Voir le sujet - [Texte]Les 18 charmes d'Odin :: Forum ésotérique de l Alliance Magique
Boutique ésotérique en ligne l'Alliance Magique
Index - éditeur ésotérisme - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
[Texte]Les 18 charmes d'Odin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie -> Mythologies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
kellyholstein
*Membre d'Honneur*


: :
Inscrit le: 05 Aoû 2006
Messages: 913
Localisation: 01

MessagePosté le: Dim Juin 24, 2007 12:19 pm    Sujet du message: [Texte]Les 18 charmes d'Odin Répondre en citant

Voici les charmes d'Odin, tels qu'ils les décrit. Je vous propose d'étudier et d'analyser nous-même ce texte et de découvrir de quoi il parle. Je vous invite à imprimer ou au moins copié/collé ce qui suis pour pouvoir y lire correctement.


-141-
Neuf chants de pouvoir me furent inspirés
Par Bolthor, père de Bestla :
De lui j'obtins une corne d'hydromel,
Recueilli d'Othrörir

-142-
Alors je me mis à germer,
A croître et à me corriger
De mot en mot, mes mots me menèrent
D'actes en actes, mes actes me menèrent.

-143-
Tu apprendras les runes et tu les traduiras,
Créées par les puissantes divinités,
Enrichies par Odin,
Les runes de puissance, les runes de pouvoir
Gravées par le souverain borgne.

-144-
Odin pour les Ases, Daïn pour les Elfes.
Dvalin pour les nains
Alsvid pour les géants, mais pour les Hommes,
J'en gravais moi-même plusieurs.


-145-
Sais-tu comment les graver, Sais-tu comment les interpréter
Sais-tu comment les colorer, Sais-tu comment les éprouver
Sais-tu comment les implorer, Sais-tu comment les sacrifier
Sais-tu comment les montrer, Sais-tu comment verser ?


-146-
Mieux vaut ne pas trop les implorer que de trop sacrifier ;
La générosité est toujours récompensée.
Mieux vaut ne pas offrir que de le faire chichement !
Thund les grava bien avant les origines des Temps
Il ressuscita quand il revint (de sa transe chamanique = petite mort).

-147-
Je connais ces charmes,
Qu'ignore femme de prince, ou fils d'homme
Il t'aidera
Dans les procès et les chagrins.

-148-
J'en connais un deuxième que doit connaître
Celui qui veut être mire.

-149-
J'en connais un troisième : quand dans la bataille
Mon besoin est assez grand
J'émousse les épées ennemies
Ni leurs ruses, ni leurs armes ne me blesseront .

-150-
J'en connais un quatrième
Si je suis lié et entravé,
Sitôt je chante et je suis délivré !
Mes chaînes s'ouvrent,
Mes mains sont déliées !

-151-
J'en connais un cinquième, si je vois partir une flèche,
Voulant blesser mon armée
Elle n'aura pas assez de force que je ne puisse la stopper
Il suffit que je la fixe du regard.

-152-
J'en connais un sixième, si un fougueux guerrier me blesse
Par un sort jeté
Cet homme haineux
Sera par moi bien avant touché par l'adversité.

-153-
J'en connais un septième, lorsque l'incendie
Envahit la salle des invités,
Bien que les flammes soient chaudes, ils ne sentent rien
Je l'écarte immédiatement de mes incantations.

-154-
J'en connais un huitième
Profitable à tous
Lorsque éclate la dispute des guerriers fraternels
Je les apaise en un instant

-155-
J'en connais un neuvième, lorsque l'infortune m'oblige
A abriter mon navire ancré,
Je calme la tempête et les flots en furie
J'endors tous les maelströms.

-156-
J'en connais un dixième
Qu'avec circonspection je te donnerai peut être
Lorsqu' apparaissent les mauvaises sorcières
Qui de ce fait s'égarent,
Et plus jamais ne retrouvent leur antres.

-157-
J'en connais un onzième
Lorsque au combat un frère blessé
J'incante hardiment sous ma targe
Les Héros s'en vont et reviennent
Sains et saufs en touts endroits.

-158-
J'en connais un douzième
Lorsque balance un cadavre de pendu
Sitôt les runes gravées, sitôt chantées
L'homme en redescend
Et discours avec moi.

-159-
J'en connais un treizième
Aspergeant d'un verre d'eau un homme jeune
Il ne mourra pas en féroce combat
Aucune épée ne pourrait l'atteindre

-160-
J'en connais un quatorzième que peu connaissent
Si je le conte devant une assemblée
J'énumère les géants, les Ases et les Elfes,
Un individu ignorant ne pourrait le faire

-161-
J'en connais un quinzième
Que chantait Thjodrerir(le paisible)
Le Nain, devant la porte de Delling
Il donna force aux Ases, triomphe aux elfes
Et le discernement à Hropt .

-162-
J'en connais un seizième, si je veux gagner
L'amour et le cour d'une vierge indomptée
Je le chante de telle manière
Qu'aucune ne me résiste !

-163-
J'en connais un dix-septième,
Il me suffit de le méditer,
De telle manière qu'on ne m'importune point,
Ni mène devant les tribunaux.

-164-
J'en connais un dix-huitième que je n'apprendrai jamais
A une demoiselle ou une épouse
Hormis à celle ou celui que j'aime
Qui est aussi ma phratrie
Car il est le secret de la vie de la perpétuation

-165-
Tu resteras encore longtemps, Loddfafnir, sans comprendre
La connaissance des chants magiques
Mais si tu les saisis, que ce soit pour ton bien.
Profites en si tu les connais !
Utilises les si tu les apprends !


Alors ? Essayez de décrypter à la suite de ce post ce que sont les charmes d'Odin. Rune seule ? associations ? Chants ? etc etc etc...
j'ai déjà pensé à certains trucs, je les metterais dans quelques temps. ^_^

:bisous:
_________________
Rien n'est certain mais tout est possible...

"On fait du théâtre parce qu'on a l'impression de n'avoir jamais été soi-même et qu'enfin on va pouvoir l'être."

Partir c'est mourir un peu. Mourir, c'est mourir beaucoup.


Dernière édition par kellyholstein le Lun Mar 03, 2008 8:04 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Shinny
Membre prenant racine


: :
Inscrit le: 08 Jan 2006
Messages: 51

MessagePosté le: Dim Juil 29, 2007 11:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'étudie petit à petit ce texte, je viendrais donner mes impressions Wink
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Raizol
Habitué(e) à ces lieux


: :
Inscrit le: 06 Jan 2006
Messages: 240
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Dim Juil 29, 2007 11:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce sont des associations de de chants (sorte de mantras runique) et de symbole gravé ou pris avec la position des mains (mudra runique) selon mes recherches tout du moins^^

Mais bon si je retrouvais mes notes je pourrais en dire plus, à condition de mettre la main dessus
_________________
De retour...enfin...C'est vite dit ^^"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Hodvidar
Membre en Promenade


: :
Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 25
Localisation: Logé dans un doute sans fin...

MessagePosté le: Lun Oct 18, 2010 12:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ca fait quelques temps déjà que je cherche à le décrypter... Si certains charmes sont faciles à mettre en relation avec le FUTHARK, il y a néanmoins encore pas mal de mystères...
Déjà, s'il s'agit bien des runes, pourquoi il n'y a que 18 charmes? Soit c'est le temps qui a effacé les autres, soit c'est un autre futhark, plus récent que celui communément utilisé aujourd'hui, soit c'est intentionnel (et dans ce cas, quel intérêt de présenter deux oett, plus deux runes du troisième?).

Après, même les runes "présentes" sont floues.
La sixième, par exemple. Elle devrait correspondre à Kennaz, rune du feu, de l'illumination, et plus tardivement de l'abcès. Et ici, il est question d'un genre de contre-coup, de malheur arrivant en retour à celui qui veut nous blesser... et j'avoue avoir du mal à voir la relation avec Kennaz ^^'.A la limite, en exploitant le côté "abcès" de la rune, on pourrait imaginer qu'en retour du sort jeté, le lanceur de sort blesse par la maladie, la fièvre, c'est à dire le feu intérieur. Mais j'avoue que cette explication est plus qu'hasardeuse..

Dans la septième, il est cette fois question de feu, que l'on peut rendre indolore pour les invités d'un banquet, dans le cas d'un incendie, mais ce charme est associé à Gyfu, le don et le partage. Partage de la protection? Ou alors, métaphore de l'échange: On m'offre le repas, j'offre la protection, donc runes nécessitant une relation entre deux parties, même si j'avoue que c'est un peu tiré par les cheveux (On peut même aller encore plus loin, en disant que cette rune symbolise l'échange de quelque chose de matériel contre quelque chose de spirituel, ce qui peut être mit en parallèle avec la relation homme/dieu: L'homme fait une offrande, en échange d'une action divine. Ainsi donc, Gyfu cesse d'être l'échange entre humains, pour devenir l'échange, donc le pont, la connexion entre l'homme, et les Ases et Vanes).

Après, ça redevient relativement simple à l'interprétation, jusqu'à la onzième: Le charme parle d'un allié blessé, suite à quoi l'on doit crier l'incantation derrière son(leurs?) bouclier, ce qui préserve les héros. Cela correspond à Is, que l'on décrit souvent comme entravante, figeant le mouvement comme s'il était gelé. Or ici, elle rend "sain et sauf".
L'hypothèse que je pourrai apporter, et ce dans le cas où il faut incanter derrière les boucliers des alliés, c'est que Is rend le bouclier immuable, c'est à dire qu'il ne peut être percé ou détruit, voir même contourné, comme un mur de glace. En ce cas cette rune s'utiliserait pour renforcer la protection du guerrier, le préservant des blessures.

Le douzième redonne vie aux pendus, et et associée à Gar, mais cette dernière est celle des cycles longs, de la lente croissance menant à une belle récolte. Je ne vois pas du tout quel est le lien ici.

La treizième permet, après avoir jeté de l'eau sur la cible, de la rendre invulnérable à la lame de l'épée. Ce charme-ci serait celui de Eoh, rune de l'If, l'axe du monde, celui qui communique entre le monde des morts et celui des vivants, donc aussi celui de la mort, mais aussi du nouveau départ qui s'ensuit. Là encore, le lien est très difficilement explicable, entre la mort et l'invulnérabilité.
L'explication la plus logique, et celle que j'ai trouvé dans quelques documents, c'est que le Havamal présente un FUTHARK où Gar et Eoh sont inversés.
Ainsi, on pourrait mieux l'expliquer: Eoh, par sa relation avec le monde souterrain, permet de parler avec les morts (morts relié à un arbre, plongeant ses racines dans les profondeurs, tien tien...), et quand à Gar, si on adapte le charme, il peut trouver son explication dans le fait où, à l'époque, quand il fallait donner un nom au nouveau né, on le "purifiait" avec de l'eau (un peu comme un baptême, mais cela n'a évidemment pas de rapport avec le christiannisme ici). Ainsi, quand, au berceau de l'enfant, on procède à la cérémonie le plaçant dans le monde des hommes, on inculque un genre de "graine magique", qui, avec la croissance de l'enfant, prendra en puissance et en amplitude, si bien qu'une fois à l'âge adulte, il sera pleinement protégé (bien que selon moi, une autre rune est nécessaire pour protéger, mais celle-ci illustre le pouvoir de croissance de Gar).

Il s'agit là des charmes qui me posent le plus de problèmes. Si d'autres vous interrogent, ou même, si mais explications ne vous satisfont pas, je suis ouvert à tout dialogue, ou tentative de nouvelles explications^^

Sur ce, bonne soirée!
_________________
Le Fou court vers la tempête
L'Imbécile la fuit
Le Sage s'y prépare
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum ésotérique de l Alliance Magique Index du Forum -> Histoire de la Magie -> Mythologies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Design réalisé par éditions ésotériques l Alliance Magique éditeur ésotérique

Partenaires: lithothérapie - forum ésotérique - site ésotérique - annuaire ésotérique - formation lithothérapie - Arnaud Thuly Page Officielle - Recherche en ésotérisme - formation professionnelle lithothérapie - formation ésotérisme magie - blog ésotérique