Voir le sujet - L'église Templière de Montsaunès :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
L'église Templière de Montsaunès

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Les Portes du Temple
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Lun Aoû 24, 2009 3:27 pm    Sujet du message: L'église Templière de Montsaunès Répondre en citant

Préférant les beaux dessins aux beaux discours, voici en quelques images la présentation d'un site sacré particulier, qui m'est cher.
Hélas les énergies phénoménales du lieu, ne sont pas transmises par les photographies où si peu. Smile

Histoire générale

Prenez avec des pincettes, certains détails historiques proposez par ce site, que nous ne pouvons ni affirmer ni infirmer




Films:

-Cliquer sur "Full size" et puis agrandissez pour voir les détails :













Images:

Le Martyr de St Paul

Crucifixion de Pierre

La résurrection de Lazare

les 3 compagnons

Le Chrisme

Le rectangle d'or

Croix du Languedoc et roses à six pétales

Décorations de la voute

Décorations

Baphomet regardant la porte sud

St Martin

Rambarde séparant le cœur de la nef

Porte des morts: L'enfant, la Dame et la perle

Les rois mages

Le Diable tentant le pèlerin

Le baptême mystique


Dernière édition par Albert le Lun Sep 07, 2009 2:20 pm; édité 13 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Albert
~°Allié(e) Magique°~



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 1614
Localisation: Sable

MessagePosté le: Mar Aoû 25, 2009 10:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Explications du premier film :

Ce qui est sous entendu par les images des bas reliefs:

Les deux tombeaux correspondent symboliquement aux deux larrons qui entourent le Christ crucifié des évangiles, le porche central rappelle la nécessité de suivre le juste milieu, car l'intellectualisme et la rêverie mystique conduisent à une impasse.
Au dessus de l'entrée se trouve le Chrisme qui signifie que l'humanité (Andros) est réconcilié, en passant sous ce porche! Les têtes du porche hideuses et grotesques à la base, devenant belles en clé de voûte exprime la même idée. Nous trouvons d'ailleurs la même symbolique aux portails des églises du Val d'Aran tout proche.

A noter : l'élévation spirituelle se fait en descendant dans les "7 cieux", représentés par les marches qui conduisent à la nef du Temple de Montsaunès: "Monter spirituellement c'est descendre en soi"

Explications des photos :



- Le Martyr de St Paul :

Citation:
" Donc, Simon- Pierre qui avait une épée la tira et frappa le serviteur du grand prêtre et lui coupa l'oreille droite. Or ce serviteur s'appelait Malchus. Alors, Jésus dit à Pierre : " Remets l'épée au fourreau : la coupe que le Père m'a donné, ne la boirai-je pas? "


L'oreille droite, dans la kabbale, correspond à la planète Mars qui est la richesse ou bien la pauvreté d'écoute pour recevoir le Saint esprit.

Fort logiquement, cette scène correspond au martyr de St Paul qui eu la tête tranché, difficile de trouver une figure similaire ancienne pour confirmer, en effet le martyr de St Paul est très peu représenté, du moins à la manière de Montsaunès, car ici c'est le coup porté qui est figuré et non pas la décapitation. Notez aussi que St Paul vivant est représenté portant une épée, celle du verbe, vu que le nom "Paul" est synonyme de bouche, ce qui ne change donc rien au sens des explications premières

-Crucifixion de Pierre:

Selon la légende il fût crucifié à l'envers par rapport au Christ, la croix correspond symboliquement au triangle inversé ou "coupe" de l'élément eau, alors que la crucifixion inversé de l'apôtre Pierre auréolé, correspond au triangle supérieur élément feu. (les deux aspects complémentaires forment le sceau de Salomon)

Pierre

- Martyr de St Étienne .

Citation:
Dans la mythologie grecque, les pommes d'or du jardin des Hespérides désignent les pommes données par Gaïa à Héra comme cadeau de noces et conservées par les Hespérides, filles d'Atlas dans un jardin aux confins du monde.

Héraclès, chargé de rapporter les pommes à Eurysthée eut beaucoup de mal à trouver son chemin.

Après avoir tué Ladon, le dragon qui gardait le jardin, Héraclès emporta les pommes.


Un des personnages est affublé satiriquement de trois sphères superposé sous la ceinture, il est en prière soutenue par l'ange, alors qu'un autre personnage est assis à ne rien faire, les jambes dénudés, levant un bras oisif vers le ciel symbole de la vanité qui conduit à obtenir un fruit amer (matériel).

Ils est préférable d'attribuer cette scène avec justesse, au martyr de St Étienne, nous notons simplement l'absence d'auréole figurant traditionnellement les sains, codes utilisés dans toutes iconographies chrétiennes de cette époque. Le constat est le même pour le "martyr de St Paul, le lecteur doit faire son opinion. Nous constatons aussi la présence d'une pierre cubique, (pierre d'angle?) dans les mains du personnage le plus menaçant. Et on remarque aussi, l'absence de Paul qui assistait au supplice et qui aurait dû être représenté. Bizarreries peu communes, car plus loin dans les bas reliefs nous trouverons une sphère dans la main de Marie: Pierre, pomme ou tout simplement la perle?

L'aspect gauche des bas reliefs sont connoté par la violence du Feu!
-----------------------------------------------------------------------------------

Bas relief droit:

-La résurrection de Lazare : Initiation du Maître maçon

Citation:
Quand Jésus arriva, il trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà. Lorsque Marthe apprit l'arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait à la maison.

Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort. Mais je sais que, maintenant encore, Dieu t'accordera tout ce que tu lui demanderas. »

Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »

Marthe reprit : « Je sais qu'il ressuscitera au dernier jour, à la résurrection. »

Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ; et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »

Elle répondit : « Oui, Seigneur, tu es le Messie, je le crois ; tu es le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde. »

Il demanda : « Où l'avez-vous déposé ? »

Ils lui répondirent : « Viens voir, Seigneur. »

Alors Jésus pleura. Les Juifs se dirent : « Voyez comme il l'aimait ! » Mais certains d'entre eux disaient : « Lui qui a ouvert les yeux de l'aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? » Jésus, repris par l'émotion, arriva au tombeau. C'était une grotte fermée par une pierre.

Jésus dit : « Enlevez la pierre. »

Marthe, la sœur du mort, lui dit : « Mais, Seigneur, il sent déjà ; voilà quatre jours qu'il est là. »

Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l'ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. »

On enleva donc la pierre. Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m'as exaucé. Je savais bien, moi, que tu m'exauces toujours ; mais si j'ai parlé, c'est pour cette foule qui est autour de moi, afin qu'ils croient que tu m'as envoyé. » Après cela, il cria d'une voix forte : « Lazare, viens dehors ! » Et le mort sortit, les pieds et les mains attachés, le visage enveloppé d'un suaire.

Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. » Les nombreux Juifs, qui étaient venus entourer Marie et avaient donc vu ce que faisait Jésus, crurent en lui.


Notez l'apparition symbolique des 4 jours (4 piliers), qui symbolisent le passage du monde des archétypes (3) au monde des formes (4) Dieu (1) étant l'unité intermédiaire 314

L'ensemble forme : שַׁדַּי "Shaddaï" (Le tout puissant) :
Lettre hebraïque Shin = 21=3
Lettre Daleth =4
Lettre Yod = 10=1

Les femmes sont présentes désormais et entourent le Christ.

Le bas relief droit est en relation avec l'eau (larmes) élément fondamental de la vie!

-Les 3 compagnons:

Le personnage central désigne sa gorge ou pomme d'Adam, alors que les deux autres portent des livres fermés que seul l'esprit peut ouvrir, symbole de l'ésotérisme. La "pomme" d'Adam est maintenant intériorisé!

Citation:
La pomme d'Adam protège la glande thyroïde. Elle agit comme un turbo, capable de lancer ou de ralentir l'activité hormonale. les états d'être :de fatigue ou d'énergie, dépendent de l'hormone thyroïdienne. Vous comprendrez qu'il est préférable de porter attention à ce centre psychique important!


Le chemin désigné est à présent "organique", interne, humide...Le livre scellé est représenté 8 fois sur ce bas relief:

Avec lazare, Jésus porte le livre fermé, les trois compagnons qui suivent de même.
Avec Magdalene repentante, Jésus porte de nouveau le même livre et les trois compagnons de même. Le geste remarquable du personnage central étant tronqué suite au vandalisme protestant ou révolutionnaire, laisse supposer que la main droite soulignait la région du coup.

::> Intérieur:

-Le rectangle d'or et sa subdivision en image:

Le rectangle de droite offre la mesure et sa subdivision. Ce Temple à formé des générations de bâtisseurs!

-Baphomet regardant la porte sud :

Porte du soleil qui peut éclairer l'église, toute la journée lorsqu'elle est ouverte, cette sculpture serait illuminé par un jeu de lumière une fois dans l'année.
La tête tire la langue, en signalant aux visiteurs, qu'il est nécessaire d'humer les lieux pour en capter l'esprit!

-St Nicolas:

Placé au nord en robe noire St Nicolas fait face à St Martin, ici représenté en robe rouge ce qui est paradoxal. St martin est le chevalier qui partage son manteau pour l'offrir aux pauvres.
St Nicolas fut le protecteur des enfants, des veuves et des gens faibles, idéal chevaleresque.
Prototype du père Noël, St Nicolas est le patron secret de ce Temple qui serait néanmoins dédié à St Jacques, bien que nous ne trouvons pas, aujourd'hui, de reproduction de ce Saint, ni de coquille dans l'église, ce qui est pour le moins singulier, voire déroutant, à croire que cette commanderie ayant perdu tout but militaire, devint rapidement un relai sur le chemin de St Jacques dans un intérêt purement pécunier.

Des photos des fresques prisent il y a de nombreuses années, attestent la présence de St Jacques au milieu des autres frères de Jésus, ce qui ne fait que renforcer d'avantage, l'impression d'une adaptation du lieu aux pèlerins. La présence de St Martin quand à elle atteste une superposition de culte sur un site antique.

-Rambarde protégeant le cœur :

Présence du Léviathan, dernier rempart, gardien du seuil, lié au chiffre 8, serpent que nous devons intégrer, avant de pouvoir accéder à l'autel et au tabernacle où se trouve le calice (chiffre 9) contenant la chair imputrescible et le NOM (chiffre 10) inscrit dans cette chair!

-Porte des morts ou de la lune:

Nous assistons à une inversion curieuse, car le cimetière était situé au sud est de l'église et probablement tout autour du cœur à l'origine. Les fouilles sont formelles le bâtiment usuel, réfectoire, chambre du commandeur était accolé au mur Nord de l'église, les chevaliers entraient par la porte nord, alors qu'un accès, menant à l'intérieur du cœur était aménagé à l'étage pour le commandeur.

Celle qui éclaire le monde (Esclarmonde) porte la perle et l'enfant Jésus qui joint l'index et le majeur droit au dessus, pour nous rappeler que c'est en unissant l'esprit bon à notre âme, que nous pouvons espérer devenir le fruit de la connaissance. L'enfant Jésus tient le livre fermé, nous interpellant sur la compréhension "interne" du symbole!

-Les rois mages:

Sont le rappel ternaire, de l'union de la pureté de pensée, de parler et d'agir qui doit nous guider dans cette vie pour trouver la perle.

-Le premier personnage est de type féminin, il personnifie la "pensée chaste" en portant le vase au niveau du cœur de sa main droite et tenant le repli de son manteau au niveau du sexe de sa main gauche.
-Le deuxième personnage plus grand de type masculin est le verbe, il tient le vase de ces deux mains au niveau du cœur pour signifier l'équilibre par l'utilisation des contraires droite/gauche, et la puissance sur les choses d'en haut et d'en bas.
-le troisième personnage est en mouvement, il tient devant lui le vase qui reste au niveau de la bouche pour symboliser l'action du verbe.

-Le Diable tentant le pèlerin, qui ne peut soutenir la "Lumière":

Aidé par le bâton de la rectitude qui fait fuir les serpents, le berger-pèlerin avance sereinement, bâton que nous trouvons au sein du Chrisme et qui symbolise l'axe du monde.
Symbole des Maîtres écossais de St André, ce bas relief nous interpelle dans la nécessité de protéger notre regard de l'éclat de la lumière divine, que nos yeux physiques ne peuvent supporter. Nous devons donc rester attentif, aux fausses lumières de la matière, qui nous parent d'illusion et peuvent nous égarer.

-Le baptême mystique:

Ayant "quitté" le père-soleil :Joseph et la mère-lune: Marie, l'initié peut se baigner aux calices et devenir enfant jésus afin d'accéder à la vie éternelle.

Le bas relief gauche de cette porte, étant trop laminé par le temps, est devenu pratiquement illisible, c'est pourquoi nous ne le commenterons pas. Il est bon de souligner qu'en général, le coté gauche représente soit les enfers ou bien des scènes sordides principalement, Montsaunès n'échappe pas à la règle, bien qu'ici nous devons concevoir un sens interne très particulier: Par exemple au milieu du bas relief gauche, les deux femmes qui s'embrassent sur le coin de la bouche, doivent elles être interprété par un sens allégorique propre au Temple ou tout simplement symbole de la luxure?



-------------------------------------------------------------------------------------

Conclusion :

Bien des aspects symboliques restent à développer et compléter, mon travail est une tentative modeste, de retrouver le fil d'Ariane déposé jadis en ce lieu par de véritables initiés.

J'ai utilisé le mode de pensée des anciens, basée sur une simplicité naïve; vision du monde qui est devenue étrangère, voire compliqué pour l'homme moderne.
Ce système de pensée simple qui sied si bien aux enfants, allié au savoir personnel résultant d'études, ainsi que mes connaissances intimes de vie, m'ont aidé pour décrypter le message inscrit dans la pierre, tout comme un pèlerin en route vers l'océan, interprète le ciel et scrute le paysage pour y trouver un abri au besoin et de quoi se restaurer.

Cependant, l'erreur étant humaine, je recommande au lecteur de garder sa liberté et sa perspicacité dans ses interprétations personnelles, même si elle diffèrent des miennes, nul doute qu'au sein du symbole, un lien réunit les idées.

En cherchant des cohérences, nous avons toujours le risque de faire des amalgames. Il est fort possible d'ailleurs, que certaines interprétations personnelles, soient décalées par rapport au sujet initial. C'est pourquoi tout le long de la rédaction, j'ai évité les spéculations hasardeuses, que nous pouvons lire ici et là sur internet et les ouvrages, aux sujet des fresques trop laminés par le temps pour qu'elles soient lisibles et surtout intelligibles.

L’arbre séphirotique me paraît ici matérialisé dans toute sa splendeur.
Du centre de l’église rayonne le point focal d’un réseau tellurique, orienté Sud-Est Nord-Ouest, le filet d'eau quand à lui étant orienté Nord-Est /Sud-ouest, comme l’atteste le symbole gravé sur la face sud au dessus de la porte. Du moins c'est de cette manière que je me risque à déchiffrer cet indice.
Généralement le sens tellurique est donné à l'intérieur des églises, par un faux blasons aux transepts, formant deux pieux ou rubans, comme nous pouvons le constater dans de nombreux édifices religieux anciens.

Le centre de la nef, point focal de la rencontre de deux courants ondulatoires correspond à "Thepheret", la "Beauté" ou soleil intérieur. Il est la Vie du lieu!

Il est intéressant de noter que le centre de l’église contiendrait la crypte, et là se tenait l’autel de Mithra de l’ancien Temple Gallo-romain détruit.
Tout l’enseignement des bas reliefs et des fresques nous restituent la Tradition! Celle de la Kabbale et de la Gnose néoplatonicienne.

-Par exemple la tête du Baphomet est située en" Binah" sur l’arbre, c'est-à-dire "l’Intelligence". Elle recoit la lumière de la Grâce une fois par an.

-Le bas relief gauche du portail Ouest nous parle de "Hod" la gloire et le bas relief droit "Netsah", la Victoire sur la mort par le Christ, ne sommes nous pas des Lazares ?

-La rambarde du coeur correspond au monde de "Kether", protégés par les séraphins aux épées flamboyantes, qui est "la couronne".

-La porte sud est celle de "Hessed", "la Grâce" et la porte des morts celle de "Gebourah", la force.

-La Sagesse ne parait pas être représenté, d’ailleurs pourquoi la représenter ? Notre Dame céleste, mère de Dieu, la "shékinah céleste" qui est partout et contient l’âme du monde?

La représentation figurative de la mère de Jésus à Monsaunès est vierge noire, elle est souterraine, elle nous invite à creuser afin de la mettre en lumière. Smile

Fraternellement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Les Portes du Temple Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique