Voir le sujet - Kishimo-Jin la mangeuse d'enfants (légende japonaise) :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Kishimo-Jin la mangeuse d'enfants (légende japonaise)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Autres Magies du Monde -> Traditions Orientales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Durga
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 168
Localisation: St Médard en Jalles, Gironde, France

MessagePosté le: Dim Mar 18, 2007 7:04 pm    Sujet du message: Kishimo-Jin la mangeuse d'enfants (légende japonaise) Répondre en citant

J'adore les légendes comme nous tous, et en ayant aperçu qu'on avait écrit un sujet sur l'un des nombreux contes japonais, j'ai pensé à vous en raconter un autre qui parle de Kishimo-Jin...
Nous sommes donc au Japon.
Une ogresse terrorisait le pays, car elle enlevait les enfants à leurs parents, sans qu'ils s'en aperçoivent et les mangeait par la suite.
Fait tout à fait étrange, en vérité, puisque cette femme-démon était elle-même mère de plusieurs enfants...
Jour après jour, les enfants disparaissaient, et personne ne pouvait rien faire.
Alors, quelqu'un alla voir un moine bouddhiste et lui exposa la situation.
Le sage réfléchit, prit un bol de riz, et le contempla en réfléchissant.
Il sourit. Il tenait la solution.
Etonné, le messager du peuple lui demanda ce qu'il fallait faire.
_ Prends ce bol de riz, et laisse-le près de la maison de Kishimo-Jin. Eloigne-toi, et emprisonne dans ce sac les enfants de l'ogresse. Reviens les mettre dans le monastère et attends.
Surpris mais confiant, l'émissaire alla près de la maison de l'ogresse, comme le lui avait demandé le moine.
L'odeur alléchante du riz attira les enfants de la terrible femme, et tous finirent dans le sac, qu'il s'empressa de refermer. Il alla ainsi remettre sa cargaison au moine, et attendit.
Kishimo-Jin, furieuse, sortit de sa maison, ses enfants ne se montrant pas lorsqu'elle les avait appelés. Les heures passèrent, et pas un de ses petits ne pointait le bout de son petit nez.
Elle entreprit de partir à leur recherche. Elle arpenta des rues entières, des villes entières et des régions entières, mais rien ne vint à elle.
Alors la mère, éplorée, arrêta ses recherches, la mort dans l'âme.
Vint alors le moine.
_ Pourquoi pleures-tu, Kishimo-Jin ?
_ Mes enfants... ils ont disparu... je ne les retrouverai jamais !
_ Allons, sèche tes larmes, et vois qui vient à toi...
Des éclats de rire parvinrent à ses oreilles et, folle de joie, Kishimo-Jin les attira contre elle, les serrant dans ses grands bras.
Depuis ce jour, Kishimo-Jin cessa de se nourrir d'enfants, et veille sur chacun d'eux contre tous les malheurs qui pourraient leur arriver.

C'est le premier conte japonais que j'ai entendu, toute petite, et j'en avais les larmes aux yeux.
J'espère qu'il en va de même pour vous...
Kishimo-Jin veille sur vos enfants, ou veille sur vous, car chacun d'entre nous le demeure...

_________________
Etre ou devenir ? Telle est ma question...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Sassa
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 28 Sep 2006
Messages: 109
Localisation: au milieu des fleurs ...

MessagePosté le: Ven Mar 23, 2007 2:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci de nous faire partager ce conte japonais que je trouve merveilleux ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Izu
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 16 Avr 2007
Messages: 85

MessagePosté le: Mar Avr 17, 2007 4:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai que c'est beau. On peut souvent remarquer dans les oeuvres japonaises (dans certains mangas par exemple) qu'il y a presque toujours une forme de beauté mêlée à la spiritualité et à une morale.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alfadiir3721
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 15 Mar 2007
Messages: 192
Localisation: Seine & Marne ^^

MessagePosté le: Mar Avr 17, 2007 4:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup !

Je m'empresserais plus tard de vous faire connaître les contes ( Japonais ou pas Wink ) que je connaît .

En tout cas, celui là est tout mignon Embarassed
_________________
Et son amie la Troll lui demande tragiquement :
" N'y a-t-il que dans les crématoriums qu'on trouve de la chaleur humaine !?"
Et bêtement, comme d'habitude, Jordane le Farfadet fut pris d'un fou-rire .
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Nymphadora
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 01 Sep 2005
Messages: 317
Localisation: Dans mes rêves...

MessagePosté le: Mar Avr 17, 2007 6:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce conte. Il est magnifique, comme tous les contes japonais... ^_^
C'est marrant comme la figure de l'ogresse et, plus généralement, celle de la femme/démon, reviennent souvent chez eux...

_________________
~Nymphadora~
~Modératrice des sections Questions pratiques et Spiritisme & Au-delà~
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
kellyholstein
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 05 Aoû 2006
Messages: 913
Localisation: 01

MessagePosté le: Mar Avr 17, 2007 8:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oui c'est beau...

Nymphadora c'est vrai, chez nous les démons et les dieux sont des hommes généralement... les femmes, c'est les reines, les princesses, les servantes, et... les sorcières !!! Very Happy
marrant les prototypes de chaque civilisation.... Wink
_________________
Rien n'est certain mais tout est possible...

"On fait du théâtre parce qu'on a l'impression de n'avoir jamais été soi-même et qu'enfin on va pouvoir l'être."

Partir c'est mourir un peu. Mourir, c'est mourir beaucoup.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Nawel
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 08 Mar 2007
Messages: 196
Localisation: sous une pluie d'étoiles filantes

MessagePosté le: Lun Juin 18, 2007 1:33 pm    Sujet du message: ok Répondre en citant

c'est un tres joli conte, si tu en as d'autres je suis preneuse!!
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
HAO
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 05 Juil 2007
Messages: 111

MessagePosté le: Dim Juil 15, 2007 11:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

super conte, bien qu'il y en est souvent des comme sa ( qui ne se termine pas aussi bien). Very Happy Wink
_________________
Le pauvre n'est pas celui qui n'a rien mais celui qui en veux toujours plus......
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
willowred
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 24 Avr 2007
Messages: 58
Localisation: dordogne

MessagePosté le: Sam Juil 21, 2007 11:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

j'aime beaucoup la 'spiritualité" japonaise, je trouve que l'Occident devrait s'en inspirer... Very Happy
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Arcenciel
Habitué(e) à ces lieux



Inscrit le: 08 Aoû 2006
Messages: 163

MessagePosté le: Dim Sep 09, 2007 5:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Superbe site, merci pour l'info.
Je viens d'y apprendre qu'ajourd'hui 9 septembre était une date spéciale pour les Japonais :

Citation:
Parmi les divisions de l’ancien calendrier japonais, il en était cinq qui portaient le nom de « changements de saisons » mais qui, contrairement à ce que leur nom laisse entendre, ne marquaient pas de véritable division saisonnière. En raison du caractère propice des chiffres entrant dans la composition de leur date, elles étaient prétexte à des cérémonies destinées à garantir la bonne santé. La plus importante de ces fêtes se situait le neuf septembre. Ce jour-là, les gens avaient coutume de boire une coupe de saké dans laquelle flottait un pétale de chrysanthème. Ils espéraient vivre aussi longtemps que l’Enfant Chrysanthème, un personnage issu des légendes chinoises qui aurait vécu 700 ans en buvant la rosée matinale déposée sur les fleurs de chrysanthèmes.


Enfin 700 ans c'est un peu long quand même ^_^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Autres Magies du Monde -> Traditions Orientales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique