Voir le sujet - Récolte et conservation : principes de base :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Récolte et conservation : principes de base

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Herboristerie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Sam Juin 13, 2009 5:38 pm    Sujet du message: Récolte et conservation : principes de base Répondre en citant

Quelques conseils généraux [et/ou généreux, c’est comme l’on voudra] qui n’ont rien d’exhaustif !


01/ Débuter dans la cueillette des plantes

En tout premier lieu, s’armer de bonnes connaissances botaniques, compte tenu des milliers d’espèces que représente la biodiversité végétale nationale. Un bon guide d’identification, le post de requête d'aide, les membres et modérateurs sont là pour vous y aider. Il est tout à fait possible de rencontrer de faux amis, voire pire, des plantes toxiques dont nous trouverons l’index ici.
Dans une situation ambiguë, abstenez-vous. Si vous le pouvez, faites une photographie afin d’identifier le végétal inconnu.
Petit à petit, en fonction de vos pérégrinations dans la Nature, vous apprendrez à mieux reconnaître les divers végétaux et garderez en mémoire les valeurs sûres, car qui dit naturel, ne dit pas forcément anodin.


02/ Où récolter ?

Les espaces naturels ne manquent pas : forêts, bois, haies, taillis, etc. Cependant, vous devrez proscrire certains endroits tels que :

*les abords des routes et des voies très fréquentées, les zones d’activités industrielles, d’autant plus que les plantes captent les métaux lourds [plomb, cadmium, mercure, etc.]
*les lieux propices au passage d’animaux domestiques ou sauvages [bétail, chiens, renards, etc.]
*les bordures de champs traités aux pesticides et autres engrais chimiques.
*les réserves et parcs naturels [parfois, la législation interdit toute cueillette, renseignez-vous !]

Aussi, sortez des sentiers battus ! Smile


03/ Quand récolter ?

Le calendrier de récolte saura répondre à cette question. En général, on cueille les plantes par temps sec et non orageux, après le lever du soleil, alors que la rosée s’en est allée… N’oublions pas de prendre en compte les différences de climat qui existent d’une région à l’autre et, que, parfois, la Nature est en avance sur notre calendrier !


04/ Que récolter ?

Il va sans dire que cueillette ne rime pas avec carnage. Il est donc de bon ton de ne pas dévaster un espace. Il est préférable de cueillir une plante en petite quantité en plusieurs endroits plutôt qu’une grosse quantité en un seul endroit. On estime qu’il faut laisser sur place au moins 1/3 de chaque « gisement » afin que la plante puisse se régénérer.
Attention aussi aux plantes rares [dont certaines sont interdites à la cueillette même en dehors des parcs et réserves] et aux plantes qui présentent un cycle végétatif plus long.


05/ Comment récolter ?

On s’entend pour récolter les grandes feuilles une par une, alors que les petites feuilles seront ramassées en branches et triées par la suite. Il en va de même pour les fleurs et les baies. Elles peuvent être ramassées une à une ou par grappes, si on à affaire au sureau, à l’argousier ou bien aux apiacées par exemple. C’est la taille ainsi que la fragilité de la baie qui indiquera la meilleure méthode.
Si vous récolter plusieurs espèces, ne les mélangez pas. Réservez-leurs un sachet chacune, en évitant les sacs en plastique qui retiennent l’humidité dégagée par les plantes, ce qui peut compliquer la conservation ultérieure. Préférez les sacs en papier ou en tissu, afin de garnir votre panier !


06/ Comment conserver vos plantes ?

La méthode la plus fréquemment utilisée est le séchage. Pour cela, on peut adopter de multiples moyens : soleil, four, étuve, séchoir!
Le mode de séchage le plus courant est la dessiccation à l’air libre. Cependant, il est bon de prendre en compte ces quelques critères en ce qui concerne le lieu de séchage. Celui-ci doit être :

*sec
*bien aéré
*chaud [température comprise entre 21 et 33° C]
*sombre
*dépoussiéré

Un grenier est idéal dans ce cas ! Vous pourrez y suspendre à l’envers des bouquets de plantes si elles sont entières ou bien en confectionner de minces couches sur des claies, par exemple. Pensez à les brasser une ou deux fois durant la période de séchage, inutile de les secouer chaque jour !
Ensuite, on peut étaler fleurs, feuilles et graines bien espacées sur un tissu posé au sol, ce qui nécessite de la place, bien entendu.

En ce qui concerne les tiges et les feuilles plus épaisses et/ou coriaces, un séchage au soleil ou dans une pièce plus chaude [30-35° C] que celle que nous évoquions précédemment est préconisé. Dans ce cas, il faudra remuer les parties plusieurs fois par jour.

Les racines, quant à elles, méritent un mode opératoire différent. Après les avoir bien lavées, on les fait sécher à l’air libre, dans un endroit sec exempt d’humidité. S’il s’agit de racines charnues, on les découpe en rondelles, on les dispose en chapelet et on les fait sécher à l’étuve. Dans le cas de racines mucilagineuses [mauve, guimauve, etc.], le séchage s’effectuera dans un four traditionnel à base température [50° C maximum].

Ecorces et bois sécheront au soleil.

Quant le séchage est terminé, vient l’heure du stockage. Les récipients tels que boîtes en fer, en grès, en verre, en bois, en carton sont de bons réceptacles. On peut également utiliser des poches en tissu. Certains auteurs indiquent des sacs en papier ou en kraft, mais d’autres les bannissent du fait qu’ils seraient susceptibles d’être la source d’une micro-pollution.
Placez vos récipients dans un endroit sec à l’abri de la lumière. Etiquetez et datez-les. Associez chaque récipient à une plante, afin de ne pas mélanger les arômes. Le thym dans le sac à thym, la menthe dans la boîte à menthe, etc. Very Happy
Dernier détail : quel que soit le récipient utilisé pour le stockage, il est indispensable que celui-ci ne soit pas hermétique afin que l’air ambiant puisse y circuler.

Pour finir, il existe bien d’autres modes de conservation : macération dans l’alcool [il existe en cela de nombreuses recettes], préparation au vinaigre des plantes qui s’y prêtent [boutons de mauve, de pissenlit ; feuilles de pourpier, etc.]

Enfin, n’oubliez pas de témoigner reconnaissance et respect aux plantes que vous ramasserez et conserverez. Remerciez-les pour les bienfaits ultérieurs qu’elles vous procureront. Un petit mot gentil, une caresse à la plante dont on vient de saisir la voisine, c’est ce que je fais à chaque récolte Smile


Sources :

-La phytothérapie, Jean Valnet, Maloine, 1983.
-Les plantes médicinales, Anne Iburg, Gründ, 2004.
-La cuisine sauvage au jardin, Annie-Jeanne et Bernard Bertrand, Editions de Borée, 2002.
-La cuisine sauvage des haies et des talus, Annie-Jeanne et Bernard Bertrand, Editions de Borée, 2004.
-L’amour et les plantes, Guy Fuinel, Editions Amyris, 2005.


Dante
_________________
Ma boutique, mes livres !


Dernière édition par Dante le Jeu Mar 11, 2010 6:32 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thecatelfe
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 02 Juil 2008
Messages: 86
Localisation: Pas-de-calais

MessagePosté le: Lun Juin 29, 2009 12:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
il est indispensable que celui-ci ne soit pas hermétique afin que l’air ambiant puisse y circuler.


Donc, les pots de confitures ne sont pas aptes ? Embarassed
Merci !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Mar Juin 30, 2009 12:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Donc, les pots de confitures ne sont pas aptes ?

Tu peux éventuellement placer sur chaque pot un couvercle plus grand qui sera alors juste posé et non vissé. Sinon, un morceau de tissu genre lin tendu sur l'ouverture du pot et maintenu en place par un élastique peut être une bonne chose Smile
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thecatelfe
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 02 Juil 2008
Messages: 86
Localisation: Pas-de-calais

MessagePosté le: Mar Juin 30, 2009 8:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui merci ! J'adore l'idée du tissu sur le pot, cela rajoute un certain charme : j'adore Laughing !

Merci ! Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Orelixir
Membre prenant racine



Inscrit le: 27 Déc 2009
Messages: 50

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 5:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces informations Smile

Mais je me demandais. On peut garder les plantes autant de temps qu'on veut en attendant une futur utilisation ?

Quand on reçoit les plantes de l'AM, on a juste à faire les méthodes de conservation que tu conseilles ?

Aussi, est-ce qu'il y a un sujet où je pourrais trouver la réponse à ma question :
Comment faire agir les plantes sur quelqun, c'est à dire comment faire une infusion, ou lequelles mettre en sachet que l'on porte sur nous, etc... Des questions de débutants. ^_^
_________________
« Je ne peins pas l’être, je peins le passage » Montaigne

Bannière et avatar : Johann Heinrich Füssli


Dernière édition par Orelixir le Jeu Fév 11, 2010 5:48 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 5:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Comment conserver les plantes que l'on achete sur l'AM ? On les met dans des pots simplement ?

Oui, par exemple. Des pots en verre, en métal, en grès. Tu étiquettes bien histoire de ne pas te mélanger les pinceaux.

Citation:
Comme elle seront déjà seches je pense..

Tout à fait ^_^

Citation:
On peut les garder autant de temps qu'on veut en attendant une futur utilisation ?

Non, pas autant qu'on veut. Des conditions de stockage dépend une bonne conservation. Place tes pots de plantes à l'abri de l'humidité, de la lumière et de la poussière.
Ceci dit, les plantes sèches ne sont pas éternelles Smile
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Orelixir
Membre prenant racine



Inscrit le: 27 Déc 2009
Messages: 50

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 5:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Excuse moi, je me suis rendu compte que certaines questions avaient déjà leures réponses, donc j'ai changé mon message.
Je ne pensais pas que tu irais si vite Smile

Je n'ai rajouté qu'une question, la dernière. Tu peux y répondre ? ^_^
_________________
« Je ne peins pas l’être, je peins le passage » Montaigne

Bannière et avatar : Johann Heinrich Füssli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 6:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Quand on reçoit les plantes de l'AM, on a juste à faire les méthodes de conservation que tu conseilles ?

Oui, c’est le moins que l’on puisse faire pour bien les conserver. Rien de bien sorcier, n’est-ce pas ?

Citation:
Aussi, est-ce qu'il y a un sujet où je pourrais trouver la réponse à ma question :
Comment faire agir les plantes sur quelqun, c'est à dire comment faire une infusion, ou lequelles mettre en sachet que l'on porte sur nous, etc... Des questions de débutants.

A propos de ce qui est d’un usage thérapeutique des plantes sèches, je te propose ceci. C’est succinct, bien entendu. Les techniques d’infusion, décoction, macération, etc. variant d’une plante à l’autre et en fonction des usages médicinaux que l’on veut en faire. Si tu as des questions particulières, n'hésite pas à les poster sur le topic dont j'ai placé le lien ci-dessus.

Pour les sachets magiques, rendez-vous dans cette section : Outils de base et composants rituels. Ce topic en particulier.
Autre section : Débuter en magie, sur ce topic, par exemple.
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Orelixir
Membre prenant racine



Inscrit le: 27 Déc 2009
Messages: 50

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 3:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup.

J'ai trouvé les réponses à mes questions. Very Happy
_________________
« Je ne peins pas l’être, je peins le passage » Montaigne

Bannière et avatar : Johann Heinrich Füssli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Fée Alice
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 06 Avr 2010
Messages: 51
Localisation: Québec, sous l'ombre d'un Saule!

MessagePosté le: Jeu Juin 24, 2010 11:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

wow!!
Merci! Dante pour ces merveilleux conseils sur la récolte et la conservation des herbes.
Cool
_________________
Fée Alice.



Il aimait la mort, elle aimait la vie, il vivait pour elle, elle est morte pour lui.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
willow
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 971
Localisation: Dans une citrouille

MessagePosté le: Sam Juin 26, 2010 8:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
quel que soit le récipient utilisé pour le stockage, il est indispensable que celui-ci ne soit pas hermétique afin que l’air ambiant puisse y circuler


Pour quelle raison ne faut-il pas stocker les plantes dans un bocal hermétique?

J'ai pu lire l'inverse sur un autre site:

Citation:
Il est essentiel de conserver les plantes dans des bocaux hermétiques de verre teinté ou de porcelaine


Merci! Wink
_________________

Bang bang! We're beautiful and dirty rich!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Sam Juin 26, 2010 1:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'entends pas hermétique : parfaitement étanche. Si tu places tes plantes dans un bocal fermé d'un bouchon en liège ou par un morceau de tissu [coton, lin] tendu par un élastique, il ne s'agit pas là d'un confinement hermétique.
Ces matériaux protègent les plantes de la poussière mais permettent à l'air de circuler plus aisément à l'intérieur du réceptacle.

En réalité, je préfère les bocaux en verre couverts d'un bouchon en liège [sans doute parce que la porosité du liège permet un échange gazeux] ou d'un couvercle à peine vissé.
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
willow
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 971
Localisation: Dans une citrouille

MessagePosté le: Sam Juin 26, 2010 2:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ok, merci d'avoir répondu Smile
Auparavant, je croyais que laisser les plantes être en contact permanant avec l'air endommagerai la plante (j'entends par là, réduirai ses propriétés).

Wink
_________________

Bang bang! We're beautiful and dirty rich!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Dante
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 4677

MessagePosté le: Sam Juin 26, 2010 2:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En l'occurrence, il ne s'agit pas de cela. Bien sûr que laisser une plante sèche dans un pot non couvert va rapidement altérer ses propriétés.
Je ne suis pas pour l'hermétisme forcené Very Happy Et le liège est un matériau qui permet une certaine "respiration" si tu vois ce que je veux dire.
Dans l'idéal, un pot en grés et un bouchon de liège, c'est ce qui se fait de mieux. Mais n'oublions pas le verre, bien entendu, dénué de toxicité, mais dont la transparence nécessite que l'on stocke les plantes à l'abri de la lumière Wink
_________________
Ma boutique, mes livres !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
willow
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 971
Localisation: Dans une citrouille

MessagePosté le: Sam Juin 26, 2010 3:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ok, je comprend mieux Smile
L'idéal serai d'avoir un bocal en avec un bouchon en liege, en plus d'être utile, c'est très beau (et ça donne une merlin's touch à nos armoires Laughing )

Wink
_________________

Bang bang! We're beautiful and dirty rich!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Herboristerie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique