Voir le sujet - [Auteur Inconnu] Entre vie et mort : le devenir spirituel :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Auteur Inconnu] Entre vie et mort : le devenir spirituel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Approche Mythologique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Deraguone
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 30 Déc 2005
Messages: 641
Localisation: Dans mes pensées...

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2006 4:53 pm    Sujet du message: [Auteur Inconnu] Entre vie et mort : le devenir spirituel Répondre en citant

Voici un conte Lorrain à découvrir, ainsi que son analyse que j’ai trouvé très intéressante.



La salade blanche et la salade noire.

Une femme avait deux enfants, un garçon et une fille. Un jour qu’elle cuisait du pain, elle donna à chacun d’entre eux de la michotte, puis demanda à la petite fille d’aller lui chercher de la salade. L’enfant mit sa michotte dans un petit panier d’osier et sortit. Cheminant, elle ne tarda pas à rencontrer la Sainte Vierge, qui lui demanda : « Bonjour, belle enfant, où vas-tu ainsi ? »
-Je vais cueillir de la salade pour maman, Madame.
-Et que portes-tu dans ton panier ?
-De la michotte que m’a donnée maman, en voulez-vous un morceau ?
-Non, chère enfant, garde-la. Je vais te donner une boîte, que tu ne devras pas ouvrir avant d’être rentrer chez toi. Maintenant, va chercher ta salade, il y en a dans un champ un peu plus loin. Mais attention, dans ce champ, tu verras une porte blanche et une porte noire. Passe bien par la porte blanche, et non la noire.
La petite fille repartit et, une fois dans le pré, franchit la porte blanche. Elle se retrouva aussitôt dans un endroit merveilleux où de magnifiques papillons aux ailes iridescentes voletaient dans l’air, nimbés d’une douce lumière dorée. La gamine découvrit bientôt de belles salades toutes blanches, qu’elle cueillit. Puis elle rentra chez elle. Lorsqu’elle revint à la maison, sa mère inquiète, la gronda un peu et lui demanda pourquoi elle avait été aussi longue. Au premier mot que voulut dire la petite fille, des perles et des pierres précieuses coulèrent de sa bouche. La boîte que lui avait donnée la Sainte Vierge en était également remplie.
Emerveillée, la mère envoya alors son petit garçon chercher de la salade à son tour, espérant secrètement qu’il lui arriverait pareille aventure. Elle mit un morceau de michotte dans son panier, et le garçon partit. Lui aussi ne tarda pas à rencontrer la Saint Vierge.
-Où vas-tu, petit garçon ?
-Cela ne te regarde pas.
-Et que portes-tu dans ton panier ?
-De la michotte, mais elle n’est pas pour toi.
-Bien. Tiens, voilà une boite pour toi, mais tu ne l’ouvriras qu’une fois rentré à la maison. Maintenant, va cueillir ta salade, mais passe bien par la porte noire.
Le garçon franchit donc la porte noire, et il déboucha dans un lieu horrible et ténébreux, où il trouva de la salade noire comme la nuit.
Une fois chez lui, sa mère s’étonna de cette vilaine salade noire, et lui demanda où il l’avait trouvée. Le garçon ouvrit la bouche, mais dés qu’il parla, des serpents venimeux sortirent d’entre ses lèvres. La boite aussi en était pleine.
A la nuit venue, on entendit les deux enfants qui chantaient.
La petite fille disait : « Fleur et roses ! »
Et le garçon répondait : « Couleuvres et serpents ! »
Et, en disant ces mots, ils moururent tous les deux.






Ce beau conte très intriguant, met en relief l’ambivalence de la vie et de la mort, sœurs jumelles. Sa signification pousse à la compréhension du rôle même de la vie et de la mort, ainsi que de leurs rapports réciproques. Il nous rappelle aussi que nous sommes tous des morts en sursis.
Dans cette histoire, il parait clair que le sort de l’âme se joue avant la mort, durant la vie. Avec ce conte, c’est l’ambivalence de la vie et de la mort qui s’exprime par le biais du Paradis et de l’Enfer, symbolisés par les deux portes, qui ne sont autres que les portes de l’Autre Monde des Anciens. Si l’attitude et la mentalité de la petite fille la promettent au Paradis (dans l’optique chrétienne, bien sûr) ; le garçon, pour sa part, porte déjà en lui les germes de l’enfer, auquel il se destine. Il n’est pas question ici de destin inéluctable, ni de jugement, mais de montrer que le sort de l’être dans ce qu’il a de plus pur se règle de son vivant. Le conte enseigne que sommes toujours les artisans de notre devenir spirituel. Les pressions extérieurs qui influent sur le comportement ne peuvent à elles seules justifier ce comportement : nous sommes toujours, en définitive, responsables de nos actes et de notre façon d’être.
Le conte nous invite à juger les êtres sur ce qu’ils sont et non ce qu’ils paraissent être. La salade n’est ici qu’un simple prétexte à révéler la nature véritable des deux enfants. Elle est le reflet de l’ambivalence vie-mort, Paradis-Enfer.
On remarque que la petite fille du conte ne peut entrer en Paradis pour cueillir sa salade que parce qu’elle revêt déjà la condition d’entrée en ce monde, et le garçon en Enfer parce qu’il porte en lui le germe de sa propre destruction spirituelle. En franchissant le seuil interdit de leur vivant, les deux enfants nous rappellent que nous sommes toutes et tous des morts en sursis, et que la mort peut frapper n’importe quand. La Vierge est ici l’avatar des anciennes déesses psychopompes, conductrices des âmes (elle sert d’intermédiaire à la révélation du destin de l’âme des l’enfants). Elle joue le même rôle que certaines fées dans d’autres contes.
Cette ambivalence de la vie et de la mort se retrouve d’ailleurs dans les mythologies anciennes, et particulièrement dans la pensée celtique.


Analyse du conte par Jean-Paul Ronecker


Note aux modos : J’ai hésité entre la section débats et celle-ci, J’ai fait le bon choix ?
_________________
On est ce que l'on croit. A l'instant où vous ne croyez plus, vous êtes perdu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Invité







MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2006 5:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Joli conte, merci pour ce post très intéressant Deraguone Very Happy


A mon avis c'est la bonne section, mais faut voir avec Yuna666 Wink
Revenir en haut
YUNA666
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 30 Aoû 2005
Messages: 237

MessagePosté le: Mer Aoû 30, 2006 5:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce texte peut ce mettre ici en effet Wink
En tous cas c'est très beau merci a toi Smile
_________________


http://kingdomofdarkness.goodbb.net/index.htm

Forum de rpg!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Inanna
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 640
Localisation: seine et marne

MessagePosté le: Jeu Aoû 31, 2006 12:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Conte très symbolique effectivement. Il existe d'autres variantes, toujours sur le même principe Paradis/Enfer, Bien/Mal. Par contre, je n'ai pas bien saisi la symbolique vie/mort, si ce n'est que les enfants meurent à la fin du conte. Mais quel est le lien avec leur attitude ?
_________________
Inanna


Autant que savoir, douter me plaît. (Dante)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Deraguone
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 30 Déc 2005
Messages: 641
Localisation: Dans mes pensées...

MessagePosté le: Jeu Aoû 31, 2006 9:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Par contre, je n'ai pas bien saisi la symbolique vie/mort, si ce n'est que les enfants meurent à la fin du conte. Mais quel est le lien avec leur attitude ?

A priori, aucun. La mort frappe les enfants pour montrer que c’est notre destin à tous de mourir un jour.
La vie représente notre cheminement spirituel ainsi que la liberté de nos actes. Et la mort le résulta de celle-ci.

_________________
On est ce que l'on croit. A l'instant où vous ne croyez plus, vous êtes perdu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Nokomis
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 15 Nov 2005
Messages: 825
Localisation: Sur le chemin

MessagePosté le: Mer Mai 16, 2007 4:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme dirait un collègue ... Tout acte à des conséquences ... :fleur: :vaudoo:
A nous de faire les bons choix dans la vie, et de profiter de celle ci sans nuire à autrui, la vie est courte et parfois bien dure.
Autant la rendre la plus agréable possible.

Merci Deraguone pour ce texte je ne le connaisser pas ^_^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Approche Mythologique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique