Voir le sujet - [Summer] Les Ziggourats : Un lien direct entre les Hommes et les Dieux :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Summer] Les Ziggourats : Un lien direct entre les Hommes et les Dieux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Arnaud THULY
~*°Administrateur°*~


: :
Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 2916
Localisation: Dans sa tanière

MessagePosté le: Lun Nov 10, 2008 1:31 pm    Sujet du message: [Summer] Les Ziggourats : Un lien direct entre les Hommes et les Dieux Répondre en citant

Bien avant que ne soit élévée la première pyramide égyptienne, les peuples de mésopotamie avaient déja élevé des constructions "pharaoniques" qui défiaient le ciel et dominaient les hommes par leur imposante présence.
Si la plupart des gens ne connaissent pas le terme de ziggourat, le monde entier les connait pourtant grace à la bible.
En effet, la fameuse tour de Babel ne serait autre qu'une ziggourat élevée sur les terres babylonienes. D'une dimension gigantesque (au moins 7 étages), il ne subsiste aujourd'hui rien d'autre que son empreinte au sol. Le temple s'est effondré sous la colère de Dieu comme le dit la bible (en réalité elle a été détruite au 5eme siècle av JC par Xerxès Ier). Rien ne permet d'affirmer catégoriquement qu'il s'agisse bien de la même tour, mais de nombreux points communs laissent peu de doutes à ce sujet, babel étant le nom hébreux pour désigner babylone...

Mais revenons-en aux Ziggourats.
Tout d'abord, ziggourat vient du verbe akkadien zaqâru, qui signifie "construire en hauteur" d'où a dérivé ziqquratu (fém) qui signifie "celle qui est construite en hauteur" puis ziqqurat.
Les plus vieilles traces de ziggourats remontent à près de 6000 ans, la plus vieille trace étant à ce jour celle du site iranien de Tepe Sialk, qu'on estime autours des -4000 av JC (soit plus de 1000 ans avant la première pyramide égyptienne qui n'est autre que celle de Djoser au centre de Saqqara et qui date d'environ -2800 av JC).



Nous savons peu de chose de ces édifices, si ce n'est que les Ziggourat étaient des bâtiments religieux composés de 3 à 7 étages, construits en brique et destinés à établir un lien direct entre les hommes et les Dieux, et avaient plus précidément pour objectif de devenir des lieux de résidence secondaire pour les Dieux (Villa tropézienne de l'époque quoi...). Cette dernière indication nous est délivrée par l'Enuma Elish (équivalent de la genèse chez les Babyloniens, je ferais un topic à ce sujet prochainement) qui décrit la ziggourat comme l'habitation des dieux.

Mais pour le reste.... mystère... et pour cause, AUCUNE ziggourat n'a été retrouvée intacte, il manque toujours le sommet.
Selon des tablettes en cunéiforme retrouvées sur d'anciens sites, au sommet des ziggourats se trouvait quelque chose, que l'on appelait un "gigûnu". Le problème est qu'aucun texte ne donne la description de ce que peut être un "gigûnu", aussi il ne reste que la supposition qu'il s'agissait de temple dédiées aux divinités, aux sacrifices, aux cérémonies etc...
Hérodote, confirme cela et rapporte quelques anecdotes supplémentaires dans ses écrits "Histoires, livre 1" (il parle là de la ziggourat de babylone):
"Au milieu se dresse une tour massive, longue et large d'un stade, surmontée d'une autre tour qui en supporte une troisième, et ainsi de suite, jusqu'à huit tours. Une rampe extérieure monte en spirale jusqu'à la dernière tour ; à mi-hauteur environ il y a un palier et des sièges, pour qu'on puisse s'asseoir et se reposer au cours de l'ascension. La dernière tour contient une grande chapelle, et dans la chapelle on voit un lit richement dressé, et près de lui une table d'or. Mais il n'y a point de statue, et nul mortel n'y passe a nuit, sauf une seule personne, une femme du pays, celle que le dieu a choisie entre toutes, disent les Chaldéens qui sont les prêtres de cette divinité. Ils disent encore (mais je n'en crois rien) que le dieu vient en personne dans son temple et se repose sur ce lit comme cela se passe à Thèbes en Égypte, à en croire les Égyptiens - car là aussi une femme dort dans le temple de Zeus Thébain - ; ces deux femmes n'ont, dit-on, de rapports avec aucun homme. La même chose se passe encore à Patares en Lycie pour la prophétesse du dieu (quand il y a lieu, car l'oracle ne fonctionne pas toujours) : elle passe alors ses nuits enfermée dans le temple."



D'après ces même tablettes, on sait qu'une grande importance était donnée à la construction de ces édifices. Les sumériens, les akkads et leurs successeurs sont encore connus pour leurs connaissances dans le domaine de l'astronomie et de l'astrologie.
Les ziggourats étaient donc construites en accordant une énorme importance positionnement des étoiles et des constellations afin de permettre une meilleure lisibilité du ciel, et donc des décisions divines.

Le rare écrit que l'on possède d'une cérémonie liée aux Ziggourats est celui d'un rituel d’Uruk (ville mésopotamienne aujourd'hui appellée Warka et située au sud de l'Irak) qui décrit une cérémonie nocturne qui prend son départ sur la terrasse supérieure de la ziggourat, où l'on y réalise des sacrifices aux dieux du temple ainsi qu’aux sept planètes. Une torche était alors descendue et des feux étaient allumés dans les différents sanctuaires.


Il subsiste encore une trentaine de ziggourats au moyen orient, la mieux conservée est celle de Choqa Zambil, au sud ouest de l'iran, qui date du 13eme diècle av JC. Composée de seulement 3 étages, elle culmine "à peine" à 25m de hauteur.

La plupart des édifices restant est composé de moins de 5 niveaux et ne mesurent donc jamais plus d'une quarantaine de mètres de hauteur, mais tout laisse à penser que des ziggourats de près de 100m de haut ont un jour toisé le monde. On reste malgré tout assez loin de la pyramide de Khéops et de ses 146m.


De nombreux mystères plannent encore autour des ziggourats, mais cela n'est certainement pas pour rien. Si le mystère des pyramides égyptienne a en grande partie été levé, il n'en est pas de même des ziggourat, car au sein de ces constructions de pierre tout devait rester secret, car comme le dit la table d'Esagil (nom du temple de mardouk) : « Que l'initié à l'initié le montre! Le profane ne doit pas le voir. »
_________________


L'Alliance Magique, boutique ésotérique en ligne
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique