Voir le sujet - L'HOMME L'HÔTE DE LA NATURE :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
L'HOMME L'HÔTE DE LA NATURE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Chamanisme et Néochamanisme
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Joao Noriega
Membre en Promenade



Inscrit le: 05 Nov 2009
Messages: 10
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Avr 20, 2010 3:44 pm    Sujet du message: L'HOMME L'HÔTE DE LA NATURE Répondre en citant

Pleinement intégrée dans un univers où toutes les composantes sont animées, la pensée chamanique conçoit les humains comme un élément naturel parmi d'autres, vivant tous en étroite interdépendance.

Toute la vision du monde des peuples chamanistes dépend étroitement de leur environnement naturel qui s'enracine dans cette expérience quotidienne. Dans leurs mythes contant l'origine et les transformations du monde , les forces invisibles de la nature jouent un rôle central. "Les peuples à chamanes se sentent les "hôtes" de la nature, au même titre que tous les êtres vivants, animaux et végétaux, souligne l'anthropologue Roberte Hamayon. "Intégrés au même univers cyclique et immuable, ils se perçoivent comme les "égaux" des animaux dont ils partagent la mobilité. Ils n'en sont pas moins contraints d'en faire des proies et d'éviter de devenir les leurs d'où la nécessité d'établir avec eux les meilleures relations possibles, conçues sur le modèle de l'échange "

La pensée chamanique conçoit ainsi les êtres humains comme un des éléments naturels parmi d'autres, tous interdépendants. Ce sentiment d'indépendance fait des éléments naturels des partenaires des êtres humains dans un univers dont toutes les composantes (végétales, animale mais aussi minérale) sont également animés par des puissances invisibles, les esprits animaux, de la forêt, des ancêtres ou des morts. Le monde naturel, tel que nous le conçoit le chamanisme est habité en permanence par ces entités spirituelles. Elles y agissent d'une manière immanente mais bien réelle et parlante. Ainsi , les sociétés chamanistes, le monde visible et le monde invisible ne sont pas séparés mais en perpétuelle interaction.
Naturel et surnaturel, profane et sacré ne font qu'un, le sacré se révélant dans les phénomènes naturels.

Ce système de pensée permet de donner un sens au monde et d'agir sur lui en entrant en relation avec les esprits qui le gouvernent. Car le monde des esprits naturels est conçu à l'image de celui des êtres humains.
Même si leur pouvoirs sont supérieurs, les esprits pensent et agissent en effet comme les humains. Ils éprouvent les mêmes besoins, comme la faim, et les même émotions, comme l'amour, la haine ou la jalousie. Il est donc possible de négocier avec l'invisible, par l'intermédiaire du Chamane et des rituels appropriés, afin de s'assurer du renouvellement des ressources vitales et de se protéger des aléas de la nature. Ce principe est à la base du chamanisme: La subsistance du groupe dépend d'une sorte de contrat naturel avec les esprits qui repose sur un échange entre deux mondes dont chacun nourrit l'autre.

PAYER SES DETTES

Comme les hommes qui se nourrissent de la nature par l'intermédiaire du gibier et des plantes qu'ils y prélèvent, les esprits pourchassent les humains pour leur faire payer cette dette. De là viennent les catastrophes naturelles, comme la sècheresse, les maladies et la mort. Pour s'en préserver, les peuples chamanistes font montre de beaucoup de précautions envers leur environnement naturel. On ne déplace pas une pierre sans s'inquiéter de déranger l'esprit qu'elle abrite.
Des rites horticoles précèdent la cueillette. On demande à la terre mère la permission de creuser dans sa chair pour y prélever une racine. Le chasseur implore sa proie, non pour l'abattre mais pour qu'elle se donne à lui. Néanmoins, ces précautions ne suffisent pas à compenser l'ensemble des prédations auxquelles les humains sont obligés de se livrer. D'où la nécessité d'apaiser la faim et la colère des esprits qu'elles suscitent. C'est le rôle du chamane qui, avec le soutien des esprits naturels protecteurs qui l'accompagnent, peut obtenir une remise de la dette afin de préserver les forces vitales des individus et du groupe et de retarder , autant que faire se peut, l'échéance du tribut fatal, celui de la mort.

DES ESPRITS PROTECTEURS:

Le chamane ne peut agir sans l'assistance d'alliés naturels invisibles. Ces esprits auxiliaires et protecteurs l'instruisent sur le monde invisible, le guident dans les voyages qu'il y effectue et l'assistent dans ses négociations avec ces entités dangereuses.
Ces esprits auxiliaires sont parfois humains: Un ancêtre protecteur ou un chamane défunt. Ils sont aussi végétaux ou animaux, notamment chez les peuples chasseurs.
Dans d'autres sociétés chamanistes, les chamanes ont aussi pour auxiliaires des éléments personnifiés de la nature: le soleil, la pluie, l'éclair et l'arc en ciel.

LA TERRE UNE AÏEULE SACRÉE

Dans l'univers chamanique, les esprits ont aussi le pouvoir de se manifester dans les phénomènes naturels qui acquièrent ainsi, eux aussi, une dimension "sacrée". A l'instar des animaux et des végétaux, le ciel et la terre, les montagnes, les grottes, les forêts, les sources et les rivières peuvent être le réceptacle des esprits de la nature.
Comme le sommet du Mesa, sorte de "table sacrée" pour certain peuples indiens d'Amérique du Sud.
Comme la plupart des sociétés animistes les peuples à chamanes ont ainsi une géographie sacrée de leur territoire. Ces lieux symboliques, comme une montagne, une caverne ou une roche aux formes étranges, sont considérés comme plus propices pour leur communication avec le monde des esprits. Ils ne sont en général, dévoilés aux non initiés qui risqueraient de déranger les esprits qui y résident et de déclencher leur colère. Certains de ces lieux servant aussi à des rituels chamaniques, peuvent être le point de rendez vous des âmes des morts qui y reprennent momentanément vie le temps d'une cérémonie collective. D'autres peuvent être considérés comme tellement menaçant que personne ne s'en approche car le risque est de disparaitre à jamais.
Les Goajiro, des indiens vivant aux confins du Vénézuela et de la Colombie et que j'ai eu à rencontrer à deux reprises, les appellent PULOWI. Situés à proximité d'étendues d'eau ou de failles rocheuses, ces lieux dangereux sont à la lisière des terres habitées. C'est dans leurs environs que les chamanes cueillent les plus efficaces de leurs plantes médicinales. Cette géographie sacrée est toutefois, mouvante dans le temps et dans l'espace.

Chez les Goajiro, certains lieux, autrefois Pulowi, "s'éteignent" - c'est à dire qu'ils redeviennent neutres- Quand les villages alentours se sont vidés de leurs habitants, partis chercher ailleurs leur subsistance.


Citation:
L'air est précieux à l'homme rouge, car toutes choses partagent le même souffle- la bête, l'arbre,l'homme,ils partagent tous le même souffle. L'homme blanc ne semble pas remarquer l'air qu'il respire. (...) Mais si nous vous vendons notre terre, vous devez vous rappeler que l'air nous est précieux, que l'air partage son esprit avec tout ce qu'il fait vivre.
Le vent qui a donné à notre grand-père son premier souffle a aussi reçu son dernier soupir.(...)Comment pouvez vous acheter ou vendre le ciel, la chaleur de la terre? L'idée nous parait étrange. Si nous ne possédons pas la fraicheur de l'air et le miroitement de l'eau, comment est ce que vous pouvez les acheter? Chaque parcelle de cette terre est sacrée pour mon peuple. Chaque aiguille de pin luisant, chaque rive sableuse, chaque lambeau de brume dans les bois sombres, chaque clairière et chaque bourdonnement d'insecte est sacré dans le souvenir et l'expérience de mon peuple. L sève qui coule dans les arbres transporte les souvenirs de l'homme rouge...
Propos du chef indien seattle (1884)



Conférence 18/12/2009 Noriega In situ + Serge Lafitte.



Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Khaine Dragonheart
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 1442

MessagePosté le: Mar Avr 20, 2010 4:20 pm    Sujet du message: Re: L'HOMME L'HÔTE DE LA NATURE Répondre en citant

Citation:
PAYER SES DETTES

Comme les hommes qui se nourrissent de la nature par l'intermédiaire du gibier et des plantes qu'ils y prélèvent, les esprits pourchassent les humains pour leur faire payer cette dette. De là viennent les catastrophes naturelles, comme la sècheresse, les maladies et la mort. Pour s'en préserver, les peuples chamanistes font montre de beaucoup de précautions envers leur environnement naturel. On ne déplace pas une pierre sans s'inquiéter de déranger l'esprit qu'elle abrite.
Des rites horticoles précèdent la cueillette. On demande à la terre mère la permission de creuser dans sa chair pour y prélever une racine. Le chasseur implore sa proie, non pour l'abattre mais pour qu'elle se donne à lui. Néanmoins, ces précautions ne suffisent pas à compenser l'ensemble des prédations auxquelles les humains sont obligés de se livrer. D'où la nécessité d'apaiser la faim et la colère des esprits qu'elles suscitent. C'est le rôle du chamane qui, avec le soutien des esprits naturels protecteurs qui l'accompagnent, peut obtenir une remise de la dette afin de préserver les forces vitales des individus et du groupe et de retarder , autant que faire se peut, l'échéance du tribut fatal, celui de la mort.


Je souligne ce point.

Les gens ont tendance à croire qu'il suffit de prier devant son steak pour "payer" sa dette, ou pour "avoir un bon karma".

Payer sa dette envers les esprits (et donc non seulement gagner leur respect mais aussi parfois, leur bienveillance) c'est un effort quotidien et un mode de vie aussi bien actif qu'idéologique.

Il ne suffit pas juste de se dire "j'aime les animaux" et "j'aime les plantes" donc ca suffit pour me laver les mains, voir devenir un "néo-chaman".



Merci beaucoup pour ce partage. ^_^
_________________
[center][/center]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Joao Noriega
Membre en Promenade



Inscrit le: 05 Nov 2009
Messages: 10
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Avr 20, 2010 4:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Il ne suffit pas juste de se dire "j'aime les animaux" et "j'aime les plantes" donc ca suffit pour me laver les mains, voir devenir un "néo-chaman".



Ah oui oui , ceci n'est pas le mode d'emploi pour devenir chamane ... De plus devenir chamane, ne se fait pas comme cela!!!!
Ces attentions toutes particulières dans les sociétés chamanistes ne sont pas reversées au chamane lui même, mais à l'ensemble du peuple.
Le chamane se chargera des négociations pour aider l'homme ou la femme ayant attiré la colère des esprits, afin que ces derniers pardonnent.

Cet état d'esprit, doit être avant tout mis en pratique chaque jours pour devenir un réflexe, de plus c'est un travail très difficile pour celui qui vît dans la société actuelle!

"Se laver les mains" et payer sa dette se fait dans un premier temps par la sincérité de l'action de rédemption et la pleine conscience de chaque pensée. C'est le cœur et l'âme qui interviennent... Il n'y a rien d'intellectuel ou de mécanique et cela ne se fait pas simplement par la démonstration de sa sympathie envers les acteurs de la toile de la vie, c'est beaucoup plus que de la sympathie, c'est beaucoup plus...

Lorsque "l'ardoise" est trop dure à régler, le chamane intervient, mais en aucun cas autre que lui ne sera apte à demander l'effacement de l'affront.
Afin d'éviter l'intervention du chamane et surtout afin d'éviter de déranger un ou plusieurs esprits, le peuple doit montrer son respect envers le monde qui l'entoure... Cela ne fait pas de lui un chamane... mais un homme ou du moins ce que devrait être un homme!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Chamanisme et Néochamanisme Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique