
La contemplation de Dieu dans les femmes est la plus intense et la plus parfaite
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Sam Mai 17, 2008 8:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'auteur du site que tu indiques, AKD, a un plume qui vaut bien une épée ^_^ , cela fait plaisir de voir une telle évolution à partir d'un courant qui possédait,, comme à peu près tous à l'époque, de "sacrées" zones d'ombres... Smile

Dernière édition par Ossian le Dim Mai 18, 2008 6:47 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ar Karv Du
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1164
Localisation: Commune de Münster

MessagePosté le: Sam Mai 17, 2008 9:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne connais pas trop les autres mouvements qui se réclament du catharisme, mais cela doit sûrement être dans la lignée des néo-templiers and co Rolling Eyes

Je suis tombé sur ce site presque par hasard et j'avoue qu'il fait partit des trop rares endroit où l'on a l'impression après lecture d'avoir appris quelque chose. Smile
_________________
La contemplation de Dieu dans les femmes est la plus intense et la plus parfaite
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Willy
Membre Actif


: :
Inscrit le: 12 Mar 2008
Messages: 394
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Dim Mai 18, 2008 2:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce site très riche !
Un site sur la profondeur spirituelle des Cathares, pas du "sensationnel".
Merci encore ! Wink
_________________
"Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé."
A la Gloire de Qui on sait !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Willy
Membre Actif


: :
Inscrit le: 12 Mar 2008
Messages: 394
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Lun Sep 01, 2008 11:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On m'a offert un petit livre très interessant :
Arrow RITUELS CATHARES de Michel Gardère, Editions La Table Ronde.

On y présente Le Rituel Occitant de Lyon, de Dublin, ainsi qu'une prière cathare.

Bien que très profonde, cette spiritualité me semble très dure pour le corps (qui relève du Mauvais). Le dualisme cathare faire bien sûr penser au mazdéisme (Arhiman contre Aoura-Mazda) et au Manichéisme.

Pourquoi cette spiritualité s'est-elle implanté dans cette région de la France ? L'Occitanie, plus proche de l'Empire Romain, a hérité de sa fertilité intellectuelle et de son raffinement, comparé au pays d'Oï, plus brutaux, plus "germains" Laughing J'espère ne vexer personne, je suis moi-même d'origine germanique et occitane !

Pas étonnant donc que le protestantisme s'y soit implanté durablement. Chaque émulsion intellectuelle, chaque idée nouvelle (qui pouvait accessoirement remettre le faste de l'Eglise en cause) a toujours été bien accepté en Occitanie...
_________________
"Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé."
A la Gloire de Qui on sait !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Orelixir
Membre prenant racine



Inscrit le: 27 Déc 2009
Messages: 50

MessagePosté le: Sam Avr 10, 2010 9:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très interessant comme post. Merci.
Je pense que les informations que l'on peut trouver aujourd'hui sur la religion cathare se présentent trop comme détentrices de la vérité.
Par exemple, j'ai lu la partie parlant des cathares sur l'encyclopédie universalis et par rapport à leur foi, leur propre mythologie, ils ne disent pas exactement la même chose.

J'ai aussi lu beaucoup de choses absolument fausses, sur certains livres et sites (Bon sites, vous me direz...).
J'en viens à penser que nous ne pouvons avoir un avis que vague de leur foi.
Et personellement j'avais même un avis totalement différent de leur approche métaphysique que ce que tu développes là.

Merci à tous ceux qui alimentent cette section. Bonne continuation ^_^
_________________
« Je ne peins pas l’être, je peins le passage » Montaigne

Bannière et avatar : Johann Heinrich Füssli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
maureen
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 2323
Localisation: Perdue dans le dédale des étoiles éphémères...

MessagePosté le: Sam Avr 10, 2010 11:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arrow A mon tour d'y aller de mon remerciement (un peu tardif Embarassed ) pour ce topic que je découvre à l'instant. (Merci Orelixir de l'avoir remonté Wink )
Les Cathares m'intriguent depuis que j'ai découvert leur existence il n'y a pas si longtemps.
Voici quelques pistes ici ouvertes et que je vais suivre pour en savoir plus à leur propos, car, si je n'adhère pas à certains aspects de leurs convictions, tels que l'aspect très manichéen qui me chiffonne un peu (beaucoup Razz ), je suis fort sensible à d'autres aspects tels que la croyance en la réincarnation et pas uniquement sous forme humaine...

:bisous: :bisous: :bisous:
_________________

Puisqu'il faut chercher pour trouver, ensemble cherchons... Et nous trouverons.
"Sujet à erreurs, mais toujours à l'écoute" Merci Frère Ossian.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Deimne
Membre en Promenade



Inscrit le: 02 Mai 2010
Messages: 33
Localisation: Angouleme 16

MessagePosté le: Dim Mai 02, 2010 10:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je me permet d'apporter ma contribution car je trouve curieux qu'on ne parle pas des rapports entre les Cathares et la Kabbale.

Pour recontextualiser la chose, il faut savoir que l'Occitanie est au XIIeme siècle une région ouverte et tolérante ou Juifs et Chrétiens vivent en bonne intelligence. Les Juifs, victimes de persécutions répétées, y trouvèrent un refuge et un lieu d'épanouissement. Ils constituent alors un pont entre le monde arabe et l'occident chrétien: leurs savants traduisent les textes de la science arabe en hébreu, en latin, et y cumulent leurs propres découvertes…Dans ce climat de liberté propre au Languedoc, on observe des rapports étroits entre juifs et Cathares, nottament à Saint-Gilles du Gard.* A la faculté de médecine de Montpellier, les cours étaient partagés entre les maitres Arabes, Juifs et Chrétiens. Il y régnait une incroyable effervescence intellectuelle et sprituelle dans le sud de la France et en Espagne aussi, qui permit l'émergence de la littérature Kabbalistique.
A cette même époque, les missionaires karaites transportent leurs enseignements à travers l'Europe, et sous l'impulsion d'ibn al-Tarras, ils s'implantent en Espagne au XIIe siècle. Il est attesté que ces juifs karaites, dits bnei haMiqra, possédaient une partie de la littérature Essénienne, et seraient même les descendants directs des Esséniens (la communauté juive dont Jésus fut issu). Dans leur Commentaires des Petits Prophètes, ils désignent les « Pauvres » ou les « Humbles » comme étant les « Parfaits » et « Ceux qui font le deuil de Sion », on comprends qu'il s'agit des Cathares.
L'illustre kabbaliste Abraham Aboulafia s'entretint avec les Cathares quand à l'étude de la Torah:
« Il n'y a aucun doute, dit-il, qu'il y a parmi eux des savants qui connaissent ce mystère ; ils eurent des entretiens secrets avec moi à ce sujet, et ils me révélèrent que c'était là leur opinion, sans aucun doute ; je jugeais alors qu'ils faisaient partie des « pieux », parmi les gentils ; il ne faut pas faire attention aux paroles des imbéciles de n'importe quelle nation, car la Torah ne fut donnée qu'aux maîtres du savoir ».
Comme pour ces derniers, on trouve chez Aboulafia une tendance poussée à l'ascétisme, et on peut dire que ses 7 méthodes d'étude de la Torah dérivent du principe Cathare des 7 degrés de perfection de l'Homme.
Même si on observe des différences fondamentales entre Juifs et Cathares*, on ne peut nier qu'ils furent très liés à cette periode de l'Histoire.
En dernier lieu, et pour parler de la fin tragique des cathares, voici ce qu'on peut lire d'un témoignage devant le tribunal de l'inquisition et qui témoigne d'un certain syncrétisme judéo-chrétien :
« Un cathare avait des doutes concernant sa foi. Un ange lui apparut, le prit sur son épaule et le porta vers les cieux. Là ils passèrent d'un ciel à l'autre et […] Au 7 ème ciel, l'ange lui ordonna de rendre hommage au Père Saint de ce ciel, car c'était le Père Saint du peuple d'Israël. Les habitants de ce ciel chantaient les hymnes de Sion mieux que les habitants de tous les autres cieux ».

* La rue de la juiverie, ou résidait l'ancienne synaguogue, y cotoyait la rue des bonshommes.

*Les Juifs se basent sur l'ancien testament et rejètent le nouveau, les cathares font l'inverse, entre autres.
_________________
"Eritis sicut Dii"

"J'ai souhaité de faire le bien, mais je n'ai pas souhaité de faire de bruit, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit" Louis-Claude de Saint-Martin
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
LouGem
Membre en Promenade



Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 37
Localisation: albi (81)

MessagePosté le: Lun Mai 03, 2010 3:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup pour ce sujet !!!! vivant a Albi je m'intéresse pas mal l'histoire des cathares! ou plutôt des Bons Hommes et des Bonnes Femmes Very Happy
merci pour le lien Ar Karv Du !

j'ai une petite liste de bouquins sur le sujet mais je sais pas si je la poste ici ou dans la Bibliothèque .... Confused

pour ceux qui aiment voir de leurs propres yeux: venez dans le Tarn, dans l'Aude sur les lieux qui ont vu des événements liés a l'histoire des Cathares
Il y a par exemple le musée du catharisme a Arques dans l'Aude (Maison de Déodat Roché) je l'ai visité il y a 2ans, c'est pas mal.
http://www.chateau-arques.fr/rubrique.php3?id_rubrique=4

il y a aussi (a quelques Km d'Arques) le musée du Quescorb au Chateau de Puivert qui n'est pas un musée a proprement parler sur le Catharisme mais sur l'Art a cette époque.
http://www.quercorb.com/musee-du-quercorb/

non non je ne travail pas pour l'office du tourisme de l'Aude !!
_________________
"An douar a zo re gozh, evit ober goap anezhan"


**n'ayant pas internet a domicile je risque de mettre un peu de temps a répondre**
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique