Voir le sujet - [ Mythologie Celtique ] Cerridwen et son chaudron :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[ Mythologie Celtique ] Cerridwen et son chaudron

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie -> Mythologies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Simoo_de_Jamyr
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Juin 2006
Messages: 1304
Localisation: *-* Dans ma cuisine, avec vue sur le jardin *-*

MessagePosté le: Jeu Nov 09, 2006 2:28 pm    Sujet du message: [ Mythologie Celtique ] Cerridwen et son chaudron Répondre en citant

Dans la mythologie celte, une déesse du nom de Cerridwen était vénérée pour ses connaissances en potions. Elle est représentée accompagnée de son chaudron et elle est fété à Samhain, car c'est la fête de la vieille femme, de Cerridwen qui emportera dans son chaudron nos douleurs et nos misères. Elle est la "patronne" des sorcières (par analogie avec les saints du calendrier chrétien, je ne sais pas s'il existe un terme plus approprié... La déesse des sorcières, c'est dèjà pris pour les Wiccans!).



Une (rare) référence à Cerridwen:

Il était une fois, et il n'était pas, en pays de Pennlyn, terre du souverain Tegid Voel Le Chauve, une femme d'une grande beauté, pleine de talents et de grands savoirs sur les choses secrètes. Cette femme avait pour nom Cerridwen est était l'épouse même de Tegid Le Chauve
De leur union naquirent trois enfants, Creiwyl une enfant magnifiquement belle comme sa mère, Morvran et AfangDu l'enfant le plus laid du monde. C'est pour sa laideur que Cerridwen semble le chérir plus que les autres, c'est pour sa laideur qu'elle cherche les magies les plus fortes, les filtres les plus secrets. Cet enfant laid lui hante le cœur et son amour pour lui désire le sauver de son infortune. A force de quête Cerridwen trouve enfin le moyen de compenser la laideur de l'enfant par la possibilité d'acquérir le savoir primordial. A cet effet elle prépare le chaudron de la connaissance et d'inspiration qui doit bouillir durant une année et un jour. Elle sait, que trois gouttes de ce breuvage donné à l'enfant seront pour lui l'inspiration divine, celle qui illumine l'âme, promet tous les savoirs et tous les dons. Son fils alors n'aura plus à rougir de sa laideur puisque la beauté de l'âme lui sera donnée.
Le temps passant à faire bouillir le breuvage la Reine met à sa surveillance un jeune homme du nom de Gwyon Bach, ainsi qu'un vieil aveugle du nom de Mordra. Ils doivent ensemble veuillez à ce qu'il y ait toujours du feu sous le chaudron et que le liquide ne déborde pas. Ainsi font-ils, car Cerridwen, tout aussi belle soit elle peut avoir de terrible colère. Une année est passée, le cycle rond du temps a bientôt fermé sa boucle et le temps du breuvage arrive pour AfangDu.
Ce jour là Cerridwen est en quêtes d'herbes et de plantes magiques. Gwyon et Mordra discutent et discutent tant qu'ils ne voient pas le breuvage gonfler, buller de plus en plus, comme une grosse soupe enfin trop chaude qui pouffe des vapeurs. Trop tard le liquide jailli, saute, éclabousse tant et si bien que surpris Gwyon n'ayant pas eu le temps de s'écarter s'y brûla la main.
La douleur est terrible, le feu, le chaud est là, l'instinct porte sa main à la bouche Trois gouttes de magie le touche tout entier, pénètre par sa bouche. La lumière, la chaleur l'envahit tout entier comme un soleil nouveau, Gwyon est ébahi, choqué : n'a t-il pas bu là les trois gouttes réservées à AfangDu ? Et Gwyon, la tête soudain remplie de savoir, sait, voit, comprend la colère de Cerridwen. : il doit fuir !
La colère de Cerridwen fut terrible, elle cria, hurla, frappa la terre de ses talons, frappait tous ceux qui passait à sa portée, elle n'épargna pas Mordra. On l'entendit jusqu'au bout des pleines, en haut des montagnes, le long des rivières du royaume. Ses larmes se mélangeaient à ces cris et tous tremblaient en l'entendant.
Ivre de rage et de chagrin la Reine parti à la recherche de Gwyon pour le châtier. Terrifié, l'enfant se cachait, entendit les cris, les menaces professées dans la colère. Alors qu'il entendait son pas plus proche, faisant appel à sa sagesse toute neuve, il se transforma en lièvre espérant courir si vite qu'elle ne pourrait le rattraper. Peine perdue Cerridwen était bien savante elle aussi des choses de magie et elle se transforma en lévrier. Ainsi elle courrait aussi vite, plus vite et l'approchait toujours plus. Prenant son élan Gwyon se change en poisson et Cerridwen devient loutre, Gwyon oiseau Cerridwen faucon. Toujours armé de son pouvoir de métamorphose Gwyon devenant grain se cache dans un tas de blé. Cerridwen devint immédiatement poule noire et avale les grains et par là - même Gwyon.
A l'aube d'un autre jour la Reine vois la grosseur de son ventre. Alors que son mari Tegid Le Chauve est parti combattre les pirates Gaëls et établir des fortifications le long des côtes, elle comprend immédiatement ce qui lui est arrivée. Cet enfant qu'elle attend ne peut être que le jeune Gwyon, la graine qu'il était devenu et qu'elle avait avalée, et se prépare à une deuxième naissance. Cerridwen, le jour venu, va seule mettre au monde l'enfant Cet enfant est tellement beau que lorsque ses yeux croisent les siens, elle ne peut se résoudre à l'éliminer afin de le cacher aux yeux du monde, et lui construit une sorte de couffin tressé en joncs et en mousse qu'elle confie à la bienfaisance des eaux d'une rivière qui, loin de là, va mélanger ses eaux à celles de l'océan…


Ici s'arrête l'histoire de Cerridwen et commence celle de Taliesin, du nom qui sera donné à ce nouveau-né lorsqu'il sera recueilli.
Ce texte a été extrait du mythe de Taliesin
_________________
*-* Avocate du Diable *-*
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Lilymiel
Membre Actif


: :
Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 580
Localisation: au clair de la Lune...

MessagePosté le: Jeu Nov 09, 2006 2:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce post instructif ! Smile Ca m'a donné l'envie d'en savoir un peu plus...je vais aller voir le lien que tu as indiqué... Smile
_________________
Qui n'a jamais douté, n'a jamais cru...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
aketjo
Membre Actif


: :
Inscrit le: 16 Mar 2006
Messages: 300
Localisation: (77)

MessagePosté le: Jeu Nov 09, 2006 3:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup pour cette légende...je suis allez voir le lien du coup, curieuse comme je suis ^_^
_________________


Vis la vie car vraiment, tu ne meurs pas à la mort.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yttria
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 30 Oct 2006
Messages: 39
Localisation: Belgique, Liège

MessagePosté le: Jeu Nov 09, 2006 5:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est très joli
Moi qui ne connais pas trop les légendes celtes, ça me donne envie d'en savoir plus ^_^
Merci Smile

_________________
« Ou allons nous ?
- Nulle part
- Ce sera long ?
- Sans fin »

Maurice Renard
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Fredericus
~*Eclaireur*~


: :
Inscrit le: 29 Juil 2006
Messages: 2521
Localisation: A la droite de Thehuti, aux pieds de Maât

MessagePosté le: Jeu Nov 09, 2006 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très belle légende Simoo_de_Jamyr,

Quelle leçon en tirer ? Probablement que "l'inspiration divine, celle qui illumine l'âme, promet tous les savoirs et tous les dons." ne peut pas s'acquérir par la magie, mais bel et bien par le travail, la discussion, les épreuves, la mort et la renaissance.

Amitiés

Fredericus Coriarius
_________________

Merythathor-Iahhotep Envoûtements
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Simoo_de_Jamyr
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Juin 2006
Messages: 1304
Localisation: *-* Dans ma cuisine, avec vue sur le jardin *-*

MessagePosté le: Ven Nov 10, 2006 11:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui m'a plu dans cette déesse, c'est qu'elle est une mère, et qu'elle a utilisé toutes ses connaissances pour améliorer le sort de son enfant préféré. Et l'enfant préféré n'est pas le plus beau, preuve que les yeux d'une mère ne voient pas la même chose que les yeux des autres... Cool

Si je trouve d'autres infos sur Cerridwen, je les rajoute à ce post.

Et je pense également en faire la Gardienne de ma cuisine... ^_^
_________________
*-* Avocate du Diable *-*
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Simoo_de_Jamyr
~°Allié(e) Magique°~


: :
Inscrit le: 10 Juin 2006
Messages: 1304
Localisation: *-* Dans ma cuisine, avec vue sur le jardin *-*

MessagePosté le: Ven Nov 10, 2006 2:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les bardes se nommaient eux-mêmes les Cerddorion, les fils de Cerridwen. Elle est surtout la déesse de la transformation et de l'initiation ainsi que la gardienne du savoir caché mais elle est également la déesse lune dans les Wales, le Pays de Galles, ou elle est la Grande Mère et la déesse de la nature, de la mort, de la fertilité, de la science, de la connaissance, de la régénération, de l'astrologie, de la poésie et des sorts.

Elle était souvent associée à l'image d'une truie blanche, à la verveine, aux glands, à Samhain (nuit du 31 octobre au 1er novembre) et à Alban Elfed (Mabon, 21 Septembre). Elle possédait aussi un chaudron qui produisait de la nourriture dès qu'on lui en donnait l'ordre avec une formule secrète connu de Cerridwen seulement.

Nous voyons donc qu'elle est plus que la simple déesse au chaudron, c'est aussi une mère qui souhaite le mieux pour ses enfants comme le font toute les mères et même si elle à parfois mauvais caractère, elle a un bon fond et ne peu être considéré comme une mauvaise déesse.
Source: Le Cercle Magique

Déesse celte des montagnes, de la fertilité et de l'inspiration, elle possède le chaudron magique nommé Amen, dans lequel elle prépare des potions qui confèrent la sagesse, la connaissance et l'inspiration. Cerridwen apporte donc toutes ces propriétés, en plus de régner sur la magie.
Source: Heaven vs Darkness (n'ayez pas peur, c'est en français).

(Selon certains auteurs ou historiens, elle serait assimilée à Brigid, car elles sont toutes deux déesses du changement, de la transformation.)

Et un rituel pour apporter des changements dans sa vie:

Le Chaudron de Cerridwen, un sort de charge
Pratique basique à plus avancée
Lors de la prochaine pleine lune, projetez le cercle. Si vous ne pouvez travailler au-dehors, faites ainsi…
Vous n’aurez pas besoin de dresser un autel complet pour cela, mais simplement d’un chaudron, le symbole de la Déesse Celte Cerridwen, ou de votre bol de libation consacrée à la Déesse. Mettez votre chaudron (ou bol) au centre du cercle, ainsi que des objets personnels significatifs et des objets de pouvoir, tels que des bijoux, une statue de la Déesse, votre Livre des Ombres, un talisman, un outil magique, etc. Connectez-vous avec la Terre Sacrée. Alors invoquez Cerridwen.
« Grande Cerridwen, Déesse de la magie et de la transformation
Gardienne du chaudron du changement et de la renaissance,
Viens à moi, bénis-moi, apporte-moi l’énergie et transforme-moi.
Salut et Bienvenue !”

Soulevez l’énergie en chantant et en “remuant” l’objet à l’intérieur du chaudron. Puis continuez à chanter :
« Une chose devient une autre, dans le ventre de la Grande-Mère, dans le ventre de la Grande-Mère »
Ressentez le pouvoir de Cerridwen affluer en vous. Visualisez les changements que vous souhaitez voir se produire en vous-même et dans votre vie, ressentez-les et voyez-les se manifester. Remettez à la terre l’énergie. Faites une offrande, remerciez et fermez.
Source: Les portes du Sidh Une mine d'info sur la Wicca francophone.


EDIT: Encore un document sur les variantes du nom de Cerridwen et le rapport entre les noms des Dieux et Déesses païens de l'antiquité.
_________________
*-* Avocate du Diable *-*
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Invité







MessagePosté le: Dim Nov 12, 2006 10:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hi c'est super intéréssant. Quand on vient ici sur ton topic, on voit un post long et sa donne envie de reférmé la fenêtre.
Mais finalement c'est tellement intéréssant et sa se lis tellement bien.
Hi, en tout cas je te remercie pour se savoir.
:bisous:
Revenir en haut
Durga
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 28 Mai 2006
Messages: 168
Localisation: St Médard en Jalles, Gironde, France

MessagePosté le: Ven Nov 17, 2006 4:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et précise également que Cerridwen était celte, oui, mais du pays de Galle. Comme divinités galloises, il y a aussi Afagddu (son fils), Amaethon (dieu de l'agriculture), Arawn (sorte d'Hadès gallois), Arianrhod (déesse de la terre), fille de Don - ou Dana (déesse mère) - et soeur incestueuse de Gwydhion le magicien, à qui elle fit Dylan (dieu de la mer) et Llew (peut-être la version galloise de Lug), Bran (dieu-héros de la poésie), Branwen (déesse de l'amour), Creiddylad connue également sous le nom de Cordelia, Creirwy (fille de Cerridwen), Godniu (dieu des forges - équivalent d'Héphaïstos), Iweridd (mère de Branwen), et Math Mathonwy (dieu de la magie noire). Entre autres...
_________________
Etre ou devenir ? Telle est ma question...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
kellyholstein
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 05 Aoû 2006
Messages: 913
Localisation: 01

MessagePosté le: Mer Juin 13, 2007 9:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques images de Cerridwenn, une déesse que j'adore:








Smile :bisous: :bisous: :bisous:
_________________
Rien n'est certain mais tout est possible...

"On fait du théâtre parce qu'on a l'impression de n'avoir jamais été soi-même et qu'enfin on va pouvoir l'être."

Partir c'est mourir un peu. Mourir, c'est mourir beaucoup.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elerinna
Membre en Promenade



Inscrit le: 15 Juil 2010
Messages: 19
Localisation: Marvejols (48)

MessagePosté le: Lun Juil 19, 2010 6:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Supers post qui se lit super bien
En plus Cerridwen est une déesse que j'adore :coeur4:
kellyholstein : Tes images sont magnifique ♥
Amicalement ,
Elerinna.
_________________
Je renoncerais au Paradis si l'Enfer c'est toi ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie -> Mythologies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique