Voir le sujet - La Magie du Chaos, une doctrine occultiste anarchiste ? :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
La Magie du Chaos, une doctrine occultiste anarchiste ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Voies Expérimentales -> Chaos Magick
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Melmothia
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 179

MessagePosté le: Ven Oct 24, 2008 2:40 pm    Sujet du message: La Magie du Chaos, une doctrine occultiste anarchiste ? Répondre en citant

« Laisse le monsieur tranquille » me disait ma mère quand j’étais gosse. Concernant Stéphane François, j’avais jusqu’à présent écouté le conseil, mais récemment, en effectuant des recherches sur le net, j’ai réalisé que son article assimilant magie du Chaos et anarchie devenait de plus en plus envahissant, selon cette loi qui veut que l’information rebondisse sur internet à la façon d’une superballe.
Or, tout en ayant le mérite d’exister, « La magie du Chaos, Analyse d’une doctrine occultiste anarchiste » (1) a le défaut d’être signé par un auteur extérieur à la Chaos, et plus généralement à la Magie (Pour lire cet article: http://religion.info/pdf/2007_08_chaos.pdf)
Le problème est connu. A trop baigner dans un milieu, on n’en distingue plus les reliefs, mais à poser son sac à dos chez les Zoulous sans en rien connaître, on risque de se méprendre à chaque instant sur les significations des us et coutumes locaux. On trouve d’ailleurs bien pire que Stéphane François dans le domaine, les journalistes déboulant en bermuda tongues et appareil photo chez les punks ou les adorateurs de la divine citrouille pour un safari « en immersion ». Il en ressort au mieux une poignée de détails « croustillants » et des gloses complaisantes sur le contenu hautement subversif d’un colifichet à la mode. N’étant pas sociologue, des deux options, je préfère donc les auteurs qui traitent d’une discipline de l’intérieur, l’effet de myopie est inévitable, mais au moins ils ne confondent pas les girafes et les éléphants. Rassurez-vous, mon but n’est pas de décourager l’enthousiasme des touristes qui viennent nous visiter, mais de remettre l’église au milieu du village ou précisément la Chaos Magick au centre de la Chaosphère.

Pour commencer, le Webzine Chaote Hermesia n’a pas été fondé et n’est pas administré par Philippe Pissier - à qui revient déjà le mérite d‘avoir fait œuvre de traducteur -, mais par sa sérénissime et vicieuse altitude Spartakus FreeMann, sniper du net depuis plus d’une décennie.
C’est un détail, certes, mais un détail sur lequel vous êtes assis si vous lisez ces lignes**, et surtout c’est un détail symptomatique puisque le reste de l’information est identiquement approximatif.
Il n’en résulte aucune trahison majeure que l’on pourrait pointer en poussant de hauts cris, mais des cafouillages par-ci par-là qui mis bout à bout font chavirer le navire, puisque de dérapages en glissades, on en arrive à cette définition de la Chaos « un anarchisme total qui se nourrit d’un relativisme tout aussi total ». Un article entier pour en arriver à cette conclusion que la Chaos c’est du joyeux n’importe quoi, vous admettrez que c’est dommage. D’autant que si la Chaos se contentait d’être l’enfant spirituel de Cioran et de Johnny Rotten, on n’en comprendrait pas bien l’intérêt pour les praticiens de la magie – ni même l’intérêt tout court.

Arrivé au bout du texte et renseignements pris sur l’auteur, on comprend mieux les raisons de la confusion : le monsieur est docteur en science politique (2) c’est depuis ce bout de la lorgnette qu’il dissèque des chaotes. Le malentendu vient donc avant tout un problème d’éclairage – et par conséquent de réverbation dans l’œil, puisqu’en le lisant on pourrait croire que la Chaos est avant tout un épiphénomène culturel et seulement incidemment une magie - à croire qu’il n’y croit pas.

Pour démontrer que les deux mamelles en sont la culture underground et l’anarchie, c’est-à-dire pour y trouver ce qu’il veut bien y mettre selon une dialectique d’auberge espagnole, Stéphane François nous déterre Burroughs, dépoussière la TAZ d’Hakim Bey - dont il est clair qu’il n’a rien lu -, la fameuse pochette des Beatles où trône une photo de Crowley (3), sans oublier Jimmy Page et sa fascination thélémite… Et donc ? Si mon garagiste s’intéresse à l’occultisme, ça fait de Peugeot une référence ésotérique ? Encore un peu et il nous faisait du Regimbald.
Il est clair que la Magie du Chaos a puisé dans les réserves culturelles de son temps, de préférence dans l’underground et dans la littérature dite « de genre », clair également que des influences croisées ont enrichi les différents partis, mais ce n’est pas ce qui fait sa particularité et elle ne se réduit pas à ces emprunts. La Chaos n’est pas un « produit » de l’underground culturel, ni une sous-branche du rock’n’roll. C’est une magie, à savoir un corpus de techniques permettant d’obtenir des effets sur le réel. Mais il est vrai qu’en matière d’ouvrages généralistes sur la magie, les références bibliographiques de Stéphane François s’arrêtent à Massimo Introvigne. C’est un peu court pour appréhender quelques siècles de philosophie et d’histoire d’une discipline généralement méconnue.

La confusion est du même ordre concernant les implications politiques, Stéphane François allant jusqu’à assimiler la Chaos aux idées de Konigstein. Il nous dit ensuite qu’« à l’opposé de la contre-culture qui cherchait à combattre frontalement les valeurs dominantes des sociétés occidentales, les magiciens du chaos préfèrent saper ces valeurs par un détournement subversif de leur sens ». Or, les buts de la Magie du Chaos ne sont pas « sociaux », ils sont… magiques.
Si les anarchistes et les chaotes ont en commun de prétendre se passer des systèmes, là où les premiers le font par idéologie (on vivrait tellement mieux dans un monde sans banque, sans flics, blabla), les chaotes le font simplement parce qu’ils peuvent le faire. Un type qui, découvrant un beau jour que la porte de sa cellule est ouverte, se met à gueuler « Eh ! venez voir, les mecs, dehors y’a du soleeeeeil ! » n’est pas selon moi un anarchiste. Par contre, il peut le devenir.
La Magie du Chaos est née de l’initiative d’une poignée de praticiens qui ont découvert qu’invoquer Mickey en chantant la lambada pouvait être aussi efficace en magie que l’orthodoxie d’un Papus ou d’un Levi. Que cette découverte incite à pousser les murs n’est guère étonnant. Qu’elle séduise les individus épris de liberté – anarchistes ou non, ne l’est pas davantage. Si la Chaos a des implications politiques, c’est qu’aucun courant magique, philosophique ou religieux peut se targuer de ne pas en avoir, la pratique de la Magie conduisant à reconsidérer sa façon d’appréhender le monde. Le mythe d’une spiritualité apolitique ne convainc d’ailleurs que les clients des gourous – et quelques rosicruciens. Quant à la fameuse « déprogrammation » qui conduit les adeptes de la Chaos à se prendre pour Néo et Stephane François à confondre Phil Hine et Che Guevarra, c’est une conséquence de l’accès à une réalité autre, mais c’en est également une condition. Pour parvenir à ressentir, comprendre et agir sur d’autres niveaux de réalités, le magicien doit déchirer les voiles de ce qu’on lui a vendu comme étant « la » réalité. Mais pour comprendre cela, il faut appréhender la Magie de l’intérieur et non à la façon d’un éthologue qui dissèque des grenouilles.

Certes, l’idée que la Chaos n’est qu’un épiphénomène culturel anarchiste et relativiste n’est hélas pas marginale. Des wagons entiers d’ados en défaut de narcissisme aiment à penser que se déguiser en Gandalf fait d’eux des mages, les nihilistes et ceux qui ont raté la marche sokalienne affectionnent de susurrer « rien n’est vrai » comme on suce un bonbon. Ceux-là nous pourrissent déjà la vie en transformant la Magie du Chaos en un corpus d’aphorismes pour conversations de bistrot. Alors, s'il vous plaît, monsieur François, ne nous les rendez pas plus crétins qu’ils ne le sont.

©Lysianne 2008

** Cet article a été écrit pour le Webzine KAosphOruS, ex- Webzine Chaote d'Hermesia : http://chaos.heliogabale.org/

(1) L'article « La magie du Chaos, Analyse d’une doctrine occultiste anarchiste » : est paru dans Etudes et analyses – N° 13 – Août 2007. On peut désormais le lire en entier sur le site Religion.info et en pièces détachées sur plusieurs autres sites.
http://religion.info/pdf/2007_08_chaos.pdf

(2) Stéphane François est Docteur en science politique, spécialiste des cultures de la droite radicale, est diplômé de l’Institut Politique de Lille et post-doctorant au Groupe Sociétés Religions Laïcité (CNRS/EPHE).

(3) J’invite ceux qui voient de l’occulte partout à lire l’article instructif de Francis Breakspear « L’Album « Sergent Pepper » des Beatles & Aleister Crowley » : http://www.esoblogs.net/L-Album-Sergeant-Pepper-des.html
_________________
Tout homme qui fait quelque chose a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens qui ne font rien du tout (J. Clarétie)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Blodeuedd
Membre Actif


: :
Inscrit le: 21 Sep 2007
Messages: 448

MessagePosté le: Ven Oct 24, 2008 3:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai bien aimé ton article. J'ai essayé de lire celui de Stéphane François et j'avoue que dès les premières pages on cerne un peu le personnage et ça ne donne pas très envie (en tout cas me concernant, mais c'est peut-être parce que j'avais déjà mal au crâne). En fait cela me laisse juste un peu l'impression que l'optique est fixée dès le départ et qu'il manque le désir d'ouverture nécessaire à une meilleure compréhension, ce qui est effectivement dommage.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Ven Oct 24, 2008 4:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut ©Lysianne,

Je me demande pourquoi, tu t'intéresses tant à cette question de relativisme ?

Préoccupation que je m'imagine lire entre les lignes et que partage l'église de Rome qui ne cesse de mettre en garde contre le relativisme religieux.

Or, je ne comprends pas spécialement à quoi seraient utiles des outils comme absolu, centrisme consensuel ou éthique dans la main d'un pauvre chaote.

Puis oncle Burroughs est immortel donc nul besoin de le déterrer.
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Melmothia
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 179

MessagePosté le: Ven Oct 24, 2008 5:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

©Lysianne va te répondre, mais à condition que tu te retiennes à l ‘avenir de lui trouver des accointances avec Benoît XVI.

L’avantage du relativisme, c’est qu’il permet de faire de conséquentes économies d’aspirine. Agiter la main d’un air vague en soupirant « tout est relatif » évite de douloureux efforts cérébraux et des conversations qui pourraient être constructives donc fatiguantes. D’une certaine façon, c’est l’équivalent intellectuel de la migraine conjugale - dont le pendant artistique pourrait être le judicieux « des goûts et des couleurs » susceptible de vous éviter une brouille avec tante Amélie lorsqu’elle vous montre ses aquarelles.

On peut distinguer deux sortes de relativisme :
- Le relativisme absolu, du type évoqué plus haut. Une fois que l’on a décrété que tout valait tout, que rien n’était vrai – donc tout - et qu’un chien valait bien une brouette, on est exactement revenu à sa case départ et on peut commander un autre pastis. Le petit orteil n’appréciera pas davantage qu’avant de rencontrer un coin de mur et la terre tournera toujours dans le même sens…

-Le relativisme relatif, de préférence accompagné d’encens et de clochettes tibétaines. Tout est illusion, nous dit-on, la réalité n’est pas vraiment ce qu’elle paraît être. Celui-là de relativisme est amusant puisqu’il prétend nous vendre de l’absolu. Derrière son « rien n’est vrai », il faut comprendre que rien n’est important en regard d’une vérité supérieure – on vous fait des prix si vous sucez le gourou.

La Chaos postule l’inanité des systèmes dans leur prétention à détenir la vérité et la possibilité de jouer avec les croyances. Mais ce qu’on n’oublie généralement de préciser dans le mode d’emploi, c’est qu’elle se permet le luxe d’étirer ses orteils au soleil parce qu’elle s’est construite sur des principes qui font office de « lois » magiques, à savoir que la croyance est efficiente, que 100 gr de gnose mélangés à une pincée de poils de Spare, devraient permettre d’obtenir un résultat, etc. En cela, elle n’est pas relativiste mais pragmatique. L’idée fait sans doute rêver Carroll mais un papillon qui se touche à Tokyo n’a jamais décroché la lune.
En attendant, pas mal de chaotes ou prétendus tels, pensent qu’il leur suffit de se déguiser en Zorro pour faire de la Magie, prendre la pose nihiliste ou anarchiste, et il se trouve même des chercheurs pour l'écrire. Il est évident que de l’extérieur, certains rituels semblent être « n’importe quoi », mais de l’intérieur, on sait très bien que c’est faux. C’est d’ailleurs peut-être le défaut, ou la qualité des chaotes, que de cabotiner sans révéler comment le lapin sort du chapeau.
Tu me diras « mais qu’est-ce que t’en as à foutre de ce que pensent les autres ? » et je pourrais bien te faire dix pages là-dessus pour te démontrer qu’il est impossible de s’en foutre (ça, c’était la phrase parapluie).
_________________
Tout homme qui fait quelque chose a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens qui ne font rien du tout (J. Clarétie)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ar Karv Du
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1164
Localisation: Commune de Münster

MessagePosté le: Ven Oct 24, 2008 6:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ceux-là nous pourrissent déjà la vie en transformant la Magie du Chaos en un corpus d’aphorismes pour conversations de bistrot.


Peut-on rêver une magie plus utile au quotidien ? Very Happy
_________________
La contemplation de Dieu dans les femmes est la plus intense et la plus parfaite
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Ven Oct 24, 2008 6:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
C’est d’ailleurs peut-être le défaut, ou la qualité des chaotes, que de cabotiner sans révéler comment le lapin sort du chapeau.


C'est plus amusant comme ça, non ? Very Happy

Citation:
Le petit orteil n’appréciera pas davantage qu’avant de rencontrer un coin de mur et la terre tournera toujours dans le même sens…


Un aghori peut très bien se promener avec un chien mort sur les épaules pendant des semaines et ça lui fera le même effet que d'accompagner Carla Bruni. C'est une façon rapide d'atteindre l'immortalité, de voler le feu des cieux, de piller l'or des incas...

Évidemment, il y a peu de chance que le bonhomme ne soit jamais qualifié d'intellectuel.

Chacun ses priorités.
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
SpartakusFreeMann
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 12 Mai 2006
Messages: 428
Localisation: Golgotha

MessagePosté le: Ven Oct 24, 2008 7:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="airzombie"]Un aghori peut très bien se promener avec un chien mort sur les épaules pendant des semaines et ça lui fera le même effet que d'accompagner Carla Bruni. C'est une façon rapide d'atteindre l'immortalité, de voler le feu des cieux, de piller l'or des incas...

Évidemment, il y a peu de chance que le bonhomme ne soit jamais qualifié d'intellectuel. [/quote]

Frère Airzombie,

Sache que Mel porte Spartakus sur ses épaules tous les soirs. Ca c'est de l'aghorisation de l'intellect, ou pas.

Spart
_________________
Omnia Vincit Amor

http://www.kaosphorus.net/
http://www.kabbale.be/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
airzombie
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 879
Localisation: Comme une balle dans ta tête

MessagePosté le: Ven Oct 24, 2008 7:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elle est carrément une sainte, à mon avis.

Laughing
_________________
There is no more bliss, I am the Master of Form, and from me all forms proceed.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
iranon
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 10 Avr 2008
Messages: 159
Localisation: En voyages....

MessagePosté le: Dim Oct 26, 2008 6:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Moi je m'en fou et voila.....

j'ai faim, je retourne bouffer du profane.....

tronconneuse
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Xiel5
Membre prenant racine



Inscrit le: 24 Avr 2009
Messages: 81
Localisation: Cabane d'eclipse

MessagePosté le: Jeu Mai 07, 2009 5:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="SpartakusFreeMann"][quote="airzombie"]Un aghori peut très bien se promener avec un chien mort sur les épaules pendant des semaines et ça lui fera le même effet que d'accompagner Carla Bruni. [/quote]

En effet, il doit y avoir à peu près la même intensité de mouvement au niveau des ondes cérébrales Laughing
_________________
"In Stercore Inventur"


http://dunequantique.blog4ever.com/blog/index-313940.html
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Jeu Mai 07, 2009 6:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Melmothia pour ton verbe haut et en couleur en forme de remise à niveau sur le sujet bien aimé Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Voies Expérimentales -> Chaos Magick Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique