Voir le sujet - [Définition] Empathie/Sympathie :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Définition] Empathie/Sympathie
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Dictionnaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
WhiteMoon
Membre Actif


: :
Inscrit le: 19 Fév 2006
Messages: 536
Localisation: Haute-Loire / Langeac

MessagePosté le: Jeu Déc 28, 2006 4:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Arwen, si l'empathie peut être très utile pour comprendre une souffrance, elle n'est pas nécessaire. Par exemple si tu as déjà vécu des évènements difficiles et qu'une personne vient te parler d'évènements similaires alors tu la comprendras très bien mais ne ressentira pas forcément ce qu'elle ressent, mais plutôt ce que tu as ressentit à l'époque.

Quand au fait que ça puisse être un piège, ce n'est pas tant que le "client" (ou patient) puisse être un manipulateur (même inconscient) mais surtout qu'à ne pas pouvoir faire autrement que ressentir des difficultés à vivre sans préserver son bien-être on risque d'avoir soi-même de plus en plus de difficultés !

Et s'il vous plaît, marquons bien la différence entre un terme utilisé pour décrire des mécanismes psychologiques et un même terme qualifiant un phénomène occulte. C'est faire ici un amalgame, la science comme la psychologie fait trop souvent l'erreur d'être limitée à un domaine et d'omettre le reste de l'existence. C'est ainsi qu'on retrouve des gens sains en hôpital psychiatrique alors qu'ils ont juste du mal à gérer un ou des phénomènes non connus et non reconnus.

Allez donc revoir "le sixième sens" avec B. Willis, pour certains c'est un film, pour d'autres c'est un documentaire ! Laughing De mon point de vue et bien que je n'ais pas encore fait l'expérience de tout ce qui est abordé dans le film, il est réaliste à 100% et rien n'est fiction ! Ce qui me fait d'autant plus aimer ce film car trop souvent les réalisateurs et scénaristes mélangent occulte et fantaisie...

De même la psychologie, fort intéressante et utile à toute personne aidant son prochain, trop souvent utilise des raccourcis pour essayer d'expliquer rationnellement des phénomènes auxquels peu sont près à croire dans ce domaine.

Pour les praticiens du domaine je vous encourage à étudier les phénomènes d'entités et de possesions et de les rapprocher des phénomènes de schyzophrénie... non seulement vous risquez d'être surpris mais peut-être même aurez-vous droit à une belle carrière ! Wink

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nordevan
Membre prenant racine



Inscrit le: 21 Mar 2006
Messages: 89

MessagePosté le: Jeu Déc 28, 2006 1:39 pm    Sujet du message: Le même et l'autre. Répondre en citant

Cher Whitemoon,
Puisque tu sembes au fait de certaines choses, peux-tu nous dire deux ou trois vérités sur le rapport entre la "possession" et le sentiment d'avoir une personnalité double (identiques, mais en double) ou une personnalité multiple (personnalités différentes). Peut-on traiter de ceci, en termes de pensée magique et on en termes psychiatriques?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WhiteMoon
Membre Actif


: :
Inscrit le: 19 Fév 2006
Messages: 536
Localisation: Haute-Loire / Langeac

MessagePosté le: Ven Déc 29, 2006 1:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui alors je ne remet pas en doute le fait que l'on puisse avoir une personnalité propre mais mal établié, dispersée, partagée ou je ne sais quoi d'autre sans qu'il ait de rapport avec une cause occulte. Ce que je tenais à préciser c'est qu'en matière de psychologie, on a souvent affaire à des raisonnements qui omettent les raisons occultes et qu'en conséquence ces cas ne peuvent être traités comme il se doit (en toute logique je trouve).

Donc loin de rejeter la psychologie, la science (ou la technologie) je trouve au contraire ces outils utiles notament dans la pratique d'aider son prochain. Et l'inverse est aussi vrai : un psychologue saura d'autant plus à même de venir en aide s'il a connaissance des énergies subtiles qui régissent et interagissent avec le patient.

Pour ma part je connais surtout deux problèmes, parceque je les vis, qui s'entremêlent :
- le premier est une notion psychiatrique que vous devez connaître : l'impulsion de non vie (ou quelque chose de cet ordre). Je vous laisse le soin d'en parler mieux que moi qui ne le cerne pas encore bien.
- le problème de l'après mort : des entités (ou âmes) telles que nous qui ne trouvent pas le chemin de la lumière et restent bloquées dans le bas astral. Les causes sont nombreuses et l'on peut citer : mort subite (et donc inconscience du changement d'état de vie à trépas et/ou mort trop tôt/jeune) ou violente (accroché à un sentiment de haine de colère ou de tristesse en rapport à ce fait de notre monde de matière), manque de spiritualité, d'épanouissement, excès d'avarice et donc trop d'attache matérielle...

Le problème dans ce deuxième cas est que ces entités se croient toujours incarnées, ou n'ont pas envie de quitter ce monde, elles ont le désir de continuer à vivre, exister, vaquer à leurs occupations du quotidien d'avant... (voir ces deux très bons films que sont "Les autres" (Nicole Kidman) et "Le sixième sens" (B. Willis))

Or dans le premier cas il se crée en nous une faille, comme si on laissait la porte de notre maison ouverte, et du coup un sans abrit (des entités du deuxième cas) a tout loisir d'y rentrer et d'y pseudo-exister de s'y sentir vivre un peu plus. Elles viennent donc interférer avec notre propre existence.

Ce genre de cas qui me semble beaucoup plus courant qu'on ne l'imagine crée facilement des troubles de la personnalité plus ou moins grands pouvant être autant occasionnels que permanents. On ne peut pas vraiment parler de possession, bien que le mécanisme me semble identique, car il est alors question de remplacement complet de la personnalité (mais ce point dépasse mon expérience). En tout cas c'est une pollution, qu'on provoque nous même et qui permet à des facteurs extérieurs d'intervenir.
Ca revient un peu à notre problème de polluer la planète et du coup de subir de graves changements dans la nature qui nous nourrit.

Voilà pour mes quelques "vérités" qui ne sont que l'état actuels de mes maigres connaissances Smile

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nordevan
Membre prenant racine



Inscrit le: 21 Mar 2006
Messages: 89

MessagePosté le: Ven Déc 29, 2006 11:42 am    Sujet du message: un train peut en cacher un autre. Répondre en citant

Oui, cette idée d'"impulsion de non vie" est intéressante, mais nous devons la clarifier par rapport à l"impulsion de mort" de Freud, du programme génétique de nécrose (autodestruction programmée de tissus), ou de la conception judaïque de l'éloignement de Dieu (le Juif errant).
Le terme "possession" (voir mon post) peut être avantageusement remplacé par le terme "hantise"; mais je n'ai pas employé ce mot, car il n'est pas utilisé à propos de la personnalité.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WhiteMoon
Membre Actif


: :
Inscrit le: 19 Fév 2006
Messages: 536
Localisation: Haute-Loire / Langeac

MessagePosté le: Sam Déc 30, 2006 12:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ok je retrouverais ma source pour vous l'exposer et mieux l'étudier. Disons en attendant que ça revient à une bonne grosse déprime sous-jacente : on vit à peu près normalement, mais bon ce n'est plus vraiment l'envie de vivre qui nous fait avancer...
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WhiteMoon
Membre Actif


: :
Inscrit le: 19 Fév 2006
Messages: 536
Localisation: Haute-Loire / Langeac

MessagePosté le: Sam Déc 30, 2006 1:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah bah non hein, mais pas du tout ! Laughing
Bon voilà, j'ai finis de regarder Ghost Busters (on peut pas non plus être toujours sérieux Razz ), le temps d'étendre un peu de linge et je regarde ma source...

[...]

Et mince, je viens de perdre mon post de réponse, et mince il est déjà 2h du mat Crying or Very sad
Bon allez, je refais vite :
Ma source est donc un livre de Catherine Bensaid intitulé "Aime-toi, la vie t'aimera" aux éditions Pocket, chapitre 2 page 33 :

Citation:
Un enfant a toujours besoin de savoir qu'il a été attendu et désiré. Comment pourrait-il se construire sur un non désir de son existence ? Un désir de mort s'inscrit à la naissance à la place du désir de vivre, et cette mort, fantasmatique ou réelle, reste toujours un rendez-vous possible quand les circonstances de sa vie la rendent trop difficile à supporter, ou dans toute situation qui réactualise cette sensation de rejet. De même qu'un besoin insatiable de reconnaissance reste présent tout au long de sa vie, s'il n'a pas été reconnu à la naissance par son père.
Alors que pensez-vous de tous ces éléments ?
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Dim Déc 31, 2006 10:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation : "un désir de mort s'inscrit à la naissance A LA PLACE du désir de vie".
Je trouve la ficelle un peu grosse.
C'est presque pas exagéré, presque pas manichéen, cette auteur bénéfie
sûrement d'une intelligence binaire, je l'envie, le monde est tellement plus simple comme ça.

A ce train là tous le monde peut y aller de sa pensée sauvage.
Tiens.
Avoir une EMPATHIE POUR LA MORT par exemple, juste parce que depuis la nuit des temps il y a des hommes qui prennent plaisit à courir
derrière une proie (origine de nombreux jeu jusquà aujourd'hui).
Parce que la violence est omniprésente dans le règne animal
(depuis le premier être unicellulaire que s'en est sorti en avalant un autre).
Pour le plaisir du goût du sang chaud dans la bouche (un steak).

Notre société se ment sur la mort.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
WhiteMoon
Membre Actif


: :
Inscrit le: 19 Fév 2006
Messages: 536
Localisation: Haute-Loire / Langeac

MessagePosté le: Dim Déc 31, 2006 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui tout à fait d'accord la Luciole, c'est assez bien détaillé ainsi... Sad

Bien sûr Ossian comme l'a montré la Luciole les choses ne sont pas aussi simple mais il s'agit là d'un ouvrage de vulgarisation qui n'est guère épais et ne donne qu'une approche générale. Mais il s'agit ici de décrire une pulsion, celle qui distingue celui qui saute de son lit au réveil pour croquer la vie à pleine dent de celui qui se rendort pour fuire cette réalité face à laquelle il a perdu tout motivation, toute combativité et qui s'est résilié...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Dim Déc 31, 2006 10:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et bien , je préfère à la limite la grossièreté à la vulgarisation Very Happy

Je préfère aussi les derniers mots de ton post sur la combativité, la motivation... plutôt que se résigner, en effet.
Car je préfèreune analyse des comportements en vue d'une harmonie plutôt que des théories pseudo-psy qui ne font qu'entretenir l'idée de faute, d'absence...)

Bref, je préfère être éclairé par la lumière de Séléné ou d'Alphito, ou même d'une luciole. Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
WhiteMoon
Membre Actif


: :
Inscrit le: 19 Fév 2006
Messages: 536
Localisation: Haute-Loire / Langeac

MessagePosté le: Dim Déc 31, 2006 10:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mouai bon, difficile de te faire un bon point de vue avec un tout petit bout de texte sortit d'une suite d'idées et d'exemples (c'était ça ou en recopier 3,4,5 fois plus...), avec le livre en main ça te serait plus facile. En attendant ce livre m'a éclairé et en a éclairé beaucoup sur le domaine et permet d'identifier des maux subits depuis longtemps. Au delà il faut commencer à se spécialiser, à défaut la vulgarisation (certes délicate) donne l'opportunité d'une approche, c'est déjà énorme Smile
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
abay
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 26 Déc 2006
Messages: 56
Localisation: abidjan/côte d'ivoire

MessagePosté le: Dim Déc 31, 2006 12:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Juste une petite remarque:
Citation : "Un désir de mort s'inscrit à la naissance à la place du désir de vivre"
ce "désir de mort peut s'apperenter au phénomène de "réjet". L'individu peut se réaliser dans sa vie (belle carrière, succès social et familiale, etc.) Mais ce n'est qu'apparence, car au fond de lui, même inconsciemment, il ressentira un manque qu'il ne s'explique pas. Cela peut se trauire par des absences, des réactions inattendues (qui surprennet l'auteur lui même).
_________________
demain, un espoir nouveau
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Ossian
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 2632
Localisation: froid équateur

MessagePosté le: Dim Déc 31, 2006 12:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oui Smile
je me suis un peu emporté là
Je te fais confiance pour les apports du bouquin. Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Inanna
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 640
Localisation: seine et marne

MessagePosté le: Dim Déc 31, 2006 1:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Que de choses dites et qui cependant ont peu de liens entre elles.

L'empathie utilisée comme outil de manipulation dans les techniques de vente, n'a pas grand chose à voir avec la réalité que connaissent certains membres du forum. C'est une technique essentiellement comportementaliste.

En psychologie et psychiatrie, l'empathie, telle que la vivent toujours certains membres du forum, est considérée tout au plus comme un des multiples symptômes de certaines aliénations mentales. Il n'est donc pas question pour les thérapeutes d'en ressentir les effets, leur attitude ne devant pas dépasser la lecture et l'analyse des signes.
L'empathie dont vous parlez concernant les psychologues est plus une faculté d'éveil et de vigilance permettant de saisir les signes envoyés par le patient. En aucun cas une faculté à ressentir.

Quant à l'image intérieure construite à partir du premier regard posé sur soi, on ne peut en contester la réalité. Et ce n'est pas manichéen. La complexité vient simplement du fait que ce n'est pas le seul facteur intervenant dans une construction identitaire.
_________________
Inanna


Autant que savoir, douter me plaît. (Dante)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Dictionnaire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique