Voir le sujet - [Livre] "Les Druides : des philosophes chez les barbares" de JL Bruneaux* :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Livre] "Les Druides : des philosophes chez les barbares" de JL Bruneaux*

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Wicca et Paganisme Occidental
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Mystiik
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 01 Mai 2006
Messages: 233
Localisation: PARIS, 48°53'09.96"N, 2°19'41.78 E

MessagePosté le: Sam Oct 28, 2006 6:45 pm    Sujet du message: [Livre] "Les Druides : des philosophes chez les barbares" de JL Bruneaux* Répondre en citant

Bonjour.

Un livre bien documenté sur les duides par JL Bruneaux, spécialiste des civilisations gauloises. J'ai bien aimé. Smile

23 € au Seuil, Septembre 2006


Présentation de l'éditeur :
Qui sont les druides ? Depuis l'Antiquité, ils suscitent un étrange intérêt et demeurent énigmatiques. S'ils ont eux-mêmes cultivé le mystère, mythes et idéologie ont, durant les deux mille ans qui ont suivi leur disparition, contribué à brouiller encore davantage leur image. Prêtres, magiciens, devins, maîtres à penser ésotériques les fonctions qui leur ont été attribuées sont aussi diverses que contradictoires. La recherche qui est menée ici prend donc l'allure d'une enquête presque policière où toutes les pistes sont ouvertes et tous les indices mis à contribution. L'auteur doit remonter aux plus anciennes mentions des druides, quand ils étaient considérés par les Grecs anciens comme des philosophes, pour découvrir leur origine au début du Ier millénaire précédant notre ère. De là, il peut reconstituer leur histoire et celle des représentations dont ils ont fait l'objet jusqu'à nos jours. Avec eux, c'est aussi une nouvelle image de la Gaule qui se dessine, loin des préjugés et des images d'Epinal.

Table des matières

LE MYTHE DES DRUIDES
Le mythe du druide dans l'Antiquité
Le mythe français du druide

LES ORIGINES
Les druides et la philosophie grecque
Le monde d'où sont issus les druides
Le philhellénisme des Gaulois et l'influence de Marseille
Des élèves de Pythagore ?

LES DRUIDES DANS LA SOCIETE
Poseidonios d'Apamée et la Gaule
La religion gauloise
Les druides : leur pouvoir et leur rôle
Diviciac et la disparition des druides
Survivants et imposteurs

Conférence de l'auteur à Paris le 6 novembre :
http://www.clio.fr/espace_culturel/jean-louis_brunaux.asp

Interview de l'auteur pour "Le Point" ; http://www.lepoint.fr/litterature/document.html?did=182700
_________________

La liberté des hommes est telle que nous avons inventé les Dieux pour les honorer
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mystiik
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 01 Mai 2006
Messages: 233
Localisation: PARIS, 48°53'09.96"N, 2°19'41.78 E

MessagePosté le: Dim Oct 29, 2006 2:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, c'est un spécialiste des gaulois. Il a écrit environ 6 livres sur le sujet (voir ici) dont "Les gaulois" (!).

Revue de presse :
Paul-François Paoli - Le Figaro du 7 septembre 2006
Pour cerner le phénomène druidique, il faut remonter plus loin dans le temps. «Le seul savant qui ait bien compris leur place dans la société gauloise est le grec Poseidonios d'Apamée», explique Brunaux. Disciple d'Aristote, Poseidonios d'Apamée est un érudit grec, à la fois philosophe et mathématicien, qui voyagea en Gaule au IIe siècle avant J.-C. et écrivit de nombreux ouvrages dans lesquels il étudie toutes les facettes de la culture gauloise. S'il considérait les Grecs comme les tenants de la civilisation suprême, il méprisait d'autant moins les habitants de la Gaule que ces derniers étaient philhellènes ! Les Gaulois n'étaient-ils pas, au IIIe siècle avant J.-C., descendus jusqu'à Delphes où ils avaient été fascinés par la religion grecque ? Au point que la question se pose d'une influence des Grecs sur les Gaulois, notamment à travers l'enseignement de Pythagore, philosophe qui, comme les druides, ne révélait ses secrets, qu'aux «initiés».

Maurice Sartre - Le Monde du 6 septembre 2006
Il y a au moins trois excellentes raisons de lire la formidable enquête de Jean-Louis Brunaux. D'abord parce que trop de mythes douteux entourent les druides, dans des milieux plus soucieux d'idéologie que d'histoire. Car Astérix - où Panoramix, tout compte fait, n'est pas si éloigné des conclusions de Brunaux ! - ne doit pas cacher l'immense littérature sectaire, ésotérique, voire raciste, qui prend appui sur des druides imaginaires pour élaborer de pseudo-origines celtes aux civilisations occidentales. La mode, née dans les îles Britanniques au XVIIIe siècle, est loin d'en être éteinte. Ensuite, parce que Brunaux donne une impeccable leçon de méthode en décortiquant avec finesse mais sans pédanterie le mince corpus de textes qui parlent des druides.
Rejetant avec raison l'illusoire secours des légendes irlandaises du Moyen Age, dont rien ne prouve qu'elles aient le moindre rapport avec l'institution connue des anciens Grecs et Romains, il est l'un des premiers à souligner avec vigueur l'apport irremplaçable de Poseidonios d'Apamée, source quasi unique des quelques auteurs (César, Diodore, Strabon, Lucain) qui ont consacré quelques lignes aux druides. Analysant les propos de chacun, Brunaux montre comment et pourquoi les propos de Poseidonios, qui a une connaissance directe des druides et de la Gaule, mais qui a lui-même aussi utilisé des auteurs plus anciens (Ephore, Timée de Tauroménion), ont été réduits, simplifiés, parfois déformés pour des raisons politiques ou diplomatiques (notamment par César). Ce qui permet à l'auteur de mettre en évidence la chronologie de son corpus documentaire et de montrer que les auteurs des premiers siècles avant et après J.-C. qui sont nos informateurs aujourd'hui n'ont pu connaître directement une institution sinon disparue, du moins entrée depuis longtemps en profonde décadence. [...]

Il faut noter qu'il y a d'autres conférences (à Paris) plus pointues sur les celtes :
Les peuples celtes : unis par leur culture, différents par leur histoire
par Venceslas Kruta, Directeur d’études de protohistoire de l’Europe à l’École pratique des hautes études
Les Boïens : un peuple profondément enraciné dans le cœur de l’Europe
jeudi 16 novembre 2006 à 11h00
Les Volques tectosages : de la Forêt hercynienne à l’Asie mineure et aux Pyrénées
jeudi 23 novembre 2006 à 11h00
Les Rêmes, les Sénons et les Parisii : trois des peuples fondateurs de la Gaule
jeudi 30 novembre 2006 à 11h00

Voir conférences ici

_________________

La liberté des hommes est telle que nous avons inventé les Dieux pour les honorer
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nienna celebrindal
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 14 Oct 2006
Messages: 82

MessagePosté le: Dim Oct 29, 2006 9:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est ma foi bien intéressant tout ça !!!
Mais ça me fait aussi un autre livre à acheter sur ma liste déjà longue ! Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Inanna
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 640
Localisation: seine et marne

MessagePosté le: Dim Oct 29, 2006 3:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Mystiik et la Luciole Smile

J'habite à une centaine de km de Paris, en bord de Seine, une région chargée d'histoire dont les traces remontent à la préhistoire. En se documentant, cherchant et même creusant, c'est fou ce que l'on apprend.
_________________
Inanna


Autant que savoir, douter me plaît. (Dante)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mystiik
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 01 Mai 2006
Messages: 233
Localisation: PARIS, 48°53'09.96"N, 2°19'41.78 E

MessagePosté le: Lun Oct 30, 2006 1:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les gaulois sont apparentés aux celtes, pour ne pas dire qu'ils sont celtes. Les civilisations gauloises sont rattachées à la civilisation celtique de La Tène. C'est une question de chronologie et d'antériorité de présence. Les gaulois sont ces tribus celtes nouvellement installées en... Gaule.


Les germains sont d'un peuple ainsi nommé par Jules César mais ils ne se distinguaient pas réellement des gaulois

Voir ce site très intéressant sur l'évolution de la langue française.

Les courants migratoires vont de l'est vers l'ouest de façon générale.
Par exemple, un événement important fut le déplacement massif des Helvètes qui quittèrent la suisse actuelle pour ... les charentes (la Saintonge) !
Pour être sûrs de ne pas hésiter, ils brûlèrent leurs foyers avant de partir !
Mais une telle migration ne passa pas inaperçue et fut considérée par certains peuples gaulois comme un risque d'invasion même si les helvètes furent certainement invités à rejoindre cette nouvelle région actuelle du poitou où se trouvaient des Pictes (identiques aux Pictes écossais) ou Pictaves, Pictons etc.
Les raisons de la migration ne sont pas claires mais sans doute fut ce pour fuir les germains. Les romains ne virent pas çà d'un bon oeil car le dépeuplement de territoires aussi vastes au nord de l'italie risquaient de voir les "barbares" se rapprocher de Rome. Aussi, les Helvètes fûrent "invités" à retourner chez eux. Par la force. La Guerre des Gaules venait de commencer.

Il y avait bien des peuples "avant" les gaulois mais dont on ne connait pour ainsi dire rien : les peuples qui ont érigé les mégalithes. Les basques dont la langue l'Euskara, n'est apprentée à aucune autre, sont peut-être les descendants culturels desdits peuples.

Pour en revenir aux connaissances gauloises, on ne sait toujours pas comment des gaulois fondaient un fer aussi pur.


Les peuples de Gaule
A voir :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Peuples_gaulois
_________________

La liberté des hommes est telle que nous avons inventé les Dieux pour les honorer
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mystiik
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 01 Mai 2006
Messages: 233
Localisation: PARIS, 48°53'09.96"N, 2°19'41.78 E

MessagePosté le: Lun Nov 06, 2006 12:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
t a pas fini de me contrarier

Crying or Very sad
Mais non, mais non ! Je ne contrarierai jamais ma luciole... corse...
Puisque tu as aussi raison. Smile
A un moment, les gaulois se sont distingués de leurs voisins, parfois celtes également. :bisous:
_________________

La liberté des hommes est telle que nous avons inventé les Dieux pour les honorer
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Wicca et Paganisme Occidental Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique