Voir le sujet - Jeux et chanson enfantine japonaise :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Jeux et chanson enfantine japonaise

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Autres Magies du Monde -> Traditions Orientales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Mr corpse
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 13 Avr 2009
Messages: 1293
Localisation: Neverland

MessagePosté le: Jeu Déc 24, 2009 9:39 pm    Sujet du message: Jeux et chanson enfantine japonaise Répondre en citant

~Jeux et chanson enfantine japonaise~



Dès le commencement de la vie de l’enfant, on voit se manifester cet amour que chacun a pour lui, il est la grande préoccupation de tous les instants, il est choyé par tous. Et d’abord, dès qu’il atteint son centième jour d’existence, c’est un évènement et l’occasion d’une fête de famille où il tient la première place : les amis, les parents viennent le cajoler, lui apporter des jouets, des robes, des gâteaux, des cadeaux en argent. C’est l’âge où, dans les classes pauvres, on considère que le bébé peut être porté attaché sur le dos de son frère ou de sa sœur, de celle-ci le plus souvent, pendant qu’elle vaque à ses occupations, et passer ainsi la plus grande partie de la journée au grand air.

Les enfants, en dehors des fêtes religieuses ordinaires, où abondent toujours les jeux à eux destinés, les baraques de marchands de jouets, etc. , ont chaque année deux fêtes speciales. L’une est le Sekou, ou Jour des garçons, célébré le 5 mai : des cadeaux sont donnés à chaque garçon, et on hisse pour chacun d’eux, au bout d’une perche au-dessus du toit, une énorme carpe en papier aux couleurs brillantes. La fête des filles est l’Ohinasama, ou « glorieuse déesse des jeunes filles » ; elle a lieu le 3 mars. On peut dire que c’est le grand jour des poupées ; les petites filles sortent toutes leurs poupées, en effet, et dans leurs plus beaux atours : elles étalent aussi leurs petits menages, services à thé.

Depuis des temps ancien au japon les enfants sont considère comme des "saint".Portant un regard innocent et pur sur le monde on dit aussi qu'il on la faculté de voir les esprit (tous les enfants au diffèrent de quelque adultes seulement) et de rentre facilement en contacte avec eux (car il non pas conscience que ce sont des esprits.
c'est pour une raison symbolique que dans tous ses jeux certain sont appelle oni (enfant symboliquement possédé ou représentent d'un ayakashi) et d'autre des "purificateur". ce jeux etant repete chaque jours il était considéré pas les ancien comme un vrais rituel de purification

[Évidement comme en France de nos jours les tradition ce perd...]

通りゃんせ Passons !

通りゃんせ  通りゃんせ
此処(ここ)は何処(どこ)の細道じゃ
天神様の細道じゃ
ちいっと通して下しゃんせ
御用のない者(もの)通しゃんせぬ
この子の七つのお祝いに
お札を納めに参ります
行きはよいよい 帰りは恐い
恐いながらも 通りゃんせ
通りゃんせ


Passons, passons !
Ici, quel est donc ce chemin étroit ?
C'est le passage du dieu du ciel
Passez donc s'il vous plait
Ceux qui n'en ont pas besoin ne passent pas
A la fête des enfants de sept ans
Nous allons pour y remettre les talismans
Y aller est agréable, en revenir est terrifiant
Bien qu'effrayé, passons,
Passons !


Chanson accompagné du jeu de la « barrière ». les enfant ce mette en cercle les bras levés d'autre enfants dit oni "ogre" passe en dessous et se font piégé quand les enfants baisse les bras je crois qu'on appelle ca "la tomate" en France Confused ce jeux avez le pouvoir d'éloigner et d'exorciser les ayakashi "esprit" des villages

ecouter la chanson

かごめかごめかごめかごめ

かごめかごめ 籠の中の鳥は
いついつ出やる 
夜明けの晩に 鶴と亀と滑った
後ろの正面だあれ。 $


Kagome Kagome, l'oiseau dans sa cage,
Quand vas-tu sortir ?
Au soir de l'aube, la grue et la tortue ont glissé.
Qui est derrière vous maintenant ?


Kagome est un jeu d'enfants japonais. Un enfant est choisi en tant que oni (littéralement « démon » ou « ogre »). Il s'asseoit avec les yeux fermés ou couverts pendant que les autres enfants se prennent de la main et marchent autour de lui en chantant la chanson allant avec le jeu. Quand la chanson est finie, le oni dit le nom de la personne derrière lui ; s'il a le nom correct, cette personne devient le oni à son tour.

ecouter la chanson

お月さんお月さん Madame la lune, madame la lune

お月さん お月さん
なしゃ星ァ出(でェ)さっさん
十五夜さんから憎(にく)まれ坊で
そーこで星ァ出(でェ)さっさん
なんやろ かやろ
池の端の子梟(こオふくろ)子梟
後へおんもん 誰(だァい)よ
チリン カラン ポテッ


Madame la lune, madame la lune
Pourquoi donc les étoiles n'apparaissent pas ?
C'est à cause des enfants désagréables de la lune de la 15ème nuit
que les étoiles n'apparaissent pas
Diable ! Qu'est-ce donc ?
La petit chouette, la petite chouette au bord du lac
Qui donc est derrière ?
Oh, oh, eh !


Même genre que かごめかごめかごめかごめ sauf que la lune est appelé ^_^

烏こい Viens, corbeau !

烏こーい 餅やろぞ
十二の餅と 柘榴(ざァくろ)三つと
代え代えしょ
宙で取ったら 皆やろぞ
足(あァし)で取ったら 皆かえせ


Corbeau, viens ! Viens faire des mochis !
Echangeons, échangeons
du mochi de la 12ème lune et trois grenades !
Si tu l'attrapes en l'air, nous en ferons
Si tu l'attrapes avec les pattes, cela nous reviendra !


C'est une chanson de la région de Nara ayant pour thème les corbeaux sur un rythme ancien. Au nouvel an, lorsqu'on fabrique les mochis (gâteaux de riz), on en prépare des petits que l'on met sur les branches d'arbre pour les oiseaux qui apoorte la chance dans les foyers.

蛍の親父 Le papa de la luciole


ホ ホ 蛍 来(こ)い
蛍の親父は 金持で
夜は提灯 高のぼり
昼は草葉のお露のみ
ホ ホ 蛍 来(こ)い


Oh ! Oh ! Luciole, viens !
Le papa de la luciole est riche
La nuit, les lanternes brillent haut dans le ciel
Le jour, il n'y a qu'une pluie de feuilles d'herbe
Oh ! Oh ! Luciole, viens !


ホーホー蛍こい Oh ! Oh ! Viens luciole !

ホー ホー 蛍こい
あっちの水は 苦(にーが)いぞ
こっちの水は甘(あーま)いぞ

ホー ホー 蛍こい
山路(やまみち)こい
行燈(あんど)の光で
又こいこい


Oh ! Oh ! Viens luciole !
Cette eau là est amère !
Cette eau ci est douce !

Oh ! Oh ! Viens luciole !
Viens sur le sentier de la montagne
Dans la lumière des lampes à huile
Viens, viens encore !


C'est deux chansons sont chantées pour la chasse aux lucioles. Les soirs d'été, elles volent deci-delà et les enfants agitent des perches en bambou ou des éventails tout en criant le long des berges des rivières ou bien encore dans les herbes.

source
source

_________________


Dernière édition par Mr corpse le Jeu Déc 24, 2009 10:01 pm; édité 6 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
morgoth
*Membre d'Honneur*



Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 918
Localisation: ici ou ailleurs qu'importe ? c'est le même enfer...Only God can judge me, not you : you're nothing

MessagePosté le: Jeu Déc 24, 2009 9:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sad un peu de gaieté en ce jour...
_________________


"ma seule étoile est morte,- et mon luth constellé porte le Soleil noir de la Mélancolie..."

alea jacta est.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
couizole
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 2378

MessagePosté le: Ven Déc 25, 2009 12:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je trouve ça très beau et poétique.

Et ces enfants connaissent l'origine de leurs jeux, qui ne sont peut-être pas si différentes de celles des jeux des petits européens.

Mais nous ne le savons plus. ^_^
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mr corpse
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 13 Avr 2009
Messages: 1293
Localisation: Neverland

MessagePosté le: Ven Déc 25, 2009 12:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

En effet il y a le symbolisme religieux et aussi le symbolisme historique

Les enfants sont répartis en deux groupes, chacun son tour, un sort du rang et forme un arc avec ses mains, le suivant passe en dessous et ainsi de suite, au moment où le dernier passe, on abaisse rapidement les mains pour l'empêcher de passer. Ce jeu fait référence à la "barrière" célèbre de Hakone durant l'époque du Bakufu d'Edo. Ceux qui n'avaient pas de laissez-passer ne pouvaient pas la franchir. La chanson y fait allusion car il était parfois possible de passer mais difficile de la franchir à nouveau pour rentrer notamment lorsqu'on avait laissé passer des gens qui se rendaient voir des parents souffrants par exemple.
Ce chant porte parfois le nom de Tenjinsama (le dieu du Ciel). Ce dieu est en fait le personnage historique de Sugawara no Michizane, homme politique de l'époque de Heian, érigé comme divinité représentant la calligraphie, domaine où il excellait.
La fête des enfants de sept ans signifie en fait la fête des shichigosan (sept, cinq, trois), fête des enfants de ces âges là.

Tout un programme Very Happy
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Autres Magies du Monde -> Traditions Orientales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique